Press release

D’APRÈS UNE ÉTUDE, LES ENTREPRISES DOIVENT METTRE A PROFIT LES TECHNOLOGIES COLLABORATIVES POUR AMÉLIORER LEUR POSITIONNEMENT CONCURRENTIEL

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Une nouvelle étude publiée par Dimension Data révèle que la technologie n’a pas amélioré le positionnement concurrentiel des entreprises mondiales et ce pour une entreprise sur 5. Il s’agit là de l’une des principales conclusions du Rapport 2016 sur les entreprises connectées. Les entreprises affirment à 87 %, en revanche, que l’utilisation de ces technologies a optimisé le

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Une nouvelle étude publiée par Dimension
Data
révèle que la technologie n’a pas amélioré le positionnement
concurrentiel des entreprises mondiales et ce pour une entreprise sur 5.

Il s’agit là de l’une des principales conclusions du Rapport
2016 sur les entreprises connectées
.


Les entreprises affirment à 87 %, en revanche, que l’utilisation
de ces technologies a optimisé le travail en équipe et, pour 88 %
d’entre elles, qu’elle a accéléré leurs prises de décisions.

Ce rapport propose un panorama des stratégies collaboratives déployées
et met en exergue les tendances et bouleversements au sein des grandes
entreprises à travers le monde. Ses conclusions s’appuient sur une étude
réalisée auprès de 900 participants dans 15 pays. Les directeurs
informatiques, DSI et responsables métier interrogés travaillent tous
dans des entreprises comptant plus de 1000 salariés.

Joe Manuele, Group Executive – Communications chez Dimension Data,
souligne un autre constat de l’étude : en dehors des gains de
productivité et d’un meilleur travail en équipe, davantage d’entreprises
misent sur la collaboration pour dynamiser leur chiffre d’affaires et
engranger de nouvelles recettes.

« Environ 14 % ― la deuxième plus forte proportion de participants ―
affirment que la progression de leur chiffre d’affaires constitue le
principal objectif de leur stratégie collaborative et, pour
une entreprise sur trois, un chiffre d’affaires en hausse fait partie
des trois principaux critères permettant de mesurer la réussite de ses
projets de collaboration. »

« S’agissant des perfectionnements que l’utilisation des technologies
collaboratives était censée leur apporter, les entreprises dressent un
bilan contrasté »,
commente Brian Riggs, analyste principal du
pôle Services aux entreprises au cabinet d’études Ovum. « Elles sont
passées expertes dans l’ amélioration du travail en équipe et de la
productivité, en partie parce qu’il leur suffit d’œuvrer directement
avec leurs collaborateurs dans ce sens. Mais il s’avère bien plus
complexe de mettre à profit la collaboration pour gagner en
compétitivité ou simplifier leurs processus métier. Cela suppose de
transformer la manière dont elles exercent leurs activités ainsi que
leur rôle dans leur secteur d’activité. Ces changements risquent de
prendre énormément de temps et de nécessiter des efforts considérables. »

Autres faits marquants dans ce rapport :

  • Pour le quart des acteurs interrogés, l’efficacité des projets de
    collaboration se mesure en fonction du degré de réussite de leur mise
    en œuvre technologique, et non du taux d’utilisation ou d’adoption des
    technologies en question. Pour un service informatique sur trois, la
    migration des outils de collaboration et de communications unifiées
    vers le cloud représente la plus importante évolution technologique
    conditionnant leur stratégie collaborative. Toutefois, moins de 25 %
    des entreprises ont actuellement recours à des services de
    collaboration hébergés.
  • Dans une entreprise sur trois, la collaboration sociale d’entreprise
    est utilisée par la totalité – ou la plupart – des collaborateurs, et
    près de la moitié des participants à l’enquête s’attendent à ce que
    son usage s’intensifie dans l’année qui vient.

¹ En tant que palette de technologies, la collaboration regroupe des
outils assurant des communications voix et vidéo en temps réel, ainsi
que des outils texte pour la messagerie, le partage de fichiers, la
gestion de projets et les réseaux sociaux.

² Afrique
du Sud, Allemagne, Australie, Benelux (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas),
Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Hong Kong, Inde, Malaisie,
Mexique, Royaume-Uni, Singapour.

Cliquez ici
pour en savoir plus sur le Rapport 2016 sur les entreprises connectées
de Dimension Data.
Suivez @DiDataCollab
sur Twitter et rejoignez la conversation #ConnectedEnterprise.

# # #

À propos de Dimension Data
Fondé en 1983, Dimension Data plc
est un fournisseur de services et solutions informatiques qui utilise
son expertise technologique, ses capacités mondiales de fourniture de
services et son esprit d’entreprise pour accélérer les ambitions
commerciales de ses clients. Dimension Data est un membre du groupe NTT.
Site Web : www.dimensiondata.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

onechocolate communications
Edouard Fleuriau-Chateau, T: +33
(0) 1 41 31 75 16
E : edouardfc@onechocolatecomms.fr
ou
Dimension
Data France

Corinne Charbois, T: +33 (0) 1 49 75 81 02
+33
(0) 6 64 04 44 49
E: corinne.charbois@dimensiondata.com