Press release

ATOS :Solides résultats au premier semestre

0 0
Sponsorisé par Nasdaq

Chiffre d'affaires à 5 697 millions d'euros, +18% à taux de change constants et +1,7% de croissance organique Poursuite du dynamisme commercial avec des prises de commandes en augmentation de +24% Marge opérationnelle accrue de +23% à 7,8% du chiffre d'affaires Résultat net part du Groupe en hausse de +67% Flux de trésorerie disponible à 181

Chiffre d'affaires à 5 697 millions d'euros, +18% à taux de change constants

et +1,7% de croissance organique

Poursuite du dynamisme commercial avec des

prises de commandes en augmentation de +24%

Marge opérationnelle accrue de +23% à 7,8% du chiffre d'affaires

Résultat net part du Groupe en hausse de +67%

Flux de trésorerie disponible à 181 millions d'euros, +74%

 
Relèvement de tous les objectifs 2016

 

Bezons, le 26 Juillet 2016
– Atos, un leader international des services numériques, annonce aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier semestre 2016.

 Le
chiffre d'affaires s'est élevé à 5 697 millions d'euros
, une augmentation de +17,9% à taux de change constants et
+1,7% à périmètre et taux de change constants
. La croissance organique s'est élevée à +1,8% au cours du deuxième trimestre 2016, reflétant le caractère durable de cette croissance.

 Les
prises de commandes
se sont élevées à
6 309 millions d'euros
au cours du premier semestre 2016, en hausse de +24.0% et représentant un
ratio prises de commandes sur chiffre d'affaires
de
111%
. L'activité commerciale est restée forte au deuxième trimestre avec un ratio prises de commandes sur chiffre d'affaires de 120%.

La marge opérationnelle
a atteint
444,4 millions d'euros
en hausse de +23,1% par rapport à la marge opérationnelle du premier semestre 2015 et représentant
7,8% du chiffre d'affaires
, en amélioration de
+60 points de base
à périmètre et taux de change constants. Le
résultat net
s'est élevé à
234 millions d'euros
comprenant 51 millions d'euros pour la vente de l'action détenue par Worldline dans Visa Europe à Visa Inc.. Le
résultat net part du Groupe
a atteint
205 millions d'euros
(dont 36 millions d'euros part du Groupe pour Visa), en hausse de
+66,9%
par rapport au premier semestre 2015.

Le
flux de trésorerie disponible
s'est élevé à
181 millions d'euros
au premier semestre 2016, en augmentation de +74,2% par rapport au flux de trésorerie disponible du premier semestre 2015. Compte tenu de ce flux de trésorerie disponible, du paiement du prix d'acquisition d'Unify et du dividende versé sur les résultats de 2015, ainsi que des produits reçus de Visa Inc., la position nette de trésorerie du Groupe s'élevait à
412 millions d'euros
fin juin 2016.

Thierry Breton
, Président-Directeur Général d'Atos a déclaré:

"Au cours du premier semestre de l'année nous avons délivré de très bons résultats financiers qui matérialisent la stratégie de capitaliser sur notre position de leader en Gestion des Données & des Infrastructures pour vendre les solutions et expertises de l'ensemble de nos Lignes de Services. Nous continuons d'investir dans de nouvelles offres et je suis fier du momentum créé avec des prises de commandes en hausse de +24% au premier semestre 2016, un chiffre d'affaires record à 5,7 milliards d'euros, un solide flux de trésorerie disponible en hausse de +74%, et un bénéfice par action qui s'est accru quatre fois plus vite que le chiffre d'affaires. Nous entrevoyons une solide seconde partie de l'année et anticipons un impact très limité du Brexit compte tenu de notre faible exposition aux dépenses discrétionnaires dans les services financiers au Royaume-Uni. Dans ce contexte,
le Groupe relève tous ses objectifs pour 2016
. »

 
Objectifs 2016

 Le Groupe a décidé de relever comme suit tous ses objectifs pour 2016 :

 
Chiffre d'affaires :
+1,5% à +2,0% de croissance organique (supérieure à +0,4% précédement). Croissance à taux de change constants d'au moins +11% ( supérieur à +8% précédemment).

 
Marge opérationnelle :
Entre 9,2% et 9,5% du chiffre d'affaires (entre 9,0% et 9,5% du chiffre d'affaires précédemment).

 
Flux de trésorerie disponible :
supérieur à 550 millions d'euros (de l'ordre de 550 millions d'euros précédemment).

 

Les chiffres ci-dessus incluent la contribution des services d'infogérance d'Unify depuis le 1
er
février 2016 et excluent celle d'Equens.

 
Performance du premier semestre 2016 par Ligne de Services

 

  Chiffre d'affaires   Marge opérationnelle  
Marge opérationnelle %
                   
En millions d'euros S1 2016 S1 2015*
% organique
  S1 2016 S1 2015*  
S1 2016

S1 2015*
Infogérance 3 221 3 203 +0,6%   281,0 230,4   8,7% 7,2%
Conseil & Intégration de Systèmes 1 584 1 576 +0,5%   77,8 74,8   4,9% 4,7%
Big Data & Cybersécurité 302 268 +12,8%   42,4 37,1   14,0% 13,9%
Coûts centraux**         -48,4 -17,8   -0,9% -0,4%
Worldline 589 556 +5,9%   91,6 76,9   15,6% 13,8%
TOTAL GROUPE 5 697 5 603
+1,7%
  444,4 401,5  
7,8%

7,2%
* A périmètre et taux de change constants                
** Les coûts centraux excluent le coût des directions des Lignes de Services qui sont alloués aux Entités Opérationnelles du Groupe

 


Infogérance

 Le
chiffre d'affaires
en Infogérance s'est élevé à
3 221 millions d'euros
, en croissance de
+0.6%
à périmètre et taux de change constants. La Ligne de Services à poursuivi avec succès la conduite de la transition de ses clients vers des infrastructures de cloud hybride, ce qui a généré une croissance organique positive du chiffre d'affaires grâce à la hausse des volumes et de nouveaux contrats compensant la baisse des prix unitaires tout en améliorant la marge opérationnelle. Cette tendance s'est particulièrement matérialisée en Amérique du Nord par un fort dynamisme commercial suite à l'intégration de Xerox ITO, et en Allemagne auprès de grands clients existants dont Siemens. La zone Asie Pacifique a également contribué à la croissance, principalement grâce à des volumes plus élevés dans les Services financiers.

 La
marge opérationnelle
a atteint
281,0 millions d'euros
, représentant
8,7% du chiffre d'affaires
par rapport à 7.2% au premier semestre 2015 à périmètre et taux de change constants. Cette forte amélioration provient des actions continues pour réduire la base de coûts par un degré plus élevé d'industrialisation et une activité davantage basée sur le cloud et l'automatisation. L'amélioration de marge est également venue de l'intégration réussie de Xerox ITO et des premières synergies de coûts sur Unify grâce à la réorganisation des effectifs et la baisse des coûts d'immobilier et d'approvisionnement.

 

Conseil & Intégration de Systèmes

 En Conseil & Intégration de Systèmes, le
chiffre d'affaires
a été de
1 584 millions d'euros
, en hausse de
+0,5%
à taux de change et périmètre constants, venant matérialiser une amélioration régulière du chiffre d'affaires. Une activité plus soutenue avec de grandes banques en France et en Allemagne a compensé le chiffre d'affaires réalisé en 2015 sur le projet Ashgabat en Europe Centrale & de l'Est. La croissance a également été alimentée par de nouveaux contrats avec des administrations tant centrales que locales en France et en Allemagne ainsi qu'avec un grand groupe de média au Royaume-Uni. Ceci a permis de compenser le chiffre d'affaires généré sur des contrats délivrés l'an dernier dans l'Industrie et la Grande Distribution, en Amérique du Nord et au Royaume-Uni.

 La
marge opérationnelle
a atteint
77,8
millions d'euros
, représentant
4,9% du chiffre d'affaires
, en hausse de +20 points de base par rapport au premier semestre 2015 à périmètre et taux de change constants. En excluant l'effet non récurrent du plan d'optimisation des retraites, cette augmentation aura représenté +70 points de base grâce à une forte augmentation du chiffre d'affaires en Allemagne et en France, ainsi qu'à une meilleure gestion des projets et des ressources dans toutes les géographies.

 

Big Data & Cybersécurité

 La croissance en Big Data & Cybersécurité s'est accélérée à
+12,8%
à taux de change et périmètre constants portant le chiffre d'affaires à
302 millions d'euros
au premier semestre 2016. La croissance a été générée dans toutes les géographies et majoritairement dans le secteur public. La demande pour les supercalculateurs est restée très forte afin de satisfaire les besoins croissants de nos clients dans les services de Big Data, de même pour l'encryptage, la gestion des accès et les solutions de tests intrusifs.

 La
marge opérationnelle
a été de
42,4
millions d'euros
, en hausse de +14,1% par rapport au premier semestre 2015 à taux de change et périmètre constants, représentant
14,0% du chiffre d'affaires
. Cette amélioration a été réalisée grâce à la croissance du chiffre d'affaires et aux synergies consécutives à l'intégration de Bull.

 

Worldline

 Sous l'angle contributif à Atos, le
chiffre d'affaires
de Worldline a été de
589 millions d'euros
, en croissance organique de
+5,9%
. Reportant en tant que société cotée, Worldline a réalisé un chiffre d'affaires de 615 millions d'euros, en hausse de +6,0% à périmètre et taux de change constants. L'activité Services Commerçants & Terminaux a crû de +10,0% principalement grâce des volumes plus élevés et un meilleur mix prix dans l'Acquisition Commerçants. L'activité Traitements de Transactions & Logiciels de Paiement a réalisé une hausse de +4,1%, portée principalement par les volumes croissants de traitements commerçants en France et en Inde, conjugués à un niveau élevé de ventes de licences de Logiciels de Paiement. Le chiffre d'affaires en Mobilité & Services Web Transactionnels a crû de +3,5% compte tenu d'une activité soutenue de l'entité e-Government Collection et en e-Consumer & Mobility qui a compensé la fin du contrat VOSA au Royaume-Uni au troisième trimestre 2015. Mis à part le Royaume-Uni, toutes les géographies ont fortement crû.

 L'OMDA a crû de +80 points de base pour atteindre 117,2 millions d'euros, représentant 19,1% du chiffre d'affaires. Au plan contributif, la
marge opérationnelle
s'est élevée à
91,6 millions d'euros
, soit
15,6% du chiffre d'affaires
, en progression de +180 points de base par rapport au premier semestre 2015 à périmètre et taux de change constants. Cette forte amélioration a été générée par l'activité Services Commerçants & Terminaux grâce à la croissance des volumes de transaction et un à strict contrôle des coûts.

 Une présentation détaillée de la performance de Worldline au premier semestre 2016 est disponible sur
worldline.com
, dans la section investisseurs.

 
Performance du premier semestre 2016 par Entités Opérationnelle

 

  Chiffre d'affaires   Marge opérationnelle  
Marge opérationnelle %
                   
En millions d'euros S1 2016 S1 2015*
% organique
  S1 2016 S1 2015*  
S1 2016

S1 2015*
Amérique du Nord 990 948 +4,4%   100,4 72,7   10,1% 7,7%
Allemagne 930 886 +4,9%   80,8 43,3   8,7% 4,9%
Royaume-Uni & Irlande 918 962 -4,6%   89,0 98,9   9,7% 10,3%
France 847 819 +3,4%   47,6 31,0   5,6% 3,8%
Benelux & Pays Nordiques 492 521 -5,5%   38,3 48,0   7,8% 9,2%
Autres Entités Opérationnelles 931 911 +2,2%   53,4 56,5   5,7% 6,2%
Structures globales**         -56,8 -25,8   -1,1% -0,5%
Worldline 589 556 +5,9%   91,6 76,9   15,6% 13,8%
TOTAL GROUPE 5 697 5 603
+1,7%
  444,4 401,5  
7,8%

7,2%
* A périmètre et taux de change constants                
** Les structures globales comprennent le coût des directions des Lignes de Services non alloué aux Entités Opérationnelles du Groupe ainsi que les coûts centraux

 Plusieurs grandes géographies ont amélioré de manière significative l'évolution de leur chiffre d'affaires au cours du premier semestre 2016 :

  • L'Allemagne a confirmé son redressement par un retour à la croissance dans toutes les Lignes de Services, avec une forte croissance organique de +4,9% (par rapport à -1,4% au second semestre 2015), notamment grâce aux actions mises en place par l'équipe de Direction conjuguées à la tendance positive de l'activité en Big Data & Cybersécurité ;
  • L'Amérique du Nord a crû de +4,4% par rapport à +0,1% enregistré au second semestre 2015, bénéficiant pleinement de l'intégration de Xerox ITO et d'une nouvelle dynamique commerciale en Infogérance ;
  • La France a connu une croissance organique de son chiffre d'affaires de +3,4%, en amélioration par rapport à +1,1% pour le second semestre 2015, notamment portée par Intégration de Systèmes et Big Data & Cybersécurité.

 Worldline a continué de contribuer à la croissance organique du Groupe avec un taux élevé de +5,9% sur la période et les « Autres Entités Opérationnelles » ont également contribué à la croissance du chiffre d'affaires du Groupe grâce à une croissance à deux chiffres en Asia Pacifique, Amérique du Sud et IMEA.

 En revanche:

  • Le Royaume-Uni a connu une baisse organique de -4,6% principalement attribuable à un niveau des volumes traités pour NS&I exceptionnellement élevé au premier semestre 2015 ;
  • Benelux & Pays Nordiques à -5,5% du fait de la baisse de contrats d'Infogérance, notamment dans les Services Financiers.

 Au cours du premier semestre 2016, le Groupe a poursuivi l'exécution du programme de transformation Tier One sur l'industrialisation, la production mondiale depuis les centres offshore et l'optimisation continue des coûts indirects. De plus, la marge opérationnelle a bénéficié des synergies de coûts y compris celles générées dans le cadre de l'intégration d'Unify. Il en a résulté une forte augmentation de la marge opérationnelle dans plusieurs grandes géographies comme l'Allemagne, l'Amérique du Nord et la France. Enfin aucun effet positif non-récurrent lié à l'optimisation des plans de retraites n'a été enregistré au cours du premier semestre 2016.

 Le coût des structures globales des Services IT s'est accru de +60 points de bases par rapport au premier semestre 2015 à périmètre et taux de change constants, principalement du fait de l'effet positif enregistré au premier semestre 2015 lié à l'optimisation des plans de retraites.

 Globalement, le Groupe a amélioré son taux de marge opérationnelle de +60 points de base, et de +130 points de base hors effet des plans de retraites non-récurrents enregistrés au premier semestre 2015.

 
Activité commerciale

 Au cours du premier semestre 2016, les
prises de commandes
du Groupe se sont élevées à
6 309 millions d'euros
,
en hausse de +24.0%
et représentant un
ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires
de
111%
.

 Avec un ratio de prise de commandes sur chiffre d'affaires de 120%, l'activité commerciale a été particulièrement forte au deuxième trimestre, portée par des projets de migration Cloud tel que dans le contrat signé avec Texas DIR pour des services de Cloud hybride, et par des projets de transformation digitale comme à titre d'exemple la signature d'un contrat une grande chaîne américaine de restauration rapide nouvellement cliente, pour la fourniture de solutions de commerce numérique avec le développement d'une application mobile. Le Groupe a également renouvelé de grands contrats comme PIP avec DWP (Department for Work & Pensions) au Royaume-Uni. Le dynamisme commercial a également résulté de la stratégie de vente croisée du Groupe. Ainsi un contrat significatif a pu être signé dans le Big Data incluant la vente d'un supercalculateur à un constructeur d'automobiles français, témoignant des perspectives prometteuses du Big Data dans le secteur privé, et Unify a connu un de ses premiers succès commerciaux significatifs depuis son acquisition avec l'externalisation de la gestion des réseaux de communication de Solvay.

 Le dynamisme commercial s'est traduit par un bon ratio de prise de commandes sur chiffre d'affaires dans chacune des Lignes de Services. Il s'est élevé à
110%
en
Infogérance
grâce à de grands contrats signés en Benelux & Pays Nordiques ainsi qu'en Amérique du Nord et en Allemagne. En
Conseil & Intégration de Systèmes
la prise de commandes a représenté
106%
du chiffre d'affaires grâce à plusieurs contrats gagnés au Royaume-Uni en particulier, mais aussi en Benelux & Pays Nordiques et en France. La prise de commandes a également été élevée en
Big Data & Cybersécurité
et pour
Worldline
avec
127%
et
116%
respectivement.

 En ligne avec une activité commerciale dynamique, le
carnet de commandes
à fin juin 2016 s'est accru pour représenter
19,5 milliards d'euros
, soit 1,7 année de chiffre d'affaires, comparé à 19.1 milliards d'euros fin 2015. Le
montant total pondéré des propositions commerciales
à fin juin 2016 représentait 6,7 mois de chiffre d'affaires à
6,4 milliards d'euros
, par rapport à 6,2 milliards d'euros fin 2015.

 
Résultat d'exploitation et résultat net

 Le
résultat d'exploitation
pour le premier semestre 2016 a atteint
324 millions d'euros
, en hausse de 64.2% compte tenu des éléments suivants:

 Les coûts de
réorganisation d'effectifs, d'intégration et de rationalisation
se sont élevés à
97 millions d'euros
par rapport à 116 millions au premier semestre 2015, résultant de l'adaptation des effectifs du Groupe en Europe Continentale. Ces actions ont été lancées dès le début de l'année pour maximiser les économies de coûts sur la totalité de 2016.

 
45 millions d'euros
ont été comptabilisés au titre de l'
amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'allocation du prix d'acquisition
de SIS, Bull, Xerox ITO et Unify. L'
amortissement des plans de rémunération en actions
a représenté
22 millions d'euros
par rapport à 16 millions au premier semestre 2015.

 Les
autres éléments
ont totalisé
43 millions d'euros
par rapport à une charge de -1 million d'euros au premier semestre 2015. Ils comprennent le gain sur la cession de l'action Visa Europe à Visa Inc pour 51 millions d'euros, partiellement compensé par le règlement définitif d'un litige ancien avec un client en Allemagne.

 Le
résultat financier
a représenté une charge nette de
-32 millions d'euros
. Il comprend le coût de l'emprunt obligataire émis mi-Juin 2015. La
charge d'impôts
totale s'est élevée à
-58 millions d'euros
, représentant un
taux effectif d'impôt
de
19,8%
en baisse significative par rapport à 25,2% au premier semestre 2015.

 Le
résultat net
de la période s'est ainsi élevé à
234 millions d'euros
, en hausse de +69,8% par rapport à 138 millions au premier semestre 2015. Les
intérêts minoritaires
ont représenté
29 millions d'euros,
essentiellement sur Worldline. Ainsi, le
résultat net part du Groupe
a atteint
205 millions d'euros
, en hausse de +66,9% par rapport à 123 millions d'euros au premier semestre 2015.

Le résultat net des activités destinées à être cédées Unify Logiciels & Plateformes a représenté une perte de -31 millions d'euros. L'objectif annuel d'atteindre un résultat net de +10 milions d'euros est confirmé.

Le
résultat net part du Groupe par action
a atteint
1,99 euros
, soit +62,3% par rapport à 1,23 euros au premier semestre 2015, et le
résultat net part du Groupe dilué par action
a été de
1,98 euros
, en hausse de +62,9% par rapport à 1,22 euros au premier semestre 2015.

Flux de trésorerie disponible

L'
Excédent Brut Opérationnel
(EBO) a atteint
586 millions d'euros
représentant 10,3% du chiffre d'affaires, par rapport à 459 millions d'euros pour le premier semestre 2015 (9,3% du chiffre d'affaires).

Comme prévu, les décaissements relatifs aux
réorganisations d'effectifs, rationalisations et intégrations
ont représenté
96 millions d'euros
, comparé à 142 millions d'euros au premier semestre 2015, parfaitement en ligne avec la cible de 150 millions d'euros pour la totalité de l'année 2016.

Au premier semestre 2016, les
investissements
se sont élevés à
202 millions d'euros
, représentant
3,5%
du chiffre d'affaires (215 millions d'euros au premier semestre 2015 soit 4,3% du chiffre d'affaires). La
variation du
besoin en fonds de roulement
a contribué négativement pour
-22 millions d'euros
en raison de la hausse de l'activité dans le secteur public. Elle avait constitué au premier semestre 2016 une ressource de +49 millions d'euros principalement liée à l'optimisation du besoin en fonds de roulement de Bull.

Les
charges financières décaissées
ont été de
-8 millions d'euros
(-3 millions d'euros au premier semestre 2015) et les
impôts versés
ont représenté
-74 millions d'euros
par rapport à -58 millions d'euros au premier semestre 2015. Les
autres éléments
ont totalisé
-3 millions d'euros
par rapport à +14 millions d'euros au premier semestre 2015.

Ainsi, le
flux de trésorerie disponible
du Groupe s'est élevé à
181 millions d'euros
au premier semestre 2016, en forte hausse par rapport à 104 millions d'euros au premier semestre 2015.

Evolution de la Trésorerie nette

Le Groupe a versé un montant net de
-322 millions d'euros
pour les
acquisitions/cessions
réalisées au premier semestre 2016, concernant principalement l'acquisition d'Unify.

Dans le cadre de la
vente de Visa Europe
, le Groupe a reçu de
36 millions d'euros
de Visa Inc.

Les
augmentations de capital
principalement liées aux produits de l'exercice de stock-options ont représenté
21 millions d'euros
par rapport à 38 millions d'euros au premier semestre 2015.

Les décaissements liés à l'option de paiement en numéraire du
dividende
sur les résultats 2015 ont été de
47 millions d'euros
(31 millions d'euros l'année précédente), la variation étant globalement en ligne avec celle du dividende de 0,80 à 1,10 euro par action.

Enfin, principalement du fait de la baisse de la livre sterling par rapport à l'euro, l'
effet de change sur les dettes et trésoreries détenues en monnaies étrangères
a totalisé
-49 millions d'euros
contre un effet positif de 67 millions pour le premier semestre 2015.

En conséquence, la
position de
trésorerie nette
du Groupe au 30 Juin 2016 s'est établie à
412 millions d'euros
, par rapport à 593 millions d'euros au 31 Décembre 2015.

Ressources Humaines

L'
effectif total
du Groupe était de
96 352
fin juin 2016. La hausse de +5,5% par rapport à 91 322 à fin décembre 2015 provient principalement de l'intégration de 5 200 salariés d'Unify qui ont rejoint le Groupe le 1
er
février 2016.

Le
taux de départs volontaires
a été de 12,2% au niveau Groupe, dont 18,4% dans les pays offshore, en excluant les activités destinées à être cédées d'Unify Logiciels & Plateformes.

Les
effectifs directs
s'élevaient à
88 926
fin juin 2016, représentant 92,3% des effectifs total du Groupe, par rapport à 93,7% à fin 2015. Hors effet de périmètre lié à l'intégration d'Unify, les
effectifs indirects
ont baissé de -5,1% sur le semestre, en ligne avec l'optimisation continue des fonctions supports.

Les
effectifs dans les pays offshore
ont atteint
26 126
salariés à fin juin 2016. La majorité de ces effectifs se trouve en Inde, le reste étant principalement localisé en Europe de l'Est. Les effectifs offshore en Intégration de Systèmes ont représenté 44% de l'effectif direct.

Annexes

Les procédures d'examen limité sur l'information financière semestrielle ont été effectuées par les commissaires aux comptes. Le rapport d'examen limité est en cours d'émission.

Réconciliation du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants

 

En millions d'euros S1 2016 S1 2015
variation %
Chiffre d'affaires statutaire 5 697 4 941 +15,3%
Effet de change   -108  
       
Chiffre d'affaires à taux de change constant 5 697 4 833 +17,9%
       
Effet des changements de périmètre   776  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés   -6  
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 5 697 5 603
+1,7%
       
Marge opérationnelle statutaire 444,4 345,6 +28,6%
Reclassification de l'amortissement des plan de rémunération en actions   15,5  
Effet des changements de périmètre   51,7  
Effet de change   -11,2  
Marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants 444,4 401,5
+10,7%
en % du chiffre d'affaires 7,8% 7,2%  

 

 

L'effet de change est principalement venu de la livre anglaise (-6% au premier semestre 2016 par rapport à l'euro), du peso Argentin (-39%), du real brésilien (-20%), de la livre turque (-13%) et du franc Suisse (-4%).


L'effet de périmètre est principalement lié à la contribution positive de Xerox ITO (6 mois pour +596 millions d'euros) et d'Unify (5 mois pour +244 millions d'euros, dont +89 millions d'euros de chiffres d'affaire généré avec les activités destinées à être cédées Unify Logiciels & Plateformes). Les autres effets sont principalement liés (i) à la résiliation anticipée du contrat DWP WCA, (ii) à la cession des activités de services sur-sites en France, (iii) la cession de l'activité Occupational Health en janvier 2016 (6 mois), et (iv) au chiffre d'affaires externe qui était réalisé avec Unify et qui est désormais comptabilisé comme du chiffre d'affaires interne suite à l'acquisition (5 mois).

 

Les mêmes effets ainsi que la reclassification de l'amortissement des plans de rémunération en actions sont reflétés dans la marge opérationnelle à périmètre et taux de changes constants.

 

Principaux indicateurs du
premier semestre 2016

 

En millions d'euros S1 2016 S1 2015
variation
       
Chiffre d'affaires 5 697 4 941
+15,3%
croissance organique 1,7% 0,3%  
       
Marge opérationelle 444,4 361,1
+23,1%
       
Résultat net part du Groupe 205 123
+66,9%
       
Flux de trésorerie disponible 181 104
+74,2%
       
Trésorerie nette 412 354
 

 

Chiffre d'affaires du premier semestre 2016 par Marché

 

En millions d'euros S1 2016 S1 2015*
% organique
Industrie, Distribution & Transports 2 000 1 982 +0,9%
Public & Santé 1 639 1 532 +6,9%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités 1 125 1 111 +1,3%
Services financiers 933 978 -4,6%
TOTAL GROUPE 5 697 5 603
+1,7%
* A périmètre et taux de change constants    

 

 

Chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2016 par Ligne de Services

 

En millions d'euros T2 2016 T2 2015*
% organique
Infogérance 1 666 1 655 +0,7%
Conseil & Intégration de Systèmes 806 802 +0,6%
Big Data & Cybersécurité 165 146 +13,3%
Worldline 302 287 +5,3%
TOTAL GROUPE 2 940 2 889
+1,8%
* A périmètre et taux de change constants      

 


Chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2016 par Entités Opérationnelle

 

En millions d'euros T2 2016 T2 2015*
% organique
Amérique du Nord 513 488 +5,1%
Allemagne 487 474 +2,7%
Royaume-Uni & Irlande 471 478 -1,5%
France 437 423 +3,3%
Benelux & Pays Nordiques 246 263 -6,6%
Autres Entités Opérationnelles 485 477 +1,8%
Worldline 302 287 +5,3%
TOTAL GROUPE 2 940 2 889
+1,8%
* A périmètre et taux de change constants      

 

 

Chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2016 par Marché

 

En millions d'euros T2 2016 T2 2015*
% organique
Industrie, Distribution & Transports 1 003 994 +0,9%
Public & Santé 852 799 +6,7%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités 624 606 +3,0%
Services financiers 461 491 -6,1%
TOTAL GROUPE 2 940 2 889
+1,8%
* A périmètre et taux de change constants      

 

 

Conférence téléphonique

 

Aujourd'hui, mardi 26 juillet 2016, Thierry Breton, Président-Directeur Général, Elie Girard, Directeur Financier et Patrick Adiba, Directeur Commercial commenteront les résultats du premier semestre 2016 d'Atos et répondront aux questions de la communauté financière lors d'une
conférence
en anglais à 18h00 (CET, Paris).

 

La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

 
   

 


  • sur
    atos.net
    , rubrique Investisseurs
  • sur mobile ou tablettes en scannant le code:
  • par téléphone:

France              +33 1 76 77 22 30       code 4934166


Royaume-Uni    +44 20 3427 1919       code 4934166


Etats-Unis         + 1 212 444 0412        code 4934166

 

Prochains événements

 

20 octobre 2016          Chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2016

 

Contacts

 
Médias :
 Terence Zakka              +33 1 73 26 40 76

                                                                                   
terence.zakka@atos.net

 
Relations Investisseurs :
      Gilles Arditti                  +33 1 73 26 00 66

                                                                                   
gilles.arditti@atos.net

 Benoit d'Amécourt        +33 1 73 26 02 27

                                                                                   
benoit.damecourt@atos.net

 
A propos d'Atos

 Atos SE (Société Européenne) est une entreprise leader de services numériques avec un chiffre d'affaires annuel de près de 12 milliards d'euros et 100 000 collaborateurs dans 72 pays. Atos fournit à ses clients du monde entier des services de conseil et d'intégration de systèmes, d'infogérance et de BPO, de Big Data et de Cybersécurité, d'opérations Cloud et des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen et un acteur mondial dans les services de paiement. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance sectorielle pointue, Atos sert des clients dans différents secteurs : Défense, Services financiers, Santé, Industrie, Médias, Services aux collectivités, secteur Public, Distribution, Télécoms et Transports.

 

Atos déploie les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Euronext Paris et exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline.

 

Pour plus d'information :
atos.net
.

 

Avertissements

 

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d'autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d'Atos, de même qu'à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2015 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 7 avril 2016 sous le numéro d'enregistrement D.16-0300. Atos ne prend aucun engagement et n'assume aucune responsabilité s'agissant de la mise à jour de l'information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

 

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants. La marge opérationnelle est présentée selon la définition du Document de Référence 2015.

 

Les Entités Opérationnelles (Business Units) sont composées de l'
Allemagne
, la
France
, le
Royaume-Uni
& Irlande
, le
Benelux & Pays Nordiques
(BTN : Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, Luxembourg, Pays-Bas et Suède),
Worldline
, l'
Amérique du Nord
(NAM: Etats-Unis, Mexique et Canada), les
Autres Entités Opérationnelles
comprenant l'Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Italie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse et Turquie), la Zone Ibérique (Andorre, Espagne et Portugal), l'Amérique Latine (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Guatemala, Jamaïque, Mexique, Pérou, et Uruguay), Asie Pacifique (Australie, Chine, Corée, Hong Kong, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), Inde, Moyen Orient (IMEA : Afrique du Sud, Algérie, Arabie Saoudite, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Egypte, Emirats Arabes Unis, Gabon, Inde, Israël, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Qatar et Sénégal), Major Events, et Cloud & Enterprise Software.

 

Atos a décidé, dès la date d'acquisition, de conserver seulement une partie de l'activité d'Unify. En conséquence, l'activité de logiciels plateformes (Unify Logiciels & Plateformes – S&P), ainsi que les clients et les pays qui dont il est prévu qu'ils soient gérés par des canaux indirectes, ont été comptabilisées en tant qu'activités destinées à être cédées et sont en train d'être physiquement détouré pour faciliter la cession de cette activité. Par conséquent, le chiffre d'affaires et la marge opérationnelle consolidés pro forma 2016 et 2015 reflètent seulement la partie conservée d'Unify.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2030780