Près de 16 millions de lignes Internet au premier trimestre 2007

Mobilité

Les services haut débit ne cessent de séduire. Le dégroupage total confirme
son succès.

Internet ne cesse de séduire les Français. Au 31 mars 2007, la France comptait 15,9 millions d’accès Internet, selon l’Observatoire de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Soit une progression de 4,5 % sur le premier trimestre et près de 15 % sur un an. Près de 86 % des abonnements à un service d’accès Internet le sont en haut débit (essentiellement sur technologie xDSL) contre 75 % un an auparavant. Le nombre de lignes haut débit s’élève désormais à 13,7 millions (dont près de 13 millions de lignes ADSL), en hausse annuelle de plus de 30 %.

Le succès du dégroupage total ne cesse de se confirmer. Avec près de 2,6 millions de lignes totalement dégroupées (c’est-à-dire entièrement gérées par un opérateur alternatif à France Télécom) au premier trimestre 2007, le dégroupage total affiche une progression de 170,6 % sur un an. Notamment aux dépens du dégroupage partiel (où seules les communications Internet sont gérées par l’opérateur alternatif) qui, avec 1,77 million de lignes, s’affaiblit de 20,8 %.

La téléphonie sur IP continue de séduire les foyers avec 7,8 millions d’abonnements, soit 20 % contre 11 % un an auparavant. Une progression soutenue (3,6 millions de convertis en un an) par le succès du dégroupage total, par l’adoption des offres “ADSL nu” dans les zones non dégroupées (qui permet à un opérateur alternatif à France Télécom de déployer ses offres) et par la possibilité de conserver son numéro de téléphone tout en changeant d’opérateur : 750 000 numéros fixes ont été “portés” d’un opérateur vers un autre au cours du premier trimestre 2007. Ils étaient moins de 400 000 un an auparavant.

Plus de 3 millions d’abonnés à la télévision sur IP

L’engouement pour Internet bénéficie aux lignes fixes. Avec 38,7 millions d’abonnements au premier trimestre 2007, le nombre de lignes fixes en service progresse de 4 % sur douze mois. Au total, 4,36 millions de lignes sont dégroupées (partiellement ou totalement). En progression de 36,6 %. Un succès qui se fait aux dépens des lignes bas débit uniquement (-2,2 millions sur la même période). Rappelons que, désormais, près de 98 % des lignes fixes supportent l’ADSL. La chute des lignes “bas débit” devrait donc se poursuivre.

Au cours du premier trimestre 2007, les opérateurs de communications électroniques “fixes” ont généré un revenu de près de 3,9 milliards d’euros. Soit une progression de 2,4 % sur un an essentiellement portée par les services Internet (avec plus de 1 milliard d’euro de revenus en progression de 24,1 %). Avec 2,8 milliards d’euros de revenus, la téléphonie fixe (abonnement et communications “classiques” RTC) affiche une baisse de 4,1 %. Service porteur des offres “triple play”, la télévision sur Internet est également en pleine croissance. 3,3 millions d’abonnés y ont recours à la fin du 1er trimestre 2007, soit une progression de près de 120 % sur un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur