Press release

ADOCIA annonce ses résultats financiers pour l’année 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Un chiffre d’affaires en très forte progression à 36,9 millions d’euros (comparé à 0,7 million en 2014) Des résultats cliniques prometteurs avec le franchissement d’étapes clés dans le développement des projets Un renforcement de son organisation et la création de sa filiale aux Etats-Unis Un bénéfice net de 12,6 millions d’euros (comparé à une perte

  • Un chiffre d’affaires en très forte progression à 36,9 millions
    d’euros (comparé à 0,7 million en 2014)
  • Des résultats cliniques prometteurs avec le franchissement d’étapes
    clés dans le développement des projets
  • Un renforcement de son organisation et la création de sa filiale
    aux Etats-Unis
  • Un bénéfice net de 12,6 millions d’euros (comparé à une perte nette
    l’an dernier de 20,7 millions d’euros en 2014)
  • Une solide position de trésorerie de 72 millions d’euros à fin
    décembre 2015

LYON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

ADOCIA (Euronext Paris : FR0011184241 – ADOC) (Paris:ADOC) annonce
aujourd’hui ses résultats financiers annuels pour l’année 2015. Les
comptes ont été arrêtés par le conseil d’administration le 15 mars 2016
et seront présentés à l’approbation des actionnaires lors de la
prochaine assemblée générale du 21 juin 2016.

« L’année 2015 a été marquée par de nombreux succès cliniques sur nos
projets. Ces bons résultats surviennent l’année de nos 10 ans et
témoignent de la maturité de l’entreprise. Au-delà des avancées de nos
projets, Adocia est devenu un centre d’excellence dans l’innovation en
diabétologie, grâce à son équipe de recherche qui compte plus de 40
docteurs en sciences (Ph.D.). La création de la filiale aux Etats-Unis
nous permet également d’accéder aux meilleurs experts mondiaux ainsi
qu’au marché financier américain.
 » commente Gérard Soula, Président
Directeur Général d’Adocia. « Nous disposons aujourd’hui des
ressources financières pour travailler plusieurs années avec sérénité,
et nous avons confiance en la valeur de nos produits sur la base des
résultats cliniques. »

Une conférence téléphonique se tiendra le jeudi 17 mars 2016 à 18h
au
numéro suivant : 01 70 77 09 27

Un fichier audio et une retranscription en anglais seront disponibles
sur le site internet de la société www.adocia.com

Principaux éléments financiers

Le tableau suivant résume les comptes annuels établis aux normes IFRS
pour les exercices se terminant au 31 décembre 2015 et 2014 :

         
(normes IFRS en milliers d’euros)  

Exercice 2015
(12 mois)

 

Exercice 2014
(12 mois)

         
Chiffre d’affaires 36 936 704
Subventions et crédit d’impôt recherche   7 818   3 459
Produits opérationnels   44 753   4 163
Dépenses de Recherche et développement (28 625) (17 006)
Frais administratifs et frais généraux   (6 025)   (4 319)
Charges opérationnelles   (34 651)   (21 324)
RESULTAT OPERATIONNEL / (perte)   10 103   (17 161)
RESULTAT FINANCIER   2 118   524
impôts   333   (4 078)
RESULTAT NET / (perte)   12 553   (20 715)

Les états financiers consolidés au 31 décembre 2015 ainsi que des
explications détaillées sur l’évolution des comptes sont présentés en
annexe.

Les résultats de la Société pour l’année 2015 se caractérisent par :

  • Le renforcement de la position de trésorerie à 72 millions
    d’euros, comparé à 49,8 millions d’euros au 31 décembre 2014, suite
    notamment au placement privé de 30 millions d’euros (net de frais)
    réalisé en mars 2015 et à l’encaissement du paiement d’étape de 10
    millions de dollars (9,2 millions d’euros) reçus de Eli Lilly and
    Company (Lilly) en décembre.

    Sur l’année 2015, la
    consommation nette de trésorerie nécessaire au financement des
    opérations s’est élevée à 15,3 millions d’euros, comparé à 10,6
    millions d’euros sur la même période l’an dernier.

  • Un résultat net positif de 12,6 millions d’euros, comparé à une
    perte nette l’an dernier de 20,7 millions d’euros, constitué
    principalement par :

    • Un chiffre d’affaires de près de 37 millions d’euros en 2015
      (comparé à 0,7 million d’euros en 2014) qui provient
      principalement de l’accord de licence et de collaboration avec
      Lilly :

      • 10,7 millions d’euros au titre de l’amortissement du paiement
        initial (non cash) reçu en décembre 2014 à la signature du
        contrat,
      • 9,2 millions d’euros relatif au paiement d’étape pour
        BioChaperone Lispro U200,
      • 17 millions d’euros au titre de la prise en charge des
        dépenses liées au projet par le partenaire,
    • Des autres produits opérationnels de 7,8 millions d’euros, dont le
      crédit d’impôt recherche de 6,8 millions d’euros calculé sur les
      dépenses 2015,
    • Des charges opérationnelles de 34,7 millions d’euros (comparé à
      21,3 millions d’euros en 2014) qui sont dédiées à plus de 82% aux
      activités de recherche et développement. L’augmentation des
      dépenses porte principalement sur les dépenses externes qui
      progressent de 11,8 millions entre 2015 et 2014 pour couvrir la
      préparation et à la conduite des essais cliniques menés dans
      l’année.

      L’augmentation des dépenses de personnel de
      1,6 million d’euros entre 2014 et 2015 résulte de l’augmentation
      des effectifs et des dépenses de personnel (incluant les paiements
      en actions)

    • Un résultat fiscal déficitaire (en normes françaises) conduisant à
      l’absence de charge d’impôt.

« Au cours de l’année 2015, nous avons maîtrisé nos dépenses, avec un
ratio de 82% affecté à la R&D, tout en développant de façon soutenue nos
projets et en renforçant notre organisation. Par ailleurs, la forte
progression de nos revenus ainsi que le placement privé sont venus
renforcer notre situation de trésorerie qui atteint près de 72 millions
d’euros à fin 2015. Cette solide situation financière nous permet de
maintenir la dynamique de développement de la société
» commente
Valérie Danaguezian, directeur financier d’Adocia.

Faits marquants de l’année 2015

  • Une activité intense dans le cadre du partenariat avec Lilly

L’année 2014 s’était achevée avec la signature d’un accord de licence
majeur avec Lilly pour le développement de BioChaperone Lispro, une
formulation ultra-rapide de l’insuline lispro utilisant la technologie
BioChaperone®.

L’année 2015 a été marquée par une activité intense dans le cadre de ce
partenariat, avec, dès le 20 janvier, le lancement d’un essai clinique
portant sur l’effet de l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro sur
le contrôle de la glycémie après le repas. Après la publication des
résultats positifs de cet essai fin juin 2015, trois autres essais
cliniques ont été lancés au cours du second semestre :

  • Une étude de phase 1b sur l’administration répétée de BioChaperone
    Lispro chez des patients diabétiques de type 1
  • Une étude de phase 1b sur l’administration répétée de BioChaperone
    Lispro chez des patients diabétiques de type 2,
  • Une étude de phase 1b réalisée sur des patients diabétiques de type 1
    utilisant une pompe à insuline.

Les premiers résultats positifs de la première étude ont été publiés
lundi 14 mars 2016 et les résultats des deux autres études sont attendus
au cours du premier semestre 2016.

En parallèle de la formulation U100, une formulation deux fois plus
concentrée, U200, a été comparée à la formulation U100 dans une étude
pilote de bioéquivalence. Les résultats positifs de cet essai, publiés
en décembre 2015, ont permis à Adocia de recevoir un paiement d’étape de
10 millions de dollars de la part de Lilly. Il s’agit du premier
paiement d’étape reçu au titre du contrat de licence qui prévoit un
montant total potentiel de 520 millions de dollars, si le produit
atteint certains jalons de développements cliniques, réglementaires et
certains objectifs de vente.

  • Des avancées cliniques majeures sur l’ensemble du portefeuille

L’année 2015 a été également marquée par des avancées importantes pour
les projets développés sur fonds propres par Adocia :

  • BioChaperone Combo, la combinaison unique de l’insuline lente glargine
    et de l’insuline rapide lispro, avec deux essais cliniques réalisés au
    cours de l’année 2015 : l’un sur 28 patients diabétiques de type 1
    comparant BioChaperone Combo avec Humalog Mix 75/25 et l’autre chez 24
    patients diabétiques de type 2 en comparaison avec Humalog Mix 75/25
    et la double injection de Lantus® et d’Humalog®.

    Les
    résultats positifs de ces études ont conforté la valeur de
    BioChaperone Combo par rapport aux Premix et au régime basal bolus.
    Adocia poursuit activement le développement clinique de BioChaperone
    Combo avec de nouvelles études cliniques prévues en 2016.

  • BioChaperone insuline humaine (HinsBet) : les résultats de l’étude
    clinique de phase 2a publiés en février 2015 ont démontré que l’action
    d’HinsBet était significativement plus rapide qu’Humulin®
    et comparable à celle d’Humalog dans la première heure (critique pour
    le contrôle de la glycémie). Forts de ses résultats, la société a
    poursuivi le développement et prépare la prochaine étude dont le
    lancement est prévu début 2016.
  • BioChaperone PDGF-BB : l’essai clinique de phase 3 s’est poursuivi
    tout au long de l’année 2015 avec le recrutement et le traitement de
    252 patients. Les résultats sont attendus pour le premier semestre
    2016.

Par ailleurs, la Société a continué à collaborer avec des grands acteurs
de la pharmacie en réalisant des études de faisabilité portant sur des
formulations innovantes d’anticorps monoclonaux et a poursuivi ses
recherches sur la plateforme DriveIn.

  • Un renforcement de l’organisation et la pérennisation de son
    implantation

Sur le plan de l’organisation, Adocia a franchi une nouvelle étape dans
son développement avec le recrutement de 25 personnes en France et la
création d’une filiale aux Etats-Unis. Les embauches ont porté
principalement sur des postes en R&D pour soutenir l’avancée des
projets. La filiale américaine compte un General Manager, Steve Daly, et
un Chief Medical Officer, Dr Simon Bruce.

En 2015, la Société a étendu ses locaux et aménagé près de 700 m²
supplémentaires de laboratoires et de bureaux portant ainsi son
installation sur 2 709 m².

Avec l’objectif de pérenniser son implantation sur ce site, en plein
centre de Lyon, la Société a signé un compromis de vente en janvier 2016
pour l’acquisition de cet ensemble immobilier de 7 120 m². Le prix
d’acquisition de l’ensemble est de 5 millions d’euros, hors TVA et hors
frais d’enregistrements. La Société prévoit de financer cette
acquisition par emprunt bancaire. La signature de l’acte de vente
devrait intervenir au cours des prochaines semaines.

Perspectives 2016 :

Concernant notre projet en partenariat avec Lilly, BioChaperone Lispro,
nous attendons au cours de cette année les résultats des études
cliniques lancées en 2015 (étude de Phase 1b chez les diabétiques de
type 1 utilisant une pompe à insuline et étude de Phase 1b
d’administration répétée chez les diabétiques de type 2) et en Janvier
2016 (étude de phase 1 évaluant BioChaperone Lispro chez des sujets
sains Japonais). La suite du programme est confidentielle.

Pour BioChaperone Combo, Adocia a prévu d’intensifier le développement
et d’avancer le produit jusqu’à l’entrée en phase 3. Sur 2016, deux
études cliniques sont prévues sur le premier semestre :

  • une étude de Phase 1b/2a sur des patients diabétiques de type 2 sous
    insuline basale, dans le but d’évaluer la performance de BioChaperone
    Combo injecté une fois par jour, après plusieurs jours de traitement
    (« steady-state »)
  • une étude de Phase 1b/2a sur des patients diabétiques de type 2 dans
    le but de comparer l’effet de BioChaperone Combo et d’un prémix sur le
    contrôle glycémique après le repas.

Sur le projet HinsBet, une première étude études clinique de phase 1b/2a
sur patients diabétiques de type 1 pour mesurer le contrôle de la
glycémie au moment du repas est en préparation. Son lancement est prévu
dans les prochaines semaines.

Pour le projet sur la cicatrisation de l’ulcère du pied diabétique,
Adocia poursuit une stratégie duale. En Inde, les résultats de l’étude
clinique de Phase 3 en cours sont attendus mi-2016. En Europe et aux
Etats-Unis, l’objectif est de préparer au cours du second semestre 2016
deux études cliniques de phase 3 avec un PDGF répondant aux normes de
qualité européennes et américaines, cGMP.

Enfin, Adocia explore activement de nouvelles opportunités d’application
de sa plateforme BioChaperone dans différents domaines thérapeutiques.

A propos d’ADOCIA

Adocia est une société de biotechnologie spécialisée dans le
développement de formulations innovantes de protéines déjà approuvées.
Le portfolio de formulations d’insulines d’Adocia, qui comprend quatre
programmes cliniques et un programme préclinique, est l’un des plus
larges et des plus différenciés de l’industrie.

La plateforme technologique brevetée BioChaperone® vise à
améliorer l’efficacité et/ou la sécurité des protéines thérapeutiques
tout en facilitant leur utilisation par les patients. Adocia
personnalise BioChaperone à chaque protéine pour une application donnée,
afin d’adresser des besoins patients spécifiques.

Le pipeline clinique d’Adocia comprend une formulation unique de PDGF-BB
pour le traitement de l’ulcère du pied diabétique et quatre formulations
innovantes d’insuline pour le traitement du diabète: deux formulations
ultra-rapides d’insuline analogue (BioChaperone Lispro U100 et U200),
une formulation à action rapide d’insuline humaine (HinsBet U100) et une
combinaison d’insuline glargine et d’une insuline analogue à action
rapide (BioChaperone Combo). Adocia développe également une formulation
concentrée à action rapide d’insuline humaine (HinsBet U500).
En
Décembre 2014, Adocia a signé un partenariat avec Lilly pour le
développement et la commercialisation des programmes BioChaperone Lispro.

Adocia a étendu ses programmes de recherche amont à la formulation
d’anticorps monoclonaux, avec deux programmes collaboratifs en cours
avec des sociétés pharmaceutiques majeures dans le domaine et à la
délivrance de médicaments anticancéreux, à l’aide de la plateforme
brevetée de nanotechnologie DriveIn®.

Adocia a pour but de délivrer “Des médicaments innovants pour
tous, partout.”

Pour en savoir plus sur Adocia, rendez-nous visite sur www.adocia.com

Avertissement
Le présent communiqué contient des
déclarations prospectives relatives à Adocia et à ses activités. Adocia
estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses
raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la
réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives
qui sont soumises à des risques dont ceux décrits dans le
document
de référence d’Adocia enregistré par l’Autorité des marchés financiers
le 30 avril 2015 sous le numéro R.15-032 et disponible sur le site
Internet d’Adocia (www.adocia.com),
et notamment aux incertitudes inhérentes à la recherche et
développement, aux futures données cliniques et analyses et à
l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des
marchés sur lesquels Adocia est présente. Les déclarations prospectives
figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des
risques inconnus d’Adocia ou qu’Adocia ne considère pas comme
significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces
risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions
financières, performances ou réalisations d’Adocia diffèrent
significativement des résultats, conditions financières, performances ou
réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives. Le présent
communiqué et les informations qu’il contient ne constituent ni une
offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d’un ordre
d’achat ou de souscription des actions d’Adocia dans un quelconque pays.

ANNEXE : Résultats annuels au 31 décembre 2015 – Normes IFRS

Le tableau ci-dessous résume le compte de résultat de la Société aux
normes IFRS pour l’exercice clos au 31 décembre 2015, avec un comparatif
par rapport à l’exercice 2014 :

         
(normes IFRS en milliers d’euros)  

Exercice 2015
(12 mois)

 

Exercice 2014
(12 mois)

         
Revenus des licences 19 888 383
Contrat de recherche et de collaboration   17 048   321
Chiffre d’affaires (a)   36 936   704
Crédit d’impôt recherche 6 768 3 461
Subventions, financements publics   1 050   (2)
Autres revenus (b)   7 818   3 459
Produits opérationnels (a)+(b)   44 753   4 163
Dépenses de Recherche et développement (28 625) (17 006)
Frais administratifs et frais généraux   (6 025)   (4 319)
Charges opérationnelles   (34 651)   (21 324)
RESULTAT OPERATIONNEL / (perte)   10 103   (17 161)
RESULTAT FINANCIER   2 118   524
impôts   333   (4 078)
RESULTAT NET / (perte)   12 553   (20 715)
Résultat de base par action (€) 1,88 (3,33)
Résultat dilué par action (€)   1,80   (3,33)
RESULTAT NET PART DU GROUPE   12 553   (20 715)

Produits opérationnels :

Les produits opérationnels de la Société proviennent des accords de
collaboration et de licence ainsi que du financement public de dépenses
de recherche. Ils se sont élevés respectivement à 4,2 millions d’euros
et 44,7 millions d’euros pour les exercices clos aux 31 décembre 2014 et
2015, selon la répartition suivante :

         
(normes IFRS en milliers d’euros)  

Exercice 2015
(12 mois)

 

Exercice 2014
(12 mois)

         
Revenus des licences 19 888 383
Contrat de recherche et de collaboration   17 048   321
Chiffre d’affaires (a)   36 936   704
Subventions, financement publics et crédit d’impôt recherche (b)   7 818   3 459
Produits opérationnels (a)+(b)   44 753   4 163

Le chiffre d’affaires de l’année 2015 s’est établi à près de 37 millions
d’euros comparé à 0,7 million d’euros sur l’année 2014, soit une hausse
de 36,3 millions qui s’explique par les éléments ci-après :

Les revenus de licences de l’année 2015 qui s’élèvent à 19,9
millions d’euros comprennent :

  • l’amortissement comptable à hauteur de 10,7 millions d’euros du
    paiement initial (up-front payment) de 50 millions de dollars
    reçu de Lilly fin décembre 2014. En normes IFRS, ce paiement est
    comptabilisé en revenu de licence de manière linéaire sur la durée du
    développement prévue au contrat. L’an dernier, cet amortissement avait
    faiblement impacté les comptes (0,4 million d’euros) compte tenu de la
    date de signature du contrat du 18 décembre 2014.
  • le paiement d’étape de 10 millions de dollars, soit 9,2 millions
    d’euros, reçu de Lilly suite à la réussite de l’étude clinique pilote
    de bioéquivalence. Il s’agit du premier paiement d’étape reçu au titre
    du contrat qui prévoit un montant total potentiel de 520 millions de
    dollars de jalons de développement et de jalons commerciaux.

Les revenus issus des contrats de recherche et de collaboration
durant l’exercice 2015 s’élèvent à plus de 17 millions d’euros et
reflètent principalement la prise en charge par Lilly de toutes les
dépenses internes et externes engagés par Adocia dans le cadre du
développement du projet licencié. L’an dernier, sur la même période, les
revenus de 0,3 million d’euros étaient constitués uniquement des
contrats de faisabilité portant sur la formulation des anticorps
monoclonaux. Au cours de l’année 2015, ces contrats se sont poursuivis
et ont généré un montant de 0,2 million d’euros.

Les financements publics de dépenses de recherche sont
essentiellement constitués du crédit d’impôt recherche. Ce dernier
s’élève à 6,8 millions d’euros pour l’exercice 2015 comparé à 3,5
millions d’euros pour 2014. L’accroissement significatif de ce poste
reflète la forte augmentation de l’activité pour soutenir le
développement des projets du portefeuille.

Par ailleurs, l’avance remboursable de Bpifrance financement pour le
projet de reconstruction osseuse (ostéoporose) d’un montant initial de
2,25 millions d’euros a été soldée au cours de l’exercice. Suite à
l’échec partiel de ce projet constaté en 2015, un montant de 1,05
million d’euros a ainsi fait l’objet d’un abandon de créances par
Bpifrance et a été porté en subvention. Le solde non remboursé de
l’avance (0,5 million d’euros) a été réglé par Adocia au 30 septembre
2015.

Charges opérationnelles :

Le tableau ci-dessous représente les charges opérationnelles par
fonction pour les exercices clos au 31 décembre 2014 et 2015 :

         
DEPENSES PAR FONCTION

(en milliers d’euros)

  12/31/2015   12/31/2014
Frais de recherche et développement   (28 625)   (17 006)
Frais administratifs et frais généraux   (6 025)   (4 319)
Charges opérationnelles   (34 651)   (21 324)

Les dépenses de Recherche et développement comprennent essentiellement
les frais de personnel affectés à la recherche et au développement, les
coûts de sous-traitance (dont études précliniques et cliniques), les
coûts de propriété intellectuelle et les achats de matériels (réactifs
et autres consommables) et de produits pharmaceutiques. Elles se sont
élevées respectivement à 17,0 millions d’euros et 28,7 millions d’euros
pour les exercices clos aux 31 décembre 2014 et 2015. Ces dépenses
représentent plus de 82% des charges opérationnelles en 2015.

Les frais administratifs et frais généraux comprennent essentiellement
les frais de personnel non affectés à la recherche et au développement
ainsi que les coûts de prestation de services se rapportant à la gestion
et au développement des affaires commerciales de la Société et de sa
filiale aux Etats-Unis. Ils se sont élevés respectivement à 4,3 millions
d’euros et 6 millions d’euros pour les exercices clos aux 31 décembre
2014 et 2015. L’augmentation du poste sur l’année 2015 provient
principalement des charges de personnel (y compris paiements en actions)
et des frais de fonctionnement liés à la filiale américaine créée en
février 2015.

Le tableau ci-dessous analyse les charges opérationnelles par nature de
dépenses, pour les exercices clos aux 31 décembre 2014 et 2015 :

         
(normes IFRS en milliers d’euros)  

Exercice 2015
(12 mois)

 

Exercice 2014
(12 mois)

         
Achats consommés 1 133 961
Charges de personnel 12 690 11 025
Charges externes 20 119 8 319
Impôts et taxes 240 622
Dotation aux amortissements & provisions   468   397
Charges opérationnelles   34 651   21 324

Les achats consommés de matières, produits et fournitures
s’élèvent à 1,1 million d’euros en hausse de 18 % comparé à l’année
précédente. Cette augmentation résulte d’un approvisionnement en lien
avec l’intensification des activités cliniques.

Les charges de personnel augmentent de 15% entre les deux
périodes, reflétant d’une part l’accroissement des effectifs et d’autre
part la politique d’intéressement en actions mise en place au profit de
l’ensemble du personnel pour les 10 ans de la Société et au profit d’une
partie du personnel R&D. Ces derniers ont été comptabilisés en normes
IFRS à la juste valeur des instruments de capitaux attribués pour un
montant de 2,6 millions d’euros sur l’exercice. En 2014, ce montant
s’élevait à 3,4 millions d’euros.

Retraitées de ces éléments sans impact sur les comptes sociaux ni sur la
trésorerie de la Société, les charges de personnel s’élèvent à 10,1
millions d’euros en hausse de 2,4 millions d’euros (+31%) comparé à
2014. Cette augmentation s’explique principalement par les recrutements
effectués sur l’année pour soutenir et accompagner le développement des
projets. La société est ainsi passée de 74,6 Equivalents Temps Plein
(ETP) en moyenne sur l’année 2014 à 93,9 ETP sur l’année 2015.

Les charges externes comprennent principalement les coûts des
études précliniques, cliniques, les dépenses de sous-traitance ainsi que
les coûts de propriété intellectuelle.
Ces dépenses ont augmenté de
près de 12 millions, passant de 8,3 millions d’euros en 2014 à 20,1
millions d’euros en 2015. Cette hausse résulte de l’intensification des
développements cliniques menés sur l’année 2015 qui a conduit à
l’augmentation des postes de sous-traitance relatifs :

  • à la préparation, fabrication et libération des lots nécessaires pour
    les études cliniques de l’année et également celles prévues début 2016,
  • à la conduite des études cliniques réalisées en 2015, notamment sur
    les projets insuline et sous traitées à la société Profil GmbH (Clinical
    Research Organization).

Les impôts et taxes s’établissent à 0,2 million d’euros, en
baisse de 0,5 million d’euros du fait de la diminution de la cotisation
sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) en 2015.

Résultat financier net :

Les produits financiers nets ont représenté un montant de 0,5 million
d’euros en 2014 et 2,1 millions d’euros en 2015, soit une augmentation
de 1,6 million d’euros.

Contacts

Adocia
Gérard Soula
Président Directeur Général
contactinvestisseurs@adocia.com
Tél.
: +33 4 72 610 610
ou
Relations média Adocia France
ALIZE
RP

Caroline Carmagnol et Florence Portejoie
caroline@alizerp.com
adocia@alizerp.com
Tél.
: + 33 1 44 54 36 61
ou
Relations média Adocia Europe
MC
Services AG

Raimund Gabriel, Tél. : +49 89 210 228 30
raimund.gabriel@mc-services.eu
adocia@mc-services.eu

Read full story here