Press release

CARTES SECURE CONNEXIONS : Des villes « smart », durables et sécurisées

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Du 17 au 19 novembre 2015, au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, CARTES SECURE CONNEXIONS, en synergie avec le salon Milipol Paris 2015, traitera du thème des smart cities à travers ses exposants, ses conférences et son Innovation Playground entre autres. PARIS–(BUSINESS WIRE)–Transformer les centres des cités en villes intelligentes, connectées et sécurisées

Du 17 au 19 novembre 2015, au Parc des Expositions de Paris Nord
Villepinte, CARTES SECURE CONNEXIONS, en synergie avec le salon Milipol
Paris 2015, traitera du thème des smart cities à travers ses exposants,
ses conférences et son Innovation Playground entre autres.

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Transformer les centres des cités en villes intelligentes, connectées
et sécurisées fait partie des grands défis des années à venir.
Aujourd’hui, 250 villes dans le monde testent des projets innovants qui
optimisent leurs services urbains et améliorent les conditions de vie de
leurs habitants ou usagers. Barcelone, New-York, Londres, Singapour et
Nice en France figurent parmi les villes les plus intelligentes en 2015
1.
Elles sont pionnières dans la mise en œuvre d’une nouvelle conception
rationnalisée de l’environnement, qui s’avère bénéfique pour tous.

1. La technologie au service de la ville

Le concept de villes intelligentes ou « smart cities » est aujourd’hui
en plein essor. Les technologies utilisées servent un but précis :
transformer les centres villes en espaces connectés et intelligents
favorisant une meilleure qualité de vie et le « mieux vivre ensemble ».
Ces « smart cities » sont devenues un cadre de référence, assurant la
cohérence entre l’ensemble des modalités qui lient les citoyens au reste
de la collectivité et aux autorités publiques.
La pénétration
massive des nouvelles technologies dans notre quotidien (internet,
smartphones, tablettes, ordinateurs, applications mobiles, NFC – Near
Field Communication – ou encore le développement des paiements « sans
contact ») conduisent les autorités publiques à repenser l’ensemble de
leurs services aux citoyens. Dans ce nouvel environnement, la protection
de la vie privée et sécurité des citoyens restent néanmoins des
priorités.

1.1 Les télécommunications : facteur de lien social

Le secteur de la téléphonie mobile est en pleine expansion : à la fin de
l’année 2014, 7,1 milliards de connexions cartes SIM étaient recensées
dans le monde, ainsi que 243 millions de connexions machine-to-machine
(M2M)2. 1 milliard supplémentaire d’abonnés est prévu pour
2020, ce qui hissera le taux de pénétration globale à environ 60%.
Cette
couverture mondiale apporte certains avantages sur le plan social : les
personnes isolées bénéficient d’un meilleur accès aux services et à la
mobilité, qui leur étaient jusqu’alors inaccessibles. Si, en 2050, 75%
des personnes vivront en zone urbaine, les zones rurales seront encore
plus dépendantes de ces technologies pour sortir de leur isolement.
Se
faire soigner à distance, échanger des données sur sa santé, être
surveillé par un soignant à distance, tous ces services deviennent
possibles à partir de son téléphone portable, grâce à la santé mobile
(mHealth).

L’INNOVATION PLAYGROUND de CARTES SECURE CONNEXIONS, vous permet de
tester :

Un capteur de température connect
Dans le domaine de la
santé, l’un des enjeux majeurs du transport de produits sensibles reste
le transfert de responsabilité entre les acteurs à chaque étape de la
chaine logistique. Le capteur de température connecté offre une preuve
permanente de la température du produit en toute simplicité grâce à une
communication entre le capteur et le smartphone.

Le capteur offre :

  • Une garantie du transfert de responsabilité à chaque étape de la
    livraison
  • Un historique en temps réel sans ouverture de colis
  • La vérification de choc thermique, physique ou de traumatismes divers
  • Aucun coût d’équipement pour l’utilisateur
 

Exemples des principaux leaders
de
l’industrie que vous

retrouverez
à CARTES SECURE

CONNEXIONS:

– Gemalto
– Infineon
– Morpho
– Oasys
– Oberthur Technologies
– Orange

Les communications M2M (machine-to-machine) ainsi que
« l’Internet des Objets » (Internet of Things) représentent aussi des
évolutions majeures. En 2015, environ 1,1 milliard d’objets connectés
seront utilisés par les villes intelligentes, et en 2020, 9,7 milliards3.
Les maisons intelligentes et les bâtiments commerciaux représenteront
45% des objets connectés en 2015. Boosté par l’investissement et le
potentiel de services, ce taux devrait atteindre 81% d’ici 2020.
Avec
42% des connexions mondiales, l’Asie est aujourd’hui le plus grand
marché en termes de dispositifs M2M, suivie par l’Europe (28%),
l’Amérique du Nord (18%), l’Amérique latine (8%), l’Afrique (4%) et
l’Océanie (1%).

L’INNOVATION PLAYGROUND de CARTES SECURE CONNEXIONS, vous permet de
tester :

Les écrans connectés
Think&Go révolutionne les écrans en les
rendant complètement « Communicants » avec tous les objets
connectés (téléphones, cartes, montres etc.) et en
créant des nouveaux parcours clients pour 100% des consommateurs, allant
même jusqu’aux Murs de Paiements. Chaque point des images
sur l’écran discute avec les objets connectés, dans les deux
sens, permettant une expérience personnalisée et un engagement
consommateur en moins d’1 seconde.
A titre d’exemple, le
drive-to-store qui permet aux consommateurs d’utiliser leur smartphone
ou leur carte sans contact pour récupérer des coupons de réduction.

Le réseau électrique intelligent : une meilleure gestion de la
consommation

Le réseau électrique intelligent, progrès majeur
de l’industrie, permet une utilisation plus adaptée des ressources
électriques, tout en réduisant les dépenses et en augmentant
l’efficacité des infrastructures. Maisons et bâtiments publics seront à
la fois interconnectés et « capables » d’intelligence, grâce à leur
environnement de services intégrés, et seront à même de délivrer des
prestations plus personnalisées.
D’ici 2019, les économies
annuelles générées par les projets de réseaux intelligents grâce
notamment à la diminution de la consommation d’énergie et d’émissions de
CO2 atteindront 10,7 milliards de dollars4. Les
réductions d’émissions correspondent à celles produites par la
consommation annuelle, soit 130 millions de barils de pétrole5.

L’INNOVATION PLAYGROUND de CARTES SECURE CONNEXIONS, vous permet de
tester :

Gazpar, le compteur de gaz communicant
Gazpar est le
compteur communicant de GrDF qui va équiper les 11 millions de clients
gaz naturel, particuliers et professionnels. Le principe : transmettre
quotidiennement par radio la consommation des clients pour leur
permettre de réaliser des économies d’énergie.
Outre l’intérêt de
moderniser le système de relevé, les clients pourront agir concrètement
sur leur consommation énergétique grâce à des données précises au
quotidien.

Gazpar permet :

  • Un suivi et une analyse de la consommation de gaz naturel au quotidien
  • Une transmission automatique des données mensuelles de consommation
  • Une simplification des interventions des techniciens

Le paramétrage d’infrastructure électrique
Les compteurs
d’énergie électrique de Legrand simplifient le paramétrage, la
maintenance et le diagnostic avant et après la mise sous tension.
L’intelligence est déportée directement dans le smartphone : la
programmation et les mises à jour se font d’un geste simple. Les
citoyens accèdent facilement à leur consommation selon les catégories
d’usages, les interventions des techniciens sont simplifiées ce qui
génèrent une diminution des coûts.

Cette nouvelle génération d’infrastructure électrique permet :

  • Un paramétrage sécurisé lors de l’installation
  • Une optimisation du temps à l’installation
  • Une diminution des coûts d’exploitation

1.2 Paiement : le rôle central du « sans contact »

Les systèmes de paiement jouent un rôle majeur au sein des villes
intelligentes. Ces technologies facilitent la vie des consommateurs en
leur proposant des services directement accessibles depuis leurs
appareils mobiles. La transparence et la simplicité des paiements
améliorent la qualité de vie, autant en termes d’habitabilité, de
praticité que de durabilité.
D’ici 2016, plus de 2 milliards de
dollars américains (soit 1,7 milliard6 d’euros) de commerce
en ligne seront uniquement engendrés par des assistants numériques
mobiles. L’engagement des consommateurs américains pour le mobile est
tel que d’ici 2017, les revenus du M-commerce représenteront 50% du
montant global du commerce numérique américain7.
Cette
forte sollicitation du « sans contact » se renforce avec l’arrivée sur
le marché d’acteurs comme Apple Pay (aux Etats-Unis), Samsung Pay, ou
encore Android Pay, qui utilisent la NFC combinée à une technologie de
transmission magnétique sécurisée (MST = Magnetic Secure), ou une
émulation de carte basée sur l’hôte (HCE).

 

Billetterie, les solutions :

– Transport for London à Londres : En 2014, TfL a
introduit le paiement sans contact, permettant à ses usagers de
payer – au fur et à mesure – en fonction de leurs besoins tous les
transports publics. Plus de 60 millions de voyages ont été réglés
avec une carte sans contact au cours des 6 premiers mois. TfL a
récemment annoncé que le dispositif Apple Pay fonctionnera aussi
au sein du réseau.

1.3 Les egouvernements

Un grand nombre de pays en Europe sont pionniers dans la création
d’identifications sécurisées. Les gouvernements ont investi des millions
pour se construire une forte sécurité et des identifications fiables, à
la fois physiques et électroniques, s’appuyant sur la biométrie. Selon
un rapport sur le marché de l’e-identification, d’ici 2018, 127 pays
mettront en œuvre des programmes nationaux d’e-identification, en
délivrant annuellement plus de 740 millions d’e-identifications,
générant plus de 49,1 milliards d’euros8 de revenus entre
2013 et 20189.
Les projets liés à l’identité des
gouvernements les aident à mieux cerner les caractéristiques de la
population pour lui délivrer des services plus performants. La carte à
puce garantit cette identification sécurisée : elle délivre des
certificats électroniques qui peuvent être utilisés lors
d’identifications en ligne. Les citoyens peuvent accéder aux services
gouvernementaux, tels que le paiement des impôts, la signature ou
l’accès à des documents ; pendant que les gouvernements, de leur côté,
améliorent l’efficacité de leurs services, et gèrent mieux leurs
ressources.
Ces identifications digitales ou électroniques
réduisent l’écart entre les citoyens et leur gouvernement, et
représentent une partie fondamentale de l’évolution vers une société
plus respectueuse de l’environnement.

L’INNOVATION PLAYGROUND de CARTES SECURE CONNEXIONS, vous permet de
tester :

Contrôle d’accès autonome
L’identification sécurisée reste
la clé de voûte des dispositifs de contrôle des accès. Le smartphone ou
le badge remplace désormais les clés et simplifie la vie quotidienne. Le
contrôle d’accès autonome présente des enjeux importants pour les sites
militaires et industriels à risques, les aéroports, le tertiaire
exigeant un haut degré de sécurité (banques, sièges de grandes
entreprises, ministères…)
Il offre :

  • Une administration à distance des droits d’accès,
  • Un contrôle d’accès sécurisé et autonome,
  • Un historique des ouvertures et fermetures de portes…
  • Une gestion des droits d’accès et des autorisations pour visiteurs
    réguliers ou ponctuels
  • Peu de contraintes pour l’usager

Quelques projets d’e-identification à travers
le monde 
:

  • ESTONIE : La carte d’e-identification estonienne fait
    partie des infrastructures publiques clés du pays, autorisant les
    citoyens à utiliser des services sécurisés en ligne. L’Estonie a aussi
    créé un mobile ID qui utilise, comme la carte eID, le même PKI (Public
    Key infrstructure), sauf que les données sont stockées sur une carte
    SIM sécurisée dans le téléphone.
  • EUROPE : L’Union Européenne a créé l’eIDAS, qui inclut la
    reconnaissance des identifications électroniques et couvre les
    services électroniques de confiance entre ses 28 membres.
  • INDE : La carte Aadhaar, autorisée par l’UIDAI (L’autorité
    d’identification d’Inde), fournit à tous les résidents du pays un
    numéro unique pour s’identifier. C’est un outil majeur qui permet de
    contrôler les fuites de subventions et de mener à bien l’ajout de
    programmes financiers.
  • UAE : La carte d’identification des Emirats Arabes Unis
    est une référence pour authentifier les transactions qui se déroulent
    au sein des différents départements des sites internet gouvernementaux
    et de certaines organisations privées.

Découvrez en plus grâce à la journée de conférence E-DOCUMENTS ET
E-IDENTIFICATION, MOTEURS DES SERVICES NUMÉRIQUES du
mercredi 18 novembre

2. 5 exemples de villes intelligentes

L’analyse précise des différentes capacités des villes à se comporter
« en bonne intelligence » permet d’établir un focus sur leur utilisation
de réseaux intelligents, leur gestion du trafic et de l’éclairage des
rues, à côté d’autres aspects comme la capacité technologique et la
cohésion sociale.

2.1 Barcelone, Espagne

Le réseau de bus orthogonal, le dispositif d’échange de vélos, le
paiement sans contact « tap and go » qui utilise la technologie NFC ou
encore les nouveaux capteurs urbains, font de cette cité un véritable
laboratoire urbain.
Parmi les différentes initiatives envisagées,
Barcelone a choisi d’investir dans un outil sophistiqué qui contrôle à
distance le niveau d’éclairage des rues. Il déploie également plus de 19
500 compteurs intelligents. Le transport urbain a été conçu avec ses
lignes de bus orthogonal et ses arrêts « smartquesinas » (arrêts de
bus connectés et durables équipés de technologie améliorant l’expérience
des usagers).

2.2 New-York, Etats-Unis

New-York, l’une des métropoles les plus peuplées au monde, a adopté
depuis des années les nouvelles technologies, faisant d’elle une ville à
la pointe. A l’instar de sa plateforme interactive « City 24/7 », qui
intègre des informations sur les programmes gouvernementaux, les
entreprises locales et les citoyens de la ville. Cet outil est capable
de fournir des données sur n’importe qui, n’importe où, à n’importe quel
moment, et sur n’importe quel appareil. Par ailleurs, la ville envisage
de construire le plus large réseau wifi des Etats-Unis et de remplacer
progressivement les anciennes cabines téléphoniques en points wifi.

2.3 Londres, Royaume-Uni

La gestion du système de transport routier et des passagers est l’une
des plus performantes au monde. Les innovations déployées comprennent :
la facturation de l’encombrement qui se fait à partir de la
reconnaissance des plaques d’immatriculation – ce qui réduit de plus de
70 000 le nombre de véhicules par jour dans le quartier des affaires -,
le système de gestion du réseau routier intelligent testé pendant les
Jeux Olympiques, le Barclays Cycle Hire Scheme (vélos en libre-service)
et le wifi dans 150 stations de métro en 2014. La carte sans contact
Oyster de TfL (Transport of London) utilisée à l’aide d’une carte de
crédit ou de débit, offre la possibilité de payer instantanément pour
voyager. Elle ouvre la voie à la monnaie digitale et permet ainsi des
gains d’efficacité considérables.
Londres investira plus de 200
millions de livres (soit 281,2 millions d’euros) pour se rapprocher
d’ici 2018 de la ville intelligente.

2.4 Nice, France

En collaboration avec Think Global10, la ville de Nice et
Cisco ont réalisé le « Boulevard Connecté ». Le boulevard Victor
Hugo,dans le centre de Nice, accueille la première mise en œuvre (proof
of concept – PoC) du concept « internet de tout » (Internet of
everything) pour une zone de ville intelligente, comptabilisant 200
capteurs et dispositifs de détection. Les données recueillies sont
étudiées et analysées pour offrir à la ville et à ses résidents des
informations contextuelles en ce qui concerne : le stationnement, le
trafic, l’éclairage des rues, le traitement des déchets, et enfin la
qualité environnementale, testée en temps-réel. Les premiers résultats
des tests pilotes, effectués pour le parking intelligent, montrent que
l’encombrement pourrait être réduit d’au moins 30%, ce qui entrainerait
sune diminution de la pollution de l’air, ainsi qu’une augmentation des
revenus de stationnement.

2.5 Singapour

En 2014, le régulateur ICT Infocomm Development Authority (IDA) de
Singapour a dévoilé la nouvelle plateforme intelligente de la ville
(SNP-Smart Nation Platform). Construite autour de 3 spécificités –
connecter, collecter et comprendre – elle fournit un système
opérationnel auquel toutes les agences publiques pourront se connecter.
Ce système activera les données essentielles, collectées via des
capteurs placés volontairement en périphérie, pour qu’ils puissent
rester anonymes, sécurisés, gérés et partagés. Ces données seront
ensuite utilisées pour soutenir plus de réactivité et d’anticipation des
services dédiés aux habitants.
Le portail eCitizen de Singapour
offre accès à un guichet de 400 e-services gouvernementaux, qui
délivrent des contenus recueillis par différentes agences. Plus de 100
services uniques pour mobile provenant d’agences gouvernementales, ou
d’entités non-gouvernementales comme les hôpitaux et les universités,
tout comme des applications co-créées par le secteur privé qui utilisent
des données du gouvernement, sont disponibles sur mGov@SG.

1 Juniper Research (2015) – « Global Smart city – 2015 ».
2
Ibid.
3 « Smart cities will Include 10 Billion Things by
2020 – Smart Insights Report (2015).
4 Taux de change au
15 juin 2015.
5 Juniper Research – “Smart Cities :
Strategies, Energy, Emissions & Cost Savings 2014-2019”.
6
Taux de change du 15 juin 2015.
7 Etude Gartner 2015 –
« Top 10 Strategic Predictions for 2015 and Beyond : Digital Business is
driving Big change ».
8 Taux de change du 25
juin 2015.
9 Acuity Market Intelligence (2014) – « The
Global national eID Industry Report ».
10
Association collaborative mêlant startups et grandes entreprises, qui
travaillent pour favoriser une souplesse optimale et délivrer aux villes
intelligentes, lorsqu’elles en ont besoin, des solutions urbaines
appropriées.

Contacts

CARTES SECURE CONNEXIONS
Stéphanie Champion, 01 42 30 81 00
s.champion@rpca.fr
ou
Cathy
Bubbe, 01 42 30 81 00
c.bubbe@rpca.fr
ou
Clotilde
De Angelis, 01 42 30 81 00
c.deangelis@rpca.fr