Press release

Air Liquide : 1er semestre 2015 : Croissance soutenue des ventes et des résultats

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Air Liquide (Paris:AI): Chiffres clés du 1er semestre     Chiffre d’affaires Groupe : 8 115 millions d’euros +8,1 % Marge opérationnelle enhausse à 17,4 %* +70 pb Résultat net (part du Groupe) :849 millions d’euros +12,5 %   * Marge opérationnelle à 16,8 % à prix constant de l’énergie, soit une

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Air Liquide (Paris:AI):

Chiffres clés du 1er semestre

 

 

Chiffre d’affaires Groupe :
8 115 millions d’euros

+8,1 %

Marge opérationnelle en
hausse à 17,4 %*

+70 pb

Résultat net
(part du Groupe) :
849
millions d’euros

+12,5 %
 

* Marge opérationnelle à 16,8 % à prix constant de l’énergie, soit
une hausse de +10
pb.

Faits marquants du 1er semestre

  • Nombreux démarrages d’unités de production : 12 au total,
    dont le site de Yanbu (Arabie saoudite) et l’unité d’hydrogène
    et de monoxyde de carbone de Dormagen (Allemagne).
  • Nouveaux investissements dans les marchés en croissance :
    en Afrique du Sud pour la construction de la plus grande unité de
    séparation des gaz de l’air jamais réalisée ; en Chine pour fournir en
    oxygène un important producteur de cuivre.
  • Poursuite des acquisitions dans la Santé : renforcement
    dans la santé à domicile (Allemagne, Irlande), ainsi que dans
    l’hygiène (République tchèque, Asie-Pacifique).
  • Développements dans l’Energie Hydrogène pour la mobilité : inauguration
    de stations de recharge (Japon, Danemark, France) ; contrat sur la
    conversion à l’hydrogène d’une flotte de chariots de manutention
    (France).

Commentant le premier semestre 2015, Benoît Potier,
Président-Directeur Général du groupe Air Liquide
, a déclaré :

« Dans une conjoncture mondiale hésitante, la croissance du Groupe
reste soutenue au cours du premier semestre. Elle est portée par le
dynamisme des activités Santé et Electronique, par les économies en
développement et par un effet de change favorable, auxquels s’ajoute au 2
ème
trimestre l’amélioration de la Grande Industrie.

Toutes les géographies sont en croissance sur le semestre. En
Europe, une reprise progressive dans certains secteurs se confirme,
tandis qu’en Amérique du Nord les marchés industriels sont affectés par
le ralentissement des services liés à l’exploration pétrolière.
L’Asie-Pacifique continue à bénéficier de la croissance de la Chine et
de la bonne tenue du Japon. Enfin, le démarrage du projet Yanbu en
Arabie saoudite accélère la croissance de la zone Moyen-Orient et
Afrique et accroît notre capacité globale de production d’hydrogène de
près de 20 %.

La performance opérationnelle d’Air Liquide est solide et se
traduit par un niveau de marge élevé et une nouvelle hausse du résultat
net.

Les décisions d’investissement du semestre pour un montant de 1,3
milliard d’euros, les signatures de contrats et la mise en service de
nouvelles unités préparent la croissance des prochaines années. Il en
est de même des innovations et technologies en cours de développement.

Dans un environnement économique comparable, Air Liquide est
confiant dans sa capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du
résultat net en 2015.»

Le chiffre d’affaires du Groupe du 1er
semestre 2015
s’élève à 8 115 millions d’euros, en hausse de +8,1
%
en variation publiée et de +3,2 % en données comparables1
par rapport au 1er semestre 2014. L’effet de change positif
(+7,8 %) est en partie annulé par l’impact négatif de l’énergie (-2,9 %).

Le chiffre d’affaires Gaz & Services, qui s’établit à 7
340 millions d’euros
, est en croissance de +7,8 % en
variation publiée et de +3,1 % en données comparables au 1er
semestre 2015
. On note également une amélioration séquentielle des
ventes au 2ème trimestre 2015 par rapport au 1er
trimestre. La dynamique est toujours positive dans les économies en
développement
 : le chiffre d’affaires Gaz & Services au 1er
semestre dans ces pays est en hausse de +9,9 % en croissance
comparable.

Au 1er semestre 2015, la croissance des
activités Gaz & Services, en données comparables, est
contrastée :

– La Santé, en forte progression de +6,8 %, bénéficie du
dynamisme de l’activité santé à domicile malgré une pression sur les
prix élevée en Europe, des acquisitions réalisées fin 2014 et au 1er
semestre 2015, de son expansion dans les économies en développement,
ainsi que de la hausse de +12,2 % de ses ventes dans l’hygiène.

– L’Electronique continue d’afficher une croissance robuste à
+13,1 %
. Toutes nos gammes de produits sont en croissance et en
particulier celle des molécules avancées, regroupant la gamme ALOHA™ et
l’offre de Voltaix, qui progresse de +36,0 %. En Asie-Pacifique,
on enregistre une croissance à deux chiffres en Chine, au Japon, à
Taïwan et à Singapour.

La Grande Industrie, en hausse de +2,6 % au 1er
semestre, réalise un 2ème trimestre satisfaisant en
progression de +5,0 %. La croissance de ce semestre est portée
notamment par la montée en puissance d’unités de production en Chine et
la hausse des volumes de gaz de l’air au 2ème trimestre en
Europe du Nord, pour les clients du secteur de la chimie et de la
métallurgie, ainsi qu’en Amérique du Nord. Le démarrage de deux unités
de production d’hydrogène de grande taille à Yanbu au 2ème
trimestre contribue également à la croissance.

– L’Industriel Marchand, en retrait de -0,7 %,
reste contrasté avec une légère progression des volumes de vrac en
Europe, une croissance solide en Espagne et en Europe de l’Est, alors
qu’en Amérique du Nord les volumes sont affectés par une activité
manufacturière modérée et une demande pour les services pétroliers en
baisse. En Asie-Pacifique, les ventes en Australie sont en retrait,
affectées par la faiblesse du secteur minier, alors que les ventes
continuent de croître en Chine et en Asie du Sud-Est. L’effet prix est
positif ce semestre à +1,0 % dans un contexte mondial d’inflation basse.

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie et Technologie, en hausse
par rapport au 1er semestre 2014 de +10,5 % en
données comparables, reflète le bon avancement des projets en cours
d’exécution pour les clients tiers. Les prises de commandes totales
atteignent 600 millions d’euros ce semestre, soit une progression
de +11,0 % par rapport au 1er semestre 2014.

La marge opérationnelle du Groupe atteint un niveau élevé à 17,4
%,
grâce notamment au prix bas de l’énergie et à un bon niveau de gains
d’efficacité atteignant 132 millions d’euros, en ligne
avec l’objectif annuel de plus de 250 millions d’euros. Le résultat
net (part du Groupe)
s’établit à 849 millions d’euros, en
croissance de +12,5 % en variation publiée (+5,2 % hors effet de
change). La capacité d’autofinancement (avant variation du Besoin
en Fonds de Roulement) est en progression de +13,0 % par
rapport au 1er semestre 2014 (+5,1 % hors effet de change).
La dette nette augmente à 7,9 milliards d’euros ;
cependant le ratio d’endettement net sur fonds propres reste maîtrisé à
moins de 60 %. La note A+ a été confirmée par Standard & Poor’s
en juin 2015. La rentabilité des capitaux employés (ROCE) après
impôts est stable à 10,8 % par rapport à fin 2014.

Performance du 1er semestre 2015

             
En millions d’euros     Publié  

Hors change,
énergie et périmètre
significatif

Chiffre d’affaires Groupe 8 115 M€ +8,1 % +3,2 %

dont Gaz & Services

7 340 M€

+7,8 %

+3,1 %

Résultat opérationnel courant

1 409 M€

+12,3 %

+4,7 %

Résultat net (part du Groupe) 849 M€ +12,5 % +5,2 %
Dette nette au 30 juin 2015   7 927 M€        
 

________

Le Conseil d’Administration d’Air Liquide s’est réuni le 29
juillet 2015. Lors de cette réunion, le Conseil d’Administration a
examiné les comptes consolidés au 30 juin 2015.

Les procédures d’examen limité sur les comptes intermédiaires consolidés
ont été effectuées et un rapport sans réserve est en cours d’émission
par les Commissaires aux comptes.

________

Suivez l’annonce des résultats en direct sur Twitter grâce au
mot-dièse (hashtag) #ALresults

Tout au long de
l’année, suivez l’actualité d’Air Liquide sur
https://twitter.com/airliquidegroup

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2015
27
octobre 2015

Salon Actionaria, Paris, France
20 et 21 novembre 2015

Résultats annuels 2015
16 février 2016

Leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la
santé, Air Liquide est présent dans 80 pays avec plus de
50 000 collaborateurs et sert plus de 2 millions de clients et de
patients. Oxygène, azote et hydrogène sont au cœur du métier du Groupe
depuis sa création en 1902. L’ambition d’Air Liquide est d’être le
leader dans son industrie, en étant performant sur le long terme et en
agissant de façon responsable.

Pour Air Liquide, ce sont les idées qui créent de la valeur sur le long
terme. L’engagement et l’inventivité permanente des collaborateurs du
Groupe sont au cœur de son développement.

Air Liquide anticipe les enjeux majeurs de ses marchés, investit à
l’échelle locale et mondiale et propose des solutions de haute qualité à
ses clients, ses patients, et à la communauté scientifique.

Le Groupe s’appuie sur sa compétitivité opérationnelle, ses
investissements ciblés dans les marchés en croissance et l’innovation
pour réaliser une croissance rentable dans la durée.

Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à 15,4 milliards d’euros
en 2014. Ses solutions pour protéger la vie et l’environnement
représentent plus de 40 % de ses ventes. Air Liquide est coté à la
Bourse Euronext Paris (compartiment A) et est membre des indices CAC 40
et Dow Jones Euro Stoxx 50.

www.airliquide.com
Suivez-nous
sur Twitter
@AirLiquideGroup

1 Hors effet de change, d’énergie (gaz naturel et
électricité) et de périmètre significatif

Résultats du 1er semestre 2015
Extrait du rapport de
gestion

PERFORMANCE DU 1ER SEMESTRE 2015

 

2

 

Chiffres clés du 1er semestre 2015

 

2

Faits marquants 1er semestre 2015

3

Compte de résultat 1er semestre 2015

5

Variation de l’endettement net

12

 

CYCLE D’INVESTISSEMENT

 

13

 

PERSPECTIVES

 

14

 

ANNEXES

 

15

 

Chiffre d’affaires du 2ème trimestre
2015

15

Impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif

16

Information géographique et sectorielle

17

Compte de résultat consolidé

18

Bilan consolidé

19

Tableau des flux de trésorerie consolidé

20

 

PERFORMANCE DU 1er SEMESTRE 2015

Au 1er semestre 2015, le Groupe affiche une croissance
soutenue dans une conjoncture mondiale hésitante. Le chiffre d’affaires
du Groupe s’établit à 8 115 millions d’euros, en hausse de + 8,1 % en
variation publiée et de + 3,2 % en données comparables par rapport au 1er
semestre 2014. L’effet de change positif (+ 7,8 %) est en partie annulé
par l’impact négatif de l’énergie (- 2,9 %). Le chiffre d’affaires Gaz
et Services progresse de + 7,8 % en variation publiée et de + 3,1 % en
croissance comparable. Les économies en développement continuent à
afficher un dynamisme soutenu avec + 10 % de croissance comparable.
L’Europe confirme une reprise très progressive. L’Asie est plus
contrastée mais elle continue de bénéficier d’un secteur de
l’Electronique très dynamique, notamment au Japon et d’une activité
toujours forte en Chine. En Amérique du Nord, les ventes en Industriel
Marchand sont encore impactées par une activité manufacturière
relativement faible et des volumes destinés aux services pétroliers en
baisse ; la croissance en Amérique Latine reste solide malgré un
environnement difficile au Brésil. La zone Moyen-Orient et Afrique
bénéficie du démarrage de deux unités de production d’hydrogène de
grande taille à Yanbu en Arabie saoudite.

Les efforts continus sur les coûts permettent de dégager 132 millions
d’euros d’efficacités, en ligne avec les objectifs. Cela contribue à
l’amélioration de la marge opérationnelle qui atteint le niveau élevé de
17,4 %, soutenue également par des prix de l’énergie bas. Le résultat
net (part du Groupe) s’établit à 849 millions d’euros, en croissance
publiée de + 12,5 % (+ 5,2 % hors effet de change). La capacité
d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement
atteint 1 575 millions d’euros, soit 19,4% des ventes, en hausse de
+ 13,0 % par rapport au 1er semestre 2014 (+ 5,1 %
hors change).

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à
2,9 milliards d’euros à fin juin 2015. Les décisions d’investissement
atteignent un niveau élevé, à 1,3 milliards d’euros, stable par rapport
au 2ème semestre 2014. Les investissements en cours
d’exécution représentent 2,1 milliards d’euros et devraient apporter une
contribution future aux ventes annuelles d’environ 0,9 milliard d’euros,
après montée en puissance complète.

Chiffres clés du 1er semestre 2015

(en millions d’euros)   S1 2014   S1 2015  

Variation
2015/2014
publiée

 

Variation(a)
2015/2014
comparable

Chiffre d’affaires total   7 506   8 115   + 8,1 %   + 3,2 %
dont Gaz et Services   6 807   7 340   + 7,8 %   + 3,1 %
Résultat opérationnel courant   1 254   1 409   + 12,3 %   + 4,7 %
Résultat opérationnel courant

(en % du chiffre d’affaires)

  16,7 %   17,4 %   + 70 pbs  
Résultat net – part du Groupe   755   849   + 12,5 %  
Bénéfice net par action (en euros)   2,20   2,48   + 12,7 %  
Flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles (b)   1 147   965   – 15,8 %  
Paiements nets sur investissements (c)   943   1 188    
Endettement net   6 797   7 927    
Ratio d’endettement net sur fonds propres (d)   57 %   59 %    
Rentabilité des capitaux employés après impôts – ROCE (e)   10,8 %   10,8 %    

(a) Hors effets de gaz naturel, d’électricité, de taux de change et
de périmètre significatif.

(b) Capacité d’autofinancement
après variation du besoin en fonds de roulement et autres éléments.

(c)
Incluant les transactions avec les actionnaires minoritaires.

(d)
Ajusté de l’étalement du dividende payé au 1
er
semestre sur toute l’année.

(e) Rentabilité des capitaux
employés après impôts : (résultat net après impôts et avant déduction
des intérêts minoritaires – coûts de l’endettement financier net après
impôts moyen sur le 2
nd semestre 2014 et le 1er
semestre 2015) / ((capitaux propres + intérêts minoritaires +
endettement net) moyens sur la période du 30 juin 2014 au 30 juin 2015).

Faits marquants du 1er semestre 2015

Au cours du 1er semestre 2015, Air Liquide a poursuivi son
développement dans les marchés en croissance et les bassins industriels
majeurs, tant dans les économies en développement que dans les économies
avancées. Au cours des six premiers mois, le Groupe a également
poursuivi ses avancées dans les domaines de la santé et de la transition
énergétique.

DÉVELOPPEMENT DE L’ACTIVITÉ INDUSTRIELLE

Au 1er semestre 2015, Air Liquide a connu d’importants
démarrages en Grande Industrie et a poursuivi ses initiatives de
développement au travers d’investissements industriels ciblés.

  • En Allemagne, Air Liquide a inauguré sa nouvelle unité de production
    d’hydrogène et de monoxyde de carbone (SMR, Steam Methane Reformer)
    située à Dormagen, près de Cologne. Le Groupe a investi environ 100
    millions d’euros dans cette unité de production à la pointe de la
    technologie, d’une grande flexibilité et d’une capacité annuelle de
    22 000 tonnes d’hydrogène et de 120 000 tonnes de monoxyde de carbone.
    Elle approvisionne la nouvelle usine de grande taille de production de
    TDI (toluène diisocyanate) de Bayer MaterialScience. Elle permet
    également de fournir de l’hydrogène à d’autres clients reliés au
    réseau de canalisations Rhin-Ruhr.
  • A Yanbu en Arabie saoudite, Air Liquide a démarré le plus grand projet
    industriel de son histoire. Le site comprend deux unités de production
    d’hydrogène de grande taille et une unité de purification, pour une
    capacité totale de 340 000 Nm3/heure. Cet
    investissement de plus de 350 millions d’euros fournit en hydrogène la
    nouvelle raffinerie de YASREF (co-entreprise entre Saudi Aramco et
    Sinopec) dans le cadre d’un contrat long terme. L’hydrogène permettra
    de réduire la teneur en soufre des carburants produits. Avec le
    démarrage de ces nouvelles unités, la capacité de production
    d’hydrogène du Groupe a augmenté de près de 20%.
  • En Chine, Air Liquide a signé un contrat à long terme avec Shandong
    Fangyuan, première fonderie de cuivre privée en Chine et l’un des plus
    importants producteurs de cuivre dans le monde. Le Groupe investira
    environ 60 millions d’euros dans une unité de pointe de séparation des
    gaz de l’air (ASU), d’une capacité de 2 000 tonnes d’oxygène par jour,
    qui devrait être mise en service au second semestre 2017. Cette
    nouvelle ASU garantit les meilleurs niveaux d’efficacité énergétique,
    de fiabilité et de sécurité. L’oxygène fourni permettra d’accroître la
    productivité de la fonderie tout en réduisant les émissions de CO2
    et les coûts de maintenance.
  • Air Liquide et Sasol, entreprise internationale intégrée des secteurs
    de l’énergie et de la chimie, ont signé un contrat à long terme pour
    la fourniture de grandes quantités de gaz industriels sur le site de
    Secunda en Afrique du Sud (140 km à l’est de Johannesburg). Air
    Liquide investira environ 200 millions d’euros pour la construction de
    la plus grande unité de séparation des gaz de l’air (ASU) jamais
    réalisée, d’une capacité de 5 000 tonnes d’oxygène par jour
    (équivalent à 5 800 tonnes par jour au niveau de la mer). C’est la
    première fois que Sasol externalise ses besoins en oxygène à un
    spécialiste de la production des gaz industriels sur son site de
    Secunda.
  • En Australie, Air Liquide a annoncé un nouveau contrat à long terme
    avec Nyrstar, société minière et de recyclage de métaux. Le Groupe
    investira 60 millions d’euros dans une unité de séparation des gaz de
    l’air (ASU) d’une capacité de 1 400 tonnes par jour, afin d’aider
    Nyrstar à réduire l’empreinte environnementale du site, améliorer son
    efficacité et accroître ses capacités de production. Près d’Adelaïde,
    Air Liquide a également annoncé un partenariat afin de construire une
    unité de récupération du dioxyde de carbone émis par la centrale
    thermique d’AGL Energy Limited sur son site de Torrens Island. Cette
    unité aura une capacité de 50 000 tonnes de CO2 par an.

POURSUITE DES ACQUISITIONS COMPLEMENTAIRES DANS LA SANTE

L’allongement de la durée de vie et l’augmentation du nombre de patients
affectés par des maladies chroniques sont des enjeux majeurs de santé
publique
. Air Liquide a poursuivi sa stratégie de densification du
nombre de patients dans les zones géographiques où le Groupe est présent
avec des acquisitions complémentaires dans le domaine de la santé à
domicile.

  • En Allemagne, le Groupe a renforcé sa position dans la Santé à
    domicile en acquérant la société Optimal Medical Therapies (OMT).
    Cette dernière assure la prise en charge de 5 000 patients et est
    reconnue pour son expertise dans les thérapies par perfusion à
    domicile telles que l’immunothérapie, la prise en charge de la douleur
    et le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire ou de la
    maladie de Parkinson.
  • Air Liquide a étendu son activité Santé à domicile en Irlande avec
    l’acquisition de Baywater Healthcare Ireland Limited, acteur majeur
    spécialisé dans le traitement et le suivi des pathologies
    respiratoires au domicile des patients (oxygénothérapie, ventilation
    positive en pression continue et ventilation non invasive).

Schülke, entité de l’activité Santé du Groupe spécialisée dans
l’hygiène, a élargi sa couverture géographique à travers deux
acquisitions ce semestre.

  • Dans la région Asie-Pacifique, Schülke a acquis Healthcare Antisepsis
    Solutions (HAS), l’activité désinfection et hygiène de la peau
    d’Advanced Sterilization Products, division d’Ethicon, Inc.
  • L’acquisition de la division Hygiène de Bochemie, un acteur majeur en
    République Tchèque lui a permis d’étendre sa présence en Europe de
    l’Est et d’élargir son offre avec une gamme de produits
    complémentaires.

DEVELOPPEMENTS DANS LE DOMAINE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

Le Groupe a connu d’importants développements dans le domaine de la transition
énergétique
.

  • Air Liquide a annoncé une prise de participation à hauteur de 5% dans
    le capital de Fonroche Biogaz, une des filiales du Groupe Fonroche,
    acteur de référence dans la production d’énergies renouvelables. Dans
    le cadre de cette prise de participation, les deux groupes vont
    mutualiser leurs compétences en vue de développer, en partenariat, des
    projets d’épuration et de valorisation du biogaz pour le marché
    français.
  • Air Liquide a été choisi par FM Logistic, groupe international expert
    sur les marchés de la logistique, pour l’accompagner dans son projet
    de déploiement de chariots de manutention à hydrogène sur ses sites.
    Le Groupe a installé sur sa plateforme logistique proche d’Orléans
    (France) une station de recharge d’hydrogène destinée à alimenter les
    chariots munis de piles à hydrogène.
  • Le 1er semestre 2015 a été marqué par l’inauguration d’une
    station de recharge d’hydrogène sur le site Air Liquide de Sassenage,
    en Isère (France). Elle permettra aux utilisateurs du projet Hyway,
    premier projet français de déploiement de flottes captives de
    véhicules électriques à hydrogène, de recharger leurs véhicules. Ce
    projet fait suite aux installations récentes de stations de recharge
    d’hydrogène à Saint-Lô en France, au Danemark et à Nagoya et Toyota au
    Japon.

EMPRUNT OBLIGATAIRE

Pour refinancer les émissions venant à échéance et poursuivre son
développement tout en profitant de conditions de marché très
attractives, Air Liquide a émis au cours du 1er semestre 2015
des obligations pour un montant total de 988 millions d’euros à la date
d’émission. Deux émissions à taux fixe couvrent des échéances allant de
7 à 10 ans et deux autres à taux variable des maturités de 2 à 3 ans.
L’opération principale a été réalisée dans le cadre du programme EMTN
pour un montant de 500 millions d’euros sur une durée de 10 ans et avec
un coupon de 1,25 % p.a.

Par ailleurs, l’une des émissions a permis à Air Liquide Finance
d’innover à nouveau en émettant son premier emprunt obligataire
libellé en renminbis sur le marché taïwanais (« Formosa Bond ») pour un
montant total de 500 millions de renminbis équivalent à 68 millions
d’euros à la date d’émission. Air Liquide est ainsi la première
entreprise non taïwanaise à émettre des obligations en renminbis sur ce
marché.

Compte de résultat du 1er semestre 2015

CHIFFRE D’AFFAIRES

Chiffre d’affaires
(en millions d’euros)

  S1 2014   S1 2015  

Variation
2015/2014

 

Variation
2015/2014
comparable (a)

Gaz et Services   6 807   7 340   + 7,8 %   + 3,1 %
Ingénierie et Technologie   405   477   + 17,6 %   + 10,5 %
Autres activités   294   298   + 1,6 %   – 3,3 %
CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL   7 506   8 115   + 8,1 %   + 3,2 %

(a) Hors effets de change, d’énergie et de périmètre significatif.

Groupe

Le chiffre d’affaires du Groupe au 1er semestre 2015
atteint 8 115 millions d’euros, soit une croissance publiée
de + 8,1 % par rapport au 1er semestre 2014,
soutenue par un effet de change positif de + 7,8 %
en partie annulé par l’impact négatif de l’énergie (- 2,9 %).
La croissance comparable s’établit à + 3,2 %.

Les ventes du 2ème trimestre affichent une croissance plus
forte que celle du 1er trimestre.

Chiffre d’affaires trimestriel
(en millions
d’euros)

  T1 2015   T2 2015
Gaz et Services   3 632   3 708
Ingénierie et Technologie   217   259
Autres activités   144   154
CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL   3 993   4 121
Variation 2015/2014 publiée   + 7,0 %   + 9,3 %
Variation 2015/2014 comparable (a)   + 3,0 %   + 3,4 %

(a) Hors effets de change, d’énergie et de périmètre
significatif.

Impact du change, de l’énergie et du périmètre significatif

Au-delà de la comparaison des chiffres publiés, les informations
financières sont fournies hors change, hors effet d’énergie (variation
des prix du gaz naturel et de l’électricité) et hors effet de périmètre
significatif.

Les gaz pour l’industrie et la santé ne s’exportant que très peu,
l’impact des variations monétaires sur les niveaux d’activité et de
résultat est limité à la conversion des états financiers en euros des
filiales situées en dehors de la zone euro.

Par ailleurs, les variations de coût du gaz naturel et de l’électricité
sont répercutées aux clients à travers des clauses d’indexation. Le gaz
naturel est une matière première essentielle dans la production de
l’hydrogène et pour le fonctionnement des unités de cogénération.

Contacts

Direction de la Communication
Annie Fournier
+ 33 (0)1
40 62 51 31
Anne Michaud
+ 33 (0)1 40 62 50 59
ou
Relations
Investisseurs

Aude Rodriguez
+33 (0)1 40 62 57 08
Louis
Laffont
+33 (0)1 40 62 57 18

Read full story here