Press release

Adocia présente des résultats financiers au premier semestre 2015 en forte progression

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

LYON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Adocia (Paris:ADOC) (Euronext Paris : FR0011184241 – ADOC) annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour les six premiers mois de l’année 2015. Les comptes semestriels consolidés aux normes IFRS ont fait l’objet d’une revue limitée par les commissaires aux comptes de la Société et ont été arrêtés par le conseil d’administration du 20

LYON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Adocia (Paris:ADOC) (Euronext Paris : FR0011184241 – ADOC) annonce
aujourd’hui ses résultats financiers pour les six premiers mois de
l’année 2015. Les comptes semestriels consolidés aux normes IFRS ont
fait l’objet d’une revue limitée par les commissaires aux comptes de la
Société et ont été arrêtés par le conseil d’administration du 20 juillet
2015.

« Au cours du premier semestre, Adocia a réalisé une réelle
transformation, avec une forte progression de son activité, de sa
position de trésorerie et de sa visibilité à l’international. Les
récents résultats cliniques obtenus sur notre projet BioChaperone
Lispro® en collaboration avec Eli Lilly et le lancement de deux
nouvelles études sur BioChaperone Combo sont de réels catalyseurs de
création de valeur, »
commente Gérard Soula, président
directeur général d’Adocia. « Les ambitions d’Adocia à
l’international sont fortes et l’entrée de nouveaux actionnaires
anglo-saxons et la création de la filiale américaine sont des éléments
déterminants pour cette stratégie ».

 

Une conférence téléphonique se tiendra le mercredi 22 juillet
2015 à 18h
au numéro suivant : +33 (0)1 70 77 09 22

 

Vous pourrez réécouter la conférence en composant le + 33 (0)1 70
72 00 15 01
suivi du code 295 558# sous 90 jours.
Un
fichier audio sera également disponible sous 48h sur le site
internet de la Société www.adocia.com

Eléments financiers synthétiques

Le tableau ci-après résume les comptes semestriels consolidés condensés
établis pour les périodes de 6 mois se terminant le 30 juin 2015 et le
30 juin 2014 :

En milliers d’euros-Normes IFRS   30/06/2015   30/06/2014
Produits opérationnels   16 674   1 874
Dépenses de recherche et développement (10 298) (6 607)
Frais généraux (1 561) (826)
Charges opérationnelles (11 858) (7 433)
Résultat opérationnel (perte) 4 815 (5 559)
Résultat financier net   1 904   14
Résultat net (perte) 6 719 (5 545)
Nombre moyen d’actions en circulation (en milliers) 6 531 6 212
Résultat net (perte), par action, en € 1,0 (0,9)
Résultat net (perte), par action, en €, sur une base pleinement
diluée
1,0 (0,9)

Les résultats de la Société au 30 juin 2015 se caractérisent par :

  • Une situation financière solide : avec l’augmentation de
    capital de 32 millions d’euros réalisée en mars 2015 auprès
    d’investisseurs spécialisés dans le domaine de la santé lors du
    placement privé de près de 10% du capital, la Société affiche une
    situation de trésorerie au 30 juin 2015 de 72,8 millions d’euros ; la
    consommation de trésorerie nette nécessaire au financement des
    opérations s’élève à 7,1 millions d’euros sur les six premiers mois de
    l’année 2015.
  • Un résultat net positif de 6,7 millions d’euros pour le premier
    semestre
    contre une perte de 5,5 millions d’euros pour le premier
    semestre 2014 :

    • Les produits opérationnels de 16,7 millions d’euros sont en
      forte hausse par rapport à l’an dernier et proviennent
      principalement des revenus issus du contrat de recherche et de
      collaboration signé avec Eli Lilly.
      Au 30 juin 2014, ces
      produits s’élevaient à 1,9 million d’euros et étaient constitués
      du crédit d’impôt recherche et des revenus issus des contrats de
      faisabilité portant sur la formulation des anticorps monoclonaux.
    • Les dépenses d’exploitation de 11,8 millions d’euros se
      situent à près de 60% au-dessus des dépenses enregistrées l’an
      dernier sur la même période, reflétant la forte augmentation des
      activités cliniques et précliniques.

« Le développement soutenu de l’ensemble de nos projets se traduit
par une augmentation maitrisée de nos dépenses opérationnelles, en ligne
avec notre plan.
» ajoute Valérie Danaguezian, directeur
financier. « Nous avons sécurisé nos moyens financiers en
réalisant un placement privé au cours du premier trimestre et notre
situation de trésorerie de 72,8 millions d’euros à fin juin nous permet
de continuer à développer la Société et assurer sa croissance
».

Principaux faits marquants du semestre :

L’année 2014 s’était achevée avec la signature d’un contrat de licence
majeur avec le groupe Eli Lilly portant sur le développement d’une
formulation ultra rapide de l’insuline analogue lispro. Dans le cadre de
ce contrat, la Société avait reçu en fin d’année un montant de 50
millions de dollars correspondant au paiement initial, permettant ainsi
de démarrer l’année 2015 avec une position de trésorerie de près de 50
millions d’euros.

Fin mars 2015, afin de consolider sa trésorerie, la Société a réalisé un
placement privé d’un montant de près de 32 millions d’euros. Des
investisseurs de renom, spécialisés dans le domaine de la santé, tels
que BVF, KKR et Alken, sont ainsi entrés au capital.
Fin juin 2015,
la Société dispose d’une position de trésorerie de 72,8 millions d’euros.

Au cours du premier semestre, la Société a poursuivi le développement
des projets du portefeuille :

  • BioChaperone Lispro : le projet en partenariat avec Lilly fait l’objet
    d’un programme de développement soutenu. Une étude clinique de phase
    Ib a été lancée début janvier pour mesurer l’effet de l’insuline
    ultra-rapide BioChaperone Lispro administrée au moment de la prise
    d’un repas standardisé sur la glycémie post-prandiale. Les résultats
    de cette étude, publiés fin juin, montrent une réduction
    statistiquement significative de 61%, au cours des deux premières
    heures, de l’excursion de la glycémie postprandiale comparée à
    Humalog. D’autres études sont en préparation et devraient être lancées
    durant le second semestre 2015.
  • L’insuline humaine rapide, HinsBet : les résultats de l’étude clinique
    de phase IIa lancée fin 2014 ont été publiés début février et ont
    montré que HinsBet a un effet précoce équivalent à celui d’une
    insuline analogue rapide telle qu’Humalog et supérieur à celui de
    l’insuline humaine recombinante, Humulin. Adocia poursuit donc le
    développement clinique de cette formulation innovante dont la
    concentration est de 100 UI/ml. Elle prévoit également de développer
    une formulation concentrée U500, particulièrement intéressante pour
    les patients diabétiques de type 2 sévèrement insulino-résistants et
    qui nécessitent des doses journalières d’insuline plus de deux à trois
    fois supérieures aux doses standards.
  • BioChaperone Combo, la combinaison de l’insuline lente glargine et de
    l’insuline rapide lispro. Après des premiers résultats cliniques
    prometteurs obtenus en 2014, la Société a préparé au cours du premier
    semestre deux essais cliniques qui ont été lancés début juillet :

    • Le premier essai clinique de Phase Ib est conçu pour évaluer
      l’amélioration du contrôle de la glycémie postprandiale chez les
      patients diabétiques de type 1 après une seule injection de
      BioChaperone Combo au moment du repas, par comparaison à
      HumalogMix®.
    • Le deuxième essai clinique de Phase Ib chez des patients
      diabétiques de type 2 est conçu pour comparer les profils
      pharmacodynamiques de BioChaperone Combo à celui d’HumalogMix
      ainsi qu’à ceux de la double injection de Lantus® et d’Humalog®.
  • BioChaperone PDGF-BB pour le traitement de l’ulcère du pied
    diabétique : l’étude clinique de phase III est en cours en Inde. Les
    résultats sont attendus pour le premier semestre 2016.

Adocia continue également de mener avec des grandes sociétés
pharmaceutiques des études de faisabilité sur des formulations
innovantes d’anticorps monoclonaux. Sur ce premier semestre et compte
tenu de la priorité donnée aux projets insulines, les efforts de
recherche sur le projet DriveIn ont été ralentis.

Sur le plan organisationnel, la Société a créée fin mars 2015 une
filiale aux Etat-Unis dotée d’un General Manager et d’un Directeur
Médical. L’objectif est de renforcer la présence de la Société auprès
des sociétés pharmaceutiques pour accroître sa visibilité sur ce marché
prioritaire, mais également favoriser nos relations avec la communauté
financière américaine.

Prochains rendez-vous :

Adocia prévoit de participer aux évènements suivant dans les prochains
mois :

  • à l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) du 15
    au 18 septembre 2015 à Stockhom (Suède),
  • à Kepler Cheuvreux Autumn Conference du 16 au 18 septembre 2015
    à Paris (France)
  • European Large & Midcap Event les 7 et 8 octobre 2015 à
    Paris (France),
  • à BIO Europe du 2 au 4 novembre 2015 à Munich (Allemagne),
  • à la Conférence Société Générale CIB Healthcare & Biotechnology le
    5 novembre 2015 à Paris (France),
  • à Actionaria les 20 et 21 novembre 2015 à Paris (France),
  • à Piper Jaffray Annual Healthcare Conference les 1er
    et 2 décembre 2015 à New York (Etats-Unis).

A propos d’Adocia

Devenir un leader mondial des formulations d’insuline et de
protéines thérapeutiques

Adocia est une société de
biotechnologie spécialisée dans le développement de formulations
innovantes de protéines thérapeutiques déjà approuvées. Elle bénéficie
d’une expertise particulièrement forte dans le domaine des insulines. La
plateforme technologique propriétaire BioChaperone vise à améliorer
l’efficacité des protéines thérapeutiques ainsi que leur facilité
d’utilisation pour les patients.

Adocia a établi en décembre 2014 un partenariat avec la société Eli
Lilly and Company pour le développement et la commercialisation de sa
nouvelle formulation de l’insuline lispro, BioChaperone Lispro, déjà
testée avec succès dans trois études cliniques de phase Ib/IIa.

Adocia poursuit par elle-même le développement de sa formulation à
action rapide de l’insuline humaine. Deux études cliniques sont prévues
d’ici la fin de l’année, une étude de mesure du contrôle de la glycémie
suite à la prise d’un repas avec HinsBet U100 et une étude de PK/PD avec
HinsBet U500. Adocia continue également activement le développement de
BioChaperone Combo, une combinaison unique de Glargine, l’analogue
d’insuline basale de référence, et de l’analogue d’insuline rapide
Lispro. Une troisième étude clinique de dose-réponse sur patients
diabétiques de type 1 est prévue au quatrième trimestre 2015.

Adocia a par ailleurs lancé en août 2014 une étude de phase III en Inde
sur son produit à base de PDGF-BB pour le traitement de l’ulcère du pied
diabétique (BioChaperone PDGF-BB).

Adocia a étendu ses activités à la formulation d’anticorps monoclonaux,
biologiques de référence dans le traitement de nombreuses pathologies
chroniques graves (cancer, maladies inflammatoires, etc.). Dans ce
dernier domaine, Adocia conduit des programmes de collaboration avec
deux grandes sociétés pharmaceutiques.

Combattre le cancer en ciblant les agents anticancéreux
DriveIn®
est une nanotechnologie dont le but est d’améliorer significativement la
délivrance de principes actifs au cœur des cellules cancéreuses. Cette
nouvelle plateforme propriétaire constitue une opportunité
exceptionnelle pour entrer sur le marché de l’oncologie en améliorant
l’efficacité aussi bien de traitements déjà approuvés que de molécules
propriétaires.

« Innovative medicine for everyone, everywhere »
Les
innovations thérapeutiques d’Adocia s’inscrivent dans un contexte
pharmaco-économique mondial en profonde mutation, caractérisé notamment
par (i) l’augmentation de la prévalence et de l’incidence des
pathologies visées, (ii) l’accroissement et le vieillissement de la
population, (iii) la nécessaire maîtrise des dépenses de santé publique
et (iv) l’augmentation de la demande émanant des pays émergents.

Adocia est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (Code ISIN
: FR0011184241, mnémonique / Reuters / Bloomberg : ADOC, ADOC.PA,
ADOC.FP) et fait partie des indices Next Biotech, Tech 40 et SBF 120.

Des certificats américains représentatifs d’une action d’Adocia
(American Deposit Receipts) sont négociés sur le marché OTC
(Over-The-Counter) aux États-Unis, sous le mnémonique ADOCY.

Plus d’information sur www.adocia.com

Avertissement
Le présent communiqué contient des
déclarations prospectives relatives à Adocia et à ses activités. Adocia
estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses
raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la
réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives
qui sont soumises à des risques dont ceux décrits dans le
document
de référence d’Adocia enregistré par l’Autorité des marchés financiers
le 30 avril 2015 sous le numéro R.15-032 et disponible sur le site
Internet d’Adocia (www.adocia.com),
et notamment aux incertitudes inhérentes à la recherche et
développement, aux futures données cliniques et analyses et à
l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des
marchés sur lesquels Adocia est présente.

Les déclarations
prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises
à des risques inconnus d’Adocia ou qu’Adocia ne considère pas comme
significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces
risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions
financières, performances ou réalisations d’Adocia diffèrent
significativement des résultats, conditions financières, performances ou
réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives.

Le présent communiqué et les informations qu’il contient ne
constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la
sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription des actions d’Adocia
dans un quelconque pays.

ANNEXE : Résultats financiers au 30 juin 2015

Le tableau suivant présente le détail des produits opérationnels pour
chacune des périodes :

Produits opérationnels

En milliers d’euros-Normes IFRS   30/06/2015   30/06/2014
Contrats de recherche et collaboration   7 334   186
Revenus de licences   5 375  
Chiffre d’affaires (a)   12 709   186
Subventions, financements publics et crédit d’impôt recherche (b)   3 965   1 688
Produits opérationnels (a)+(b)   16 674   1 874

Les produits opérationnels consolidés au 30 juin 2015 sont en forte
augmentation par rapport à ceux enregistrés sur la même période en 2014.

Le chiffre d’affaires d’un montant de 12,7 millions d’euros au 30
juin 2014 résulte essentiellement du contrat de collaboration et de
licence signé avec Lilly fin 2014 et qui impacte les revenus à deux
niveaux :

  • Les revenus au titre du contrat de collaboration à hauteur de 7,3
    millions d’euros, Lilly supportant l’ensemble des dépenses internes et
    externes liés au projet.
  • les revenus de licence à hauteur de 5,3 millions d’euros correspondant
    à l’amortissement du paiement initial de 50 millions de dollars reçu
    en décembre 2014 et amorti linéairement sur la durée du développement
    prévu lors de la signature du contrat.

L’an dernier, sur la même période, les revenus de 0,2 millions d’euro
étaient constitués uniquement des contrats de faisabilité portant sur la
formulation des anticorps monoclonaux.

Les autres produits opérationnels sont constitués du Crédit
d’Impôt Recherche à hauteur de 2,9 millions d’euros pour le premier
semestre 2015 comparé à 1,7 million d’euros pour le premier semestre
2014. Cette augmentation reflète l’augmentation de l’activité.

Par ailleurs, début juin 2015, la Société a obtenu d’Oséo le constat de
l’échec partiel sur le projet de reconstruction osseuse (ostéoporose)
conduisant à la reconnaissance d’une subvention de 1,05 million d’euros
(le solde de 0,5 million d’euros étant à rembourser au 30 septembre
2015).

Charges opérationnelles

En milliers d’euros-Normes IFRS   30/06/2015   30/06/2014
Dépenses de recherche et de développement   (10 298)   (6 607)
Frais généraux   (1 561)   (826)
Charges opérationnelles   (11 858)   (7 433)

Les charges opérationnelles consolidées du premier semestre 2015 sont en
augmentation nette par rapport à celles de l’an dernier : 11,9 millions
d’euros comparé à 7,4 millions d’euros, soit +60% :

  • Les dépenses externes, qui représentent près de 57% du total des
    charges opérationnelles, s’élèvent à 6,8 millions d’euros en 2015
    comparé à 3,8 millions pour la même période en 2014. L’accélération
    des développements cliniques et préclinique explique cette progression
    et traduit l’avancée de notre portefeuille.
  • Les charges de personnel représentent le deuxième poste significatif
    de dépenses avec 35% du total des charges opérationnelles comparé à
    40% pour les six premiers mois 2013. L’augmentation de 3 millions
    d’euros à 4,1 millions d’euros traduit l’augmentation des effectifs
    nécessaires au développement des projets qui passent ainsi de 72
    équivalents temps plein en moyenne pour les 6 premiers 2014 à 81
    équivalents temps plein pour le premier semestre 2015.

Près de 87% des charges opérationnelles portent sur des dépenses en
recherche et développement et traduisent le maintien d’une forte
activité R&D associée à la maitrise des frais généraux.

Eléments de bilan

En milliers d’euros-Normes IFRS   30/06/2015   31/12/2014
Trésorerie et équivalents de trésorerie   72 757   49 800
Total actif 82 250 52 544
Capitaux propres 39 402 2 505
Dettes financières 1 363 2 414

Au 30 juin 2015, le montant de la trésorerie et équivalents trésorerie
détenus par la Société s’élève à 72,7 millions d’euros, contre 49,8
millions d’euros au 31 décembre 2014.

Les capitaux propres consolidés passent de 2,5 millions d’euros à fin
décembre 2014 à 39,4 millions d’euros à fin juin 2015, reflétant
principalement l’augmentation de capital réalisée en mars 2015.

Les dettes financières, qui s’élèvent à 1,4 million d’euros à fin juin
2015, concernent principalement les avances remboursables reçues de
l’agence française pour l’innovation (Oséo) sur le projet insuline ainsi
que le solde de l’avance ostéoporose dont le remboursement à hauteur de
0,5 million d’euros est prévu fin septembre.

Contacts

Adocia
Gérard Soula
Président directeur général d’Adocia
contactinvestisseurs@adocia.com
Tél.
: +33 4 72 610 610
ou
Relations média Adocia
ALIZE
RP

Caroline Carmagnol
caroline@alizerp.com
adocia@alizerp.com
Tél.
: + 33 1 44 54 36 61