Press release

De nouveaux matériaux en biocéramique résorbable destinés aux fractures osseuses pourraient bientôt accéder le marché

0 0
Sponsorisé par Business Wire

BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–RESTORATION, un projet de recherche européen, a développé de nouveaux matériaux en biocéramique résorbable qui peuvent être utilisés à trois endroits : mandibule, vertèbres et genoux. Grâce aux excellents résultats du projet, ces produits pourraient être disponibles sur le marché d’ici quelques années. Le projet de recherche européen RESTORATION a développé de nouveaux

BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–RESTORATION, un projet de recherche européen, a développé de nouveaux
matériaux en biocéramique résorbable qui peuvent être utilisés à trois
endroits : mandibule, vertèbres et genoux. Grâce aux excellents
résultats du projet, ces produits pourraient être disponibles sur le
marché d’ici quelques années.

Le projet de recherche européen RESTORATION
a développé de nouveaux produits biocomposites en céramique résorbable
destinés à des applications orthopédiques et maxillo-faciales. Ces
produits peuvent imiter la structure des os et ont été conçus afin de se
conformer strictement aux exigences mécaniques des sites d’implantation.
De plus, ces biocéramiques sont bioactives, ce qui signifie qu’elles
peuvent être entièrement absorbées par le corps.

Le projet tire à sa fin, mais certains partenaires exploiteront les
résultats du projet et apporteront ces nouvelles technologies au marché
au cours des prochaines années. Selon le progrès obtenu, JRI
Orthopaedics pourrait créer une société distincte pour la production
industrielle des produits développés à partir de ce projet. C’est le cas
du matériau en biocéramique destiné à être un produit de comblement
osseux, et un tampon imprimé en 3D pour le traitement de lésions
ostéochondrales. En parallèle, Sagetis Biotech a développé une pâte en
polymères et Bionica Tech/COREP, un ciment en composite ostéoinductif
nommé Spine-Ghost, tous deux destinés à l’injection dans une vertèbre
endommagée. D’autres technologies se trouvent à un stade développement
précoce et davantage de recherches sont nécessaires avant leur
commercialisation. C’est le cas d’une nouvelle conception de plaque pour
la fixation de fractures maxillo-faciales et pour un matériau injectable
destiné à la réparation ostéochondrale.

Kenny Dalgarno, professeur à la Newcastle University et coordinateur de
projet, a commenté : « Le projet a été un véritable succès ; tous les
partenaires ont des intérêts différents au niveau de l’exploitation,
mais chacun a profité de l’expertise des autres et développé de robustes
partenariats de recherche et commerciaux. »

Contexte

Le projet impliquait les organisations suivantes sur une période de 4
ans : Newcastle
University
(coordinateur du projet), JRI
Orthopaedics
, Sagetis
Biotech
, Universidade
de Évora
, Orla
Protein Technologies
, LEITAT,
Karolinska
Institutet,
Bionica
Tech
/Corep, Institut
Quimic de Sarria
, Glass
Technology Services
et FPO.

Consulter la vidéo du projet : https://vimeo.com/157420641

###

Ce projet a été financé par le Septième programme de l’Union européenne
pour la recherche, le développement technologique et la démonstration
selon la convention de subvention n° 280575.

Exclusion

Cette publication représente uniquement le point de vue de l’auteur et
l’Union européenne n’est pas responsable de toute utilisation qui
pourrait être faite à partir des informations qui s’y trouvent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Presse
RESTORATION
Max Viallon, +34 93 788 23 00
mviallon@leitat.org