Près de 13 milliards de spams quotidiens

Cloud

Le nombre de courriers électroniques indésirables est en légère augmentation. Les PC piratés demeurent les principales plates-formes de diffusion.

Le volume d’e-mails indésirables est-il en progression ? Il semblerait, si l’on en croit le dernier rapport d’IronPort Systems. Selon le prestataire de solutions de sécurisation des services de courrier électronique, 72 % du volume total des courriels reçus en juillet dernier était constitué de spams, contre 63 % le mois précédent. Pas de quoi s’alarmer pour autant, les auteurs du rapports précisant que juin est traditionnellement un mois calme pour le spam.

D’autant plus que cette augmentation reste somme toute modéree en valeur absolue, à 1,7 % entre juin et juillet. Il n’en reste pas moins que 12,8 milliards de spam en moyenne ont circulé quotidiennement sur Internet en juillet 2005. Un chiffre impressionnant mais qui n’explose pas. Il y a près de trois ans, le consultant Kevin Werbach estimait le nombre de courriels envoyés chaque jour à une dizaine de milliards en novembre 2002.

75 % des spams issus de PC zombies

Si le nombre de spams n’a pas augmenté outre mesure, ses méthodes de diffusion ont elles évolué. Ainsi, 75 % des courriels indésirables seraient aujourd’hui envoyés par des PC “zombies”, toujours selon IronPort. Rappelons que les PC “zombies” sont des machines qui, suite à une infection ou un piratage, peuvent être contrôlées à distance et servent notamment de passerelles pour l’envoi d’e-mails. Cette méthode de diffusion à l’insu du propriétaire, qui protège l’identité du spammeur, est probablement la conséquence des récentes lois américaines antispam.

Des mesures légales qui, en cherchant à protéger les consommateurs, ne font qu’augmenter l’insécurité. Car les PC zombies ne servent pas uniquement à envoyer des courriers électroniques aux publicités douteuses mais peuvent également servir de bases d’attaque de serveurs ou de point de diffusion de virus, tout en espionnant les faits et gestes de l’utilisateur de l’ordinateur infecté. Si, à 9,6 milliards, le nombre de spams envoyés quotidiennement à partir de PC zombies est en augmentation de 11 % par rapport à juin, sa part est en diminution de 3 %. Ce qui n’est pas forcément très significatif dans la mesure où, pendant la période estivale, les particuliers éteignent leurs ordinateurs pour partir en vacances.

Sans surprise, les Etats-Unis continuent d’être le principal pourvoyeur de spams avec trois fois plus d’activité que les deux suivants, la Chine et la Corée du Sud. La France arrive en 7e position derrière la Grande-Bretagne (5e place) et le Japon (6e place) mais devant le Canada et l’Allemagne. Avec respectivement 12 et 11 milliards de spams diffusés en juillet, Comcast et Yahoo sont les principaux domaines pourvoyeurs de courriels indésirables. En France, Proxad (Free) et Wanadoo en auraient diffusé respectivement 2,9 et 2 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur