Press release

Deux millions de personnes bénéficient des projets « GSMA M4D Utilities »

0 0
Sponsorisé par Business Wire

L’utilisation de la technologie mobile permet d’augmenter le nombre de projets énergétiques, hydrauliques et d’assainissement DAR ES SALAAM, Tanzanie–(BUSINESS WIRE)–Le programme « GSMA Mobile for Development Utilities » (M4D Utilities) a publié un nouveau rapport soulignant les progrès obtenus grâce à la technologie mobile en matière de services énergétiques, hydrauliques et d’assainissement au profit des

L’utilisation de la technologie mobile permet d’augmenter le nombre
de projets énergétiques, hydrauliques et d’assainissement

DAR ES SALAAM, Tanzanie–(BUSINESS WIRE)–Le programme
« GSMA Mobile for Development Utilities »
(M4D Utilities) a publié
un nouveau rapport soulignant les progrès obtenus grâce à la technologie
mobile en matière de services énergétiques, hydrauliques et
d’assainissement au profit des communautés mal désservies. Le dernier
rapport annuel de M4D Utilities « Unlocking access to utility
services: The transformational value of mobile »
(débloquer l’accès
aux services d’utilité générale: valeur transformationnelle de la
technologie mobile) a été publié à l’occasion de l’événement GSMA Mobile
360 – Africa qui s’est tenu à Dar es Salaam, Tanzanie, du 26 au 28
juillet.

« Des milliards de personnes dans les marchés émergents n’ont toujours
pas accès aux ressources essentielles telles que l’énergie, l’eau
potable ou des conditions sanitaires de base », explique Mats Granryd,
Directeur général de la GSMA. « Une nouvelle vague de technologie mobile
innovante peut améliorer et accroître l’accès à ses services d’utilité
générale, et aussi stimuler les marchés, contribuer au développement de
petites entreprises et même sauver des vies. L’industrie mobile s’engage
à créer des partenariats commercialement durables pouvant tirer vers le
haut ces technologies émergentes. »

La technologie mobile peut ouvrir la voie de nouveaux modèles de
services, comme l’argent mobile permettant de payer des factures à
distance à un coût abordable, des services mobiles pour communiquer avec
des clients, et une connectivité machine à machine pour contrôler à
distance les services distribués. De telles innovations rendent les
services d’utilité générale accessibles, abordables et fiables pour les
communautés mal désservies.

Le programme M4D Utilities de la GSMA, lancé en 2013 avec le soutien du
Department for International Development (DFID) britannique, a octroyé
des subventions à 34 organisations proposant des services d’utilité
générale utilisant la technologie mobile et qui ont bénéficié à
pratiquement 2 millions de personnes. Les projets-tests financés jusqu’à
présent ont permis aux bénéficiaires de lever 40,5 millions de livres
sterling supplémentaires sous forme d’investissements privés, témoignant
ainsi de la viabilité commerciale des projets. Le programme a financé
des projets et des études dans 24 marchés internationaux, la majorité
d’entre eux (15) se trouvant en Afrique. Ces efforts représentent des
contributions solides pour le soutien qu’apportent la GSMA et
l’industrie mobile aux 17 objectifs de développement durable des Nations
unies1, en répondant notamment aux objectifs 6 (eau propre et
assainissement) et 7 (énergie propre et d’un coût abordable).

Le nouveau rapport, qui étudie en profondeur le secteur des services
d’utilité générale utilisant la technologie mobile, a identifié les
tendances suivantes:

La technologie mobile permet une croissance rapide des services
d’utilité générale de type PAYG (pay as you go, paiement effectué à
chaque utilisation)

Environ 650 000 systèmes solaires domestiques PAYG connectés à la
technologie mobile ont été installés dans le monde, faisant appel à plus
de 30 entreprises présentes dans au moins 32 pays. Les réseaux mobiles
sont à l’origine de ces progrès et permettent à d’autres modèles de
pré-paiement/PAYG de voir le jour, ce qui a pour effet d’attirer des
investissements significatifs dans le secteur énergétique et de créer de
nouveaux modèles de gestion dans le secteur de l’eau.

L’Internet des objets transforme les modèles des services
d’utilité générale

L’Internet des objets joue déjà un rôle clef pour certains modèles
énergétiques hors réseau et les infrastructures connectées sont sur le
point de changer la donne pour les systèmes d’utilité générale
centralisés et décentralisés. Plusieurs projets-pilotes sont même déjà
lancés.

Des défis restent encore à relever pour l’alimentation de tours de
télécommunications jouant un rôle d’ancrage commercial

Les entreprises d’énergie hors réseau, tout particulièrement les
fournisseurs de micro-réseaux, peuvent chercher à centrer leurs
activités sur l’alimentation de tours de télécommunication, représentant
un moyen viable d’alimenter les entreprises et les communautés
environnantes. Les modèles « Community Power from Mobile » perçoivent-là
une force motrice dans certains marchés, mais l’alignement des
motivations de toutes les parties prenantes reste encore un défi.

Les services d’eau utilisant la technologie mobile progressent
tandis que les modèles d’assainissement en sont encore à leurs premiers
pas

Les entreprises du secteur de l’eau et de l’assainissement ont connu une
croissance moins rapide que celles du secteur énergétique, mais certains
éléments indiquent que les informations concernant la mise en place de
services et les nouveaux moyens de paiement permettent l’émergence de
nouveaux modèles commerciaux et de partenariats avec les autorités
publiques.

Les partenariats avec les opérateurs de réseau mobile deviennent
plus nombreux

De nombreux fournisseurs de services ont conclu des partenariats pour
stimuler les actifs d’opérateurs de réseau mobile, par exemple des
plateformes de paiement mobile ou des points de ventes pour optimiser
leur efficience, étendre leur portée et proposer de nouveaux services.
Grâce à ces partenariats, ces opérateurs bénéficient d’un nombre
croissant de services mobiles et d’une amélioration de leur image de
marque. De plus, étant donné que les opportunités à saisir se font de
mieux en mieux connaître, certains opérateurs de réseau mobile prennent
à présent les rennes des services d’utilité générale.

Accélération des investissements dans l’énergie de type PAYG

Les opportunités de marché pour l’énergie, tout particulièrement
l’énergie prépayées (PAYG), ont attiré l’attention des investisseurs
avec près de 295 millions dollars octroyés aux entreprises d’énergie
PAYG, principalement en Afrique. Toutefois, les niveaux de capitaux
privés dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement ont été plus
faibles, mettant en exergue le rôle critique que continuent de jouer les
subventions dans le financement de modèles commerciaux innovants, où le
risque d’investir dans des jeunes pousses reste élevé.

Le rapport annuel du programme M4D Utilities de la GSMA, « Unlocking
access to utility services: The transformational value of mobile »

peut être téléchargé à l’adresse suivante: http://www.gsma.com/mobilefordevelopment/programme/m4dutilities/unlocking-access-utility-services-transformational-value-mobile

-FIN-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs et près de 300
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipements, des fournisseurs de services Internet et des
organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA
organise également les plus grands événements du marché, tels le Mobile
World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences
Mobile 360 Series.

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site de la GSMA www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter: @GSMA.

1 En septembre 2015, l’ONU a adopté un ensemble de 17
objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre de son Agenda
2030 pour le développement durable. Ce programme de 17 objectifs vise à
éradiquer la pauvreté, combattre le changement climatique et lutter
contre l’injustice et l’inégalité. La GSMA soutient ces ODD à travers sa
campagne #betterfuture. http://www.gsma.com/betterfuture/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

GSMA
Charlie Meredith-Hardy
+44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
David
Ntwampe Maila
+ 27 72 015 4702
dmaila@webershandwick.com
ou
Service
presse GSMA
pressoffice@gsma.com