Près de 8 millions de PC vendus en France en 2006

Mobilité

La croissance du marché est tirée par le segment grand public et les
portables, selon GfK.

En 2006, les Français ont acheté 7,85 millions d’ordinateurs, selon le bilan du marché que dresse le cabinet d’études GfK. C’est 12 % de mieux qu’en 2005 (7,36 millions d’unités). Malgré cette augmentation en volume, le chiffre d’affaires des vendeurs est resté stable, essentiellement à cause de la baisse des prix des produits dans le secteur.

Le marché grand public est clairement le plus dynamique avec 4,48 millions de PC distribués vers les particuliers (soit 57 % du marché) contre 3,37 millions dans le circuit professionnel. “Cette évolution est due à une demande soutenue du côté des consommateurs qui s’équipent massivement pour profiter, notamment, des nombreux usages offerts par Internet”, commente dans le communiqué Nadia Mandich, chef de marché PC chez GfK. Du coup, la valeur du circuit grand public progresse cette fois de 12 % contre une chute de 13 % du côté des marchés des entreprises.

Le nombre de PC destinés aux entreprises a même baissé en 2006 passant de 3,17 millions en 2005 à 2,76 millions d’unités l’année dernière. GfK relativise quelque peu cette constatation en estimant que nombre de petites entreprises s’équipent directement auprès des circuits de distribution grand public, plus faciles d’accès et qui permettent de voir les produits. 850 000 ordinateurs auraient ainsi été achetés pour des usages professionnels.

54 % des PC vendus sont des portables

L’ordinateur portable a fait figure de vedette chez les particuliers. Pour la première fois, leur nombre à la vente a dépassé celui des desktop puisque 54 % des acheteurs ont privilégié la mobilité. Et pour cause, 31 % des foyers connectés en haut débit disposerait d’un accès Wi-Fi. Les boxes des fournisseurs d’accès qui intègrent pour la plupart le Wi-Fi en standard ont parfaitement joué leur rôle de pourvoyeur des technologies sans fil. La chute des tarifs n’est pas étrangère non plus au succès du portable dont le prix moyen se situe en 2006 à 1050 euros TTC. En revanche, la part du PC qu’on emporte dans sa mallette la journée finie n’a pas dépassé le seuil des 30 % du côté des entreprises.

Selon GfK, la vente de PC va continuer sa progression en France avec 12 % de croissance. Soit 8,85 millions d’unités vendues. L’effet Vista devrait donc jouer son rôle de machine à relancer l’industrie. Le grand public continuera à tirer le marché (+17 % de croissance) tout comme les ordinateurs portables (+23 %). La croissance en valeur devrait alors regagner des couleurs avec 5 % de progression. Fin 2007, 61 % des foyers devrait être équipés d’un PC, prédit GfK.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur