Press release

Aperçu du premier semestre de 2016 : Les placements de capital de risque canadiens demeurent solides tandis que le capital d’investissement accuse du retard

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le pays enregistre la plus grosse transaction de CR dans le secteur des sciences de la vie depuis 2013, tandis que les investissements dans les agroentreprises continuent d’augmenter TORONTO–(BUSINESS WIRE)–Au cours du premier semestre de 2016, le paysage canadien de l’investissement a poursuivi sa montée, particulièrement du côté des placements de capital de risque. S’appuyant

Le pays enregistre la plus grosse transaction de CR dans le secteur
des sciences de la vie depuis 2013, tandis que les investissements dans
les agroentreprises continuent d’augmenter

TORONTO–(BUSINESS WIRE)–Au cours du premier semestre de 2016, le paysage canadien de
l’investissement a poursuivi sa montée, particulièrement du côté des
placements de capital de risque. S’appuyant sur un très fort T1, des
placements de 683 M$ ont été investis au cours du T2, ce qui a fait
monter le total à 1,5 G$ investis dans plus de 255 transactions. Cela
est supérieur de beaucoup au premier semestre de 2015, quand 1,1 G$ ont
été investis dans 272 transactions. Le secteur des TIC a dominé avec des
investissements de 1 027 M$ au cours du S1 (67 % du total des dollars
investis), suivi des sciences de la vie avec 310 M$ (20 %) et des
agroentreprises avec 114 M$ (7 %).

La valeur moyenne des transactions de CR au cours du S1 a fait un saut
de 53 % passant de 4 M$ à 6,1 M$, poussée par quelques transactions
importantes réalisées par des membres de la CVCA. Parmi ces
transactions, notons celle concernant l’application infonuagique
d’affaires immobilières, Real
Matters
, laquelle s’élevait à 100 M$, et l’investissement de
128 M$ dans DalCor
Pharmaceuticals
—un record de la CVCA pour les sciences de la
vie. FarmersEdge,
une importante agroentreprise utilisant les mégadonnées, a bénéficié
d’un placement de CR s’élevant à 58 M$, un nouveau sommet pour ce
secteur.

« Les placements de capital de risque continuent d’augmenter au
Canada », déclare Mike Woollatt, directeur général de la CVCA. « Dans la
portion supérieure, nous avons vu une importante croissance de la part
du montant investi dans des projets dont la réalisation est avancée
(58 %) comparé à l’année précédente (38 %), ce qui est justement ce dont
le Canada a besoin pour aider les entreprises à être plus compétitives
et à devenir des leaders mondiales. »

Du côté du capital d’investissement, 3,1 G$ ont été investis (87
transactions) durant le T2, une hausse de 4 % par rapport au 3 G$ du
trimestre précédent (86 transactions). Toutefois, le montant total
investi durant le S1 de 2016 a été de 32 % inférieur à celui de la même
période l’année dernière (6,1 G$ dans 173 transactions comparé à 8,9 G$
dans 194 transactions).

On note une exception, soit le secteur des technologies propres avec 1,5
G$ investis dans 10 transactions. La valeur moyenne des transactions du
secteur des technologies propres a augmenté de 325 % par rapport à l’an
dernier, cela étant dû en grande partie à l’investissement de 800 M$
dans Services
Matrec
et au financement de 480 M$ pour Capstone
Infrastructure Corporation
.

Le Québec a bénéficié de près du tiers de tout le CI investi au cours du
premier semestre, une augmentation de 24 % par rapport à 2015 et de 14 %
par rapport à 2014, et concurrence dorénavant l’Ontario (32 %) pour les
placements privés.

« Pour le capital d’investissement, les nouvelles sont bonnes dans le
secteur des technologies propres. Mais dans l’ensemble, les chiffres de
la première moitié de 2016 ont été inférieurs à ce que nous avions vu
ces dernières années », ajoute Woollatt. « Cela est principalement dû au
ralentissement des activités pétrolières et gazières qui persite en
2016. Toutefois, nous entrevoyons que les investissements augmenteront
éventuellement. »

Seulement un peu plus de 4 M$ de nouveaux fonds de capital
d’investissement ont été levés au S1, soit 13 % de plus qu’à pareille
date l’année dernière (3,6 M$).

Aperçu du marché du capital de risque et du capital d’investissement
du CVCA : S1 – 2016

Points saillants – Capital de risque :

  • 128 M$ de CR investis dans DalCor
    Pharmaceuticals
    , un record de la CVCA pour le secteur des
    sciences de la vie
  • 100 M$ CR investis dans Real
    Matters
    , une application infonuagique
  • Le plus gros investissement CR dans les agroentreprises au Canada : FarmersEdge
    obtient une infusion de 58 M$
  • L’Ontario est en tête des provinces en matière de financement CR
    (44 %), suivie par le Québec avec 28 % et la C.-B. avec 19 %
  • 50 % des dollars investis l’ont été dans des projets dont la
    réalisation est avancée, comparativement à 38 % en 2015
  • Le T1 a connu un sommet historique en matière de CR alors que la
    transaction moyenne se situait à 7,1 M$. Bien que la moyenne soit
    descendue à 5 M$ au T2, c’est encore 6 % de plus que la moyenne des
    transactions de 2013 à 2015
  • Les technologies de l’information et des communications (TIC)
    continuent d’être le moteur principal de la croissance
  • Les nouveaux fonds investis au S1 totalisaient 691 M$, une baisse de
    32 % par rapport à la même période l’an passé

Points saillants – Capital d’investissement :

  • La moyenne des transactions de CI au S1 de 2016 s’élevait à 25,1 M$,
    en baisse de 27 % par rapport à la même période l’an passé, et
    nettement inférieure à la moyenne des transactions en 2013-2015
    (74,4 M$).
  • Le Québec a obtenu 29 % des financements par CI, une hausse par
    rapport à 2015 (24 %) et 2014 (14 %)
  • Le Québec talonne maintenant l’Ontario (32 %) en ce qui a trait aux
    investissements CI
  • En raison du déclin mondial des prix du pétrole, le pétrole et le gaz
    continuent de baisser avec seulement 2,6 M$ investis dans 15
    transactions
  • L’activité est dominée par le secteur des technologies propres et
    poussée par des transactions moins nombreuses, mais de prix plus élevé
    :

À propos de l’Association canadienne du capital de risque et
d’investissement (CVCA)

La CVCA est la voix de l’industrie
canadienne du capital de risque et du capital d’investissement privé.
Nous visons à améliorer l’écosystème du capital d’investissement en
sensibilisant davantage l’industrie et en fournissant des études de
marché, des occasions de maillage et de perfectionnement professionnel.
Nous défendons aussi les intérêts de l’industrie pour assurer des
politiques publiques judicieuses, susceptibles de générer un
environnement favorable aux investissements. La CVCA travaille de
concert avec ses membres, qui représentent la vaste majorité des firmes
de capital d’investissement au Canada, pour améliorer l’industrie et
être porteuse d’innovation et de croissance. Veuillez consulter http://www.cvca.ca.

Méthodologie de la CVCA
Capital de risque : ensemble
de données comprenant uniquement les transactions complétées vérifiées
de capital de risque sous forme de participation ou de
quasi-participation. Ne sont pas compris les financements
gouvernementaux qui ne sont pas à base de titres de participation, comme
les subventions de FedDev, le financement de projets provenant du Fonds
de technologies de DD de Technologies du développement durable Canada,
les transactions de développement de produits pharmaceutiques, les
dettes prioritaires comme parties d’un montage financier global, les
acquisitions appuyées par du capital de risque, et les investissements
providentiels.

Capital d’investissement : ensemble de données comprenant
uniquement les transactions complétées d’investissements privés à des
fins d’uniformité et de comparaison de trimestre en trimestre et d’année
en année. Les transactions annoncées mais non complétées sont exclues.

Contacts

Pour plus ample information ou pour organiser une entrevue, veuillez
vous adresser à :
CVCA
Carolyn Goard – directrice principale,
Communications
Tél. : 416-487-0519, poste 204
Cell. :
416-706-7879
Courriel : cgoard@cvca.ca