Press release

BIOCAD développe un médicament contre la polyarthrite rhumatoïde avancée en Russie

0 0
Sponsorisé par Business Wire

SAINT PÉTERSBOURG, Russie–(BUSINESS WIRE)–La société de biotechnologie BIOCAD a mis au point un médicament innovant pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), de l’arthrite psoriasique et d’autres maladies auto-immunes. D’après les prévisions scientifiques, le nouveau médicament candidat (BCD-121) peut augmenter jusqu’à 20% l’efficacité thérapeutique contre la PR en comparaison avec les thérapies actuellement disponibles.

SAINT PÉTERSBOURG, Russie–(BUSINESS WIRE)–La société de biotechnologie BIOCAD a mis au point un médicament
innovant pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), de
l’arthrite psoriasique et d’autres maladies auto-immunes. D’après les
prévisions scientifiques, le nouveau médicament candidat (BCD-121) peut
augmenter jusqu’à 20% l’efficacité thérapeutique contre la PR en
comparaison avec les thérapies actuellement disponibles. BIOCAD a
investi plus de 155 millions de roubles dans les phases initiales du
BCD-121. À l’heure actuelle, il n’existe aucun autre médicament
homologué au monde avec le même mécanisme d’action.

Les médicaments modernes disponibles pour le traitement de la PR sont
capables d’inhiber seulement une seule protéine inflammatoire ou son
récepteur, par exemple le facteur nécrosant des tumeurs (TNF),
l’interleukine 17 (IL17) ou le récepteur de l’interleukine 6 (IL6R).
BIOCAD a mis au point une nouvelle molécule capable de bloquer
simultanément deux protéines. Le BCD-121 est un anticorps monoclonal
bispécifique avec des propriétés fonctionnelles supérieures et une forme
sous-cutanée adéquate. D’après le vice-président, R&D et développement
commercial de BIOCAD : « Les anticorps bispécifiques ont des
effets synergiques offrant de grandes probabilités d’obtenir de
meilleurs résultats en comparaison avec les anticorps monospécifiques,
qui ne ciblent qu’une seule protéine. »

Malheureusement, avec le temps un tiers des patients atteints de PR
développent une résistance aux médicaments monospécifiques, ce qui
signifie que les médicaments bloquant uniquement une seule protéine
inflammatoire ne fonctionnent plus. D’après les prévisions
scientifiques, la nouvelle molécule BCD-121 sera une solution pour les
patients ayant développé une telle résistance.

Peu d’entreprises développent des molécules bispécifiques similaires. Le
BCD-121 entrera en Phase I d’essai clinique dans le courant de l’année.
Le programme de développement pour la nouvelle molécule durera jusqu’en
2021 et le nouveau médicament de BIOCAD devrait être commercialisé
l’année suivante.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova
Tél. : +7 (812) 3804933, ext. 632
Courriel
kenyukhova@biocad.ru