Press release

Cytox lance un test révolutionnaire de recherche de biomarqueurs génétiques pour l’évaluation du risque de maladie d’Alzheimer

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le test sanguin simple aidera à réduire les échecs de dépistage dans les essais cliniques et contribuera à la découverte de médicaments OXFORD, Angleterre–(BUSINESS WIRE)–Cytox Ltd, un développeur innovant de tests pour l’évaluation et la prédiction du risque de démence, a annoncé le lancement de son test variaTECT™ à base de biomarqueur génétique destiné à

Le test sanguin simple aidera à réduire les échecs de dépistage dans les
essais cliniques et contribuera à la découverte de médicaments

OXFORD, Angleterre–(BUSINESS WIRE)–Cytox
Ltd
, un développeur innovant de tests pour l’évaluation et la
prédiction du risque de démence, a annoncé le lancement de son test variaTECT™
à base de biomarqueur génétique destiné à la recherche pour évaluer le
risque de maladie d’Alzheimer (MA). La puce variaTECT™ SNP
(polymorphisme mononucléotidique) offre un test sanguin simple destiné à
la recherche, fournissant un panel complet de SNP informatifs pour la MA
en vue de contribuer à la recherche et aux études de découverte de
nouveaux médicaments ; elle peut également aider les utilisateurs dans
l’industrie pharmaceutique à réduire le taux d’échecs de dépistage dans
la recherche de sujets amyloïde positifs dans le cadre d’un recrutement
pour les essais cliniques, permettant de réaliser potentiellement de
très importantes économies de temps et d’argent. Développée en
partenariat avec Affymetrix, qui fait partie de Thermo Fisher
Scientific, la puce sera commercialisée sous le nom de Axiom® Dementia
Research Array et comprend le panel variaTECT™ SNP conçu sur une
puce de génotypage Affymetrix Axiom® et traité sur un instrument
multicanaux Affymetrix GeneTitan®.

Le Dr Richard Pither, PDG de Cytox, a déclaré : « variaTECT est
actuellement le panel de recherche le plus complet disponible pour la
détection des SNP informatifs pour la MA. Nos études montrent que le
test a une précision supérieure à 80 %, avec des valeurs prédictives
positives et négatives élevées pour le statut amyloïde des sujets de
test. La puce variaTECT peut être utilisée conjointement avec
notre nouveau logiciel SNPfitR™ pour enrichir les cohortes amyloïde
positives et ainsi réduire les taux d’échecs de dépistage dans les
groupes de sujets au stade symptomatique précoce (déficience cognitive
légère) ou au stade présymptomatique. Après de nombreuses déconvenues et
échecs dans les essais de médicaments, les sociétés pharmaceutiques ont
besoin de sujets à un stade antérieur pour les inclure dans les essais
cliniques – ceux-ci sont difficiles à trouver. Le test variaTECT
SNP et l’analyse SNPfitR sont faciles à administrer et offrent un haut
niveau de précision ; ainsi, ils réduisent fortement le taux d’échecs de
dépistage et les coûts actuels associés des tests pour la positivité
amyloïde en utilisant la TEP-amyloïde ou des examens du liquide
céphalorachidien, qui ne conviennent pas pour le dépistage de masse. variaTECT
a simplement besoin de l’ADNg, qui peut être obtenu, par exemple, dans
des échantillons sanguins ou une archive d’échantillons cliniques. Ce
test simple et précis, utilisant une plateforme Affymetrix performante,
procure de nouveaux outils pour faire avancer la recherche universitaire
et, conjointement avec notre logiciel SNPfitR, sera idéal dans la
découverte de médicaments, la recherche clinique ou pour aider les
sociétés pharmaceutiques à stratifier les sujets pour les essais
cliniques de phase précoce ou la mise au point de diagnostics
compagnons. »

Le professeur John Hardy, président du département Biologie moléculaire
des maladies neurologiques à l’Institut de neurologie de l’UCL à
Londres, un membre clé d’un consortium de recherche universitaire Cytox,
a ajouté : « Pour que le traitement de la maladie d’Alzheimer fonctionne
efficacement, nous devons commencer à traiter la maladie très tôt.
L’analyse génétique est le moyen le plus efficace pour décider qui doit
être évalué pour la maladie à un stade précoce. Pour cela, nous devons
atteindre un AUC proche de 80 % ….et c’est justement la performance de
l’actuelle puce. »

Comprenant environ 130 000 variantes SNP nouvelles et connues dans les
gènes relatifs aux voies impliquées dans l’étiologie de la MA, la puce variaTECT
SNP a été développée suite à un vaste effort de recherche auquel ont
participé des experts de premier plan mondial. Une combinaison de
l’analyse de l’association de l’exome entier (test des variantes
génétiques codant la protéine dans le génome dans des échantillons
cliniques rigoureusement sélectionnés et hautement caractérisés), des
variations identifiées dans les études d’association pangénomique et des
variantes considérées comme importantes dans les voies biologiques
associées à la MA, sont incluses dans la puce variaTECT. La
modélisation de la prédiction du risque de maladie a par ailleurs été
appliquée pour quantifier l’utilité des variantes associées. La puce a
été développée conjointement avec le logiciel SNPfitR de Cytox et
l’algorithme de score de risque polygénique. Un consortium mené par
Cytox a reçu un financement d’Innovate UK, l’agence britannique en
charge de l’innovation, en 2015 et Cytox s’est associée avec des
chercheurs de premier plan du monde entier pour analyser et tester le
panel sur des populations de patients hautement caractérisées dans les
études de validation. Cytox présentera ces données et fera des
démonstrations de la puce variaTECT SNP, du logiciel SNPfitR et
de l’algorithme de score de risque polygénique, aux côtés d’Affymetrix,
à la conférence AAIC 2016 à Toronto (stand n°822).

Innovate UK

www.gov.uk/government/organisations/innovate-uk

www.gov.uk/innovation-get-details-about-innovate-uk-funding-competitions#collaborative-research-and-development

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Cytox Limited
Richard Pither, PDG
+44 (0)1865 338018
richard.pither@cytoxgroup.com
www.cytoxgroup.com
AAIC
stand n°822