Prépayé : Bouygues Telecom veut redonner de l’élan via B&You

Régulations
B&You offres prépayées

Bouygues Telecom s’inspire du succès de sa marque sans engagement B&You et dévoile des offres prépayées sans limite de temps : le client conserve indéfiniment son crédit.

Bouygues Telecom capitalise sur le succès revendiqué de son offre sans engagement B&You et s’attelle à dynamiter le marché du prépayé avec une nouvelle formule sans limite de temps, proposée à des tarifs agressifs.

L’utilisateur pourra indéfiniment conserver son crédit, acquis via des recharges de 10, 15, 20, 25, 30 ou 60 euros. Une première dans le paysage du low cost, face aux gammes Sosh (Orange) et Red (SFR).

Cette intemporalité est applicable à moindre condition. En l’occurrence, que le client ait tous les ans au moins un usage tangible de son forfait, qu’il s’agisse d’une communication, de l’envoi d’un SMS ou de la consommation d’au moins 1 kilo-octet de données.

Ceci “pour s’assurer que la carte SIM ne dorme pas dans un tiroir”, justifie Benoit Torloting, directeur digital de Bouygues Telecom et responsable de B&You.

Le lancement commercial de l’offre est fixé au 10 septembre. L’acquisition de la SIM nécessitera un paiement par carte bancaire, exclusivement sur le site Internet, pour 4,99 euros TTC, frais de ports compris.

Et les tarifs restent avantageux, à 0,10 euro la minute de communication et 0,05 euro le texto (même prix pour chaque Mo de données consommé).

Soit entre 2 et 5 fois plus d’opportunités de consommation que chez la plupart des opérateurs, avance la marque sans engagement de Bouygues Telecom.

Cette offensive vise à capter une partie des 17 millions de cartes prépayées actuellement en circulation sur le marché français.

L’ensemble s’adresse en priorité aux clients du forfait 2 euros (60 minutes / 60 SMS) de Free Mobile (hors abonnés Freebox qui peuvent en bénéficier gratuitement), d’autant que la portabilité du numéro reste assurée.

Mais B&You risque paradoxalement d’affaiblir les abonnés prépayés de Bouygues Telecom, voire ceux de l’illimité et du 2 heures à 9,99 euros de B&You, qui ont séduit 570.000 clients depuis le lancement de l’offre.

Je pense qu’il s’agit d’une cible distincte“, justifie Benoit Torloting. “Avec le prépayé, nous visons les usages irréguliers et non intenses.

Le dirigeant a dû faire ses calculs. Un utilisateur qui téléphone plus de 3h20 par mois (ou envoie plus de 400 SMS et échange plus de 400 Mo de données) aura tout intérêt à prendre un forfait illimité à 20 euros. En deçà, le prépayé reste plus intéressant.

Et, surtout, il permet encore une fois de ne payer que ce que l’on consomme et répond donc parfaitement aux usages irréguliers.

À condition d’accepter les petites contraintes du rechargement, tempère Silicon.fr.

carte SIM B&You offres prépayées

Crédit image : Sashkin – Shutterstock.com

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Bouygues Telecom ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz spécial sur l’opérateur télécoms
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur