Press release

D’un niveau encore plus élevé, la conférence IBC2015 examine « l’avenir des médias à l’ère de la disruption »

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La conférence IBC est un lieu unique à l’échelle mondiale pour le réseautage, la discussion et les débats ; elle propose une combinaison entre discours visionnaires, tables rondes et master-classes avec les leaders d’opinion et les innovateurs les plus influents dans leurs domaines. Dans un contexte de convergence rapide entre la radiodiffusion, l’informatique et

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La conférence IBC est un lieu unique à l’échelle mondiale pour le
réseautage, la discussion et les débats ; elle propose une combinaison
entre discours visionnaires, tables rondes et master-classes avec les
leaders d’opinion et les innovateurs les plus influents dans leurs
domaines. Dans un contexte de convergence rapide entre la
radiodiffusion, l’informatique et les télécoms, le thème de la
conférence 2015, « l’avenir des médias à l’ère de la disruption » (The
Future of Media in an Age of Disruption), offre un forum permettant
d’explorer de nouvelles stratégies, de mieux comprendre les disrupteurs
du secteur, d’évaluer les futurs progrès technologiques et d’étudier
comment le secteur peut saisir les nouvelles opportunités générées par
la croissance explosive de la consommation de contenus télévisés et
vidéo sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables.

Chaque jour, la conférence abordera les multiples enjeux auxquels le
secteur est confronté, avec un discours introductif qui plantera le
décor. Avec la présence de hauts-dirigeants, d’experts techniques et de
visionnaires venus de plus de 170 pays, dont le cœur de métier couvre
tout l’éventail de la création, de la gestion et de la fourniture de
contenus, ainsi que les marchés émergents et les grands disrupteurs du
secteur, la conférence permettra d’obtenir de précieuses informations et
de nouer des contacts utiles.

La session d’ouverture du Forum IBC, « la radiodiffusion à l’ère des
défis » (Broadcasting in an Age of Challenge), dévoilera comment quatre
acteurs majeurs des médias relèvent les défis auxquels ils sont
confrontés. Fran Unsworth, la première femme à diriger BBC World
Service, expliquera comment elle prévoit d’utiliser la technologie pour
se développer malgré des budgets serrés et des rivaux bien financés
comme Russia Today et China Central Television. David Butorac, qui
dirige 146 chaînes de télévision à péage au Moyen-Orient et en Afrique
du Nord, montrera que la qualité du contenu s’impose toujours au bout du
compte. Philip Luff, Directeur Général pour le Royaume-Uni et la région
EMEA chez Scripps Networks Interactive, expliquera comment la société
Knoxville (Tennessee) se développe en Europe – sa dernière opération
ayant été la prise de contrôle de TVN, en Pologne. Les grands acteurs de
l’internet comme Google et Amazon étendent de plus en plus leurs
activités à la télévision en ligne, avec p.ex. dernièrement l’accord
conclu par Amazon avec Jeremy Clarkson de l’émission Top Gear. Dans ce
contexte, les trois radiodiffuseurs « traditionnels » présents à la
session d’ouverture seront rejoints par Thomas Riedl, qui exposera les
dernières incursions de Google dans le secteur de la télévision. M.
Riedl dirige l’unité Android TV Global Partnerships chez Google, en
Californie.

Lors du discours de jeudi après-midi, « La télévision est-elle prête à
affronter l’ère de l’internet ? » (Is TV facing up to the Internet
Era?), Andrew Neil posera de grandes questions aux chefs d’entreprise
les plus touchés par l’ère du tout connecté. Comment le secteur de la
télévision va-t-il se transformer pour être à la hauteur de cette ère de
la télévision sur internet ? De nouveaux arrivants sans tradition dans
le secteur de la télévision mais venant de l’internet vont-ils s’imposer
? À quel point le consommateur de télévision est-il volage et quels sont
les leviers permettant de lutter contre les acteurs qui n’ont rien à
perdre et tout à gagner ? La diffusion de vidéo s’orientant de plus en
plus vers la technologie IP, l’internet est-il un système de
distribution capable d’offrir à chaque consommateur, en haute qualité,
les expériences télévisuelles qu’il exige ? Et au final, qui paye pour
l’infrastructure, vu les dernières évolutions dans le débat sur la
neutralité du net. Entre-temps, comment les diffuseurs, les plateformes
et les propriétaires de contenus gèrent-ils les gros enjeux liés aux
droits sur les contenus alors que l’UE envisage un marché unique du
numérique ?

Alors que les sociétés de médias font face à un environnement de
visualisation de plus en plus fragmenté, le discours « Programmer avec
une ambition mondiale » (Programming With Global Ambition) promet
d’offrir de précieuses informations sur la manière dont l’un des plus
gros acteurs du secteur, Discovery Communications, aborde l’avenir et
redéfinit ses modèles d’entreprise. Le vaste portefeuille numérique de
Discovery s’appuie notamment sur ses canaux et contenus mondiaux pour
diffuser ces derniers aux consommateurs en direct et en streaming, sur
tous les types de plateforme. La division internationale dirigée par JB
Perrette, le Président de Discovery Networks International, est
essentielle pour l’avenir de la société. Aujourd’hui, Discovery compte 3
milliards d’abonnés dans le monde, avec en moyenne 10 chaînes dans
chacun des 220 pays où elle opère ; tandis qu’elle exploite
principalement des chaînes de télévision à péage, elle a étendu ses
activités à des chaînes financées par des annonceurs, à la fois par
l’acquisition des chaînes SBS dans les pays scandinaves, et par le
lancement de certaines de ses chaînes FTA payantes dans des pays comme
l’Italie et l’Espagne. En 2014, elle a acquis la chaîne sportive
Eurosport, diffusée en Europe et en Asie, ainsi que la société de
production télévisuelle All3Media, dans le cadre d’un accord avec
Liberty Global, dirigée par John Malone.

Le PDG de Sling TV, Roger Lynch, prononcera le discours du samedi, «
Surmonter la nouvelle ère » (Over the Top Comes of Age), évoquant la
manière dont Sling TV (qui fait partie de DISH) joue un rôle de pionnier
pour la nouvelle génération de services télévisés. Les consommateurs
sont de plus en plus friands de vidéo en ligne et certains
radiodiffuseurs, plateformes de TV à péage et fournisseurs de contenus
emblématiques comme HBO, la chaîne britannique Sky TV et la plateforme
américaine DISH suivent le modèle Netflix (et essaient de le surpasser)
en créant des solutions en streaming pour satisfaire la demande en
télévision multi-appareils.

Dimanche, la Directrice Générale de BT TV, Delia Bushell, discutera de
la façon dont BT envisage l’avenir, dont le modèle de radiodiffusion
évolue et dont la technologie des communications va changer, lors de la
session « Les telcos passent à la radiodiffusion » (Telcos Tune Into
Broadcasting). Les produits BT Sport et BT TV secouent l’environnement
concurrentiel des services de télévision et de communication en Europe.
Ayant accepté de verser £ 7,6 millions pour chacun des 12 matches du
Championnat d’Angleterre de football qu’elle diffusera en exclusivité à
partir de 2016, BT prend au sérieux son activité dans le secteur de la
télévision ; proposant des packages intégrés haut débit, télévision et
téléphone, elle montre à quoi va ressembler un opérateur de
télécommunications du 21ème siècle. En signant en février dernier un
contrat d’achat pour l’opérateur mobile EE, d’un montant de £ 12,5
milliards, BT se dote d’une autre plateforme pour concrétiser son
ambition : proposer des contenus et des services sur tous les appareils.

Les principaux volets d’IBC sont structurés de manière à permettre aux
délégués de s’orienter facilement dans la conférence et de maximiser
leur temps de présence. Les grands thèmes discutés chaque jour sont
abordés sous différentes perspectives – technique, stratégique ou
opérationnelle. Parmi les grands axes de 2015, mentionnons Avancées
technologiques, Activités commerciales, Innovation en matière de
contenus, Nouveaux disrupteurs, Analyses stratégiques, ainsi que des
volets en accès libre : Analyses du secteur et Expérience Grand écran
IBC.

Dans le cadre du programme Rising Stars d’IBC, une nouvelle génération
d’étudiants et de jeunes professionnels qui souhaitent travailler dans
le secteur des contenus et des médias pourront découvrir les réalités de
ces secteurs. Lors de cet événement en accès libre, les étudiants, les
diplômés et les nouveaux arrivants dans le secteur pourront assister à
des sessions spécifiques et exclusives qui aborderont des sujets qui
comptent vraiment pour les jeunes professionnels. Ils pourront découvrir
les dernières technologies et s’informer sur l’évolution du secteur. Ils
rencontreront des personnalités très influentes qui ont réussi, ainsi
que certains des jeunes entrepreneurs les plus brillants et ambitieux
travaillant aujourd’hui dans ce secteur. Ils auront des occasions
exclusives d’entrer en contact avec un très grand nombre
d’interlocuteurs différents : tous expérimentés, bien informés et
désireux de communiquer avec la nouvelle génération.

La pré-inscription à la conférence IBC se terminant le mercredi 19 août,
rendez-vous sur le site www.ibc.org/register
pour réserver vos cartes d’accès à tarif réduit.

Pour consulter le programme et les intervenants à la conférence à la
date d’aujourd’hui, veuillez consulter le site www.ibc.org/conference

## FIN ##

À propos d’IBC

L’IBC est l’événement annuel le plus important pour les professionnels
qui participent à la création, la gestion et la diffusion de contenu à
des fins de divertissement et d’information à travers le monde. Attirant
au-delà de 55 000 participants en provenance de plus de 170 pays, IBC
combine une conférence hautement respectée évaluée par les pairs à une
exposition réunissant plus de 1 700 des principaux fournisseurs de
technologies médiatiques de pointe et offrant des occasions de
réseautage uniques.

Pour plus d’informations, consultez le site www.ibc.org

Pour en savoir plus sur la conférence IBC – www.ibc.org/conference

Pour en savoir plus sur l’exposition IBC – www.ibc.org/discovermore

Pour en savoir plus sur IBC Content Everywhere – www.ibcCE.org

Calendrier de l’IBC2015 :

Conférence : du 10 au 14 septembre 2015

Exposition : du 11 au 15 septembre 2015

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

IBC
Laura Olley
Responsable Marketing
+44 (0) 207 832 4104
marketing@ibc.org