Press release

Dans une nouvelle étude, le capnographe EMMA™ montre une précision semblable à celle de la capnographie du flux latéral en comparaison avec la gazométrie sanguine, le test de référence

0 0
Sponsorisé par Business Wire

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui que dans une nouvelle étude qui a comparé les valeurs de dioxyde de carbone de fin d’expiration (EtCO2) à la fois du capnographe Masimo EMMA et d’un dispositif de capnographie du flux latéral traditionnel à la mesure du test de référence de mesure du dioxyde de carbone, l’analyse

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–Masimo
(NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui que dans une nouvelle étude qui a
comparé les valeurs de dioxyde de carbone de fin d’expiration (EtCO2)
à la fois du capnographe Masimo EMMA et d’un dispositif de capnographie
du flux latéral traditionnel à la mesure du test de référence de mesure
du dioxyde de carbone, l’analyse de la pression partielle de dioxyde de
carbone dans le sang artériel (PaCO2) obtenue avec le
dispositif EMMA avait produit des valeurs « fiables » et présentait une
précision similaire à celle obtenue via la capnographie du flux latéral.1


Les niveaux de dioxyde de carbone dans le sang reflètent le degré
d’échange gazeux se produisant dans les poumons et fournissent un
indicateur essentiel de la fonction cardiorespiratoire qui aide à
évaluer l’adéquation de la ventilation. La PaCO2 est
considérée comme le test de référence pour mesurer les niveaux de
dioxyde de carbone, mais elle nécessite des prélèvements sanguins
invasifs et des analyses de laboratoire qui peuvent fournir des mesures
intermittentes et différées. Le suivi de l’EtCO2 par
capnographie fournit une estimation non invasive et continue de la PaCO2
et est devenue la norme de soins en salle d’opération et dans d’autres
domaines des soins intensifs.2 Depuis 2010, l’American Heart
Association (AHA) recommande l’utilisation de l’EtCO2 au
cours de la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) pour « la confirmation
et le suivi du positionnement du tube endotrachéal ».3
Les capnographes traditionnels nécessitent un délai de préchauffage pour
étalonner et mesurer l’EtCO2 à partir d’une ligne
d’échantillonnage connectée au circuit respiratoire. Contrairement aux
capnographes de mesure du flux latéral qui sont plus volumineux et plus
lents à étalonner, l’EMMA est un capnographe courant compact et léger
qui se fixe directement sur le circuit respiratoire sans ligne
d’échantillonnage et avec un délai de préchauffage minime.

L’étude, publiée dans le Journal of Clinical Monitoring and Computing
par le Dr Kyung Woo Kim et ses collègues de la Faculté de médecine de
l’Hôpital Seoul Park de Séoul en Corée, a comparé 100 valeurs d’EtCO2
de fin d’expiration obtenues avec l’EMMA et par capnographie du flux
latéral (moniteur d’anesthésie Datex Ohmeda S5) chez 35 patients sous
anesthésie générale aux valeurs de la PaCO2 mesurée par
gazométrie sanguine (GEM Premier 3000) à partir d’échantillons de sang
artériel prélevés simultanément. Par rapport à la PaCO2,
l’EMMA avait un biais de 6,0 mm Hg avec un pourcentage d’erreur de 18 %
et la capnographie du flux latéral avait un biais de 3,8 mm Hg avec un
pourcentage d’erreur de 20 %.

Les auteurs en ont conclu que les « capnomètres EMMA constituent une
solution alternative viable et plus légère que les capnomètres
classiques, car ils produisent des capnographes et des valeurs d’EtCO2
fiables rapidement, et ce malgré leur petite taille et leur faible
poids ». Les auteurs ont également noté que « les données utilisées dans
cette étude ont été recueillies uniquement dans des situations de
respiration normale et stable sous anesthésie générale », et « que les
restrictions touchant la prédiction des valeurs de la PaCO2
sont conformes à l’état du patient. »

Pour plus d’informations sur le capnographe EMMA, visiter www.masimo.com.

@MasimoInnovates
| #Masimo

  1. Kim (et coll.), Comparison of end-tidal CO2 measured by transportable
    capnometer (EMMA capnograph) and arterial pCO2 in general
    anesthesia. J Clin Monit Comput 2015 ; publié en ligne.
  2. Normes de l’ASA de monitorage basique de l’anesthésie. 2011.
  3. Field (et coll.), Part 1: executive summary: 2010 American Heart
    Association guidelines for cardiopulmonary resuscitation and emergency
    cardiovascular care. Tirage 2010 ; 122 : S640-56.

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies novatrices
de monitorage non invasif. Notre mission est d’améliorer les résultats
pour les patients et de réduire le coût des soins en introduisant le
monitorage non invasif dans de nouveaux domaines et de nouvelles
applications. En 1995, la société s’est lancée dans la technologie
d’oxymétrie de pouls avec le dispositif Masimo SET®
Measure-through-Motion and Low Perfusion, qui a montré dans
plusieurs études qu’il était capable de réduire considérablement les
fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles. Les
avantages du Masimo SET® ont été prouvés dans le cadre de plus
de 100 études indépendantes et objectives et l’on estime qu’il est
utilisé sur plus de 100 millions de patients dans les plus grands
hôpitaux et autres établissements de santé à travers le monde. En 2005,
Masimo a lancé la technologie de CO-oxymétrie de pouls rainbow®, qui
permet la surveillance non invasive et continue de composants sanguins
qui auparavant ne pouvaient être mesurés que par des procédures
invasives, notamment l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène
(SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®),
l’indice de variabilité pléthysmographique (PVI®), ainsi que la
saturation artérielle en oxygène (SpO2), la fréquence du pouls et
l’indice de perfusion (IP). Les indications pour l’EMMA sont les
suivantes : 1) Le capnomètre moniteur d’urgence EMMA mesure, affiche et
surveille la concentration en dioxyde de carbone ainsi que la fréquence
respiratoire pendant l’anesthésie, le passage en salle de réveil et les
soins respiratoires. Il peut être utilisé dans le bloc opératoire, dans
les unités de soins intensifs, dans la chambre du patient, en clinique,
dans les services de médecine d’urgence et pendant les transports
d’urgence pour les adultes, les enfants et les nourrissons malades. 2)
Le capnomètre analyseur d’urgence EMMA mesure et affiche la
concentration en dioxyde de carbone et la fréquence respiratoire pendant
l’anesthésie, le passage en salle de réveil et les soins respiratoires.
Il peut être utilisé dans le bloc opératoire, dans les unités de soins
intensifs, dans la chambre du patient, en clinique, dans les services de
médecine d’urgence et pendant les transports d’urgence pour les adultes,
les enfants et les nourrissons malades. Un complément d’information sur
Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au
sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de
la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities
Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles sont
basées sur les attentes actuelles à l’égard d’évènements futurs nous
concernant et sont assujetties à des risques et des incertitudes, tous
difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et
susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats
par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en
réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les
risques liés à nos hypothèses concernant la répétitivité des résultats
cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de
mesure non invasives uniques de Masimo, y compris celle de l’hémoglobine
totale (SpHb®), contribuent aux résultats cliniques positifs et à la
sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les
percées médicales non invasives de Masimo fournissent des solutions
rentables avec une précision comparable et des avantages uniques, y
compris des résultats immédiats et continus permettant un traitement
plus précoce sans causer de traumatisme invasif chez tous les patients
et dans chaque situation clinique ; ainsi que d’autres facteurs abordés
dans la section « Risk Factors » de nos rapports les plus récents
déposés auprès de la Commission des valeurs mobilières (« SEC »),
qui sont disponibles gratuitement sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.
Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations
prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se
révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues
dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur
intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne
pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont
valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation
d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les
« Facteurs de risques » figurant dans nos plus récents rapports déposés
auprès de la SEC, que ce soit en raison de nouvelles informations,
d’événements futurs ou autres, sauf en cas d’obligations en vertu des
lois sur les valeurs mobilières applicables.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Contact pour les médias :
Irene Paigah,
858-859-7001
irenep@masimo.com