Press release

EUROTAPES : Des supraconducteurs pour la « transition énergétique » en Europe

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La recherche sur la supraconductivité produit des résultats encourageants qui ne mèneront pas seulement au développement d’autoroutes électriques à travers l’Europe mais permettront également d’atteindre une plus grande efficacité énergétique et de réduire les coûts des énergies renouvelables et des projets internationaux de recherche comme CERN et ITER. En outre, ces résultats pourraient aussi être

La recherche sur la supraconductivité produit des résultats
encourageants qui ne mèneront pas seulement au développement
d’autoroutes électriques à travers l’Europe mais permettront également
d’atteindre une plus grande efficacité énergétique et de réduire les
coûts des énergies renouvelables et des projets internationaux de
recherche comme CERN et ITER. En outre, ces résultats pourraient aussi
être utilisés dans le futur pour développer un avion tout électrique.

BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–Eurotapes,
l’un des plus importants projets européens de recherche sur la
supraconductivité, a obtenu des résultats très prometteurs en matière
d’applications industrielles dans des secteurs tels que la génération et
la transmission d’électricité, les champs magnétiques utilisés dans le
cadre de la recherche de pointe, comme pour les projets CERN
et ITER,
mais également l’aéronautique et le transport.

Le projet a pour objectif de réduire de façon substantielle les coûts de
production à 100 €/kA m en simplifiant l’architecture du conducteur, et
de concevoir une unité de production de bande supraconductrice de 600 m
de long tout en améliorant les performances à hauts champs magnétiques
pour différentes plages de température.

Au cours des prochaines décennies, de nouvelles autoroutes électriques
seront construites à travers l’Europe, ayant un voltage nettement
inférieur aux lignes de transmission actuelles, ce qui permettra de
transporter du courant continu avec une efficacité électrique de 95 %.

« À long terme, ce projet rendra l’énergie renouvelable plus compétitive
en permettant aux turbines éoliennes offshore de produire de plus vastes
quantités d’électricité, grâce à une meilleure efficacité énergétique et
à une réduction des coûts du générateur, » affirme Xavier Obradors,
coordinateur du projet issu de l’ICMAB-CSIC.

Plusieurs chercheurs d’Eurotapes se sont vu attribuer des prix
d’excellence pour leurs contributions révolutionnaires à la
compréhension et à l’amélioration des bandes supraconductrices. Enfin,
deux sociétés dérivées participent à l’exploitation commerciale des
résultats, en plus de consortiums industriels importants.

Note d’information : Eurotapes est un projet d’une durée de 4½ ans
réunissant des acteurs internationaux de premier plan dans le domaine de
la supraconductivité tant au niveau de la recherche qu’au niveau
industriel :
l’université de Cambridge
, l’université
d’Anvers
, l’université
autonome de Barcelone
, l’université
technique de Cluj-Napoca
, l’université
de Gand
, l’université
des technologies de Vienne
, l’institut
de science des matériaux de Barcelone
, ENEA,
l’académie
slovaque des sciences IEE
, l’Institut
Néel du CNRS
, IFW,
LEITAT,
Bruker,
Evico,
Theva,
Nexans,
La
Farga
, Oxolutia,
KIT
et

Deutsche Nanoschicht
.

###

Ce projet a reçu des fonds du septième programme-cadre de l’Union
européenne pour des actions de recherche, de développement technologique
et de démonstration en vertu de la convention de subvention no 280432.

Clause de non-responsabilité
Cette publication ne reflète que
l’opinion de l’auteur. L’Union européenne n’est pas responsable de
l’utilisation qui pourrait être faite des informations qui y sont
contenues.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts avec la presse
EUROTAPES
Max Viallon, +34 93 788 23 00
mviallon@leitat.org