Press release

CSC annonce sa fusion avec la division des services aux entreprises de Hewlett Packard Enterprise pour créer un chef de file mondial des services informatiques

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La combinaison stratégique des deux entreprises complémentaires permettra de créer une plus grande valeur pour les clients, partenaires et actionnaires, et des possibilités de croissance pour les employés CSC et la division Enterprise Services de Hewlett Packard Enterprise (HPE) créeront une société de premier plan mondial exclusivement axée les services informatiques, particulièrement bien placée pour

La combinaison stratégique des deux entreprises complémentaires
permettra de créer une plus grande valeur pour les clients, partenaires
et actionnaires, et des possibilités de croissance pour les employés

  • CSC et la division Enterprise Services de Hewlett Packard Enterprise
    (HPE) créeront une société de premier plan mondial exclusivement axée
    les services informatiques, particulièrement bien placée pour
    accompagner les clients dans leurs transformations numériques ;
  • La nouvelle société devrait avoir des revenus annuels de 26 milliards
    de dollars et plus de 5 000 clients dans 70 pays, couvrant chacune des
    principales régions dans le monde ;
  • La nouvelle société devrait produire des synergies de première année
    d’environ 1 milliard de dollars après la finalisation, avec un taux
    d’exécution de 1,5 milliard de dollars d’ici la fin de l’année ;
  • Les actionnaires CSC et HPE auront chacun environ 50 pour cent des
    actions de la nouvelle société ;
  • Accords entre HPE et la nouvelle société pour assurer une relation
    bénéfique continue ; et
  • Mike Lawrie sera président et chef de la direction de la nouvelle
    société ; Meg Whitman rejoindra le conseil d’administration de la
    nouvelle société ; les nominations au conseil d’administration seront
    divisées équitablement entre les candidats de HPE et de CSC.

TYSONS, Virginie–(BUSINESS WIRE)–CSC
(NYSE : CSC) a annoncé aujourd’hui que son conseil d’administration a
approuvé à l’unanimité un plan de fusion de la société avec Enterprise
Services, la division des services aux entreprises de Hewlett Packard
Enterprise (HPE).

La combinaison stratégique des deux entreprises complémentaires
permettra de créer l’une des plus grandes sociétés mondiales
exclusivement axée sur les services informatiques, et particulièrement
bien placée pour accompagner les clients dans leurs transformations
numériques. La nouvelle société devrait avoir des revenus annuels de 26
milliards de dollars et plus de 5 000 clients dans 70 pays.

La fusion devrait être finalisée d’ici la fin de mars 2017, sous réserve
des évaluations des actionnaires et des approbations réglementaires.
Suite à cette opération, les actionnaires de CSC et de HPE posséderont,
respectivement, environ 50 pour cent des actions de la nouvelle société.
La transaction devrait être exempte d’impôt pour CSC et HPE, et leurs
actionnaires respectifs, aux fins de l’impôt fédéral.

L’annonce d’aujourd’hui arrive six mois après que CSC se soit divisée en
deux sociétés cotées en bourse : CSC pour servir les clients commerciaux
et gouvernementaux dans le monde, et CSRA, qui dessert les clients du
secteur public aux États-Unis. CSC et la division Enterprise Services de
HPE sont sur des trajectoires ascendantes, montrant des améliorations
significatives au niveau du rendement financier et du degré de
satisfaction de la clientèle.

Suite la transaction, Mike Lawrie,
actuellement président du conseil, président et directeur général de
CSC, deviendra président du conseil, président et directeur général de
la nouvelle société. Meg Whitman, présidente et directrice générale de
HPE, rejoindra le conseil d’administration de la nouvelle société, dont
les sièges seront équitablement partagés entre les candidats de CSC et
de HPE. Le directeur financier actuel de CSC, Paul Saleh, continuera
dans ce poste après la finalisation de la transaction. Mike Nefkens,
l’actuel vice-président exécutif et directeur général de HPE Enterprise
Services, relèvera du bureau de Lawrie et deviendra un élément clé de
l’équipe de direction de la nouvelle société. D’autres cadres et
administrateurs, ainsi que le nom de la nouvelle société, seront
annoncés à une date ultérieure.

« Notre projet de fusion avec HPE Enterprise Services est une suite
logique dans la transformation de CSC », a déclaré Lawrie. « En tant
qu’une activité mondiale de services technologiques plus puissante et
plus polyvalente, la nouvelle société sera bien positionnée pour
innover, affronter la concurrence et servir les clients dans un marché
en évolution rapide. Nous sommes enthousiasmés par le grand potentiel
que cette fusion apporte à nos collaborateurs, clients, partenaires
commerciaux et investisseurs, et par l’occasion de renforcer nos
relations et notre collaboration avec HPE. »

« La “scission-fusion” de HPE Enterprise Services avec CSC est la bonne
évolution pour HPE et nos clients », a déclaré Whitman. « Les clients
d’Enterprise Services bénéficieront d’une entreprise de services plus
forte, plus polyvalente, mieux à même d’innover et de s’adapter à un
paysage technologique en constante évolution. En tant que deux sociétés
avec une portée mondiale, des bilans solides et un accent sur
l’innovation, HPE et la nouvelle société seront toutes les deux bien
positionnées comme chefs de file dans leurs marchés respectifs. »

Création d’un leader mondial des services informatiques

La combinaison de CSC et HPE Enterprise Services créera une nouvelle
société avec une portée substantielle pour servir les clients de manière
plus efficiente et plus efficace dans le monde entier. À travers cette
fusion, les deux entreprises peuvent plus rapidement accélérer leurs
performances financières et opérationnelles déjà bien améliorées.

Pour les clients, la nouvelle société permettra d’offrir un meilleur
accès mondial à des offres de nouvelle génération de classe mondiale —
combiné avec une profonde expérience sectorielle dans les secteurs
industriels clés.

Quelques avantages de la fusion de ces entreprises :

  • Compétences de classe mondiale dans le service à la clientèle et
    les opérations informatiques
    — une des entreprises les plus sûres
    dans l’industrie, déployant un plus vaste ensemble de ressources et de
    compétences au profit de clients ;
  • Expertise industrielle et technologique de premier plan — une
    expérience et des propriétés intellectuelles à la pointe de
    l’industrie dans des domaines tels que les services financiers, la
    santé et les sciences de la vie, les transports, les produits de
    consommation, et l’assurance, permettant aux clients une
    transformation numérique plus rapide ;
  • Portée mondiale 85 centres de livraison et 95 centres
    de données répartis dans 70 pays, accès aux services informatiques les
    plus efficaces dans le monde ;
  • Indépendance technologique et meilleures capacités de la catégorie
    dans des domaines tels que le cloud computing de nouvelle génération,
    la sécurité, le développement et la modernisation des applications, le
    big data et l’analytique, la mobilité, le milieu de travail, les
    processus d’affaires et les services informatiques complexes ;
  • Leadership combiné apportant une profonde expérience de
    redressement et des capacités de transformation, les relations avec
    les clients, les ventes/GTM, l’expertise industrielle et fonctionnelle
    ;
  • Les meilleurs partenariats technologiques, qui fournissent un
    plus vaste choix de solutions ; et
  • Le renforcement de l’innovation, la R&D, et les possibilités
    d’investissement
    pour de nouveaux services et solutions.

Stratégie d’avenir de CSC après la scission

L’annonce d’aujourd’hui représente une étape majeure dans la stratégie
d’après-scission décrite par la direction de CSC l’automne dernier. À
cette époque, la société se positionnait comme une société de services
informatiques de nouvelle génération spécialement conçue pour répondre à
l’évolution du marché — une société qui permet aux clients d’évoluer
rapidement vers la transformation numérique.

En seulement six mois depuis la scission, CSC a pris des mesures
décisives afin de doter la société des ressources nécessaires pour
conduire clients sur ce parcours numérique, se positionnant comme un
véritable leader de prochaine génération dans les marchés, les
industries et les domaines de pratique qu’elle dessert. CSC a :

  • Mis sur pied des entreprises verticalement intégrées dans les domaines
    des soins de santé et des assurances afin de tirer pleinement parti de
    sa propriété intellectuelle et de son leadership existant sur le
    marché ;
  • Créé CeleritiFinTech, une coentreprise avec HCL, pour faire de même
    dans le secteur bancaire ;
  • Acquis UXC, ce qui fait de CSC l’une des plus grandes entreprises des
    services informatiques dans la région Australie–Nouvelle-Zélande ;
  • Acquis Xchanging Plc, un fournisseur de logiciels d’assurance et de
    services de processus métier basé au Royaume-Uni, créant le
    fournisseur numéro un des solutions d’assurance de base à l’échelle
    mondiale ; et
  • Acquis Fixnetix et Fruition Partners pour renforcer son leadership
    dans le secteur bancaire et les marchés des capitaux, et la gestion
    des services, respectivement. Ensemble, Fruition et UXC font de CSC le
    chef de file mondial des solutions de gestion de services. Hier, la
    société a également annoncé l’acquisition d’Aspediens, fournisseur
    européen majeur de solutions technologiques pour le secteur de la
    gestion des services.

« Les clients ressentent la pression d’une transformation numérique de
leurs entreprises afin de répondre aux nouvelles exigences commerciales
et aux attentes des clients », a fait remarquer Lawrie. « Ils ont besoin
d’un partenaire possédant l’innovation, la portée, le leadership et la
fiabilité nécessaires pour répondre à ce défi.

En tant que “pure player”, la nouvelle société sera bâtie pour conduire
les transformations numériques à l’aide des solutions technologiques de
nouvelle génération des deux sociétés », a-t-il ajouté. « Elle sera en
mesure de fonctionner indépendamment de tout fournisseur de matériel,
mais en partenariat avec les principaux fournisseurs de technologie dans
le monde, y compris HPE. »

À propos de la transaction

La transaction entre CSC et HPE devrait apporter environ 8,5 milliards
de dollars après impôt aux actionnaires de HPE. Cela comprend une
participation dans le capital de la nouvelle société évaluée à plus de
4,5 milliards de dollars, un dividende en espèces de 1,5 milliard de
dollars, et l’hypothèse de 2,5 milliards de dollars de dettes et autres
obligations liées à HPE Enterprise Services.

La fusion des deux entreprises devrait produire des synergies de
première année d’environ 1 milliard de dollars après la finalisation,
avec un taux d’exécution de 1,5 milliard de dollars d’ici la fin de
l’année. Il existe une possibilité pour d’autres synergies dans les
années subséquentes. En tant que propriétaires d’environ 50 pour cent de
la société fusionnée, les actionnaires de HPE pourront partager la
valeur des synergies, ainsi que la croissance future des gains.

RBC Capital Markets agit en qualité de conseiller financier de CSC, et
Allen & Overy LLP en qualité de conseiller juridique.

Pour plus d’informations

Pour obtenir plus de renseignements sur l’annonce d’aujourd’hui,
veuillez regarder ce message
vidéo
de Mike Lawrie et Meg Whitman. Téléchargez les données
infographiques
 pour des informations
supplémentaires.

Conférence téléphonique avec la communauté des investisseurs de HPE

HPE étendra sa conférence téléphonique pour discuter de ses résultats
financiers du deuxième trimestre aujourd’hui et donner des précisions
sur la transaction ; la conférence commencera à 16h30, heure avancée de
l’Est (HAE). Mike Lawrie, président du conseil d’administration et PDG
de CSC, participera à l’appel pour discuter de la transaction avec la
direction de HPE. Pour les détails sur la webdiffusion, veuillez visiter
le site www.investors.hpe.com.

La conférence téléphonique portant sur les résultats de CSC pour le
quatrième trimestre 2016 reportée à 17h30 HAE aujourd’hui

La conférence téléphonique et la webdiffusion de haute direction CSC,
initialement prévues pour 17h00 HAE aujourd’hui, commencera plutôt à
17h30 HAE. Le numéro à composer pour les appelants d’Amérique du Nord
est le 888-244-2416. Les appelants qui résident à l’extérieur du Canada
ou des États-Unis doivent composer le 913-312-1384. Le code d’accès pour
tous les participants est 3124172. Un enregistrement audio de la
webdiffusion audio et les diapositives de présentation seront
disponibles sur le site
Internet
des Relations avec les investisseurs de CSC.

Une rediffusion de la conférence sera disponible environ deux heures
après la fin de la conférence et jusqu’au 31 mai 2016. Le numéro à
composer pour accéder à la rediffusion est les 888-203-1112 pour les
appelants nationaux et le 719-457-0820 pour les appelants qui résident
en dehors des États-Unis et du Canada. Le code d’accès pour la
rediffusion reste inchangé : 3124172. Une rediffusion de cette
webdiffusion sera également disponible sur le site
Internet
de CSC.

CSC publiera ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et
l’exercice 2016 aujourd’hui à environ 16h30 HAE.

À propos de CSC

CSC (NYSE : CSC) accompagne ses clients dans leur transformation
numérique. La société fournit des services et des solutions
technologiques de nouvelle génération, en capitalisant sur une solide
expertise sectorielle, et une capacité à opérer à l’échelle mondiale,
l’indépendante à l’égard de tout fournisseur technologique et une large
communauté de partenaires. CSC dessert des clients parmi les plus
grandes entreprises internationales et organisations du secteur public à
travers le monde. CSC est une entreprise Fortune 500 classée parmi les
meilleures entreprises citoyennes. Pour de plus amples renseignements,
visitez le site Internet de la société à l’adresse www.csc.com.

À propos de HPE

HPE est une société technologique de pointe qui permet aux clients
d’aller plus loin, plus vite. Avec le portefeuille le plus complet de
l’industrie, allant du cloud au centre de données pour les applications
professionnelles, notre technologie et nos services permettent aux
clients du monde entier de rendre les technologies de l’information plus
efficaces, plus productives et plus sécurisées.

Informations supplémentaires et où les trouver

Dans le cadre de la transaction proposée, Everett SpinCo, Inc., une
filiale en propriété exclusive de Hewlett Packard Enterprise créée pour
la transaction (« Spinco »), déposera auprès de la SEC une déclaration
d’enregistrement sur formulaire S-4/S-1 contenant un prospectus et CSC
déposera auprès de la SEC une circulaire de procuration à l’annexe 14A
et une déclaration d’enregistrement sur formulaire S-4 contenant un
prospectus. LES INVESTISSEURS ET DÉTENTEURS DE TITRES SONT AVISÉS DE
LIRE LES DÉCLARATIONS D’ENREGISTREMENT/LE PROSPECTUS ET LA CIRCULAIRE DE
PROCURATION LORSQUE CES DOCUMENTS SERONT DISPONIBLES, CAR ILS
CONTIENDRONT DES RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS CONCERNANT LES PARTIES ET LA
TRANSACTION PROPOSÉE. Les investisseurs et les détenteurs de titres
peuvent obtenir un exemplaire gratuit des prospectus et de la circulaire
de procuration (lorsque disponible) et d’autres documents déposés auprès
de la SEC par CSC, Hewlett Packard Enterprise et Spinco sur le site Web
de la SEC à l’adresse http://www.sec.gov.
Des exemplaires gratuits de ces documents, une fois disponibles, et
d’autres documents déposés auprès de la SEC par chacune des sociétés,
peuvent également être obtenus sur le site Web de CSC à l’adresse www.csc.com.

La présente communication n’est pas une sollicitation de procuration
pour un investisseur ou détenteur de sécurité. Toutefois, CSC, Hewlett
Packard Enterprise, et certains de leurs administrateurs, dirigeants et
autres membres de la direction et employés respectifs, peuvent être
considérés comme participants à la sollicitation de procurations des
actionnaires de CSC à l’égard de la transaction proposée en vertu des
règles de la SEC. Les informations concernant les administrateurs et les
cadres supérieurs de CSC sont disponibles dans l’édition 2015 du Rapport
annuel sur formulaire 10-K de CSC déposé auprès de la SEC le 8 juin
2015, et dans sa circulaire définitive pour son assemblée annuelle des
actionnaires déposée le 26 juin 2015. Les informations concernant les
administrateurs et les cadres supérieurs de Hewlett Packard Enterprise
sont disponibles dans l’édition 2015 du Rapport annuel sur formulaire
10-K de Hewlett Packard Enterprise déposé auprès de la SEC le 17
décembre 2015, et dans sa circulaire définitive pour son assemblée
annuelle des actionnaires déposée le 12 février 2016. Ces documents
ainsi que d’autres documents déposés par CSC, Hewlett Packard Enterprise
ou Spinco auprès de la SEC peuvent être obtenus gratuitement auprès des
sources indiquées ci-dessus. D’autres informations sur les participants
à la sollicitation de procurations et une description de leurs intérêts
directs et indirects, par des titres de participation ou autrement,
seront contenues dans les déclarations d’enregistrement, les prospectus
et la circulaire de procuration et d’autres documents pertinents qui
seront déposés auprès de la SEC lorsqu’ils deviendront disponibles.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni
une sollicitation d’une offre de vente ni d’achat de titres, et les
titres ne doivent en aucun cas être vendus dans une juridiction où une
telle offre, sollicitation ou vente serait illégale avant tout
enregistrement ou toute qualification en application de la
réglementation boursière d’une telle juridiction. Aucune offre de titres
ne sera faite sauf en vertu d’un prospectus conforme aux exigences de
l’article 10 de la Securities Act de 1933, tel que modifié.

Toutes les déclarations de ce communiqué de presse et des communiqués
de presse futurs qui ne sont pas directement et exclusivement liées à
des faits historiques constituent des « déclarations prospectives ». Ces
déclarations représentent les intentions, plans, attentes et croyances
de la société, et sont sujettes à des risques, incertitudes et autres
facteurs, dont bon nombre échappent au contrôle de la société. De
nombreux facteurs pourraient entraîner une divergence considérable entre
les résultats réels et de telles déclarations prospectives en ce qui a
trait à la transaction annoncée ci-dessus, y compris les risques liés à
la finalisation de la transaction dans l’échéance prévue, notamment
l’obtention d’approbations des organismes de réglementation et des
actionnaires, traitement fiscal anticipé, des obligations imprévues, des
dépenses en immobilisations futures, l’incapacité à réaliser les
synergies espérées, la perte de revenus, le retard ou l’interruption des
activités causées par la difficulté d’intégrer les activités de CSC et
d’Enterprise Services. Pour une description écrite des facteurs de
risque qui pourraient entraîner une différence notoire des résultats
réels de l’activité de CSC par rapport aux déclarations prospectives en
ce qui concerne ces questions, veuillez consulter la section intitulée «
Facteurs de risque » dans le formulaire 10-K de CSC pour l’exercice clos
le 3 avril 2015 et toute information de mise à jour présentée dans les
déclarations subséquentes auprès de la SEC. La société décline toute
intention ou obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives
que ce soit à la suite d’événements subséquents ou autrement, sauf tel
que requis par la loi.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

CSC
Médias :
Rich Adamonis, +1-862-228-3481
radamonis@csc.com
ou
Investisseurs
et analystes financiers :
Neil DeSilva, +1-703-641-3000
neildesilva@csc.com
ou
Analystes
de l’industrie :
Michaela Lowe, +1-703-459-7269
mlowe22@csc.com