Press release

ECOSLOPS – S1 2016 : compte rendu opérationnel

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Unité de Sinès : confirmation de l’objectif de production annuelle de 30 000 tonnes Une montée en cadence régulière et tout à fait conforme aux attentes Poursuite de la forte croissance de collecte de slops locaux Un sourcing de slops en Europe du Nord très favorable aux acheteurs Des marges brutes à la tonne en

Unité de Sinès : confirmation de l’objectif de production annuelle de 30
000 tonnes

  • Une montée en cadence régulière et tout à fait conforme aux attentes
  • Poursuite de la forte croissance de collecte de slops locaux
  • Un sourcing de slops en Europe du Nord très favorable aux acheteurs
  • Des marges brutes à la tonne en forte progression
  • Signature d’un premier financement moyen terme de 1 M€ avec une banque
    portugaise

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

ECOSLOPS (Paris:ALESA) (Code ISIN : FR0011490648 ; Mnémonique : ALESA /
éligible PEA-PME), entreprise technologique innovante produisant du
carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers issus du
transport maritime, confirme, dans son compte-rendu opérationnel du 1er
semestre 2016, après une année pleine d’exploitation de la première
unité au monde capable de régénérer les slops maritimes en produits
commerciaux, l’objectif d’une production annuelle d’au moins 30 000
tonnes pour son site industriel de Sinès.

Vincent Favier, Directeur général d’ECOSLOPS, déclare : « Un an
jour pour jour après l’inauguration officielle de notre site de Sinès,
ses performances sont totalement au rendez-vous. Après avoir démontré
son efficacité industrielle en recyclant et valorisant plus de 98% des
résidus pétroliers collectés, nous confirmons que l’objectif de
production mensuelle de 2 500 tonnes sera atteint en fin d’année 2016 et
qu’ainsi au moins 30 000 tonnes seront produites en 2017. C’est
l’objectif que nous nous étions initialement fixé. Parallèlement, notre
prospection et nos projets de développement et de partenariats suivent
leur cours. Cette dynamique industrielle et commerciale conforte notre
confiance et nous réitérons nos objectifs de signature de 3 nouvelles
implantations avant fin 2017 ainsi que l’équilibre financier de notre
site de Sinès fin 2016. »

  • Parallèlement à l’acquisition régulière de clients mois après mois,
    l’unité de Sinès poursuit sa montée en cadence régulière. Ainsi, en
    avril et mai, elle a produit près de 2 100 tonnes mensuelles. Ces
    résultats nous confortent dans notre capacité à atteindre une
    production mensuelle régulière de 2 500 tonnes d’ici la fin de
    l’année. Par ailleurs, en juin, après une année d’opérations, nous
    avons procédé à une vérification technique approfondie des
    installations qui n’a révélé aucun problème particulier.
  • Depuis son installation dans le port de Sinès, ECOSLOPS a développé un
    véritable partenariat « gagnant-gagnant » avec les compagnies
    maritimes (MSC en particulier) qui y font escale afin de sécuriser ses
    approvisionnements en slops. Depuis lors, sa qualité de service et son
    coût compétitif ont permis de passer de 400 tonnes de slops
    (déshydratés) collectés par mois à plus du double aujourd’hui. C’est
    la preuve qu’ECOSLOPS est capable de dynamiser très fortement la
    collecte locale grâce à son business model qui repose sur la
    valorisation des slops en produits commerciaux et non sur des prix de
    collecte élevés à la charge des compagnies maritimes (comme cela est
    le cas partout ailleurs). L’élimination des pollutions maritimes passe
    par une généralisation du modèle mis en œuvre par ECOSLOPS.
  • L’incapacité des collecteurs traditionnels à trouver des débouchés
    pérennes pour les slops aboutit à un effondrement du prix des slops en
    Europe du Nord. ECOSLOPS en tire parti en complétant ses
    approvisionnements par des importations régulières de slops. En juin,
    un quatrième tanker a été réceptionné afin de permettre la montée en
    puissance rapide de l’usine. Depuis le premier tanker (août 2015), le
    coût moyen des slops importés (transport compris) a chuté de 70%.
    Exprimé en % du prix de vente moyen des produits, la marge brute
    standard a plus que doublé permettant de conforter le business model
    de la société en période de bas de cycle pétrolier.
  • Enfin, ECOSLOPS, fort de ses succès commerciaux et industriels, a reçu
    le premier soutien d’un établissement financier portugais sous forme
    d’un financement moyen terme – 4 ans – de 1 M€.
  • Les projets de développement et de partenariats suivent leur cours et
    feront l’objet de communications ultérieures.

Suivez-nous sur Twitter @Ecoslops.

A propos d’ECOSLOPS : ECOSLOPS a développé et met en œuvre une
technologie innovante permettant de produire du carburant et du bitume
léger à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime. La
solution proposée par ECOSLOPS repose sur un procédé industriel unique
de micro-raffinage de ces résidus pour les transformer en produits
commerciaux aux standards internationaux. ECOSLOPS offre aux
infrastructures portuaires, aux collecteurs de résidus ainsi qu’aux
armateurs, une solution économique et écologique. La première unité
industrielle est opérationnelle à Sinès, premier port commercial du
Portugal.

ECOSLOPS est cotée sur Alternext à Paris (ISIN : FR0011490648 ;
mnémonique : ALESA) et est éligible au PEA PME.

http://www.ecoslops.com

Contacts

ECOSLOPS
Vincent Favier, 01 84 16 47 43
Directeur
général
investisseur@ecoslops.com
ou
NewCap
– Relations investisseurs

Marc Willaume, 01 44 71 00 13
ecoslops@newcap.eu