Press release

EURONEXT PUBLIE SES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

AMSTERDAM & BRUXELLES & LISBONNE & LONDRES & PARIS–(BUSINESS WIRE)–Euronext (Paris:ENX) (Amsterdam:ENX) (Brussels:ENX) a annoncé aujourd’hui ses résultats du troisième trimestre 2015. Troisième trimestre record pour les activités de négociation au comptant et de cotation Solide croissance du chiffre d’affaires hors opérations avec des parties liées : +18,4% à 133,0 M€ (T3 2014 : 112,3 M€) Poursuite de la

AMSTERDAM & BRUXELLES & LISBONNE & LONDRES & PARIS–(BUSINESS WIRE)–Euronext (Paris:ENX) (Amsterdam:ENX) (Brussels:ENX) a annoncé
aujourd’hui ses résultats du troisième trimestre 2015.

  • Troisième trimestre record pour les activités de négociation au
    comptant et de cotation
  • Solide croissance du chiffre d’affaires hors opérations avec des
    parties liées : +18,4% à 133,0 M€ (T3 2014 : 112,3 M€)
  • Poursuite de la forte réduction des charges opérationnelles hors
    amortissements : -18,5% par rapport au T3 2014
  • Marge d’EBITDA de 58,0% (T3 2014 : 44,1%)
  • Réalisation avec un an d’avance du premier groupe d’objectifs à
    moyen terme en tant que société indépendante
  • 64 M€ d’économies opérationnelles cumulées au 30 septembre – 74 M€
    en rythme annualisé
  • 64,6 M€ de charges de restructuration associées

« Ce trimestre revêt un caractère exceptionnel pour Euronext en
raison d’une série d’épisodes de volatilité importante sur les marchés
et d’une reprise des introductions en Bourse. Les performances ont été
vigoureuses dans toutes nos activités, ce qui témoigne de la pertinence
de notre stratégie et de la qualité de son exécution. Nous avons par
ailleurs atteint nos objectifs à moyen terme avec un an d’avance sur
notre calendrier. En tant que Directeur général par intérim, je tiens à
saluer le talent et l’efficacité de notre équipe de direction. Nous nous
réjouissons de l’arrivée de Stéphane Boujnah en tant que Président du
directoire et Directeur général d’Euronext ; il mènera notre stratégie
vers une nouvelle étape de son développement.»
a déclaré Jos
Dijsselhof, Directeur général par intérim et Directeur des opérations
d’Euronext NV.

Performances financières

La dynamique positive se maintient avec une progression de +18,4% du
chiffre d’affaires (hors opérations avec des parties liées), qui atteint
133,0 M€ (T3 2014 : 112,3 M€). Ces performances sont en grande partie
nourries par un trimestre exceptionnel pour l’activité de cotation, de
remarquables conditions de marché qui propulsent l’activité de
négociation au comptant et la volatilité dans les dérivés. Ces résultats
ont eu une incidence positive sur le chiffre d’affaires des activités de
négociation et de compensation.

Au T3 2014, le chiffre d’affaires consolidé comprenait 10,3 M€ de
revenus temporaires générés par ICE et d’autres produits qui ont pris
fin le 1er janvier 2015. Ces revenus constatés en 2014
résultaient essentiellement des services de support informatique fournis
au LIFFE pour ses marchés dérivés au Royaume-Uni et aux États-Unis,
ainsi que de la sous-location des surfaces de bureau à Cannon Bridge
House à Londres.

Les charges opérationnelles trimestrielles hors amortissements diminuent
de -18,5% à 55,8 M€ (T3 2014 : 68,5 M€), grâce au maintien d’une stricte
maîtrise des coûts.

Dans ce contexte d’évolution très favorable du chiffre d’affaires et des
charges, l’EBITDA s’inscrit en forte hausse au T3 2015, à 77,1 M€, ce
qui représente une marge de 58%, contre 44,1% ou 54,1 M€ au T3 2014.

Les amortissements diminuent de -9,1% au T3 2015 et s’établissent à
3,8 M€ conformément à la redimensionnement de notre empreinte de coûts
et au cycle de renouvellement des actifs.

Le résultat opérationnel trimestriel avant éléments exceptionnels
ressort à 73,4 M€, en hausse de +46,9% par rapport au T3 2014.

Des charges exceptionnelles de 1,8 M€, principalement constituées de
charges de restructuration, ont été comptabilisées au T3 2015 (T3 2014 :
5,7 M€).

Le taux d’imposition du trimestre ressort à 33,9%, soit 24,4 M€, un taux
légèrement supérieur au taux d’imposition normalisé de l’exercice, de
32,5%, dû à des éléments fiscaux exceptionnels au T3 2015. Le produit
d’impôt de 6,0 M€ enregistré au T3 2014 résultait d’une reprise nette
sur provisions pour impôts. Cela explique la variation de charges
d’impôts de 30,5 millions d’euros au Q3 2015 par rapport au Q3 2014.

Ainsi, le résultat net du T3 2015 s’établit à 47,7 M€, en baisse de-3,7%
par rapport au T3 2014. Ce chiffre représente un BPA de 0,68 € (tant de
base que dilué) à comparer avec un BPA de base et dilué de
respectivement 0,71 € et 0,70 € au T3 2014. Le nombre d’actions utilisé
pour le calcul (de base) était de 69 933 648 au T3 2015 contre 70 M€ au
T3 2014.

Au 30 septembre 2015, la société disposait de 160,0 M€ de trésorerie et
équivalents hors placements financiers, pour une dette totale de
107,9 M€.

Principaux développements relatifs aux activités

  • Cotation

L’activité de cotation a été exceptionnellement dynamique dans une
période de l’année habituellement peu favorable. Le chiffre d’affaires
trimestriel s’est établi à 19,8 M€, en hausse de +50,2% par rapport au
T3 2014 (13,2 M€). Cette remarquable performance est due à l’activité
soutenue des introductions en bourse, parmi lesquelles on a compté de
remarquables opérations telles qu’Altice et de grandes opérations
internationales telles celle de LafargeHolcim.

EnterNext, notre filiale dédiée à la promotion et au développement des
PME-ETI, a poursuivi son excellent début d’année par six nouvelles
cotations et 1,5 Md€ de fonds propres et de dettes levés au T3 2015 (T3
2014 : six nouvelles cotations et 2 Md€ levés).

Les émissions sur les marchés obligataires ont bondi de plus de 170%,
avec 17,3 Md€ levés sur nos marchés au T3 2015 contre 6,3 Md€ au T3 2014
grâce, notamment, à notre initiative Euronext Private Placement Bonds et
à des opérations de référence réalisées par des émetteurs tels que
Sanofi.

Au total, 21,2 Md€ de fonds propres et de dette ont été levés sur nos
marchés au T3 2015, contre 14,8 Md€ au T3 2014. 10 nouvelles cotations
sont intervenues au T3 2015, recueillant 618 M€ contre neuf cotations
pour 1,7 Md€ au T3 2014.

  • Négociation

Marchés au comptant

Le chiffre d’affaires des marchés au comptant a progressé de 31,4% au T3
2015, passant de 37,7 M€ à 49,6 M€. Les volumes quotidiens moyens ont
atteint 8,2 Md€ (+43,2% par rapport au T3 2014).

Cette performance exceptionnelle s’explique en grande partie par une
série d’épisodes de volatilité sur les marchés, l’effondrement continu
des prix des matières premières, des préoccupations quant à l’avenir des
économies de marché émergentes, des turbulences des marchés en Chine
suivies par une dévaluation du yuan, l’instabilité politique au Brésil
et un risque de défaut en Grèce. A ces facteurs se sont ajoutées des
spéculations autour de la décision de septembre du Comité de politique
monétaire (FOMC – Federal open Market Committee) de la Réserve fédérale
américaine en matière de taux d’intérêt.

L’extrême concentration et l’ampleur de ces événements extérieurs
doivent être considérées comme des phénomènes exceptionnels et non comme
une indication de l’activité au T4.

Nous restons attentifs à notre part du marché actions. La nouvelle
structure de notre programme de soutien à la liquidité des valeurs de
référence (programme SLP) encourage les intervenants les plus
performants à améliorer la qualité du marché et à accroître la part de
marché. De ce fait, notre part de marché est stable à 64,6% au T3 2015.

L’activité sur le segment des ETF est restée particulièrement dynamique
au T3 2015 avec un volume quotidien moyen de 620 M€, en hausse de 104%
par rapport au T3 2014. Le 25 août 2015 a marqué un nouveau record de
volume quotidien moyen, avec 1 870 M€ négociés sur le carnet d’ordres.
Nous avons accueilli 14 nouvelles cotations au cours du trimestre.

Marchés dérivés

Le chiffre d’affaires des marchés dérivés a progressé de +5,3% au T3
2015 par rapport au T3 2014, pour atteindre 11,9 M€. Les volumes des
produits sur indices ont augmenté de +3,4% par rapport au T3 2014. Le
contrat à terme sur le CAC40 demeure le contrat à terme sur indice
national le plus négocié en Europe et, globalement, le deuxième contrat
à terme sur indice le plus négocié. L’activité de négociation sur le
segment des options sur actions a progressé de +5,8% par rapport au T3
2014 sous l’effet d’une volatilité importante.

L’européanisation de notre activité de dérivés sur actions s’est
poursuivie : des contrats à terme sur actions individuelles non cotées
sur Euronext ont été cotés en juillet ; des options hebdomadaires sur
valeurs belges et françaises ont été lancées en août et nous avons
étendu le segment des options spotlight au marché parisien. En outre, à
ce jour, sept membres négocient des EFP (Exchange-for-physical) sur les
indices AEX et CAC et d’autres membres conduisent actuellement des
essais.

Le volume d’activité dans les dérivés de matières premières a augmenté
de +21,2% au T3 2015 par rapport au T3 2014, dopé par la vague de
chaleur de début juillet qui a généré des incertitudes quant à la
campagne de récolte et accentué la volatilité. Il faut souligner que
l’application d’un nouveau calendrier d’échéances, remplaçant l’échéance
unique de novembre par deux échéances, l’une en septembre, l’autre en
décembre, a contribué à grossir les volumes par rapport au T3 2014.

  • Données de marché et indices

Le chiffre d’affaires des données de marché et indices s’est établi à
24,4 M€, en progression de +1,2% par rapport au T3 2014 (24,1 M€) grâce
au début prometteur de notre nouvelle plateforme d’indices globale
ouverte fin septembre. Après nos activités de lancement à Paris, Londres
et Amsterdam, nous avons trouvé des accords au T3 2015 sur trois
nouveaux indices personnalisés – dont l’un aboutira ultérieurement à une
nouvelle famille d’indices. Les clients continuent de citer la qualité
de nos services, notre réactivité et la rapidité de mise sur le marché
parmi les facteurs qui nous différencient par rapport à nos concurrents.
Nous avons également conclu plusieurs contrats de licence d’indices et
plusieurs contrats de calcul.

  • Post-négociation

Compensation

Le chiffre d’affaires des activités de compensation a bénéficié des
excellentes performances de notre activité de dérivés de matières
premières et des volumes dynamiques sur le segment des dérivés
financiers. Le chiffre d’affaires s’est ainsi établi à 14,6 M€, en
hausse de +22,2% par rapport au T3 2014 (11,9 M€).

Règlement-livraison et conservation

Le chiffre d’affaires d’Interbolsa au Portugal s’est élevé à 4,8 M€, en
recul de 7,6% par rapport au T3 2014 (5,2 M€) sous l’effet de la baisse
des actifs de dette privée et publique en conservation au Portugal.

  • Solutions de marché et autres activités

Le chiffre d’affaires des solutions de marché a reculé de -5,9% au T3
2015 par rapport au T3 2014 (de 8,4 M€ à 7,9 M€), celle-ci résultant de
notre intention de regrouper les clients sur la nouvelle plateforme et
de réduire les projets hérités. Le chiffre d’affaires des solutions de
marché restera limité dans un contexte de mise à jour de notre
infrastructure de négociation et jusqu’à la migration des clients sur la
nouvelle plateforme en 2017.

Principaux développements relatifs à la société

  • Gouvernance

La procédure de sélection d’un nouveau directeur général s’est conclue
par la nomination de Stéphane Boujnah annoncée le 10 septembre 2015.
Stéphane quitte Santander Global Banking and Markets où il était
Responsable France et Benelux depuis 2010 et Responsable Europe
continentale depuis juin 2014. Ses qualités de dirigeant au sein de
groupes internationaux et sa solide expérience des marchés financiers,
tout particulièrement dans la gestion d’une clientèle d’entreprises et
d’investisseurs mondiaux, en font un candidat hautement qualifié pour
ces fonctions. Sa nomination a été approuvée à l’unanimité en Assemblée
générale extraordinaire le 27 octobre 2015. Toutes les approbations
règlementaires ont a présent été reçues. Stéphane Boujnah prendra ses
fonctions le 16 novembre 2015.

  • Réalisation du premier groupe d’objectifs à moyen terme en tant que
    société indépendante

À la clôture de l’exercice, nous anticipons un taux de croissance
composé du chiffre d’affaires sur deux ans compris entre 9% et 10%, qui
souligne la redynamisation réussie de notre activité dans un contexte
d’amélioration de la situation économique dans la zone euro.

Profitant du contexte économique favorable, nous continuons à donner la
priorité au bon dimensionnement de notre structure de coûts et avons
différé certains investissements dans de nouvelles activités. Nous
devrions ainsi réaliser 80 M€ d’économies opérationnelles nettes en
rythme annualisé d’ici à la fin de l’année. Le coût des projets reporté
sera comptabilisé au compte de résultat des prochains trimestres.

La marge d’EBITDA de l’exercice 2015 devrait s’établir à environ 55%,
alors qu’elle s’élevait à 45,8% en 2014.

Le montant cumulé des charges de restructuration que la Société aura
constatées pour réaliser ces économies ne devrait pas dépasser 70 M€ à
la clôture de l’exercice 2015. D’autres charges de restructuration
seront comptabilisées au cours des prochains exercices.

Euronext communiquera au marché un nouvel ensemble d’objectifs à moyen
terme à la suite de la prise de fonctions de Stéphane Boujnah à la
direction générale d’Euronext et au terme d’une période raisonnable
d’adaptation.

  • Séance plénière de la commission des sanctions de l’AMF

Une séance plénière de la commission des sanctions de l’AMF s’est tenue
le 4 novembre 2015, en lien avec les activités de marché de NYSE
Euronext en 2009. Au cours de cette audience, le rapporteur de l’AMF a
proposé qu’Euronext Paris soit passible d’une amende allant jusqu’à 4
millions d’euros. Euronext Paris réfute avoir enfreint les règles de
l’AMF et conteste avoir commis un quelconque manquement à ses
obligations professionnelles. Euronext Paris souligne que le montant
proposé par le rapporteur de l’AMF est à titre indicatif à l’attention
des autres membres de la commission et ne préjuge absolument pas de la
décision finale. Cette proposition ne change pas l’analyse de la
situation de l’entreprise et n’a pas eu d’impact sur le troisième
trimestre 2015.

  • Rachat d’actions

Euronext a racheté 317 195 actions dans le cadre de la première tranche
de son programme de rachat d’actions qui vise à couvrir le risque pour
les cours qui découle des anciens plans d’actionnariat salarié. Ce
programme est mis en œuvre par un mandataire indépendant depuis son
démarrage le 3 août 2015. Ces actions ont été rachetées à un prix
unitaire moyen de 39,7321 € pour un montant total de 12,6 M€.

Une deuxième tranche démarrera bientôt afin de couvrir le plan de
participation à long terme (LTI) pour 2015, l’objectif étant de le
conclure avant la clôture de l’exercice. Euronext compte procéder à des
rachats d’actions en continu afin de couvrir le risque pour les cours
découlant des plans d’actionnariat salarié.

Mesures financières non IFRS

Afin de faciliter les comparaisons, la Société présente des mesures non
IFRS et non auditées :

  • Charges opérationnelles hors amortissements ;
  • EBITDA, marge d’EBITDA.

Ces mesures sont définies comme suit :

  • Les charges opérationnelles hors amortissements sont égales à la somme
    des salaires et avantages au personnel et des autres charges
    opérationnelles ;
  • L’EBITDA est le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels et
    amortissements ;
  • La marge d’EBITDA est le résultat opérationnel avant éléments
    exceptionnels et amortissements divisé par le chiffre d’affaires.

Les mesures non IFRS ne doivent pas être considérées séparément ni comme
un substitut aux mesures IFRS comparables ; elles ne doivent être lues
que conjointement avec les états financiers consolidés.

Ce communiqué de presse est disponible en anglais, français,
néerlandais et portugais ; toutefois la version anglaise prévaut.

Calendrier financier

Résultats de l’exercice 2015       17 février 2016
Résultat du T1 2016 12 mai 2016
Assemblée générale annuelle 12 mai 2016
Résultats du T2 2016 28 juillet 2016
 

À propos d’Euronext

Euronext est le principal opérateur de la zone euro avec plus de 1 300
émetteurs représentant une capitalisation boursière totale de 3 100
milliards d’euros, dont 24 valeurs phares composant l’indice de
référence EURO STOXX 50® et une clientèle nationale et internationale
solide et diversifiée.

Euronext gère des marchés au comptant et dérivés réglementés et
transparents. Son offre recouvre des produits variés tels que les
actions, les ETF (Exchange Traded Funds), les warrants et certificats,
les obligations, les dérivés sur actions, les dérivés sur matières
premières et les indices. Euronext met également à profit son expertise
en fournissant des solutions technologiques et des services administrés
à des tiers. Euronext comprend ses marchés réglementés, Alternext, son
Marché libre ; et dispose d’EnterNext, sa filiale dédiée au financement
des PME-ETI par les marchés de capitaux.

Avertissement

Ce communiqué de presse est fourni à titre d’information uniquement et
ne constitue pas une recommandation d’investissement. Bien que tout le
soin nécessaire ait été apporté à sa rédaction, il est fourni « en
l’état », sans aucune garantie de sorte qu’Euronext ne peut être tenue
responsable de l’utilisation directe ou indirecte des informations y
contenues. Aucune information contenue ou à laquelle il est fait
référence dans ce communiqué de presse ne peut être considérée comme
créatrice de droits ou d’obligations à la charge d’Euronext. La création
de droits et d’obligations afférents à des instruments financiers qui
sont négociés sur les marchés organisés par les filiales d’Euronext ne
peut résulter que des seules règles de l’opérateur de marché concerné.
Tous les droits de propriété et intérêts dans ou liés au présent
communiqué sont la propriété entière et exclusive d’Euronext.

Les informations contenues dans le présent communiqué de presse ne
valent qu’au jour de sa publication. Euronext désigne Euronext N.V. et
ses affiliés. Pour toute information concernant les marques et droits de
propriété intellectuelle d’Euronext, merci de vous référer au site
Internet suivant https://www.euronext.com/terms-use.

© 2015, Euronext N.V. – Tous droits réservés.

Contacts

Media
Caroline Nico, +33 1 70 48 24 41
cnico@euronext.com
ou
Analystes
et investisseurs

Stephanie Bia, +33 1 70 48 24 17
sbia@euronext.com