Press release

Enquête Sailpoint : 1 employé sur 4 prêt à partager des informations sensibles en dehors de la société

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une enquête sur les tendances du marché révèle une négligence croissante en matière de sécurité au sein de l’environnement professionnel malgré les craintes des employés concernant le risque pour les données à caractère personnel AUSTIN, Texas–(BUSINESS WIRE)–Selon une enquête annuelle de SailPoint nommée Market Pulse Survey (enquête sur les tendances du marché), il existe un

Une enquête sur les tendances du marché révèle une négligence
croissante en matière de sécurité au sein de l’environnement
professionnel malgré les craintes des employés concernant le risque pour
les données à caractère personnel

AUSTIN, Texas–(BUSINESS WIRE)–Selon une enquête annuelle de SailPoint nommée Market Pulse Survey
(enquête sur les tendances du marché), il existe un fossé surprenant
entre les craintes croissantes des employés sur la sécurité de leurs
informations personnelles et leurs comportements envers les pratiques de
sécurité des données sur le lieu du travail. L’enquête a déterminé que
85 % des employés réagiraient de manière négative si leurs informations
personnelles étaient compromises par une société. Pourtant, ce sont les
mêmes employés qui exposent leurs employeurs aux mêmes violations de
données en faisant preuve de négligence et de mauvaises stratégies en
termes de sécurité des mots de passe. En outre, l’enquête souligne un
défi constant auquel sont confrontés les professionnels de la sécurité
et de l’informatique. 26 % des employés ont reconnu télécharger des
informations sensibles sur les applications cloud avec l’intention
spécifique de partager ces données en dehors de la société.

L’enquête
sur les tendances du marché
de SailPoint est une enquête globale
visant à mesurer l’attitude des employés relative à la protection des
actifs numériques de l’entreprise. La société a chargé Vanson Bourne, un
cabinet d’étude indépendant, d’interroger 1 000 employés de grandes
organisations, (comptant au moins 1 000 employés) aux États-Unis, au
Royaume-Uni, en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Australie. Le
rapport souligne la façon dont les employés considèrent leur rôle
individuel au sein des processus de sécurité informatique, et les
améliorations (le cas échéant) à apporter par les organisations en vue
de s’adapter aux nouvelles réalités commerciales.

Parmi les principales conclusions de l’enquête sur les tendances du
marché 2016 de SailPoint, citons :

  • Les mauvaises stratégies en matière de sécurité des mots de passe
    continuent de hanter les entreprises.
    La majorité des participants
    à l’enquête (65 %) ont reconnu utiliser un mot de passe unique pour
    toutes les applications et un tiers d’entre eux partagent leurs mots
    de passe avec leurs collègues.
  • Les employés n’assument aucune responsabilité en matière de
    protection de l’intégrité des processus de sécurité d’entreprise.

    Un employé sur cinq serait à même de vendre son mot de passe à une
    personne extérieure à l’entreprise. Parmi ceux qui seraient à même de
    vendre leurs mots de passe, 44 % d’entre eux le feraient pour moins de
    1 000 USD. Selon le rapport, il y a un an, ils étaient un sur sept
    seulement à être à même de vendre leur mot de passe.
  • Les organisations ont des difficultés à soutenir le rythme. Un
    employé sur trois a reconnu avoir acheté une application
    logiciel-service (Software as a service, SaaS) sans aucune
    connaissance informatique, soit une augmentation de 55 % par rapport
    au rapport de l’année dernière. Il est préoccupant de constater que
    plus de 40 % des personnes interrogées ont admis avoir accès à une
    variété de comptes d’entreprise après avoir quitté leur dernier emploi.

« L’enquête sur les tendances du marché de cette année met en lumière le
fossé important qui existe entre la manière dont les employés
considèrent leurs informations personnelles et celles de leur employeur,
ce qui pourrait également inclure les informations personnelles des
clients » a déclaré Kevin Cunningham, président et fondateur de
SailPoint. « Les solutions de gouvernance d’identité d’aujourd’hui
permettent de surmonter les difficultés de mémorisation de plusieurs
mots de passe et d’automatiser les contrôles informatiques et les
politiques de sécurité ; toutefois, il est essentiel que les employés
comprennent les implications relatives à la manière de respecter ces
politiques. Il suffit d’un seul point d’entrée sur des centaines de
millions dans une seule entreprise pour qu’un pirate informatique puisse
accéder au système et causer des ravages. »

Accès au rapport complet

Pour afficher les résultats complets de l’enquête sur les tendances du
marché 2016, veuillez consulter https://www.sailpoint.com/MarketPulseSurvey

À propos de SailPoint

En tant que fournisseur indépendant de gestion des identités et des
accès (identity and access management, IAM) à la croissance la plus
rapide, SailPoint aide des centaines d’entreprises mondiales à accorder
et à gérer de manière efficace et sécurisée l’accès des utilisateurs à
partir de n’importe quel dispositif à des données et à des applications
résidant dans des centres de données, sur des appareils mobiles et dans
le Cloud. Le portefeuille de produits innovants de la société offre aux
clients un ensemble de services fondamentaux intégrés, notamment le
contrôle des identités, l’attribution des privilèges et la gestion des
accès fournis sur site ou dans le Cloud (IAM en tant que service). Pour
de plus amples renseignements sur SailPoint, veuillez consulter www.sailpoint.com.

Abonnez-vous au blog de SailPoint : sailpoint.com/blog
Suivez
SailPoint sur Twitter : twitter.com/sailpoint
Suivez
SailPoint sur LinkedIn : linkedin.com/company/sailpoint-technologies

SailPoint, le logo SailPoint, IdentityIQ, IdentityNow, SecurityIQ, et
toutes les techniques sont des marques commerciales ou des marques
déposées de SailPoint Technologies, Inc. aux États-Unis et/ou dans
d’autres pays. Tous les autres produits ou services sont des marques
commerciales de leurs entreprises respectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Demandes de renseignements des médias:
SailPoint Technologies
Anna
Lindsey, 512-664-8764
Anna.Lindsey@sailpoint.com
www.sailpoint.com