Press release

5è anniversaire de l’ENISA : Entretien avec M. Andrea Pirotti, Directeur exécutif

0 0 Donnez votre avis

BRUXELLES et HÉRAKLION, Grèce, October 7 /PRNewswire/ — – L’ENISA est un centre d’expertise dans la sécurité des réseaux et de l’information en Europe. Dans l’article suivant, M. Andrea Pirotti Directeur exécutif de l’ENISA, parle du développement de l’ENISA et de son 5ème anniversaire. Pour accéder au Multimedia News Release, veuillez cliquer sur le lien:

BRUXELLES et HÉRAKLION, Grèce, October 7 /PRNewswire/ —

– L’ENISA est un centre d’expertise dans la sécurité des réseaux et de l’information en Europe.

Dans l’article suivant, M. Andrea Pirotti Directeur exécutif de l’ENISA, parle du développement de l’ENISA et de son 5ème anniversaire.

Pour accéder au Multimedia News Release, veuillez cliquer sur le lien: http://www2.prnewswire.com/mnr/prne/enisa/37555

M. Pirotti, vous êtes Directeur exécutif de l’ENISA depuis 2004, quel a été son développement depuis ?

L’ENISA est aujourd’hui une agence chargée de la sécurité des réseaux et de l’information bien établie et constitue un point de référence dans la communauté des parties prenantes de la sécurité des réseaux et de l’information (SRI). Elle est devenue un acteur important sur la scène internationale. Voici une brève présentation de son histoire à ce jour :

Octobre 2004 – Début des activités de l’agence à Bruxelles.

2005 – La première moitié de l’année fut consacrée au recrutement et aux procédures administratives, à la mise en place du groupe permanent des parties prenantes et à la préparation de notre déménagement vers notre nouveau site en Crète, au mois d’août.

2006 – Nous avons mis en oeuvre le premier programme de travaux annuels basés sur les tâches listées dans l’article 3 du règlement de l’ENISA. La deuxième phase de mise en place de l’agence fut difficile mais le recrutement et le fonctionnement administratif se sont avérés réussi.

2007 – L’ENISA axe ses activités sur trois domaines importants de la SRI pendant trois ans, d’où le nom de Programmes thématiques pluriannuels ou PTP. L’ENISA a dû faire face à un moment difficile lorsque certains acteurs ont tenté une fusion avec une agence de télécommunications, tentative qui heureusement n’a jamais vu le jour. Une visite d’inspection de l’ENISA en Crète par le Parlement européen a démontré la nécessité d’un article axé ENISA : le 5ème anniversaire de l’ENISA avec M. Pirotti, en tant que centre d’expertise en SRI. Cette visite a également confirmé l’efficacité de ses travaux. La proposition de la commission pour la fermeture de l’ENISA fut donc rejetée.

2008 – L’agence met en oeuvre son 1er programme de travaux basés sur un programme PTP de 3 ans. L’activité fut concentrée et l’impact renforcé. Le Parlement européen, en accord avec le Conseil, prolonge alors le mandat de l’agence de 3 années supplémentaires, jusqu’à mars 2012.

Les parties prenantes ont adressé des signaux clairs indiquant que l’agence devait renforcer ses compétences techniques. L’ENISA a alors mis en place un processus de contrôle interne jugé par les institutions centrales de l’UE, comme le meilleur système de contrôle au sein de la commission, demandant ainsi à l’agence de le présenter aux directions de la commission générale et à d’autres agences, à plusieurs reprises.

La première université d’été sur les SRI, organisée par l’ENISA et FORTH, s’est tenue à Hersonissos en Crète, donnant lieu à une réussite incontestée.

2009 – L’ENISA met en oeuvre sa deuxième année du programme de travaux PTP. Les institutions de l’UE et les États membres n’ont aucun doute quant à la nécessité de travaux techniques supplémentaires de l’agence. L’équipe administrative a donc été réorganisée et l’équipe technique s’est vue renforcée sur l’organigramme. Les travaux de construction des nouveaux locaux de l’ENISA démarrent et devraient être prêts d’ici à fin 2012, pour héberger la structure élargie de l’ENISA.

Le gouvernement hellénique a gentiment offert à l’agence une succursale près de l’aéroport international d’Athènes ; il s’agit d’un véritable bureau de passage pour les réunions, incluant le comité de direction et le PSG. Cela fait de notre agence l’une des mieux établies sur les 25 agences existantes.

La seconde université d’été sur la SRI s’est tenue au même endroit que celle de 2008, réaffirmant le succès de sa première édition.

Notre nouveau site Internet a été lancé avec des applications interactives et plus sécurisées.

Quels sont les principaux défis aujourd’hui et quels sont les principaux défis pour l’avenir dans le domaine de la SRI ?

Je pense que les défis les plus importants sont :

– La création d’une communauté sensibilisée et proactive, capable de reconnaître et de répondre à l’évolution des menaces de façon pratique.

– La construction d’une infrastructure sécurisée afin de parvenir à des services sécurisés au niveau national et européen.

Article principal : 5ème anniversaire de l’ENISA avec M. Pirotti.

– Reconnaissance des tendances technologiques et garantie de la protection de leurs architectures par des modèles de sécurité adaptés. En résumé, je pense que les efforts de l’ENISA conjugués à ceux des États membres peuvent être renforcés par les traqueurs, à condition que les politiques européennes à court terme ne déjouent pas les compétences de l’agence. Au cours de ces cinq années, avez-vous remarqué un changement dans l’approche de la SRI par les États membres et autres pays ?

Oui, l’attitude générale des États membres a véritablement changé. Il y a deux sortes de pays dans l’UE en termes de SRI : les pays bien équipés et ceux qui sont en train d’y parvenir. Les premiers, bien préparés, ont transféré leur savoir-faire à l’ENISA afin d’aider l’agence à évaluer les niveaux de SRI des différentes parties prenantes internationales. Les pays en passe d’y parvenir, ont dédié leurs ressources à la SRI dans tous les domaines, établissant de nouveaux CERT, par l’organisation de campagnes de sensibilisation, etc.

Quelle est, selon vous, la clé pour que l’ENISA reste à jour sur les toutes dernières informations en termes de sécurité ?

L’ENISA doit continuer à renforcer ses compétences techniques en restant liée aux acteurs principaux de la SRI et doit porter un regard à long terme pour alerter l’Europe des risques à venir.

Quelles sont, selon vous, les plus grandes réalisations de l’ENISA à ce jour ?

L’ENISA, avec le support externe de son institut de recherche d’hébergement (FORTH), a établi la tradition annuelle de l’université d’été de la SRI en Crète. Son mandat a été prolongé jusqu’en mars 2012 pour assurer la sécurité en Europe.

Nos rapports, études et énoncés de principe sont vite devenus la base solide de la société de la SRI. Nous visons des résultats concrets, donnant ainsi aux contribuables européens un retour sur leur argent investi dans l’ENISA, en assurant leur sécurité en ligne.

Que va faire l’ENISA pour célébrer son anniversaire ?

Nous sommes des professionnels qui oeuvrons pour un avenir en constante mutation. Nous célébrerons l’entrée dans cette 5ème année d’activités de l’ENISA dans nos locaux, autour d’un déjeuner détente et un court discours de rappel. L’efficacité de nos travaux reste pour nous la meilleure célébration. Je quitte les commandes du navire “ENISA” cette année au terme de cinq années de mandat. Je remettrai au prochain Directeur exécutif, Dr. Udo Helmbrecht (originaire d’Allemagne), une agence bien positionnée pour faire face aux défis futurs de la SRI, une capacité technique renforcée et une administration rééquilibrée. Article central : 5ème anniversaire de l’ENISA avec M. Pirotti

    
    Pour de plus amples informations, contactez :
    Sarah Capogrossi, Assistante Presse et Communication, ENISA,
    press@enisa.europa.eu,
    Portable : +30-6948-460-124

Source : ENISA – European Network and Information Security Agency