Press release

Axiogenesis signe un accord de sous-licence pour des brevets de tests cellulaires avec GE Healthcare.

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

COLOGNE, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–Axiogenesis AG, un fournisseur de premier plan de types de cellules humaines tissu-spécifiques dérivées des cellules souches pluripotentes induites (CSPi) et un fournisseur de tests de développement de médicaments au stade préclinique et de modèles de maladies, a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord de sous-licence avec GE Healthcare (GEHC). Dans le cadre

COLOGNE, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–Axiogenesis AG, un fournisseur de premier plan de types de cellules
humaines tissu-spécifiques dérivées des cellules souches pluripotentes
induites (CSPi) et un fournisseur de tests de développement de
médicaments au stade préclinique et de modèles de maladies, a annoncé
aujourd’hui avoir signé un accord de sous-licence avec GE Healthcare
(GEHC). Dans le cadre de cet accord, GEHC concédera sous licence les
droits de propriété intellectuelle pour utiliser les CSPi humaines,
permettant à Axiogenesis de développer pour ses clients des tests et
modèles cellulaires dérivés des cellules souches pour une utilisation
dans la découverte de médicaments et le dépistage de la toxicité. Cet
accord renforce la capacité d’Axiogenesis à offrir au marché une liberté
d’action avec les cellules et tissus dérivés des CSPi propriétaires
d’Axiogenesis.

La principale capacité d’Axiogenesis est la fourniture de volumes
illimités de cellules humaines tissu-spécifiques de grande pureté à des
coûts compatibles avec les applications de dépistage. Il est dorénavant
économique, durant le développement précoce de médicaments, d’utiliser
des cellules humaines, non seulement pour les dépistages secondaires
mais également dans les criblages à haut débit primaires. Ce changement
de paradigme permet une identification précoce et plus précise des
traitements sûrs et efficaces.

Les produits commercialisés par Axiogenesis incluent des sous-types
cardiaques et neuronaux, ainsi que les tissus conjonctifs dérivés des
CSPi correspondants (par ex. les fibroblastes cardiaques et les
astrocytes) pour les systèmes de modèles in vitro hautement
physiologiques.

Les cardiomyocytes humains purs dérivés des CSPi, (Cor.4U®),
sont un mélange défini de cellules auriculaires, ventriculaires et de
pacemaker. Un produit de sous-population de cardiomyocytes
ventriculaires, (CorV.4U™), a récemment été lancé. Des cardiomyocytes
portant des mutations génétiques associées à des maladies, utilisant des
technologies telles que CRISPR-Cas9, ainsi que des technologies
intégrées de capteurs de détection, sont en cours de développement.

Le portefeuille neuronal comprend actuellement les neurones Peripheral
(Peri.4U™) et Dopaminergic Dopa.4U™). Une population pour le système
nerveux central de sous-types neuronaux modélisant le mésencéphale et
des astrocytes seront également lancés au deuxième trimestre 2015.

Un domaine de travail unique d’Axiogenesis est le développement de tests
phénotypiques avec des cellules dérivées des CSPi comme modèles de
maladies. En 2013, Axiogenesis a obtenu des brevets au Japon, en Europe
et aux États-Unis pour l’utilisation de cardiomyocytes dérivés des CSPi
dans des modèles de maladies cardiaques telles que l’hypertrophie
cardiaque.

Cindy Collins, Directrice générale de la recherche et des marchés de la
recherche appliquée chez GE Healthcare, a déclaré : « Les tests basés
sur les cellules souches deviennent des outils de plus en plus utiles
pour la découverte et la mise au point de médicaments. GE Healthcare met
cette importante propriété intellectuelle à disposition de sociétés
comme Axiogenesis pour favoriser le progrès, faire progresser la science
et bénéficier à tout le secteur dans sa recherche de nouveaux
traitements. »

« Le portefeuille de brevets Asterias permet un accès au marché plus
efficace pour nos solutions de tests in vitro destinées à la
communauté du développement de médicaments au stade préclinique, tout en
garantissant une liberté d’action et en améliorant les aspects
économiques de l’utilisation des cellules SPi dans le dépistage », a
déclaré Heribert Bohlen MD, PDG d’Axiogenesis.

À propos d’Axiogenesis :

Depuis 2000, Axiogenesis exploite le potentiel des cellules souches en
vue de révolutionner la découverte et le développement de médicaments.
Axiogenesis met au point et commercialise des types de cellules
différenciées in vitro dérivées des cellules souches, ainsi que
des tests et modèles de maladies.

Axiogenesis a son siège social à Cologne, en Allemagne, où sont situées
ses installations de production en salle blanche. Sa filiale américaine,
fondée en 2014, se trouve à Philadelphie, aux États-Unis. Visitez www.axiogenesis.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Axiogenesis AG
Felix Haniel
Développement commercial
+49-221-99-88-18-0
info@axiogenesis.com