Press release

De nouvelles lignes directrices sur la RCP recommandent l’utilisation des médias sociaux et de la technologie mobile pour accélérer la pratique de la RCP par des témoins en cas d’arrêt cardiaque subit

0 0
Sponsorisé par Business Wire

L’application PulsePoint CPR Response a déjà été téléchargée plus de 505 000 fois – Plus de 16 500 intervenants en cas d’arrêt cardiaque ont été alertés à ce jour REDMOND, Washington–(BUSINESS WIRE)–Pour la toute première fois, les lignes directrices sur la RCP émises par l’American Heart Association (AHA) recommandent aux communautés d’utiliser les médias sociaux et la technologie des applications mobiles pour alerter

L’application PulsePoint CPR Response a déjà été téléchargée plus
de 505 000 fois – Plus de 16 500 intervenants en cas d’arrêt cardiaque
ont été alertés à ce jour

REDMOND, Washington–(BUSINESS WIRE)–Pour la toute première fois, les
lignes directrices sur la RCP
émises par l’American Heart
Association (AHA) recommandent aux communautés d’utiliser les médias
sociaux et la technologie des applications mobiles pour alerter les
intervenants RCP lorsqu’une personne se trouvant à proximité est victime
d’un arrêt cardiaque subit. Les nouvelles lignes directrices citent des
études indiquant que les technologies mobiles émergentes peuvent
entrainer un « taux accru de RCP pratiquée par les témoins ».


PulsePoint
Respond
, l’application mobile d’intervention par les témoins, alerte
les utilisateurs quand un arrêt cardiaque subit survient dans un lieu
public à proximité, les dirige vers l’emplacement du patient et fournit
des instructions de RCP en attendant l’arrivée du personnel paramédical
sur les lieux. L’application indique également aux utilisateurs
l’emplacement d’un défibrillateur externe automatisé (DEA) disponible à
proximité.

À ce jour, l’application PulsePoint a été téléchargée plus
de 505 000 fois et a alerté plus de 16 500 intervenants de la nécessité
d’une RCP dans plus de 6 500 incidents d’arrêt cardiaque subit
suspectés. L’application PulsePoint est désormais active dans plus
de 1200 communautés de 24 états américains et provinces canadiennes.

L’application PulsePoint a joué un rôle clé en sauvant plusieurs vies.
Le bénéficiaire de la première intervention salvatrice documentée par
PulsePoint a été un chauffeur de camion de 57 ans de la région de
Portland, dans l’Oregon, qui a été victime d’un arrêt cardiaque subit à
l’extérieur de son gymnase, et qui a reçu une RCP de la part d’un
intervenant PulsePoint. À Spokane, dans l’état de Washington, un bébé de
cinq semaines a reçu une RCP pratiquée par un volontaire SMU, en dehors
de ses heures de service, qui travaillait à proximité comme mécanicien.
À Sunnyvale, en Californie, un père de deux enfants, âgé de 63 ans,
s’est effondré sur un terrain de football et a reçu une RCP pratiquée
par un étudiant qui habitait à proximité et qui avait reçu une alerte
PulsePoint sur son portable.

« Les communautés connectées par PulsePoint ne sont pas obligées de
dépendre de la présence fortuite d’un citoyen formé en RCP à proximité
en cas d’arrêt cardiaque », a déclaré Richard Price, président de la
PulsePoint Foundation. « En alertant directement les personnes formées à
proximité, PulsePoint veille à ce que les bonnes personnes se trouvent
au bon endroit et au bon moment. PulsePoint met à profit le travail
effectué par une communauté, en termes de formation RCP et de placement
de DEA, et améliore l’efficacité et l’utilisation de ces ressources.
Deux-tiers de nos professionnels de la santé qui doivent être
disponibles 24 heures sur 24 – pompiers, personnel paramédical, agents
de police, personnel infirmier, médecins – sont en repos à tout moment
donné. Grâce à PulsePoint, ces types d’intervenants sont disponibles
pour prêter assistance quand ils sont informés d’une urgence à
proximité. »

Les applications PulsePoint ont été créées par la PulsePoint
Foundation
et figurent parmi ses produits. Physio-Control est le
partenaire de mise en œuvre de la fondation qui fournit des services
visant à intégrer PulsePoint aux systèmes de répartition et de
communications des agences de sécurité publique.

« Les applications telles que PulsePoint permettent de sauver des
vies », a ajouté Brian Webster, président-directeur général de
Physio-Control. « Cette nouvelle orientation de l’AHA est un solide
appel à l’action. La réponse rapide d’un témoin à un arrêt cardiaque
subit – en pratiquant une RCP précoce et en trouvant et en utilisant un
DEA – constitue un élément essentiel d’un système de soins efficace. Des
appareils mobiles sont déjà dans des millions de mains – PulsePoint
Respond met des compétences et une prise de conscience salvatrices entre
ces mains. »

« Le système mobile PulsePoint transforme pour la toute première fois
l’ancien paradigme qui consistait à attendre que des intervenants SMU
formés arrivent sur les lieux », a confié pour sa part le Dr Bentley
Bobrow, directeur médical du Bureau des services de traumatologie et de
médecine d’urgence du Département de la santé de l’Arizona et ancien
président du Sous-comité de secourisme de l’American Heart Association.
« PulsePoint permet aux communautés d’exploiter l’énorme potentiel
salvateur de leurs citoyens, qui sont nombreux à être prêts et disposés
à pratiquer une RCP et à utiliser un DEA dans les minutes les plus
critiques précédant l’arrivée des professionnels SMU formés. »

Des informations sur la façon de télécharger l’application gratuite
PulsePoint sont disponibles sur ce site.
Les agences de sécurité publique, souhaitant se connecter à PulsePoint,
peuvent en savoir plus ici.

À propos de l’arrêt cardiaque subit (ACS)

L’arrêt cardiaque subit est une perte abrupte de fonction cardiaque chez
une personne dont la maladie cardiaque n’est pas forcément
diagnostiquée. La mort peut survenir rapidement après l’apparition des
symptômes sans une intervention et un traitement rapides. Chaque année,
plus de 420 000 arrêts cardiaques extra-hospitaliers, évalués par les
services médicaux d’urgence, sont signalés aux États-Unis. L’American
Heart Association déclare que « des données claires et cohérentes
indiquent une survie améliorée après un arrêt cardiaque subit quand un
témoin pratique une RCP et utilise un DEA dans les plus brefs délais ».

À propos de la PulsePoint Foundation

PulsePoint est une fondation à but non lucratif 501(c)(3) basée dans la
région de la baie de San Francisco. En utilisant des appareils mobiles
géodépendants, PulsePoint élabore des applications qui fonctionnent avec
les agences de sécurité publique locales pour améliorer les
communications avec les citoyens et leur permettre de réduire les
millions de décès annuels causés par un arrêt cardiaque subit (ACS). Le
déploiement de l’application PulsePoint peut renforcer la « chaîne de
survie » de manière significative en améliorant l’intervention des
témoins auprès des victimes d’arrêt cardiaque et en augmentant les
chances que des mesures salvatrices soient prises avant l’arrivée des
professionnels des services médicaux d’urgence (SMU). PulsePoint est
appuyée par la Wireless Foundation, élaborée et entretenue par des
ingénieurs volontaires chez Workday et distribuée par notre partenaire
de marketing et de mise en œuvre Physio-Control, Inc. Pour en savoir
plus, consulter www.pulsepoint.org
ou joignez-vous à la conversation sur Facebook
et Twitter.
L’application rapide peut être téléchargée sur iTunes
et Google
Play
.

À propos de Physio-Control

Physio-Control, Inc. a son siège à Redmond, dans l’état de Washington.
La société a été fondée en 1955 et est le principal fournisseur mondial
de solutions professionnelles d’intervention médicale d’urgence qui
offrent des pronostics ou interviennent dans les situations d’urgence
vitale. Les produits de la société comprennent les
moniteurs/défibrillateurs et les défibrillateurs externes automatisés
LIFEPAK®, le système LIFENET®, le logiciel DMP de
dossier médical informatique du patient HealthEMS®, le
système de compression thoracique LUCAS® 2, le dispositif de
formation TrueCPR, le laryngoscope vidéo MAC EMS McGrath®
et la mise en œuvre pour les applications d’intervention mobiles de
proximité PulsePoint. Pour en savoir plus, consultez www.physio-control.com,
ou retrouvez-nous à Facebook,
LinkedIn
ou Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Physio-Control
Matt Fikse, + 1 425-867-4208
matt.fikse@physio-control.com
ou
PulsePoint
Foundation
Shannon Smith, + 1 773-339-7513
ssmith@smithmédiarelations.com