Press release

Bank of America déclare un revenu net de 5,3 milliards USD au deuxième trimestre 2015, soit 0,45 USD par action diluée

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

CHARLOTTE, Caroline du Nord–(BUSINESS WIRE)–Bank of America Corporation a déclaré aujourd’hui un résultat net de 5,3 milliards USD, soit 0,45 USD par action diluée, pour le deuxième trimestre 2015, par rapport à 2,3 milliards USD, soit 0,19 USD par action, pour la même période de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires, net des charges d’intérêts, sur une base EPI a augmenté de 385 millions USD, soit 2 %, par rapport au deuxième

CHARLOTTE, Caroline du Nord–(BUSINESS WIRE)–Bank of America Corporation a déclaré aujourd’hui un résultat net
de 5,3 milliards USD, soit 0,45 USD par action diluée, pour le deuxième
trimestre 2015, par rapport à 2,3 milliards USD, soit 0,19 USD par
action, pour la même période de l’exercice précédent. Le chiffre
d’affaires, net des charges d’intérêts, sur une base EPI a augmenté
de 385 millions USD, soit 2 %, par rapport au deuxième trimestre 2014
pour atteindre 22,3 milliards USD(I).

Le revenu net d’intérêts pour le trimestre le plus récent a
inclus 669 millions USD (0,04 USD par action) en ajustements positifs
liés au marché, principalement grâce au portefeuille de titres de
créances de la société, en raison de l’augmentation de l’impact des taux
d’intérêts à long terme. Ceci par rapport à 175 millions USD en
ajustements négatifs liés au marché au même trimestre de l’exercice
précédent.

« Une croissance solide des principaux prêts, l’augmentation des
nouveaux prêts hypothécaires et la baisse des dépenses depuis 2008 ont
contribué à nos bénéfices les plus solides depuis plusieurs années,
alors que nous continuons à développer des relations plus vastes et plus
approfondies avec nos consommateurs et clients », a dit le directeur
général, Brian Moynihan. « Nous profitons également de l’amélioration de
l’économie américaine, où nous sommes particulièrement bien
positionnés. »

« Nous continuons également à fournir une valeur ajoutée pour nos
actionnaires en augmentant la valeur comptable tangible et en
restituant 1,3 milliard USD en capital à travers les rachats des actions
ordinaires et les dividendes. »

« Nous renforçons un bilan déjà robuste et extrêmement liquide ce
trimestre », a déclaré le directeur financier, Bruce Thompson. « Nous
avons amélioré le capital et les liquidités à des niveaux record. Tout
aussi important est le fait que nous avons mis notre bilan au travail ce
trimestre, en augmentant les soldes des principaux prêts tout en
maintenant une forte souscription des risques. »

Faits saillants financiers sélectionnés

    Trois mois clos au
(en millions USD, sauf données par actions)     30 juin
2015
  31 mars
2015
  30 Juin
2014
Revenu net des intérêts, sur une base EPI1 $ 10 716   $ 9 670   $ 10 226
Revenu autre que d’intérêts 11 629 11 751 11 734
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI1 22 345 21 421 21 960
Provision pour créances irrécouvrables 780 765 411
Charges autres que d’intérêts2 13 818 15 695 18 541
Revenu net $ 5 320 $ 3 357 $ 2 291
Bénéfices dilués par action ordinaire     $ 0,45     $ 0,27     $ 0,19

1 La base équivalente pleinement imposable (EPI) est une mesure
financière non définie par les PCGR. Pour un rapprochement avec les
mesures financières PCGR, voir les pages 22 à 24 du présent communiqué
de presse. Le revenu net d’intérêts sur une base PCGR était
de 10,5 milliards USD, 9,5 milliards USD et 10,0 milliards USD pour les
trois mois clos les 30 juin 2015, 31 mars
2015
et 30 juin
2014, respectivement. Les recettes totales,
nettes des charges d’intérêt, sur une base PCGR s’élevaient
à 22,1 milliards USD, 21,2 milliards USD et 21,7 milliards USD pour les
trois mois clos les 30 juin 2015, 31 mars
2015
et 30 juin
2014, respectivement.

2 Les charges autres que d’intérêt incluent des frais de litiges de
175 millions USD, 370 millions USD et 4,0 milliards USD pour les
trois mois clos les 30 juin 2015, 31 mars
2015
et 30 juin
2014, respectivement.

Le revenu net d’intérêts sur une base EPI s’élevait à 10,7 milliards USD
au deuxième trimestre 2015, soit une hausse de 5 %, ou 490 millions USD,
par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. L’amélioration
était due aux ajustements liés au marché mentionnés ci-dessus, à la
baisse des soldes de la dette à long terme et à la croissance des dépôts
et des prêts commerciaux. Ces facteurs ont été en partie contrebalancés
par la baisse des soldes des prêts à la consommation et des rendements.
En excluant l’impact des ajustements liés au marché, le revenu net
d’intérêts s’élevait à 10,0 milliards USD au deuxième trimestre 2015,
par rapport à 10,2 milliards USD au trimestre précédent et
à 10,4 milliards USD au même trimestre de l’exercice précédent(I).

Le revenu autre que d’intérêt a baissé de 105 millions USD par rapport
au même trimestre de l’exercice précédent pour
atteindre 11,6 milliards USD, alors que l’augmentation du revenu des
services bancaires hypothécaires, des investissements et du revenu des
services de courtage a été plus que contrebalancée par la baisse du
revenu des placements en actions, la baisse des gains sur la vente des
titres de créances, et des baisses modestes du revenu de la vente et du
négoce et des frais bancaires d’investissement. Le revenu autre que
d’intérêts pour le deuxième trimestre 2015 a également inclus 346
millions USD en gains avant impôt sur la vente des prêts immobiliers aux
particuliers, par rapport à 170 millions USD en gains avant impôt pour
la même période de l’exercice précédent.

La provision pour créances irrécouvrables a augmenté de 369 millions USD
par rapport au deuxième trimestre 2014, pour atteindre 780 millions USD.
Ajustés pour l’impact du règlement du Département américain de la
Justice (DoJ), du mois d’août 2014, (précédemment réservé) et les
recouvrements des ventes de prêts non productifs, les montants nets
passés par pertes et profits ont baissé de 329 millions USD, soit 26 %,
par rapport au deuxième trimestre 2014, pour s’élever à 929 millions USD
avec une baisse du ratio des montants nets ajustés passés par pertes et
profits, de 0,43 % au deuxième trimestre 2015 par rapport à 0,56 % au
même trimestre de l’exercice précédent(D). La baisse des
montants nets passés par pertes et profits était attribuable à une
amélioration des tendances des portefeuilles de prêts aux particuliers.
Au deuxième trimestre 2015, la libération de la réserve s’élevait
à 288 millions USD, y compris l’utilisation des réserves du DoJ
précédemment accumulées, par rapport à une libération de la réserve
de 662 millions USD au deuxième trimestre 2014.

Les charges autres que d’intérêts ont baissé de 4,7 milliards USD,
soit 25 % par rapport au deuxième trimestre 2014, pour
atteindre 13,8 milliards USD. Hors les frais de litiges
de 175 millions USD au deuxième trimestre 2015 et 4,0 milliards USD au
même trimestre de l’exercice précédent, les charges autres que
d’intérêts ont baissé de 6 % par rapport au même trimestre de l’exercice
précédent, pour atteindre 13,6 milliards USD, reflétant un progrès
régulier sur les initiatives liées aux coûts du segment Actifs
patrimoniaux et Gestion hypothécaire, et un bon contrôle des dépenses(B).

Le taux d’imposition effectif (TIE) pour le deuxième trimestre 2015
était de 29,2 %.

Résultats par segment d’activité

La société déclare les résultats de cinq segments d’activité : Services
bancaires aux particuliers, Gestion mondiale du patrimoine et de
l’investissement (Global Wealth and Investment Management, GWIM),
Services bancaires mondiaux, Marchés mondiaux et Actifs patrimoniaux &
Gestion hypothécaire (Global Markets and Legacy Assets & Servicing,
LAS). Les autres opérations sont enregistrées dans Autres postes.

Services bancaires aux particuliers

  Trois mois clos au
(En millions USD)   30 juin
2015
  31 mars
2015
  30 Juin
2014
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI $ 7 544   $ 7 450   $ 7 649
Provision pour créances irrécouvrables 506 716 550
Charges autres que d’intérêts 4 321 4 389 4 505
Revenu net $ 1 704 $ 1 475 $ 1 634
Rendement sur capital alloué moyen1 24 % 21 % 22 %
Prêts moyens $ 201 703 $ 199 581 $ 195 413
Dépôts moyens 545 454 531 365 514 137
En fin de période
Actifs de courtage   $ 121 961     $ 118 492     $ 105 926  

1 Le rendement du capital alloué moyen est une mesure financière
non PCGR. La société considère que l’utilisation de ces mesures
financières non PCGR permet une évaluation plus claire des résultats des
segments. Il se peut que d’autres entreprises définissent ou calculent
cette mesure différemment. Pour un rapprochement avec les mesures
financières PCGR, voir les pages 22 à 24 du présent communiqué de presse.

Faits saillants de l’exploitation

  • Les soldes des dépôts moyens ont augmenté de 31,3 milliards USD,
    soit 6 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, pour
    atteindre 545,5 milliards USD.
  • La société a produit 16,0 milliards USD en prêts hypothécaires
    résidentiels de premier rang et 3,2 milliards USD en prêts sur valeur
    domiciliaire au deuxième trimestre 2015, par rapport
    à 11,1 milliards USD et 2,6 milliards USD, respectivement, au même
    trimestre de l’exercice précédent.
  • Les actifs de courtage clients ont augmenté de 16,0 milliards USD,
    soit 15 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent pour
    atteindre 122,0 milliards USD, en réponse à des flux de comptes
    solides et à une amélioration de l’évaluation du marché.
  • La société a émis 1,3 million de nouvelles cartes de crédit à la
    consommation au deuxième trimestre 2015, le nombre le plus élevé
    depuis le troisième trimestre 2008 et en hausse par rapport
    à 1,1 million de cartes émises au même trimestre de l’exercice
    précédent.
  • Le nombre de clients des services bancaires mobiles a augmenté
    à 17,6 millions d’utilisateurs, et 13 % des transactions de dépôts par
    les clients ont été effectuées par l’intermédiaire d’appareils
    mobiles, par rapport à 10 % au même trimestre de l’exercice précédent.

Vue d’ensemble de la situation financière

Le segment Services bancaires aux particuliers a déclaré un revenu net
de 1,7 milliard USD, en hausse de 4 % par rapport au même trimestre de
l’exercice précédent, alors que l’activité a réduit ses dépenses pour le
quatrième trimestre consécutif et la qualité des actifs a continué à
s’améliorer. Ces facteurs ont été en partie compensés par une baisse du
revenu net d’intérêts.

Le revenu a baissé de 1 % par rapport au deuxième trimestre 2014, pour
atteindre 7,5 milliards USD, alors que l’affectation des activités de
gestion du passif/actif (ALM) et la baisse des rendements des cartes et
des soldes des prêts sur cartes de crédit ont été partiellement
compensées par la hausse du revenu autre que d’intérêts. Le revenu autre
que d’intérêts de 2,6 milliards a augmenté de 2 %, en raison de la
hausse du revenu des cartes de crédit et du revenu des services
bancaires hypothécaires.

La provision pour créances irrécouvrables a baissé de 44 millions USD
par rapport au même trimestre de l’exercice précédent pour
atteindre 506 millions USD, en réponse à une amélioration constante de
la qualité du crédit au sein des portefeuilles des cartes de crédit et
des prêts de véhicules grand public.

Les charges autres que d’intérêts ont baissé de 4 % par rapport au
deuxième trimestre 2014, pour atteindre 4,3 milliards USD, alors que la
société a continué à optimiser son réseau de distribution. Portée par la
croissance continue des services bancaires mobiles et d’autres points de
contact du libre-service client, la société a continué à raffiner sa
présence de commerce de détail, en fermant ou en
cédant 267 emplacements, et en ajoutant 33 emplacements depuis le
deuxième trimestre 2014, soit un total de 4 789 centres financiers à la
fin du deuxième trimestre 2015.

Le rendement sur capital alloué moyen était dev24 % au deuxième
trimestre 2015, par rapport à 22 % au deuxième trimestre 2014.

Gestion mondiale de patrimoine et d’investissements (GMPI)

  Trois mois clos au
(En millions USD)   30 juin
2015
    31 mars
2015
    30 Juin
2014
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI $ 4 573     $ 4 517     $ 4 589
Provision pour créances irrécouvrables 15 23 (8 )
Charges autres que d’intérêts 3 457 3 459 3 445
Revenu net $ 690 $ 651 $ 726
Rendement sur capital alloué moyen1 23 % 22 % 24 %
Moyenne des prêts et crédit-baux $ 130 270 $ 126 129 $ 118 512
Dépôts moyens 239 974 243 561 240 042
En fin de période (en milliards USD)
Actifs sous gestion $ 930 $ 917 $ 879
Total des soldes clients2   2 522       2 510       2 468  

1 Le rendement du capital alloué moyen est une mesure financière
non PCGR. La société considère que l’utilisation de ces mesures
financières non PCGR permet une évaluation plus claire des résultats des
segments. Il se peut que d’autres entreprises définissent ou calculent
cette mesure différemment. Pour un rapprochement des mesures financières
PCGR, veuillez consulter les pages 22 à 24 de ce communiqué de presse.

2 Tous les soldes des clients sont définis en tant qu’actifs sous
gestion, actifs de courtage des clients, actifs sous conservation,
dépôts et prêts des clients (y compris les créances sur marges).

Faits saillants de l’exploitation

  • Le total des soldes des clients ont augmenté de 53,5 milliards USD par
    rapport au même trimestre de l’exercice précédent, pour atteindre plus
    de 2,5 billions USD, en réponse à une augmentation des entrées nettes.
  • Au deuxième trimestre 2015, les flux d’actifs sous gestion à long
    terme (AUM) de 8,6 milliards USD représentaient le 24e
    trimestre consécutif de flux positifs.
  • Les honoraires de gestion d’actifs ont augmenté de 9 % par rapport au
    deuxième trimestre 2014, pour atteindre 2,1 milliards USD.
  • Les soldes des prêts moyens ont augmenté de 10 % par rapport au même
    trimestre de l’exercice précédent pour atteindre 130,3 milliards USD,
    marquant le 21e trimestre consécutif de la croissance des
    soldes des prêts.
  • Le nombre de conseillers en gestion de patrimoine a augmenté
    de 1 077 conseillers par rapport au même trimestre de l’exercice
    précédent, pour atteindre 17 798. Ce qui inclut 333 conseillers
    supplémentaires pour le segment Services bancaires aux particuliers,
    alors que la société continue à étendre son réseau d’experts pour
    élargir et approfondir la relation client.

Vue d’ensemble de la situation financière

Le segment Gestion mondiale du patrimoine et des investissements a
déclaré un revenu net de 690 millions USD, par rapport
à 726 millions USD au deuxième trimestre 2014. Les revenus sont restés
relativement stables à 4,6 milliards USD, alors qu’une augmentation
de 9% des frais de gestion d’actifs et un revenu net d’intérêt supérieur
de la croissance des prêts ont été compensés par l’impact de
l’attribution des activités de gestion du passif/actif (ALM) de la
société au revenu net d’intérêt, et par une baisse des revenus
transactionnels. La marge avant impôt du deuxième trimestre 2015 était
relativement constante, à 24 %.

Les charges autres que d’intérêts de 3,5 milliards USD ont été
relativement inchangées, par rapport au même trimestre de l’exercice
précédent, en raison d’une augmentation des coûts du personnel
attribuable à une compensation d’encouragement liée au revenu et à
l’investissement dans les professionnels en contact avec les clients,
compensés par la baisse des dépenses d’appui. La provision pour créances
irrécouvrables a augmenté de 23 millions USD par rapport au même
trimestre de l’exercice précédent pour atteindre 15 millions USD.

Le rendement sur capital alloué moyen était de 23 % au deuxième
trimestre 2015, par rapport à 24 % au même trimestre de l’exercice
précédent.

Services bancaires mondiaux

    Trois mois clos au
(En millions USD)     30 juin
2015
    31 mars
2015
    30 juin
2014
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI $ 4 115     $ 4 278     $ 4 438
Provision pour créances irrécouvrables 177 96 136
Charges autres que d’intérêts 1 941 2 010 2 007
Revenu net $ 1 251 $ 1 366 $ 1 445
Rendement sur capital alloué moyen1 14 % 16 % 17 %
Moyenne des prêts et crédit-baux $ 300 631 $ 289 522 $ 287 795
Dépôts moyens     288 117       286 434       284 947  

1 Le rendement du capital alloué moyen est une mesure financière
non PCGR. La société considère que l’utilisation de ces mesures
financières non PCGR permet une évaluation plus claire des résultats des
segments. Il se peut que d’autres entreprises définissent ou calculent
cette mesure différemment. Pour un rapprochement avec les mesures
financières PCGR, voir les pages 22 à 24 du présent communiqué de presse.

Faits saillants de l’exploitation

  • Bank of America Merrill Lynch a généré des frais bancaires
    d’investissement pour l’ensemble de la société de 1,5 milliard USD,
    hors les transactions auto-dirigées, au deuxième trimestre 2015, en
    maintenant sa 3ème place au classement mondial(j).
  • Bank of America Merrill Lynch a été classée parmi les 3 premières
    institutions financières mondiales en termes de prêts à effet de
    levier, de titres adossés à des actifs, de créances convertibles, de
    titres d’emprunt de sociétés de haute qualité, de prêts consortiaux,
    d’annonces de fusions et acquisitions, de marchés obligataires et de
    marchés de capitaux d’emprunt au cours du deuxième trimestre 2015(J).
  • Les soldes des prêts et crédit-baux moyens ont augmenté
    de 12,8 milliards USD, soit 4 %, par rapport au même trimestre de
    l’exercice précédent, pour atteindre 300,6 milliards USD,
    principalement en raison d’une croissance dans les portefeuilles de
    prêts commerciaux et industriels.
  • En juillet, le magazine Euromoney a annoncé que Bank of America
    Merrill Lynch avait gagné le plus grand nombre de prix à l’échelle
    mondiale, y compris ceux de la Meilleure maison de prêts au monde et
    la Meilleure maison de services transactionnels au monde, dans le
    cadre des prix 2015 Euromoney pour l’excellence.

Vue d’ensemble de la situation financière

Le segment Services bancaires mondiaux a déclaré un revenu net de 1,3 milliard USD
au deuxième trimestre 2015, générant un rendement sur capital alloué
moyen de 14 %. Le trimestre incluait une forte croissance des prêts, une
croissance des dépôts et un revenu solide des services d’investissement,
bien qu’en baisse par rapport au même trimestre solide de l’exercice
précédent. Ceci par rapport à un revenu net de 1,4 milliard USD et un
rendement sur capital alloué moyen de 17 % au même trimestre de
l’exercice précédent.

Au sein du revenu, le revenu net d’intérêt était en baisse
de 229 millions USD, reflétant l’impact de l’attribution des activités
ALM de la société et des coûts de la liquidité ainsi que la compression
des marges sur les prêts. Ce qui a été partiellement compensé par la
croissance des prêts. Le total des frais bancaires d’investissement de
l’entreprise, hors transactions auto-dirigées, a chuté
de 1,5 milliard USD au deuxième trimestre par rapport au même trimestre
solide de l’exercice précédent, de 1,6 milliard USD, avec des honoraires
de consultation supérieurs, plus que contrebalancés par un déclin des
frais d’émission d’actions, par rapport aux niveaux record de l’exercice
précédent.

La provision des créances irrécouvrables a augmenté de 41 millions USD
par rapport au même trimestre de l’exercice précédent pour
atteindre 177 millions USD, conformément aux soldes de prêts supérieurs
par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. Les charges
autres que d’intérêts ont baissé de 66 millions USD, soit 3 %, par
rapport au même trimestre de l’exercice précédent, pour
atteindre 1,9 milliard USD, reflétant des frais de litiges inférieurs et
d’autres coûts liés à l’initiative technologique, partiellement
compensés par l’investissement dans le personnel en contact avec le
client.

Marchés mondiaux

    Trois mois clos au
(En millions USD)     30 juin
2015
    31 mars
2015
    30 juin
2014
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI $ 4 259     $ 4 614     $ 4 599
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base
EPI, hors AED net
1
4 157 4 595 4 530
Provision pour créances irrécouvrables 6 21 20
Charges autres que d’intérêts 2 723 3 131 2 875
Revenu net $ 993 $ 945 $ 1 102
Rendement sur capital alloué moyen2 11 % 11 % 13 %
Total des actifs moyens     $ 602 732       $ 598 595       $ 617 156  

1 Représente une mesure financière non PCGR. Les gains d’AED net
étaient de 102 millions USD, 19 millions USD et 69 millions USD pour les
trois mois clos les 30 juin 2015, 31 mars
2015,
et 30 juin
2014, respectivement.

2 Le rendement sur capital alloué moyen est une mesure financière
non conforme aux PCPR. La société considère que l’utilisation de ces
mesures financières non PCGR permet une évaluation plus claire des
résultats des segments. Il se peut que d’autres entreprises définissent
ou calculent cette mesure différemment. Pour un rapprochement avec les
mesures financières PCGR, voir les pages 22 à 24 du présent communiqué
de presse.

Faits saillants de l’exploitation

  • Les recettes de la vente et du négoce d’actions, hors AED net, ont
    augmenté de 13 % par rapport au même trimestre de l’exercice
    précédent, pour atteindre 1,2 milliard USD, largement attribuable à
    l’augmentation de l’activité client dans la région d’Asie-Pacifique et
    à une performance solide des produits dérivés(K).

Vue d’ensemble de la situation financière

Les marchés mondiaux ont déclaré un revenu net de 993 millions USD au
deuxième trimestre 2015, par rapport à 1,1 milliard USD au même
trimestre de l’exercice précédent, reflétant une baisse des gains sur un
investissement de capitaux propres (qui ne sont pas inclus dans la vente
et le négoce) et, à un moindre degré, une baisse du revenu de la vente
et du négoce. Ce qui a été compensé par des charges autres que
d’intérêts réduites.

Les recettes ont baissé de 340 millions USD, soit 7 %, par rapport au
même trimestre de l’année précédente, pour atteindre 4,3 milliards USD.
Hors AED net, le revenu a baissé de 373 millions USD, soit 8 %, pour
atteindre 4,2 milliards USD(L). Les gains
d’AED nets se sont élevés à 102 millions USD, par rapport
à 69 millions USD au même trimestre de l’exercice précédent.

Le revenu fixe, le revenu de la vente et du négoce des devises et des
marchandises, hors AED net, ont baissé de 9 % par rapport au même
trimestre de l’exercice précédent, en raison des baisses des activités
liées au crédit, partiellement compensées par une amélioration des
produits macro sur une activité des clients accrue(M). Le
revenu de la vente et du négoce d’actions, hors AED net, a augmenté
de 13% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, reflétant
une activité des clients accrue dans la région d’Asie-Pacifique et une
performance solide des produits dérivés(K).

Les charges autres que d’intérêts de 2,7 milliards USD ont baissé
de 152 millions USD par rapport au même trimestre de l’exercice
précédent, en raison d’une réduction de la compensation d’encouragement
liée au revenu et des dépenses d’appui inférieures.

Le rendement sur capital alloué moyen était de 11 % au deuxième
trimestre 2015, par rapport à 13 % au même trimestre de l’exercice
précédent.

Actifs patrimoniaux et Gestion hypothécaire (LAS)

    Trois mois clos au
(En millions USD)     30 juin
2015
    31 mars
2015
    30 Juin
2014
Recettes totales, nettes des charges d’intérêts, sur une base EPI $ 1 089     $ 914     $ 800
Provision pour créances irrécouvrables 57 91 (39 )
Charges autres que d’intérêts1 961 1 203 5 234
Résultat net (perte) $ 45 $ (239 ) $ (2 741 )
Moyenne des prêts et crédit-baux 30 897 32 411 36 705
En fin de période
Prêts et crédit-baux     $ 30 024       $ 31 690       $ 35 984  

1 Les charges autres que d’intérêts incluent des frais de litige
de 59 millions USD, 179 millions USD et 3,8 milliards USD pour les trois
mois clos les 30 juin
2015, 31 mars 2015
et 30 juin
2014.

Faits saillants de l’exploitation

  • Le nombre de premiers prêts hypothécaires en souffrance de plus
    de 60 jours gérés par LAS a chuté à 132 000 prêts, à la fin du
    deuxième trimestre 2015, une baisse de 21 000 prêts, soit 14 %, par
    rapport au trimestre précédent et une baisse de 131 000 prêts,
    soit 50 %, par rapport au même trimestre de l’exercice précédent.

Contacts

Les investisseurs peuvent contacter : 
Lee McEntire, Bank
of America, 1.980.388.6780
Jonathan Blum, Bank of America (Revenu
fixe), 1.212.449.3112

Les journalistes peuvent contacter : 
Jerry
Dubrowski, Bank of America, 1.980.388.2840
jerome.f.dubrowski@bankofamerica.com

Read full story here