Press release

CMOC s’apprête à acquérir la participation indirecte de 56 % de Freeport dans la Société minière de Tenke Fungurume (SMTF) pour un montant de 2,65 milliards de dollars américains.

0 0
Sponsorisé par Business Wire

L’opération étoffe le portefeuille de CMOC d’une exploitation minière rare, qui produit du cuivre et du cobalt, et possède une envergure mondiale ainsi qu’un bon potentiel de croissance. CMOC se hisse ainsi parmi les principaux producteurs de cuivre et devient l’un des plus importants producteurs de cobalt de la planète. La diversification géographique du portefeuille

  • L’opération étoffe le portefeuille de CMOC d’une exploitation minière
    rare, qui produit du cuivre et du cobalt, et possède une envergure
    mondiale ainsi qu’un bon potentiel de croissance.
  • CMOC se hisse ainsi parmi les principaux producteurs de cuivre et
    devient l’un des plus importants producteurs de cobalt de la planète.
  • La diversification géographique du portefeuille CMOC est renforcée
    d’une position stratégique dans la ceinture de cuivre centrafricaine.
  • CMOC se positionne ainsi de manière à tirer parti de la demande
    croissante de cobalt, en particulier pour les véhicules électriques.
  • Le résultat et les flux de trésorerie de CMOC seront améliorés en
    raison des faibles coûts supportés par la SMTF (quartile inférieur
    dans le secteur).

HONG KONG ET SHANGHAÏ–(BUSINESS WIRE)–China Molybdenum Co., Ltd (« CMOC ») annonce aujourd’hui que sa filiale
à 100 % CMOC Limited a conclu un accord définitif avec Freeport-McMoRan
Inc. (« Freeport ») en vue de l’acquisition de l’intégralité de sa
participation dans Freeport-McMoRan DRC Holdings Ltd, qui détient la
participation indirecte de 56 % de Freeport dans la mine de
cuivre-cobalt de la Société minière de Tenke Fungurume (« SMTF »), sise
en République démocratique du Congo (« RDC ») (la « Transaction »).

Le prix d’acquisition a été fixé à 2,65 milliards de dollars américains
en espèces. S’y ajoute une contrepartie conditionnelle maximale de
120 millions de dollars américains, à savoir un versement de 60 millions
si le prix moyen effectif du cuivre excède 3,50 dollars la livre, et un
autre versement de 60 millions si le prix moyen effectif du cobalt
excède 20 dollars la livre, dans les deux cas au cours de la période de
deux ans prenant fin au 31 décembre 2019. Ces différents versements
seront financés sur liquidités et via des lignes de crédit inutilisées
de CMOC. Selon cette dernière, la Transaction sera finalisée au
quatrième trimestre 2016.

Freeport a par ailleurs accordé à CMOC une option exclusive
d’acquisition de la participation de Freeport dans la raffinerie de
cobalt de Kokkola en Finlande (pour un montant de 100 millions de
dollars) ainsi que dans le projet d’exploration de Kisanfu en RDC (pour
un montant de 50 millions), sous réserve de la conclusion par les
parties d’accords définitifs concernant lesdites transactions avant le
31 décembre 2016.

Le président de CMOC, M. Steele Li, commente : « Nous sommes ravis
d’avoir l’opportunité d’acquérir cette exploitation de cuivre et de
cobalt réputée qui se distingue par son envergure, ses faibles coûts et
sa durée de vie. La SMTF est bien positionnée pour générer de solides
flux de trésorerie tout au long du cycle des matières premières et grâce
à son important gisement de minerai, elle pourra continuer à produire un
cuivre de qualité supérieure durant plusieurs décennies. De plus, la
SMTF figurant parmi les principaux producteurs de cobalt, celle-ci hisse
CMOC en bonne place pour bénéficier de fondamentaux très favorables à
moyen et long terme sur le marché du cobalt ».

« Cette acquisition s’inscrit dans notre objectif stratégique
d’expansion et de diversification de notre portefeuille international
grâce à des actifs de qualité supérieure situés dans des régions
minières prolifiques et capables de favoriser une croissance
significative à long terme. Nous sommes enthousiasmés par cette
participation en RDC, puisque le pays recèle l’une des plus vastes
ceintures de cuivre connues au monde et certains des gisements de
minerai les plus prometteurs jamais découverts à ce jour, notamment pour
leur qualité supérieure ».

Le PDG de CMOC International, M. Kalidas Madhavpeddi, ajoute : « Cette
transaction est particulièrement passionnante pour moi et pour les
autres cadres CMOC, ces derniers possédant une longue expérience de
collaboration avec la SMTF, la RDC et notre partenaire d’investissement
Lundin Mining, à travers les fonctions exercées chez Phelps Dodge alors
que la société dirigeait le développement initial de la SMTF ».

« Nous avons un profond respect pour les cadres et les employés de cette
exploitation d’envergure mondiale et nous nous engageons à conserver
l’intégralité des collaborateurs et à préserver les méthodes
d’exploitation de pointe utilisées jusqu’ici par Freeport, avec pour
priorité première la préservation de la santé et de la sécurité des
travailleurs ainsi que de l’environnement. Nous sommes conscients de
l’importance de la SMTF pour le gouvernement de la RDC, pour les
collectivités locales ainsi que pour nos partenaires Gécamines et Lundin
Mining, et nous nous engageons à poursuivre et approfondir ces relations
de longue date ».

Société minière de Tenke Fungurume

La SMTF est une société minière d’envergure mondiale qui produit du
cuivre et du cobalt et est implantée en RDC, dans la prolifique ceinture
de cuivre centrafricaine. En 2015, la SMTF a produit 204 000 tonnes de
cuivre et 16 000 tonnes de cobalt (base 100 %) pour un coût net
d’approximativement 1,21 dollar par livre de cuivre. Au 31 décembre
2015, la SMTF disposait de réserves de minerai avérées et probables de
3,8 millions de tonnes de cuivre contenu et de 0,5 millions de tonnes de
cobalt contenu, soit une durée de vie d’approximativement 25 ans.
S’ajoutent encore (selon différentes mesures et indications)
13,11 millions de tonnes de cuivre contenu et 1,3 millions de tonnes de
cobalt contenu, ainsi que (selon les extrapolations) 11,6 millions de
tonnes de cuivre contenu et 1,3 millions de tonnes de cobalt contenu
(base 100 %), ce qui représente un potentiel de croissance substantiel.

Les résultats financiers attribuables à la SMTF (base 100 %) pour les
deux exercices clos au 31 décembre 2014 et au 31 décembre 2015 sont les
suivants :

    2014     2015
      USD (millions)     HKD (millions) (2)     USD (millions)     HKD (millions) (2)
Chiffre d’affaires     1 558     12 075     1 384     10 726
EBITDA (1)     776     6 014     513     3 976

(1) Sur la base du résultat d’exploitation plus
réductions de valeur, amortissements pour épuisement et
amortissements.

(2) Taux de change USD/HKD : 1,00 pour 7,75.

 

Détails de la transaction

La Transaction est soumise aux conditions suivantes :

i.   Absence d’exercice du droit de préemption détenu par le partenaire
d’investissement de Freeport, Lundin Mining Corporation ;
ii. Obtention des approbations réglementaires auprès de la République
populaire de Chine ;
iii. Approbation des actionnaires de CMOC ; et
iv. Conditions de finalisation habituelles.
 

Cathay Fortune Corporation et Luoyang Mining Group Co., Ltd,
c’est-à-dire les deux principaux actionnaires de CMOC, qui détiennent
conjointement environ 63 % de participation dans CMOC, ont décidé de
voter en faveur des résolutions d’approbation de la Transaction.

De plus amples détails concernant la Transaction seront communiqués en
temps utile conformément aux règles d’inscription à la cote des bourses
de Hong Kong et de Shanghaï.

Dans le cadre de cette Transaction, CMOC a sélectionné Citigroup Global
Markets Inc. en qualité de conseil financier, Osler, Hoskin & Harcourt
LLP en qualité de principal conseil juridique, et Herbert Smith
Freehills LLP, King & Wood Mallesons LLP et Covington & Burling LLP en
qualité de conseils juridiques.

CMOC en bref

CMOC est principalement engagée dans l’extraction minière, la
transformation et la commercialisation de minerai. CMOC est l’un des
plus importants producteurs mondiaux de molybdène et de tungstène, et le
quatrième producteur australien de cuivre. Les principales ressources
exploitées par CMOC comprennent la mine de molybdène-tungstène de
Sandaozhuang, les installations sises à Luoyang en Chine et la mine de
cuivre-or de Northparkes sise dans la province australienne de
Nouvelle-Galles du Sud. CMOC possède une double inscription à la cote de
la bourse de Hong Kong (HK3993) et à la cote de la bourse de Shanghaï
(SH603993).

Freeport en bref

Freeport est une entreprise d’extraction minière de premier plan qui
produit du cuivre, de l’or et du molybdène. Freeport conduit ses
activités à travers plusieurs segments, à savoir les mines de cuivre
nord-américaines, les mines de cuivre sud-américaines, l’extraction
minière en Afrique, l’extraction minière en Indonésie, l’extraction du
molybdène, et enfin le pétrole et le gaz.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Finsbury
Faeth Birch, +44-20-7251-3801
Associée
(Londres)
faeth.birch@finsbury.com
ou
Charles
O’Brien, +44-20-7251-3801
Directeur (Londres)
charles.o’brien@finsbury.com
ou
Kal
Goldberg, +1-646-805-2000
Associé (New York)
kal.goldberg@finsbury.com
ou
Chris
Ryall, +1-646-805-2000
Premier vice-président (New York)
chris.ryall@finsbury.com
ou
CMOC
Justine
Fisher, +61-2-6861-3060
(Australie)
jfisher@cmocusa.com