Press release

Atmel fait un point sur l’avancée de son plan précédemment annoncé de recherche d’alternatives stratégiques pour son activité ASIC

0 0 Donnez votre avis

Atmel® Corporation (NASDAQ: ATML), leader dans les solutions tactiles et microcontrôleurs, annonce aujourd’hui qu’après examen de l’ensemble des opportunités offertes à ses activités ASIC, elle poursuivra le processus de vente potentielle de son activité Smart Card (SMS) implantée à Rousset (France) et à East Kilbride (Royaume-Uni). Atmel a également indiqué son intention de conserver les activités Customer Specific Products (CSP) et Aerospace.

Rousset, FRANCE, January 29 /PRNewswire/ — Atmel® Corporation (NASDAQ: ATML), leader dans les solutions tactiles et microcontrôleurs, annonce aujourd’hui qu’après examen de l’ensemble des opportunités offertes à ses activités ASIC, elle poursuivra le processus de vente potentielle de son activité Smart Card (SMS) implantée à Rousset (France) et à East Kilbride (Royaume-Uni). Atmel a également indiqué son intention de conserver les activités Customer Specific Products (CSP) et Aerospace.

Le pôle ASIC (circuits intégrés spécialisés) d’Atmel est l’un des premiers fournisseurs de circuits intégrés hautes performances et de solutions de sécurité destinés aux marchés industriels, de l’aérospatiale et grand public dans trois segments de marché distincts : Smart Cards (SMS), Customer Specific Products (CSP) et Aerospace. En outre, l’activité ASIC comprend un site ultraperformant de fabrication de tranches de silicium pour semi-conducteurs situé à Rousset (France). Comme annoncé précédemment, Atmel a conclu un accord d’exclusivité avec LFoundry GmbH pour la cession de cette activité. Atmel a étudié des alternatives stratégiques pour l’activité ASIC dans le cadre de son plan de réorganisation destiné à recentrer les activités de la société sur des secteurs à forte croissance et à marge élevée.

« Nous nous félicitons des avancées réalisées dans cette étude des alternatives stratégiques pour l’activité ASIC, a souligné Steven Laub, Président-Directeur Général d’Atmel. La proposition de vente de l’activité fabrication de tranches de silicium de Rousset suit son cours et plusieurs parties ont manifesté leur intérêt pour l’activité SMS. Dans le cadre de notre analyse, nous avons également mis en évidence le fait que les intérêts de la société, mais plus largement du groupe et de ses actionnaires, étaient parfaitement préservés en conservant les pôles CSP et Aerospace dans le périmètre d’Atmel. »

Atmel a également confirmé qu’elle espérait toujours avoir l’avis du Comité d’entreprise du site de Rousset sur la proposition de transaction avec LFoundry au cours du premier trimestre 2010. En cas d’accord du Comité d’entreprise, Atmel sollicitera l’agrément de son Conseil d’administration afin de conclure un accord définitif avec LFoundry.

Atmel a informé les représentants du personnel du site de Rousset de son intention de céder l’activité SMS en plus de l’activité fabrication de tranches de silicium dans le cadre de la recherche d’alternatives stratégiques pour son activité ASIC et les actifs de production afférents, sous réserve notamment d’une discussion avec les parties intéressées et d’une consultation du Comité d’entreprise du site de Rousset.

À propos d’Atmel

Atmel compte parmi les leaders mondiaux de la conception et de la fabrication de microcontrôleurs, circuits intégrés logiques, à signal mixte, mémoires non volatiles et fréquence radio (RF). Disposant d’un portefeuille de technologies et de propriété intellectuelle parmi les plus importants de l’industrie, Atmel est en mesure d’offrir des solutions systèmes complètes dans le domaine de l’industrie électronique, dédiées aux marchés du grand public, de l’industrie, de la sécurité, des communications, de l’informatique et de l’automobile.

Avertissement relatif aux déclarations prospectives

Les informations contenues dans le présent communiqué relatives aux prévisions, aux perspectives, aux attentes et aux opinions émanant d’Atmel constituent des déclarations prospectives et sont assorties de risques et d’incertitudes. Ces déclarations comprennent notamment des annonces concernant (1) les discussions préliminaires d’Atmel avec les parties intéressées à la vente éventuelle du pôle SMS de la société et l’accord d’exclusivité avec LFoundry portant sur le rachat potentiel du site français de fabrication de tranches de silicium de la société à Rousset ainsi que les conséquences de ces transactions si elles se réalisent, (2) les plans de restructuration d’Atmel et autres déclarations concernant l’exploration par Atmel des alternatives stratégiques de son activité ASIC (circuits intégrés spécialisés) et des actifs de production afférents, (3) la dépréciation d’actifs exceptionnelle et (4) les stratégies d’Atmel. Toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué se fondent sur les informations à la disposition d’Atmel à la date du communiqué, lesquelles sont susceptibles d’être modifiées ; nous ne sommes soumis à aucune obligation de mise à jour de ces déclarations prospectives. Ces prévisions ne constituent pas des garanties de performances futures et il peut exister des écarts considérables entre les résultats réels et les résultats attendus. La situation économique générale, le risque lié à la négociation, à la signature et à la conclusion d’une éventuelle transaction potentielle concernant le pôle ASIC et les actifs de production afférents d’Atmel avec LFoundry, notamment le risque de non-signature par les parties d’accords définitifs portant sur la transaction, le défaut d’obtention des agréments requis dans les délais voulus, voire le défaut d’obtention définitif, la non-satisfaction d’autres conditions, l’incapacité de parvenir aux bénéfices prévus d’une éventuelle transaction potentielle concernant le pôle ASIC et les actifs de production afférents d’Atmel avec LFoundry, si cette dernière se réalise, ou de nos autres transactions stratégiques, plans de restructuration et autres initiatives récents dans les délais voulus, voire l’incapacité définitive d’y parvenir, les coûts et charges non prévus ou l’incapacité d’identifier les charges pouvant être éliminées ainsi que les autres risques précisés dans les rapports déposés régulièrement par Atmel auprès de la SEC, dont le rapport 10-K déposé le 2 mars 2009 pour l’exercice clos le 31 décembre 2008 et les rapports 10-Q ultérieurs, constituent autant d’éléments susceptibles de venir modifier les prévisions mentionnées dans le présent document.

Source : Atmel Corporation