Press release

Bone Therapeutics publie ses résultats 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

A cette occasion, Enrico Bastianelli, CEO, et Wim Goemaere, CFO, tiendront une conférence téléphonique en anglais à 13h30, heure de Paris (12h30 BST / 7h30 EDT), qui sera disponible en réécoute pendant une période de 7 jours. Pour accéder à la conférence téléphonique, veuillez composer l’un des numéros ci-dessous suivi de l’ID 72491662 : BE

A cette occasion, Enrico Bastianelli, CEO, et Wim Goemaere, CFO,
tiendront une conférence téléphonique en anglais à 13h30, heure de Paris
(12h30 BST / 7h30 EDT), qui sera disponible en réécoute pendant une
période de 7 jours.

Pour accéder à la conférence téléphonique, veuillez composer l’un des
numéros ci-dessous suivi de l’ID 72491662 :

BE : +32 (0)80 04 08 64
FR : +33 (0)805 63 20 56
UK
: +44 (0)1452 555566

US : +1 (0)8669 669 439

La présentation sera disponible sur le site internet de Bone
Therapeutics, peu avant la conférence (
http://bonetherapeutics.com/fr/investors/presentations).
Afin d’accéder à la conférence de manière optimale, les participants
sont invités à se connecter 10 minutes avant le début de l’événement.

GOSSELIES, Belgique–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

BONE THERAPEUTICS (Brussels:BOTHE) (Paris:BOTHE) (Euronext
Bruxelles et Paris : BOTHE, Eligible PEA-PME) société de thérapie
cellulaire osseuse qui répond à d’importants besoins médicaux non
satisfaits dans les domaines de la réparation et de la prévention des
fractures, annonce aujourd’hui ses résultats opérationnels et financiers
aux normes IFRS pour l’exercice clôturé au 31 décembre 2015.

Faits marquants

  • Importants progrès dans les développements cliniques en cours, avec
    des résultats positifs relatifs à l’innocuité et l’efficacité dans les
    études de Phase I/IIA.

    • Etude clinique ALLOB® de Phase I/IIA dans les fractures
      en retard de consolidation : huit patients traités en toute
      sécurité et objectifs primaires d’efficacité atteints chez les
      quatre premiers patients.
    • Etude clinique PREOB® de Phase IIA dans l’ostéoporose
      sévère : démonstration de la sécurité de l’administration de PREOB®
      par intraveineuse prouvée et migration des cellules injectées vers
      les os les plus exposés aux fractures ostéoporotiques.
  • Lancement en première mondiale d’une étude de Phase IIA pour le
    traitement mini-invasif de révision de fusion vertébrale avec ALLOB®.
  • Obtention du statut de médicament orphelin pour ALLOB® dans
    l’ostéogénèse imparfaite en Europe et aux États-Unis.
  • Succès de l’introduction en bourse sur Euronext Bruxelles et Euronext
    Paris ayant permis de lever 37 M€.
  • Création d’une filiale aux États-Unis à Boston et ouverture du nouveau
    siège à Gosselies, Belgique.
  • Renforcement de l’équipe de direction avec la nomination de Thomas
    Lienard en tant que Chief Business Officer.
  • Nouveau financement de 5 M€ de la Région wallonne pour soutenir les
    programmes de recherches précliniques.
  • Clôture de l’exercice 2015 avec une trésorerie de 33,61 M€, en ligne
    avec les attentes de la Société.

Evénements postérieurs à la clôture de l’exercice

  • Extension aux fractures multiples de l’essai clinique avec ALLOB®
    dans le traitement des fractures avec retard de consolidation.
  • Etude clinique de Phase IIA avec ALLOB® dans la fusion
    vertébrale : 75% des patients sont maintenant traités, avec les
    premiers résultats positifs chez le premier patient.
  • Résultats d’efficacité encourageants de l’étude clinique PREOB®
    de Phase IIA dans l’ostéoporose sévère après les 12 mois de suivi de
    la première cohorte de patients, montrant qu’une seule administration
    de PREOB® avait des effets positifs continus sur la douleur
    et sur les marqueurs de la régénération osseuse.

Enrico Bastianelli, CEO de Bone Therapeutics, commente : « 2015
a été une année riche en développements pour Bone Therapeutics et nous
sommes maintenant prêts pour les prochaines étapes visant la mise sur le
marché de nos thérapies cellulaires osseuses.

Nous avons réalisé d’importants progrès au sein de notre portefeuille
de produits, en publiant des données clés relatives à l’innocuité et à
l’efficacité dans les études de Phase II pour notre produit de thérapie
cellulaire allogénique, ALLOB
® et en réalisant
de belles avancées dans les programmes de Phase III de notre produit
autologue, PREOB
®. Nous avons également étendu
nos activités avec le lancement d’une nouvelle étude pour le traitement
mini-invasif de révision de fusion vertébrale, un domaine avec
d’importants besoins non satisfaits.

En 2016, nous anticipons davantage de données cliniques majeures avec
d’importants résultats d’efficacité concernant les études cliniques avec
ALLOB
® dans les fractures avec retard de
consolidation et dans la fusion vertébrale ; enfin nous prévoyons
d’achever le recrutement de l’étude dans la fusion vertébrale au cours
de la première moitié de cette année. Nous avons également l’objectif de
lancer notre première étude clinique aux États-Unis d’ici à la fin de
l’année. »

Chiffres-clés

(M€)     FY 2015     FY 2014
Produits d’exploitation     3,82     3,68

Charges d’exploitation

   

(16,05)

 

(9,30)

R&D

(12,91)

(7,96)

Non R&D

   

(3,14)1

   

(1,35)

Résultat d’exploitation     (12,22)     (5,63)
Résultat financier     (1,80)     (0,19)
Résultat de la période     (14,09)     (5,81)

Flux de trésorerie net

22,04

9,14

Activités d’exploitation

(11,77)

(3,52)

Activités d’investissement

(2,98)

(3,00)

Activités de financement

   

36,78

   

15,67

Trésorerie au 31 décembre 33,61 11,58

1 Inclus 1,06 M€ de coûts IPO

 

Faits marquants opérationnels 2015

Au début de l’année, les premiers résultats d’efficacité de l’essai
clinique de Phase I/IIA avec ALLOB® dans les fractures avec
retard de consolidation ont été communiqués. Les résultats ont démontré
que les quatre premiers patients ont satisfait aux objectifs primaires
de l’étude et que trois ont complètement guéri au cours d’une période
six mois. Tel que communiqué en septembre, huit patients ont déjà été
traités sans problèmes d’innocuité. Le Comité de contrôle de sécurité a
revu les données initiales de sécurité et a convenu à l’unanimité que
l’essai pouvait se dérouler tel que planifié et que le recrutement de
patients pouvait être poursuivi. Post-clôture de l’exercice 2015, la
Société a annoncé l’élargissement du traitement d’une seule fracture à
celui de plusieurs fractures. Cette étude complétera l’essai clinique en
cours et permettra l’évaluation de l’innocuité et de l’efficacité à des
doses plus élevées d’ALLOB®.

En mars, la Société a annoncé le traitement des quatre premiers patients
dans l’étude clinique de Phase IIA avec ALLOB® dans la fusion
vertébrale. A la fin de l’année, en décembre, huit patients ont été
traités sans aucun souci de sécurité et début 2016, il a été annoncé que
12 patients, sur un total de 16, ont été traités en toute sécurité, pour
atteindre 75% de l’objectif de recrutement de l’étude. En outre, dans
les 12 mois de suivi du premier patient traité en février, les résultats
préliminaires d’efficacité pour ce patient ont montré la fusion
vertébrale par CT–scan et l’absence de mouvement intervertébral sur les
radiographies dynamiques.

En juin, les résultats préliminaires de l’étude de Phase IIA avec PREOB®
dans l’ostéoporose sévère ont été communiqués, démontrant la migration
osseuse des cellules PREOB® injectées par voie intraveineuse
et l’absence de problèmes de sécurité liée au traitement.

En septembre, la Société a entrepris un essai clinique pour le
traitement mini-invasif de révision de fusion vertébrale, ce qui
constitue une première mondiale. Dans environ 25% des cas de fusion
vertébrale, les patients se disent insatisfaits des résultats de cette
procédure. Dans cette étude, les patients souffrant d’un échec de
l’opération chirurgicale de fusion vertébrale seront traités avec une
seule injection du produit ALLOB® dans la zone où la fusion a
échoué, sans chirurgie ouverte.

En novembre, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) et son homologue
américaine, la FDA, ont accordé le statut de médicament orphelin au
produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse de la Société, ALLOB®,
dans l’indication ostéogénèse imparfaite, ou maladie des os de verre, un
trouble génétique rare qui engendre une fragilité osseuse, des fractures
et des déformations. A ce stade, aucun essai clinique n’a été lancé dans
ce domaine. Toutefois, la désignation de médicament orphelin offre la
possibilité de développer un traitement efficace qui pourrait traiter la
cause même de la maladie, une première dans le domaine.

Développements de la Société

Le 13 avril, la Société a annoncé la création de sa filiale américaine,
Bone Therapeutics USA Inc. dont le siège social se situe à Boston,
Massachusetts. Ce fut la première étape d’un processus qui a permis
l’initiation des essais cliniques aux États-Unis. Le 24 avril, Bone
Therapeutics a officiellement inauguré son nouveau siège social à
Gosselies, au sud de Bruxelles. Ce fut une étape importante pour
soutenir la poursuite de la croissance de la Société et le développement
de sa capacité commerciale. L’unité de production garantira la première
production commerciale de thérapie cellulaire et assurera le
développement constant de la Société.

En novembre, Thomas Lienard a été nommé en tant que Chief Business
Officer, assurant la responsabilité du développement des affaires, des
activités commerciales et de la planification stratégique.

Au 31 décembre 2015, la Société employait 101 employés contre 72 à fin
décembre 2014.

Perspectives pour 2016

Conformément à la stratégie annoncée à l’occasion de l’introduction en
bourse de la Société, Bone Therapeutics accélère le développement de
PREOB®, actuellement en dernière phase clinique dans le
traitement de l’ostéonécrose et des fractures en échec de consolidation.
Tout au long de l’année 2016, la Société communiquera sur l’avancée de
l’essai sur l’ostéonécrose, actuellement en cours dans cinq pays
européens. La préparation du premier essai clinique est en cours avec un
lancement prévu aux États-Unis d’ici la fin 2016.

En 2016, la Société poursuivra le développement prometteur de la Phase
I/II d’ALLOB® et prévoit de communiquer sur d’importants
résultats d’efficacité. Les résultats d’efficacité pour les 8 premiers
patients de la Phase I/IIA d’ALLOB® de l’essai dans les
fractures avec retard de consolidation sont attendus au cours du premier
semestre 2016. Les résultats d’efficacité pour les quatre premiers
patients de la phase I/IIA ALLOB® de l’essai dans la fusion
vertébrale sont également attendus au cours de cette période. Enfin, la
Société projette de communiquer sur le profil de sécurité pour les
quatre premiers patients de l’essai dans la révision de la fusion
vertébrale, récemment lancé.

La bonne gestion de la trésorerie restera une priorité stratégique pour
la Société. Bone Therapeutics réaffirme son ambition, annoncée à
l’occasion de l’IPO, de maintenir un niveau de ressources financières
suffisant pour atteindre ses objectifs stratégiques d’ici la fin de
l’année 2017.

Revue financière

Compte de résultat

En 2015, le total des (autres) produits d’exploitation s’élève à 3,82
M€, en comparaison à 3,68 M€ en 2014. Les autres revenus d’exploitation
proviennent des subventions de la Région wallonne (« avances
récupérables ») pour un montant total de 2,12 M€ en 2015. De plus, la
Société a bénéficié d’un régime spécifique lié à l’embauche de personnel
scientifique via des réductions de précompte professionnel pour un
montant de 0,74 M€, du crédit d’impôt à l’investissement pour un montant
de 0,74 M€ et de 0,2 M€ lié aux brevets et à d’autres subventions.

Les dépenses de R&D en 2015 s’élevaient à 12,91 M€ par rapport à 7,96 M€
en 2014. L’augmentation résulte principalement de l’augmentation de
l’activité relative aux programmes cliniques, programmes existants
(Phase III) et programmes de Phase II nouvellement initiés, mais aussi
par le renforcement des équipes de recherche et de développement.

Les dépenses Non-R&D en 2015 s’élevaient 3,14 M€ par rapport à 1,35 M€
en 2014. Cette augmentation se décompose entre 1,06 M€, directement lié
à l’introduction en bourse ayant eu un impact direct sur le résultat
global et 0,73 M€, lié au renforcement de l’équipe, mais est également
au nouveau contexte de fonctionnement d’une entreprise cotée.

La perte d’exploitation en 2015 s’est élevée à 12,22 M€. contre une
perte de 5,63 M€ en 2014. Les charges financières nettes de la Société
se sont élevées à 1,80 M€ en 2015 contre à 0,19 M€ en 2014. Cela est
principalement dû à l’impact non cash du dérivé lié aux obligations
convertibles pour un montant de 1,33 M€ et des coûts de transaction liés
aux obligations convertibles pour un montant de de 0,28 M€.

La perte nette de l’exercice en 2015 s’élevait à 14,09 M€ contre 5,81 M€
en 2014.

Bilan

Le total de l’actif à fin décembre 2015 s’élève à 50,38 M€ contre 24,20
M€ à fin décembre 2014, en lien avec le niveau des placements de
trésorerie et valeurs disponibles et des immobilisations corporelles,
principalement expliquées par les investissements pour le nouveau
bâtiment.

Les impôts différés actifs ressortent à 2,33 M€ et représentent un
crédit d’impôt sur l’investissement R&D remboursable dans un futur
proche (1 à 7 ans). Les créances commerciales et autres créances
s’élèvent à 7,91 M€ et concernent principalement la prime à
l’investissement encore à recevoir de la Région wallonne pour un montant
de 1,31 M€ et d’autre part, un montant de 5,68 M€ d’avances
récupérables. Le solde restant concerne des subventions de brevets à
recevoir pour un montant de 0,17 M€ et de la TVA à recevoir pour un
montant de 0,57 M€.

Les placements de trésorerie et les valeurs disponibles à fin décembre
2015 s’élève à 33,61 M€. L’augmentation est principalement attribuable
au produit de l’introduction en bourse de février à 2015.

Les fonds propres s’élèvent à 28,15 M€ à fin décembre 2015 par rapport à
un montant négatif de 9,49 M€ à fin décembre 2014.

  • Le capital souscrit et la prime d’émission ont augmenté de 37,03 M€
    grâce au produit brut de l’introduction en bourse (6 février 2015).
  • Le capital souscrit et la prime d’émission ont augmenté de 10,35 M€ à
    la suite de la conversion des Obligations Convertibles émises à fin
    décembre 2014 et au début de 2015.
  • La prime d’émission a diminué de 2,29 M€ en raison des coûts de
    transaction liés à l’introduction en bourse.
  • La prime d’émission a augmenté de 6,65 M€ du fait de l’impact de la
    reconnaissance de l’instrument dérivé lié aux obligations convertibles
    qui ont été émises le 18 décembre 2014 et le 8 janvier 2015.
  • Les pertes reportées découlent du résultat net de la période en perte
    de 14,09 M€.
  • Les autres réserves ont augmenté d’un montant de 0,49 M€ lié aux
    paiements en actions.

Le total des dettes s’élève à 22,24 M€ à fin décembre 2015, par rapport
à 33,69 M€ à fin décembre 2014, la réduction provenant de la conversion
des Obligations convertibles le 6 février 2015.

Les dettes à long terme ont augmenté de 7,33 M€ à fin 2014 à 11,69 M€ au
31 décembre 2015: L’évolution se décompose comme suit :

  • Des facilités de crédit d’investissement à long terme afin de financer
    le projet d’infrastructure pour un montant de 2,66 M€ (0 € à fin
    2014) ;
  • la partie remboursable des avances récupérables reconnue au début du
    contrat pour un montant de 5,67 M€ (4,31 M€ à fin 2014) ;
  • de prêts accordés par des parties liées (bureaux régionaux
    d’investissement) pour un montant de 1,71 M€ (1,70 M€ à fin 2014) ;
  • d’autres dettes à long terme s’élevant à un montant de 1,58 M€ et se
    rapportant à l’option de vente, détenue par les actionnaires
    minoritaires de SCTS SA (filiale de Bone Therapeutics SA) de vendre
    leurs actions à la Société (1,50 M€ à fin 2014) ;
  • d’autres dettes pour un montant de 0,08 M€.

Les dettes à 1 an au plus s’élèvent à 10,54 M€ au 31 décembre 2015 par
rapport à 26,36 M€ à la fin du mois de décembre 2014, ce qui correspond
à une diminution de 15,82 M€. Les dettes financières s’élèvent à 2,31 M€
et affichent une diminution de 16,12 M€. Cette diminution est
essentiellement due à la conversion des Obligations convertibles et au
dérivé correspondant reconnu dans les capitaux propres pour un montant
de 15,07 M€. C’est également dû au remboursement d’une partie du prêt
accordé par BNP Paribas Fortis et ING pour un montant de 1,23 M€ à la
suite du montant de la prime à l’investissement reçue de la Région
wallonne (préfinancement de la prime à l’investissement).

Les dettes commerciales et autres dettes s’élevaient à 2,28 M€, soit une
diminution de 0,63 M€ par rapport à la fin du mois de décembre 2014
expliquée par les provisions pour l’IPO enregistrées à fin décembre 2014.

Les autres dettes à court terme s’élèvent à 5,59 M€ à fin décembre 2015
par rapport à 4,71 M€ à fin décembre 2014, soit une augmentation de 0,88
M€ principalement expliquée par les produits différés des nouveaux
contrats obtenus par la Société en 2015.

Flux de trésorerie

Les liquidités utilisées pour les activités d’exploitation au cours de
l’exercice 2015 s’élèvent à 11,77 M€ par rapport à 3,52 M€ au cours de
la même période l’année dernière. Les dépenses liées aux activités
d’exploitation sont impactées par la hausse des dépenses de recherche et
développement et des frais généraux et administratifs, mais aussi par
des dépenses ponctuelles liées au processus d’entrée en bourse. Les
montants reçus de la Région wallonne en matière de subsides s’élèvent à
2,29 M€ en 2015 par rapport à 3,51 M€ en 2014.

La perte d’exploitation totale pour la période équivaut à une perte de
12,23 M€ contre 5,63 M€ sur la même période en 2014.

Les liquidités utilisées pour les activités d’investissement s’élèvent à
2,98 M€ au cours de l’exercice 2015, par rapport à 3,00 M€ au cours de
l’exercice 2014. Cela concerne principalement les investissements
réalisés dans la filiale de la Société (SCTS) en lien avec la
construction des nouvelles installations dans le BioPark à Gosselies.

Le flux de trésorerie pour les activités de financement s’élève à 36,81
M€ en 2015 comparé à 15,67 M€ en 2014. La différence s’explique
principalement par les flux de trésorerie générés par l’augmentation de
capital (entrée en bourse) pour un montant de 37,38 M€ en 2015.

La Société a clôturé l’exercice 2015 avec une trésorerie de 33,61 M€, en
ligne avec les attentes de la Société.

A propos de Bone Therapeutics

Bone Therapeutics est une société de biotechnologie leader dans le
développement de produits de thérapie cellulaire destinés à la
réparation et à la prévention des fractures. Le traitement de référence
actuel dans ce domaine implique de la chirurgie lourde et une longue
période de réhabilitation. Pour surmonter ces contraintes fortes, Bone
Therapeutics développe une gamme de produits régénérateurs innovants à
base de cellules ostéoblastiques/de reconstitution du tissu osseux,
administrables sans chirurgie ouverte par voie percutanée ; une
proposition unique sur le marché.

PREOB®, produit cellulaire autologue de Bone Therapeutics est
actuellement en étude clinique pivot de Phase IIB/III pour deux
indications : l’ostéonécrose et les fractures au processus de guérison
totalement interrompu, et en Phase II pour l’ostéoporose sévère. ALLOB®,
son produit cellulaire osseux allogénique « prêt à l’emploi » est en Phase
II pour le traitement des fractures avec retard de consolidation et la
fusion lombaire dans les cas de maladie dégénérative de la colonne
vertébrale, inclusif une thérapie mini-invasive pour des patients en
échec de fusion vertébrale.
La Société poursuit par ailleurs des
programmes de recherche préclinique et développe de nouveaux produits
candidats.

Fondée en 2006, Bone Therapeutics est basée à Gosselies (sud de
Bruxelles, Belgique). Les produits régénérateurs de Bone Therapeutics
sont fabriqués selon les normes BPF les plus élevées et sont protégés
par un important portefeuille de 11 familles de brevets. Plus
d’informations sont disponibles sur
www.bonetherapeutics.com.

Certaines déclarations, croyances ou opinions du communiqué de presse
sont des déclarations prospectives, et reflètent les attentes actuelles
et les projections futures relatives à des évènements futurs de la
Société ou, le cas échéant, de ses administrateurs. De par leur nature,
les déclarations prospectives impliquent un certain nombre de risques,
d’incertitudes et de suppositions qui pourraient entraîner des résultats
ou évènements effectifs substantiellement différents de ceux exprimés de
manière explicite ou implicite dans les déclarations prospectives. Ces
risques, incertitudes et suppositions peuvent affecter de manière
négative les résultats et effets financiers des plans et évènements
décrits dans le communiqué. Une multitude de facteurs, notamment, sans
s’y limiter, des modifications intervenant en matière de demande, de
concurrence et de technologie, peuvent avoir pour conséquence que les
évènements, performances ou résultats diffèrent de manière importante
des développements anticipés. Les déclarations prospectives contenues
dans ce communiqué de presse qui se basent sur des tendances ou des
activités passées ne constituent pas des garanties que ces tendances ou
activités se poursuivront à l’avenir. En conséquence, la Société rejette
expressément toute obligation ou engagement de publier des mises à jour
ou révisions des déclarations prospectives de ce communiqué de presse
suite à une modification des prévisions ou à une modification des
évènements, des conditions, des suppositions ou des circonstances sur
lesquelles ces déclarations prospectives sont basées. Ni la Société ni
ses conseillers ou représentants, ni aucune de ses filiales, ni aucun
cadre ou employé de ces personnes ne garantit que les hypothèses
sous-jacentes à ces déclarations prospectives sont exemptes d’erreurs et
aucun de ceux-ci n’accepte la moindre responsabilité en ce qui concerne
l’exactitude future des déclarations prospectives contenues dans ce
communiqué de presse ou la survenance effective des évènements prévus.
Il ne faut pas placer une confiance indue dans les déclarations
prospectives, qui ne concernent que la situation telle qu’elle se
présente à la date de ce communiqué de presse.

Etat consolidé du résultat global

(en milliers €)       2015       2014
           
Chiffre d’affaires 0 0
Autres produits d’exploitation 3 824 3 677
Total produits d’exploitation 3 824 3 677
Frais de recherche et développement (12 910) (7 957)
Frais généraux et administratifs (3 138) (1 345)
Bénéfice (Perte) d’exploitation (12 224) (5 626)
Produits financiers 194 130
Charges financières (1 966) (310)
Différences de change gains/ (pertes) (26) (4)
Quote-part dans le résultat des entreprises liées (1) 1
Bénéfice (Perte) courant avant impôts (14 025) (5 808)
Impôts sur le résultat (61) 0
BENEFICE (PERTE) DE L’EXERCICE (14 085) (5 808)
 
BENEFICE (PERTE) DE L’EXERCICE A AFFECTER (14 085) (5 808)
 
Résultat de base et dilué par action (en euros) (1,91) (1,69)
 
Résultat de l’exercice attribuable aux actionnaires (14 144) (5 734)
Résultat de l’exercice attribuable aux participations ne donnant pas
le contrôle
59 (74)
 
Résultat global de l’exercice attribuable aux actionnaires (14 144) (5 734)
Résultat global de l’exercice attribuable aux intérêts minoritaires 59 (74)
 

Etats consolidés de la situation financières

ACTIF       31/12/2015       31/12/2014
(en milliers €)            
Actifs Immobilisés 8 682 4 942
Immobilisations incorporelles 69 54
Immobilisations corporelles 5 793 2 667
Participations dans des entreprises liées 282 283
Actifs financiers 205 181
Actifs d’impôt différé 2 333 1 759
 
Actifs circulants 41 701 19 259
Créances commerciales et autres créances 7 912 7 498
Comptes de régularisation 178 186
Placements de trésorerie et valeurs disponibles 33 611 11 576
 
TOTAL DE L’ACTIF 50 383 24 202
PASSIF       31/12/2015       31/12/2014
(en milliers €)            
Capitaux Propres
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 28 147 (9 485)
Capital souscrit 20 708 10 466
Primes d’émission 42 670 1 671
Résultats reportés (35 752) (21 670)
Réserves 520 48
 
Participations ne donnant pas le contrôle 0 0
Total Capitaux Propres 28 147 (9 485)
 
Dettes à plus d’un an 11 693 7 328
Dettes financières 10 118 5 827
Impôts différés 0 0
Autres dettes 1 575 1 501
 
Dettes à un an au plus 10 543 26 359
Dettes financières 2 313 18 437
Dettes commerciales 2 579 3 213
Dettes fiscales 61 0
Autres dettes 5 590 4 710
 
Total des dettes 22 236 33 687
 
TOTAL DU PASSIF 50 383 24 202
 

Contacts

Bone Therapeutics SA
Enrico Bastianelli, Chief Executive
Officer / Wim Goemaere, Chief Financial Officer
Tel: +32 (0)2 529
59 90
investorrelations@bonetherapeutics.com
ou
Pour
les médias belges et internationaux :

Consilium Strategic
Communications

Amber Bielecka, Jessica Hodgson et Hendrik Thys
Tel:
+44 (0) 20 3709 5701
bonetherapeutics@consilium-comms.com
ou
Pour
les médias et investisseurs français :

NewCap Investor
Relations & Financial Communications

Pierre Laurent,
Louis-Victor Delouvier et Nicolas Merigeau
Tel: + 33 (0)1 44 71 94
94
bone@newcap.eu

Read full story here