Press release

CertEurope contribue à l’essor de la dématérialisation en sécurisant et certifiant les échanges électroniques

0 0 Donnez votre avis

Selon la dernière étude du cabinet Markess International, intitulée « Avantages de la Sécurisation des Echanges Electroniques », l’essor de la dématérialisation est une réalité. Plusieurs moteurs à cela, tels que la croissance du e-Commerce ou le plan France Numérique 2012, qui conduisent les entreprises et administrations à considérer les solutions de sécurisation et de certification des échanges avec leurs clients, partenaires et usagers comme incontournables dans leurs échanges dématérialisés, afin d’apporter les mêmes garanties que dans le monde physique.

PARIS, October 27 /PRNewswire/ — Selon la dernière étude du cabinet Markess International, intitulée « Avantages de la Sécurisation des Echanges Electroniques », l’essor de la dématérialisation est une réalité. Plusieurs moteurs à cela, tels que la croissance du e-Commerce ou le plan France Numérique 2012, qui conduisent les entreprises et administrations à considérer les solutions de sécurisation et de certification des échanges avec leurs clients, partenaires et usagers comme incontournables dans leurs échanges dématérialisés, afin d’apporter les mêmes garanties que dans le monde physique.

Pour CertEurope, partenaire de cette étude, et précurseur dès 2000 des services de certification électronique, il est évident que la dématérialisation est un facteur clé de croissance pour les entreprises. Elles gagnent en performance et réactivité vis-à-vis de leurs partenaires, clients – usagers dans le cas des administrations, et évitent les doubles saisies et les risques associés. En 2009, 47% des entreprises interrogées par Markess pour les besoins de cette étude indiquent qu’elles utilisent déjà « les services de certification électronique (…) D’ici 2011, elles devraient être 79% à recourir à ces services(…) ». Pour Stéphane Drai, Président du Directoire de CertEurope, « ce chiffre est à pondérer, car les usages restent en majorité consacrés aux téléprocédures administratives comme la TéléTVA, les réponses aux appels d’offres ou encore la facture électronique. Toutefois, on constate actuellement que l’utilisation du certificat électronique pour opérer les téléprocédures encourage les entreprises à tirer parti du certificat électronique pour d’autres usages, tels que la signature de contrats en ligne ». Ce constat est corroboré par la toute récente enquête menée par Certifgreffe (lien vers le CP à incruster) auprès de ses 50 000 abonnés.

« Il est pour nous évident que les usages vont se multiplier et se déployer de façon plus globale, plus inter entreprise », ajoute Stéphane Drai.

Markess International indique également dans son étude, que « d’ici 2011, les solutions de sécurisation les plus demandées pour les contenus associés aux échanges électroniques avec les clients devraient porter davantage sur l’archivage (notamment probatoire), la signature (électronique), la confidentialité et la protection (via chiffrement et/ou cryptage). Parmi les autres domaines qui devraient connaître aussi une forte demande d’ici 2011, il faut noter les solutions permettant de gérer la preuve de l’échange, d’historiser chronologiquement les contenus, de garantir leur authenticité et leur conformité ».

« Nous constatons que nos clients sont déjà tournés vers l’avenir », souligne Stéphane Drai, Président du Directoire de CertEurope. « Les projets pour lesquels ils nous sollicitent, répondent à des besoins d’intégrité des contenus, de signature à valeur probante, d’horodatage, d’authentification, etc. Nous constatons également que bon nombre d’entre eux exploitent de plus en plus nos solutions pour améliorer leur relation client. C’est le cas des e-marchands, mais également d’entreprises de services (Télévision, RH, banques….) qui intègrent nos solutions pour permettre à leurs clients d’échanger électroniquement de manière hautement sécurisée, de souscrire et signer des contrats en ligne ».

    
    Parmi les projets menés par les entreprises avec les solutions
    de CertEurope :

    - Le Conseil National des Barreaux (
      http://www.certeurope.fr/?subject=291&language=1) a créé sa propre 
      Autorité de certification, « AC Avocat », opérée par CertEurope, pour 
      délivrer à ses membres un certificat électronique, sorte de carte 
      d'identité de l'avocat. Ce certificat leur permet via le portail e-
      Barreau au sein du RPVA ((le réseau Privé virtuel des avocats) de 
      consulter et récupérer les dossiers des affaires et le registre des 
      audiences au TGI, et d'envoyer et de recevoir les
      courriers électroniques et équivalents électroniques d'actes et pièces 
      de procédure avec le greffe du TGI

    - MCEL (http://www.certeurope.fr/?subject=23&language=1) a
      retenu CertSignTM 1 clic de CertEurope pour mettre en place sa solution
      Sign@ssur et rendre possible la souscription en ligne de contrats 
      d'assurance de manière sécurisée et fiable.

      « C'est un exemple pratique des applications possibles de nos
      solutions de tiers de confiance », explique Nathalie Schlang, 
      Directrice Marketing et du Développement de CertEurope. « La vente à 
      distance est un secteur en forte croissance mais qui pour progresser et 
      continuer à render service aux internautes, doit se doter de solutions 
      ergonomiques, faciles à mettre en oeuvre et sans contrainte 
      d'utilisation sans pour autant sacrifier la sécurité et la 
      confidentialité des informations clients ».

    - Le Syndicat Informatique de Charente-Maritime (SI17) et le
      Syndicat Départemental pour l'Informatique et les Technologies de
      Communication de la Charente (SDITEC) (
      http://www.certeurope.fr/?subject=192&language=1) ont choisi CertEurope 
      pour délivrer des certificats électroniques et rendre l'administration
      électronique simple et accessible aux collectivités de la région
      Poitou-Charentes.

    - DirectSkill, le spécialiste du travail temporaire dématérialise en
      toute sécurité ses contrats de mises à disposition grâce aux solutions 
      de signature électronique sécurisée et d'archivage électronique à 
      valeur probante de CertEurope

    - Les Huissiers de Justice (
      http://www.certeurope.fr/?subject=53&language=1) bénéficient d'une 
      Autorité de Certification mutualisée qualifiée (opérée par CertEurope) 
      afin qu'en tant qu'Autorité d'Enregistrement, ils puissent délivrer 
      leurs propres certificates électroniques qualifiés en vue de signer les 
      actes à caractère authentique (originaux, minutes, copies).

    - IP TWINS (http://www.certeurope.fr/?subject=23&language=1),
      société d'enregistrement et de gestion de noms de domaines, a choisi
      CertEurope pour horodater les dépôts en ligne des noms de domaines. La
      solution garantit en temps réel l'intégrité de tous les documents 
      necessaries à leur enregistrement et leur gestion.

    - Sensio Labs a développé un nouveau plug-in CertEurope pour
      son Framework PHP open-source Symfony afin d'intégrer la confiance dans 
      la création des applications web professionnelles. La signature 
      électronique s'embarque dans les sites web.

    Pour télécharger l'étude MARKESS : http://www.certeurope.fr    CertEurope
    Nathalie Schlang
    Tél +33(0)1-45-26-72-00
    nschlang@certeurope.fr

    Agence 'Just Say It
    PR' Le savoir dire
    Sandra Logut
    Tél : +33(0)1-56-43-76-95
    sandra@just-say-it.com

Source : CertEurope