Press release

Des entreprises iraniennes et canadiennes s’allient pour la 1re Conférence de la FinTech, de la banque, des opportunités commerciales et du commerce organisée en Iran

0 0
Sponsorisé par Business Wire

TÉHÉRAN, Iran–(BUSINESS WIRE)–Le club de réflexion canadien Digital Finance Institute et la holding mondiale iranienne Sana Pardakht organisent la 1ère Conférence sur la FinTech et l’innovation, « Digital Finance Iran », les 7 et 8 octobre 2015 sur l’île de Kish, une zone économique franche sans visa située au large de l’Iran. Les sujets abordés

TÉHÉRAN, Iran–(BUSINESS WIRE)–Le club de réflexion canadien Digital Finance Institute et la holding
mondiale iranienne Sana Pardakht organisent la 1ère
Conférence sur la FinTech et l’innovation, « Digital Finance Iran », les
7 et 8 octobre 2015 sur l’île de Kish, une zone économique franche sans
visa située au large de l’Iran.

Les sujets abordés lors de la Conférence seront axés sur la FinTech ;
des séances seront notamment proposées sur le rôle des laboratoires
d’innovation pour faire avancer la technologie, la banque et la finance,
le Bitcoin, les villes intelligentes et les énergies renouvelables, les
nouveaux modes de paiement, le potentiel de l’Iran à s’établir comme un
pôle financier après la levée des sanctions, les opportunités
commerciales en Iran et l’importance croissante du « social banking »,
avec une étude de cas sur les paiements permettant de résoudre le
problème de l’inclusion financière dans le cadre de la crise des
réfugiés.

« Le moment était venu d’organiser une Conférence sur la FinTech et
l’innovation pour l’Iran », a déclaré Majeed Javdani, un éminent juriste
international, Président de Sana Pardakht. « L’Iran a une population
jeune et instruite de 75 millions de personnes, qui vivent dans un monde
de plus en plus connecté où le commerce en ligne et la FinTech joueront
un rôle essentiel pour la croissance de notre économie ces prochaines
années. La Conférence agira comme un catalyseur pour commencer à
construire l’écosystème de la FinTech et de l’innovation en Iran, en
partenariat avec des entreprises d’autres pays », a-t-il ajouté.

« Nous sommes ravis de nous associer à l’institut canadien Digital
Finance Institute pour organiser la 1re Conférence sur la
FinTech, l’innovation et le commerce international dans la région, et
pour établir des relations durables et enrichissantes avec lui autour de
nombreux projets », a déclaré M. Javdani.

« L’Iran a un incroyable potentiel pour être un pôle financier ; elle
s’avèrera très rapidement être une locomotive de la FinTech et de
l’innovation », a déclaré Christine Duhaime, une éminente juriste,
fondatrice et directrice générale du Digital Finance Institute. «
S’allier avec la holding iranienne Sana Pardakht pour soutenir la
croissance du secteur iranien de la FinTech, de la banque et des
paiements génère aussi des opportunités pour le Canada et d’autres pays
qui souhaitent faire des affaires en Iran, et nous sommes ravis de
mettre à contribution notre expertise pour cet événement sans précédent
», a ajouté Mme Duhaime.

« Promouvoir un environnement favorable aux entrepreneurs, aux
innovateurs et aux financiers est essentiel pour stimuler
l’investissement et c’est notamment ce que nous faisons à l’institut »,
a déclaré Mme Duhaime.

Digital Finance Iran cible les banques, les sociétés de capital-risque,
les laboratoires d’innovation, les universités, les entrepreneurs, les
sociétés de technologie financière, les équipes gérant la conformité
LBC, les juristes, les investisseurs, le secteur des énergies
renouvelables, les sociétés gérant les devises numériques, les startups,
les processeurs de paiements et les organismes de réglementation
gouvernementaux.

La Conférence est unique dans la mesure où elle comprendra des
discussions sur l’utilisation de la FinTech pour résoudre les entraves
aux paiements que connaissent les réfugiés, dans le cadre d’une
thématique axée sur le « social banking » et l’inclusion financière, un
sujet de préoccupation qui unit Sana Pardakht et le Digital Finance
Institute. L’institut a lancé le premier projet de services bancaires
pour les réfugiés au monde en 2014, afin de fournir des solutions
d’inclusion financière aux réfugiés.

Pour un complément d’information sur Digital Finance 2015, veuillez
consulter le site DigitalFinanceKish.com.

À propos du Digital Finance Institute: Créé en 2014 par Christine
Duhaime, le Digital Finance Institute est le premier institut dédié à la
FinTech, à l’innovation financière et à l’inclusion financière. Pour un
complément d’information, veuillez consulter le site http://www.digifin.org.

À propos de Sana Pardakht : Créée en 2013, Sana est une holding
mondiale basée à Téhéran, qui a des intérêts dans la finance, la banque,
les énergies renouvelables, les infrastructures et les paiements. Pour
un complément d’information, veuillez consulter le site http://www.sanapardakht.com

Contacts

Digital Finance Institute
Christine Duhaime, 604-601-2046
christine@digifin.org
ou
Sana
Pardakht
Majeed Javdani, +98 21 22414446
majeed.javdani@sanapardakht.com