Press release

DEINOVE VALIDE L’ÉTAPE-CLÉ 2 DE SON PROGRAMME DEINOCHEM ET REÇOIT 1,5M€ DE L’ADEME

0 0
Sponsorisé par Business Wire

L’ADEME a validé l’étape-clé 2 du programme DEINOCHEM. Le franchissement de cette étape-clé était conditionné par l’atteinte de livrables confirmant les progrès réalisés dans le développement de souches Déinocoques hyperproductrices de composés isoprénoïdes et notamment de caroténoïdes. L’amélioration des rendements de production constitue une avancée considérable dans le processus de commercialisation de ces composés. DEINOVE

  • L’ADEME a validé l’étape-clé 2 du programme DEINOCHEM. Le
    franchissement de cette étape-clé était conditionné par l’atteinte de
    livrables confirmant les progrès réalisés dans le développement de
    souches Déinocoques hyperproductrices de composés isoprénoïdes et
    notamment de caroténoïdes.
  • L’amélioration des rendements de production constitue une avancée
    considérable dans le processus de commercialisation de ces composés.
  • DEINOVE va percevoir un montant d’environ 1,5 million d’euros.

MONTPELLIER, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

DEINOVE (Paris:ALDEI), société de biotechnologie industrielle qui
développe des procédés innovants de production de biocarburants et de
composés biosourcés grâce aux bactéries Déinocoques, annonce avoir
validé l’étape-clé 2 du programme DEINOCHEM dédié à la production
biosourcée d’isoprénoïdes, financé par l’ADEME dans le cadre du
programme Investissements d’Avenir.

Le programme DEINOCHEM vise à développer des procédés de production de
composés d’intérêt industriel à partir de ressources renouvelables en
optimisant les performances naturelles des bactéries Déinocoques. Les
premières molécules ciblées font partie de la famille des isoprénoïdes
(incluant notamment les caroténoïdes) qui peuvent déboucher sur la
production d’ingrédients de spécialité comme des anti-oxydants et/ou des
colorants à haute valeur ajoutée, représentant des marchés de plusieurs
centaines de millions de dollars au plan mondial dans des applications
telles que les cosmétiques, l’alimentation animale et humaine et la
santé.

« Le programme DEINOCHEM avance conformément à nos prévisions et en
phase avec les attentes de l’ADEME mais aussi avec celles des
industriels »,
déclare Emmanuel PETIOT, Directeur Général de
DEINOVE. « Les outils que nous avons mis en place dans le cadre de ce
programme nous ouvrent clairement des possibilités très prometteuses
dans de nouveaux domaines de la chimie de spécialité à forte valeur
ajoutée.
 »

Les équipes de DEINOVE travaillent actuellement au développement de
souches bactériennes hyperproductrices de caroténoïdes par fermentation.

Après une première étape-clé centrée sur l’optimisation de la
construction de souches modifiées1, cette deuxième étape a
permis des avancées significatives dans :

  • Le séquençage et l’annotation d’une centaine de souches, qui a
    débouché sur l’identification de gènes d’intérêt et la constitution
    d’un répertoire complet de « Deinobriques », des fragments d’ADN
    pouvant être employés pour l’optimisation des souches ;
  • Le renforcement des capacités de fermentation (x10), grâce à
    l’acquisition de nouveaux équipements et au développement d’un
    logiciel de traitement des données générées par les fermenteurs.
    Dorénavant 32 conditions de fermentation différentes peuvent être
    testées en parallèle ;
  • L’atteinte de rendements de production cibles, jusqu’à 5 fois plus
    importants que ceux de la souche sauvage, attestant de la viabilité
    commerciale du procédé.

Conformément à la convention d’aide signée en 20132, la
validation par l’ADEME de la bonne atteinte des livrables attendus à
l’EC2 et le passage du Jalon décisionnel JD2 déclenchent le versement
d’environ 1,5 million d’euros d’avances remboursables dont
l’encaissement est prévu d’ici fin juin 2016.

Le programme DEINOCHEM

Le programme DEINOCHEM vise le développement et la commercialisation de
procédés de production de composés bio‐sourcés, performants et
économiques, à partir de ressources renouvelables et fondés sur
l’exploitation des bactéries Déinocoques. Les composés produits par ces
bactéries pourront se substituer aux composés actuels,
traditionnellement pétrosourcés ou extraits de végétaux mais en faibles
quantités et au coût de production élevé.

DEINOCHEM cible prioritairement les isoprénoïdes, qui constituent l’une
des familles de substances naturelles les plus diverses (plus de 22.000
composés isopréniques répertoriés à ce jour). Ils font l’objet de
nombreuses applications industrielles : on les retrouve aussi bien dans
les cosmétiques, les compléments alimentaires, la pharmacie,
l’alimentation humaine et animale…

Les bactéries Deinococcus sont naturellement dotées de capacités
qui les rendent propices à un tel développement : expression naturelle
de caroténoïdes (sous-famille clef de la voie des isoprénoïdes),
assimilation de diverses sources de carbone, adaptation à l’ingénierie
métabolique haut débit…

DEINOCHEM, qui prévoit un investissement total de 15,9 m€ d’ici 2018,
bénéficie d’un soutien financier de 5,9 m€ sur 3 ans et demi, octroyé
par l’ADEME et le CGI dans le cadre des Investissements d’Avenir.

À propos de DEINOVE
DEINOVE
(Alternext Paris : ALDEI) change la donne dans le domaine de la chimie
du végétal en concevant et développant de nouveaux standards de
bioproduction fondés sur des bactéries aux potentiels encore inexploités
: les Déinocoques. En s’appuyant sur leurs propriétés génétiques
singulières et leur robustesse hors du commun, DEINOVE optimise les
capacités métaboliques et fermentaires de ces « micro-usines »
naturelles pour fabriquer des produits à haute valeur ajoutée à partir
de biomasse non alimentaire. Les premiers marchés de la Société sont les
biocarburants de 2eÌme génération (DEINOL) et les composés
chimiques alternatifs aux produits dérivés de l’industrie pétrolière
(DEINOCHEM) où DEINOVE offre sa technologie à des partenaires
industriels mondiaux. Cotée sur Alternext depuis avril 2010, DEINOVE a
été fondée par le Dr. Philippe Pouletty, Directeur général de Truffle
Capital, et le Pr. Miroslav Radman, de la Faculté de Médecine de
l’Université René Descartes. La société compte près de 50 collaborateurs
dans ses laboratoires basés en France à Montpellier, sur le site du
Biopôle Euromédecine.
Plus d’informations sur www.deinove.com

Membre de l’indice EnterNext© PEA-PME 150 et EnterNext Tech 40

1 Cf. Communiqué du 21 janvier 2015
2 Cf.
Communiqué du 13 novembre 2013

Contacts

Contacts DEINOVE
Emmanuel
Petiot,
Tél : +33 (0)4 48 19 01 28
Directeur Général
emmanuel.petiot@deinove.com
ou
ALIZE
RP, Relations Presse

Caroline Carmagnol / Wendy Rigal, Tél
: +33 (0)1 44 54 36 66
deinove@alizerp.com
ou
Coralie
Martin,
Tél : +33 (0)4 48 19 01 60
Communication et relations
investisseurs
coralie.martin@deinove.com