Press release

Eutelsat Communications annonce une croissance de son chiffre d’affaires de 7,2% et de son resultat net de 43,6% pour l’exercice 2008-2009

0 0 Donnez votre avis

PARIS, July 31 /PRNewswire/ — – Le groupe releve ses objectifs a court et moyen terme – Croissance robuste de toutes les activités : chiffre d’affaires en hausse de 7,2% à 940,5 MEUR ; – Marge d’EBITDA[1] à 78,9% maintenue au meilleur niveau des grands opérateurs de satellites ; – Forte progression du résultat net

PARIS, July 31 /PRNewswire/ —

    
    - Le groupe releve ses objectifs a court et moyen terme

    - Croissance robuste de toutes les activités : chiffre d'affaires en
      hausse de 7,2% à 940,5 MEUR ;

    - Marge d'EBITDA[1] à 78,9% maintenue au meilleur niveau des grands
      opérateurs de satellites ;

    - Forte progression du résultat net part du Groupe : + 43,6% à 247,3 MEUR ;

    - Proposition de distribution de près de 59% du résultat net part du
      Groupe, soit 0,66EUR par action ;

    - Solidité financière renforcée : endettement net amélioré à 3,13 fois
      l'EBITDA ;

    - Nouvelles ambitions pour la période 2009-2012 :

         - Croissance annuelle moyenne pondérée des ventes de 7%, avec un
           Chiffre d'affaires supérieur à un milliard d'euros dès 2009-2010,

         - Objectif d'EBITDA supérieur à 780 MEUR pour 2009-2010,

         - Marge d'EBITDA maintenue à un niveau élevé de l'ordre de 77% pour
           chacun des trois exercices jusqu'en juin 2012.

Eutelsat Communications (ISIN : FR0010221234 – Euronext Paris : ETL), l’un des premiers opérateurs mondiaux de satellites, annonce aujourd’hui ses résultats pour l’exercice clos le 30 juin 2009.

    
    Douze mois clos le 30 juin                       2008    2009   Variation

                    Principaux éléments du compte de résultat
    Chiffre d'affaires                        MEUR   877,8   940,5     +7,2%
    EBITDA                                    MEUR   695,7   742,1     +6,7%
    Marge d'EBITDA                             %      79,3    78,9         -
    Résultat Net Part du Groupe               MEUR   172,3   247,3    +43,6%
    Résultat dilué par action                 EUR    0,789   1,126    +42,7%

              Principaux éléments du tableau des flux de trésorerie
    Trésorerie provenant des opérations       MEUR   566,6   654,7    +15,6%
    d'exploitation
    Investissements                           MEUR   422,5   416,6     -1,4%
    Flux de trésorerie opérationnelle         MEUR   144,1   358,7[2]  +149%
    disponible

                   Principaux éléments de structure financière
    Dette nette                               MEUR   2 422   2 326       -4%
    Dette nette/EBITDA                         X      3,48    3,13         -

                               Carnet de commandes
    Carnet de commandes                      MdsEUR   3,41    3,94    +15,5%

A taux de change constant, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 5,9%.

Commentant les résultats de l’exercice 2008/2009, Giuliano Berretta, Président-directeur général d’Eutelsat Communications, a déclaré : « S’inscrivant dans une dynamique ininterrompue depuis son introduction en bourse, les résultats du Groupe continuent de progresser à un rythme soutenu tant en chiffre d’affaires qu’en résultat net. L’augmentation des revenus de toutes les activités d’Eutelsat est d’autant plus remarquable cette année que les premières ressources apportées par le lancement de nouveaux satellites n’ont été mises en service qu’aux troisième et quatrième trimestres. Cette performance témoigne également de l’engagement des équipes d’Eutelsat qui travaillent pour garantir la satisfaction de nos clients, accroître la compétitivité de notre entreprise et sa capacité d’innovation.

Ces résultats traduisent plusieurs éléments porteurs de tendances très favorables pour l’avenir : l’essor continu des bouquets de télévision tiré par l’arrivée de nouvelles offres en haute définition, un effet significatif de hausse de prix lors du renouvellement des contrats, la reprise confirmée des services de données et le développement des services à valeur ajoutée du Groupe sur les marchés de l’accès Internet. En progression de 530 millions d’euros à plus de 3,9 milliards, notre carnet de commandes représente aujourd’hui l’équivalent de plus de 4 années de chiffre d’affaires et renforce la visibilité du Groupe sur ses revenus. Sur le plan opérationnel, l’achèvement de la première phase du programme important de renouvellement et développement de nos ressources en orbite souligne l’excellence technique de nos équipes. Le lancement de trois satellites et le redéploiement de trois autres en moins de cinq mois nous a permis d’augmenter de 88 répéteurs nos ressources opérationnelles. Nous avons à la fois renforcé la flexibilité de notre flotte, accru la sécurisation de notre position phare HOT BIRD(TM) et doté de capacités additionnelles quatre positions orbitales en fort développement (7degrees Ouest, 9degrees Est, 10degrees Est et 16degrees Est).

Nous abordons ainsi l’année 2009-2010 avec confiance et ambition, adossés à des atouts structurels forts. Nous exerçons un métier d’infrastructure, caractérisé par des contrats de long terme qui lissent les impacts de la conjoncture sur notre activité. En outre, dans la chaîne de valeur de nos clients, nous constituons un maillon essentiel pour l’alimentation de leurs réseaux ou la distribution de leurs services vers leurs propres clients. Enfin, nos relais de croissance sont nombreux et bien identifiés. L’évolution des formats et des usages de la télévision numérique, tels que la haute définition, mais également le cinéma numérique et la 3D constituent de formidables réserves de croissance dans l’ensemble des pays couverts par notre flotte. De même, la volonté affichée par de nombreux états d’assurer un accès universel au haut débit confirme le rôle incontournable des satellites pour assurer le complément des réseaux terrestres.

Avec le lancement de 5 satellites d’ici fin 2011, dont KA-SAT qui permettra de faire de l’Internet par satellite un véritable marché de masse, notre Groupe dispose d’une solide base d’expansion pour nous permettre de revoir à la hausse nos objectifs à court et moyen terme. Nous visons pour l’année 2009-2010 plus d’1 milliard d’euros de chiffre d’affaires et inscrivons cet objectif dans un rythme moyen de croissance de 7% sur 3 ans, avec une marge d’EBITDA maintenue, chaque année jusqu’en juin 2012, à un niveau élevé de l’ordre de 77%.

Avant de conclure, je souhaite saluer l’arrivée de Michel de Rosen dont le parcours remarquable à la tête d’entreprises internationales lui donne tous les atouts pour rejoindre la direction de notre Groupe et en devenir le Directeur Général en novembre prochain. Je me réjouis de conjuguer nos savoir-faire et de travailler en étroite collaboration avec Michel pour assurer la croissance à long terme d’Eutelsat.

Forts des excellents résultats réalisés cette année et fidèle à sa politique d’assurer à ses actionnaires une rémunération attrayante, le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale la distribution d’un montant de 0,66 euro par action correspondant à près de 59% du résultat net part du Groupe. »

EXCELLENTE PERFORMANCE de toutes les activites du groupe

Note : sauf indication contraire, tous les taux de croissance ou comparaisons sont exprimés par rapport à l’exercice précédent ou par rapport au 30 juin 2008. Les contributions de chaque application au chiffre d’affaires sont calculées hors « Autres Revenus» et hors « Revenus non-récurrents ».

Chiffre d’affaires par application (en millions d’euros)

    
                                                        Variation
    Douze mois clos le 30 juin      2008     2009   (en MEUR) (en %)
    Applications Vidéo              649,4    679,7    +30,3     +4,7
    Services Données & Valeur       152,5    173,0    +20,5    +13,4
    Ajoutée
         Dont Services de Données   117,8    134,1    +16,4    +13,9
           Dont Services à Valeur    34,7     38,8     +4,1    +11,9
                          Ajoutée
    Multi-usages                     58,1     75,4    +17,3    +29,8
    Autres revenus                   17,8     10,7     (7,1)      NA
    Sous-total                      877,8    938,8   + 61,0   +7,0[3]
    Revenus non récurrents[4]         -        1,8     +1,8       NA
    Total                           877,8    940,5    +62,8     +7,2

APPLICATIONS VIDEO (73,3% du chiffre d’affaires)

A 679,7 MEUR, les Applications Vidéo progressent de 4,7% sur l’exercice. Cette hausse est d’autant plus remarquable que les nouvelles ressources en orbite n’ont été opérationnelles qu’à partir de février 2009, avec l’entrée en service, au troisième trimestre du satellite HOT BIRD(TM) 9 et, au quatrième, d’ATLANTIC BIRD(TM) 4A[5]. Ces satellites ont permis, par effet de cascade, la relocalisation des satellites HOT BIRD(TM) 7A (renommé EUROBIRD(TM) 9A) à la position 9degreesEst et ATLANTIC BIRD(TM) 4 (renommé EUROBIRD(TM) 16) à la position 16degreesEst.

    
    Cette croissance reflète plusieurs éléments :

    - une hausse de prix sur des contrats renouvelés en cours d'exercice sur
      la position HOT BIRD(TM) ;

    - une demande de capacité toujours soutenue, en particulier sur quatre
      positions orbitales :

    - 9degreesEst, en couverture de l'Europe, qui voit son nombre de chaînes
      doubler avec l'expansion des clients existants et l'arrivée de nouveaux
      bouquets comme le russe Platforma ;

    - 36degrees Est, en couverture de la Russie et de l'Afrique
      subsaharienne, avec l'essor continu des bouquets russes NTV+ et 
      TRICOLOR et du bouquet africain MultiChoice ;

    - 16degrees Est tiré par le développement des bouquets d'Europe centrale
      tels que Digitalb (Albanie), Total TV (Balkans) et TVR (Roumanie) ;

    - 7degrees Ouest, exploitée en collaboration avec l'opérateur égyptien
      Nilesat sur l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, dont les ressources
      ont été augmentées avec l'entrée en service au début du quatrième 
      trimestre du nouveau satellite ATLANTIC BIRD(TM) 4A.

    - la progression significative (+ 75%) du nombre de chaînes haute
      définition (TVHD) transportées par les satellites du Groupe : ce 
      nombre est passé de 49 TVHD à 86 TVHD (+37) au cours de l'exercice, 
      avec l'expansion des offres des grands bouquets existants, notamment 
      Sky Italia, Cyfra +, Cyfrowy Polsat et NTV +, et l'arrivée de 
      nouveaux services comme le russe Platforma HD. Eu égard au fait que 
      la haute définition requiert 2,5 fois plus de capacité que la 
      définition standard, cette progression équivaut à la diffusion de près 
      de 100 nouvelles chaînes de télévision en définition standard.

Dernier fait marquant de l’exercice, le Groupe a lancé en juin 2009 sur le satellite ATLANTIC BIRD(TM) 3 le service FRANSAT. Ce service sans abonnement réunit toutes les chaînes gratuites de la TNT française afin de permettre aux foyers situés à l’écart des émetteurs terrestres de continuer à recevoir la télévision gratuite française après l’arrêt de l’analogique. Pour 1,5 million de foyers français situés en zone d’ombre et déjà équipés d’une antenne pointée vers ATLANTIC BIRD(TM) 3 pour recevoir la télévision analogique, le passage au numérique se limitera ainsi à un changement de décodeur sans modification de l’antenne.

Au 30 juin 2009, le nombre de chaînes de télévision transportées par Eutelsat s’établissait ainsi à 3 191, dont 86 en Haute Définition.

Un élément complémentaire d’appréciation de la vigueur de l’activité Vidéo du Groupe est la forte progression de l’audience TV des positions orbitales recueillie par l’Observatoire 2009 des Foyers Satellite et Câble. Cette étude montre une progression de l’audience globale des satellites de télédiffusion du Groupe sur les deux dernières années de 10%, passant ainsi de 173 millions à 190 millions de foyers. Cette progression confirme le leadership de la position HOT BIRD(TM) en termes d’audience, avec 123 millions de foyers équipés pour la réception directe ou via les réseaux câblés, ainsi que l’attractivité des positions orbitales du Groupe desservant les marchés de son Second Continent[6].

SERVICES DE DONNEES ET A VALEUR AJOUTEE (18,6% du chiffre d’affaires)

Les Services de Données s’inscrivent en forte progression de 13,9% à 134,1 MEUR. Ils confirment une demande soutenue sur les marchés des télécommunications fixes et mobiles et de l’Internet, en particulier en Afrique, en Asie centrale et au Moyen-Orient. Sur ces marchés, le satellite s’impose comme la solution la plus économique pour alimenter ou interconnecter des réseaux locaux répartis sur de larges territoires.

La performance des Services de Données reflète également l’entrée en service, au cours du dernier trimestre, des charges utiles en bande Ku et C du satellite W2A offrant des couvertures privilégiées d’interconnexion entre l’Europe, l’Afrique, l’Asie centrale et du Sud et l’Amérique du Sud. L’ouverture de ces ressources a permis d’activer immédiatement un ensemble de contrats auprès des opérateurs majeurs de télécommunications comme France Telecom ou encore PCCW Global.

Grâce aux excellentes couvertures des satellites exploités aux positions 10degrees Est, 7degrees Est, 21,5degrees Est et 12,5degrees Ouest, cette activité a remporté de nombreux nouveaux contrats de long terme avec des acteurs majeurs comme Algérie Telecom, Hughes Network Systems, Telespazio, Horizon Satellite Services, London Satellite Exchange, ORG ou encore Etisalat.

Les Services à Valeur Ajoutée enregistrent une croissance de 11,9%, à 38,8 MEUR, tirée en particulier par les services d’accès direct à l’Internet (+24%) à destination des entreprises et des collectivités, qui restent le premier moteur de croissance de ces activités. Le parc des équipements D-STAR[7] en exploitation a ainsi crû de 11 % à 9 914 terminaux, l’Afrique et le Moyen-Orient représentant ses deux principales zones d’expansion. Après le succès des tests effectués l’an dernier, on citera également le déploiement par la SNCF sur son réseau TGV Est de la solution D-STAR développée pour permettre de connecter à l’Internet les trains à grande vitesse.

En parallèle, le Groupe a poursuivi le développement du réseau de commercialisation de son service TOOWAY(TM)[8] d’accès à l’Internet pour le grand public : de nombreux accords de distribution ont été signés, avec, en particulier, Telecom Italia et Fastweb en Italie, 3 en Irlande, El Corte Inglés en Espagne ou encore Hellas On Line en Grèce. L’objectif d’Eutelsat est de préparer ainsi l’arrivée, fin 2010, de son satellite KA-SAT. TOOWAY(TM), exploité actuellement sur les satellites HOT BIRD(TM) 6 et EUROBIRD(TM) 3, réunit tous les atouts pour assurer le parfait complément de couverture des réseaux terrestres de haut débit et répondre à l’ambition d’un nombre croissant de gouvernements d’assurer d’ici 2012 un accès universel au haut débit sur leur territoire.

SERVICES MULTI-USAGES (8,1% du chiffre d’affaires)

En progression de 29,8%, les services Multi-usages affichent une croissance particulièrement vigoureuse grâce à :

    
    - une demande de capacité additionnelle, notamment en Asie
      centrale et au Moyen-Orient, pour des services gouvernementaux, 
      conjuguée à une hausse des prix lors du renouvellement de contrats 
      arrivés à échéance ;

    - l'appréciation significative du dollar américain par rapport à
      l'euro. A taux de change constant, la croissance des activités
      Multi-usages se serait établie à 18%.

Autres revenus et revenus non récurrents

Les autres revenus enregistrés sur l’exercice s’élèvent à 10,7 MEUR. La baisse de 7,1 MEUR s’explique par le niveau exceptionnellement élevé des gains sur couvertures de change réalisés l’année dernière. Les revenus non récurrents correspondent, quant à eux, à une indemnité de 1,8 MEUR liée au retard de livraison du satellite W2M.

AUGMENTATION DE 15,5% DU CARNET DE COMMANDES[9]

Reflétant l’excellente performance commerciale ainsi que le renforcement et le renouvellement, au second semestre, des ressources en orbite, le carnet de commandes a progressé au cours de l’exercice deux fois plus vite que le chiffre d’affaires. Il s’établit ainsi à plus de 3,9 MdsEUR au 30 juin 2009 ce qui représente plus de 4 années de chiffre d’affaires du Groupe.

Avec une durée de vie moyenne résiduelle pondérée de ses contrats dans le carnet de commandes proche de 8 ans, le Groupe améliore encore sa visibilité tant sur son chiffre d’affaires que sur ses flux de trésorerie opérationnelle à long terme.

Principaux indicateurs sur le carnet de commandes

    
    Au 30 juin                                              2008      2009
    Valeur des contrats (en milliards d'euros)               3,4      3,9
    Durée de vie résiduelle pondérée des contrats (en        
    années)                                                  7,4      7,8
    Poids des Applications Vidéo                             93%      92%

PREMIERES ETAPES DU PLAN D’EXPANSION EN ORBITE

Mise en service de nouvelles capacités satellitaires

Au cours du second semestre, Eutelsat a réalisé la première partie de son programme de déploiement, visant à sécuriser et augmenter ses ressources en orbite.

Le Groupe a ainsi procédé à la mise en service opérationnelle de 3 nouveaux satellites afin de renforcer la sécurisation à sa position phare HOT BIRD(TM) à 13degreesEst (HOT BIRD(TM) 9) et d’augmenter ses ressources en orbite aux positions 7degreesOuest (ATLANTIC BIRD(TM) 4A) et 10degreesEst (W2A).

La réussite de ces lancements a permis au Groupe de tirer pleinement parti de la flexibilité de sa flotte de satellites. C’est ainsi qu’il a procédé au redéploiement de 3 de ses satellites existants[10] afin d’accroître ses ressources aux positions orbitales 9degreesEst (EUROBIRD(TM) 9A), 16degreesEst (EUROBIRD(TM) 16[11]) et 4degreesEst (W1).

En conséquence, le Groupe exploite un total de 589 répéteurs en orbite stable au 30 juin 2009, contre 501 répéteurs au 30 juin 2008.

Poursuite d’une politique active d’investissement

Le Groupe a en outre poursuivi une politique active d’investissement au cours de l’exercice avec la commande de deux nouveaux satellites :

    
    - W3C : commandé à Thalès Alenia Space, ce satellite de grande
      capacité aura la mission initiale du satellite W3B que le Groupe a 
      décidé d'affecter à la position orbitale 16degreesEst suite à 
      l'anomalie majeure survenue en janvier 2009[12] sur le satellite W2M. 
      W3C aura ainsi pour mission d'augmenter et sécuriser les ressources à 
      la position orbitale 7degreesEst et de pallier le risque d'un échec 
      au lancement des satellites W7 ou W3B.

    - ATLANTIC BIRD(TM) 7 : commandé à Astrium, cet autre satellite de
      grande capacité aura pour mission de prendre le relais du satellite
      ATLANTIC BIRD(TM) 4A à la position orbitale 7degrees Ouest pour 
      augmenter de façon significative les ressources de cette position 
      orbitale clé de télédiffusion sur le Moyen-Orient et Afrique du Nord 
      exploitée conjointement avec Nilesat. Il remplacera à la position 
      7degrees Ouest le satellite ATLANTIC BIRD(TM) 4A (ex HOT BIRD(TM) 10) 
      qui rejoindra alors la position orbitale 13degrees Est.

Amélioration de la flexibilité opérationnelle du Groupe

Grâce à la bonne exécution des premières étapes de son plan de déploiement, le Groupe a été en mesure de répondre à la demande soutenue de capacité sur ses positions orbitales, ainsi que l’illustre la progression du nombre de répéteurs loués au 30 juin 2009 (+55).

Il a aussi amélioré de façon significative la flexibilité opérationnelle de sa flotte, dont le taux de remplissage s’établit à 88,8% au 30 juin 2009 contre plus de 97% à la fin du premier semestre de l’exercice.

Evolution de la flotte

    
                               30 juin 2008 31 décembre 2008  30 juin 2009
    Nombre de répéteurs             
    opérationnels[13]               501            501            589
    Nombre de répéteurs             
    loués[14]                       468            488            523
    Taux de remplissage            93,4%          97,6%          88,8%

Solaris Mobile Ldt

En mai 2009, Solaris Mobile Ldt, la société commune créée avec SES ASTRA, s’est vue attribuer par la Commission européenne l’usage d’un spectre de 2x15Mhz en bande S. Les tests en orbite sur la charge utile appartenant à Solaris Mobile Ltd ne répondant pas aux spécifications contractuelles, une demande d’indemnisation pour la valeur totale de cette charge utile embarquée sur le satellite W2A a été déposée par Solaris Mobile auprès de ses assureurs. Néanmoins, Solaris Mobile Ltd reste confiante dans sa capacité à remplir les objectifs relatifs à l’attribution des fréquences par la Commission européenne. Cet incident est sans conséquence sur le fonctionnement des charges utiles en bande C et Ku du satellite W2A.

Forte progression des resultats

Extrait du compte de résultat consolidé (en millions d’euros)[15]

    
    Douze mois clos le 30 juin                     2008      2009   Variation
                                                                       (%)
    Chiffre d'affaires                            877,8     940,5     + 7,2%
    Charges opérationnelles[16]                  (182,1)   (198,4)    + 9,0%
    EBITDA[17]                                    695,7     742,1     + 6,7%
    Dotations aux amortissements[18]             (300,9)   (294,2)    - 2,2%
    Autres produits et charges opérationnels      (16,0)     23,8         -
    Résultat opérationnel                         378,8     471,6    + 24,5%
    Résultat financier                           (109,1)    (99,6)    - 8,7%
    Impôts sur les sociétés                       (97,5)   (128,0)   + 31,3%
    Quote-part de résultat des sociétés mises en   
    équivalence                                    11,2      15,9    + 42,5%
    Intérêts minoritaires                         (11,1)    (12,6)    +13,1%
    Résultat Net, Part du Groupe                  172,3     247,3     +43,6%

Maintien de la marge d’EBITDA au plus haut niveau des grands opérateurs de satellites

L’EBITDA progresse de plus de 46 MEUR par rapport à l’exercice précédent, reflétant l’excellente performance commerciale et le maintien d’une stricte discipline en matière de coûts.

A 78,9%, la marge d’EBITDA demeure au plus haut niveau des grands opérateurs mondiaux de satellites.

Les charges opérationnelles représentent 21,1% du chiffre d’affaires 2008-2009 contre 20,7% pour l’exercice 2007-2008. Leur croissance de 9% (+16 MEUR) par rapport à l’exercice précédent traduit :

    
    - un effet de comparaison lié au niveau exceptionnellement élevé de
      reprise de provisions intervenue au cours de l'exercice précédent.
      Retraité de cet effet non récurrent, la progression des charges 
      opérationnelles n'excède pas 6,8% ;

    - l'augmentation des ressources consacrées au développement de ses
      activités, notamment commerciales, liées à ses nouvelles capacités ;

    - un accroissement de la taxe professionnelle consécutive à
      l'amélioration des résultats au cours de l'exercice précédent.

Hausse du résultat opérationnel de 24,5%

Le résultat opérationnel progresse de plus de 90 MEUR par rapport à l’exercice précédent et s’établit à 471,6 MEUR.

Outre la croissance robuste de l’EBITDA, cette augmentation reflète les éléments ponctuels suivants :

    
    - une réduction des dotations aux amortissements (-6,6 MEUR) imputable à
      la fin de l'amortissement de satellites, dont EUROBIRD(TM) 9, ainsi 
      qu'à la réduction des charges d'amortissement du satellite 
      EUROBIRD(TM) 3, qui ont plus que compensé les dotations aux 
      amortissements associées aux nouveaux satellites mis en service au 
      cours de l'exercice ;

    - une très forte augmentation des « Autres produits et charges
      opérationnels » essentiellement due à un produit non récurrent de 
      25,0 MEUR perçu en contrepartie de la cession de certains droits dans 
      Hispasat, à la dépréciation exceptionnelle constatée suite de 
      l'anomalie majeure du satellite W2M en janvier 2009 qui a été 
      compensée par un produit d'assurance, et aux charges de dilution 
      liées à l'exercice d'options de souscription d'actions chez Eutelsat 
      SA pour un montant relativement minime.

Forte progression du résultat net part du Groupe : +43,6% à 247,3 MEUR

Le résultat net part du Groupe augmente de 75,1 MEUR compte tenu des éléments suivants :

    
    - une charge financière nette moins élevée qu'au cours de l'exercice
      précédent en raison, principalement, d'une augmentation des coûts 
      d'emprunts capitalisés associés à l'important programme 
      d'investissement conduit au cours de l'exercice ;

    - un taux d'impôt effectif de 34,4% en 2008-2009 contre 36,2% au cours de
      l'exercice précédent ;

    - une forte hausse de la quote-part du résultat des sociétés mises en
      équivalence. Cette dernière traduit la qualité de la performance 
      commerciale et opérationnelle d'Hispasat, l'opérateur satellite leader 
      des marchés hispanophones et lusophones, dont Eutelsat détient 27,69%.

RENFORCEMENT DE LA STRUCTURE FINANCIERE DU GROUPE

Augmentation de la trésorerie provenant des opérations d’exploitation : + 15,6% à 654,7 MEUR

Traduisant la solidité de son modèle économique d’infrastructure, le Groupe a continué à dégager un flux très élevé de trésorerie provenant des opérations d’exploitation. A 654,7 MEUR, il représente 69,6% du chiffre d’affaires, contre 64,5% au cours de l’exercice précédent. Un produit de 25,0 MEUR perçu en contrepartie de la cession de certains droits dans Hispasat, ainsi qu’un remboursement d’acompte d’impôt sur les sociétés pour 21,6 MEUR ont contribué à cette progression.

Entièrement couvert par le flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation, le montant des investissements corporels s’élève à 416,6 MEUR. Il traduit :

    
    - le remboursement par Solaris Mobile des dépenses d'investissements
      réalisées par le Groupe pour son compte d'un montant de 33 MEUR,

    - les flux d'investissements liés aux programmes satellites déjà engagés,

    - la commande de 2 nouveaux satellites au cours du second semestre de
      l'exercice.

La très forte progression des flux de trésorerie opérationnelle disponible, à 358,7 MEUR (+149%) est imputable à l’indemnité d’assurance de 120,5 MEUR perçue à la suite de l’anomalie majeure constatée en janvier 2009 sur le satellite W2M qui a été portée en déduction des flux de trésorerie affectés aux investissements corporels. Hors indemnité d’assurance, les flux de trésorerie opérationnelle disponible auraient progressé de 65,3%.

Renforcement de la structure financière du Groupe

Le Groupe a diminué de près de 100 MEUR son endettement net[19] par rapport au 30 juin 2008. Le ratio d’endettement net rapporté à l’EBITDA s’est amélioré à 3,13x, à comparer avec 3,48x au 30 juin 2008.

Ratio d’endettement net / EBITDA

    
                                                 2008       2009    Variation
    Dette nette en début de période (en         
    millions d'euros)                           2 295      2 422       +127
    Dette nette en fin de période (en           
    millions d'euros)                           2 422      2 326        -96
    Dette nette / EBITDA                         3,48       3,13          -

Il est rappelé que le financement du Groupe est assuré par deux crédits syndiqués :

    
    - l'un de 1,9 MdEUR (dont 300 MEUR non tirés) remboursable en juin 2013 ;
    - l'autre de 1,3 MdEUR (dont 450 MEUR non tirés) remboursable en novembre
      2011.

Au cours des exercices antérieurs, le Groupe avait mis en place des instruments de couverture de taux couvrant la quasi-totalité des montants tirés sur ces lignes de crédit, et ce jusqu’à leur maturité. Aussi, le coût moyen de la dette tirée par le Groupe au cours de l’exercice 2008-2009 s’élève à 4,15% après effet des instruments de couverture de taux en place.

    
          DISTRIBUTION aux actionnaires de pres DE 59% DU RESULTAT NET
                               PART DU GROUPE

Le Conseil d’Administration, qui s’est tenu le 30 juillet 2009, a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires la distribution de 58,6% du résultat net part du Groupe, soit un montant de 0,66 EUR par action, contre 0,60 EUR au titre de l’exercice précédent.

Ce taux de distribution élevé témoigne de la volonté du Groupe de continuer à proposer à ses actionnaires une rémunération attrayante comprise entre 50% et 75% de son résultat net part du Groupe.

    
                LES OBJECTIFS DU GROUPE SUR LA PERIODE 2009-2012

                            CROISSANCE ET VISIBILITE

Révision en hausse des objectifs de croissance

Le Groupe considère que les perspectives de développement de ses marchés, en dépit d’un environnement économique mondial dégradé, sont solides.

Aussi, compte tenu de l’excellente performance opérationnelle réalisée en 2008-2009, le Groupe revoit à la hausse ses perspectives à 3 ans. Il vise, désormais, un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 1 MdEUR dès l’année 2009-2010 et une croissance annuelle moyenne pondérée de 7% pour les trois exercices de la période juin 2009 – juin 2012.

Maintien de la rentabilité à un niveau élevé

Le Groupe se fixe pour objectif un EBITDA de plus de 780 MEUR pour l’exercice 2009-2010. En outre, le Groupe entend maintenir sa marge d’EBITDA à un niveau élevé d’environ 77% pour chacun des exercices jusqu’en juin 2012.

Poursuite d’une politique active d’investissements

Entendant tirer pleinement parti de son positionnement privilégié en Europe et sur les marchés en forte croissance de son Second Continent, le Groupe poursuivra une politique active d’investissements en y consacrant en moyenne 450 MEUR par an sur la période allant de juin 2009 à juin 2012 destinés à :

    
    - augmenter ses ressources en orbite avec, notamment, le
      lancement de 4 satellites, actuellement en cours de construction, 
      dédiés au renforcement ou à la sécurisation de positions orbitales 
      majeures servant des marchés en forte croissance (36degreesEst, 
      16degreesEst, 7degreesEst, 7degreesOuest) ;

    - exploiter à grande échelle en Europe étendue[20] de nouvelles
      ressources en bande Ka avec le satellite multifaisceaux KA-SAT, dont 
      la mise en service est prévue au cours du second semestre de l'exercice
      2010-2011. La mission de ce satellite, doté d'une capacité sans
      équivalent en Europe dans une bande de fréquences complémentaire à la
      bande Ku, sera de fournir des solutions particulièrement économiques 
      pour servir les marchés de masse grand public et professionnels du haut
      débit et accompagner le développement de la télévision locale et 
      régionale ;

    - préparer le remplacement de 3 satellites lancés au cours des
      années 1998-2000.

Une structure financière renforcée

Le Groupe poursuivra le renforcement de sa structure financière et maintient son objectif d’une dette nette comprise entre 3 fois et 4 fois l’EBITDA.

Une politique de rémunération attrayante pour les actionnaires

Sur la période allant de juin 2009 à juin 2012, le Groupe continuera à associer ses actionnaires à son développement en leur distribuant chaque année entre 50% et 75% de son résultat net part du Groupe.

GOUVERNEMENT D’ENTREPRISE

Michel de Rosen a rejoint Eutelsat Communications le 1er juillet 2009 en qualité de Directeur Général Délégué. Il travaille en étroite collaboration avec Giuliano Berretta, avant l’Assemblée générale des actionnaires qui le nommera Directeur Général d’Eutelsat Communications, le 10 novembre prochain.

Lors de sa nomination, Michel de Rosen a déclaré : « Je suis particulièrement heureux de rejoindre aujourd’hui une entreprise reconnue dans le monde comme une référence en matière d’excellence technologique et d’innovation, portée par le talent et l’enthousiasme de ses équipes. Je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec Giuliano Berretta. Je souhaite m’inscrire dans la stratégie de succès qu’il a construite pour Eutelsat et porter les ambitions de notre Groupe encore plus loin ».

Le mandat de Directeur Général de M. Berretta expirera à l’issue de l’Assemblée générale qui sera convoquée pour le 10 novembre 2009 ; il poursuivra son mandat de Président du Conseil d’administration du Groupe Eutelsat Communications jusqu’à l’Assemblée générale des actionnaires appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 30 juin 2011.

Documentation

Les comptes consolidés ainsi que la présentation de ces comptes sont disponibles sur le site Internet de la société à l’adresse : http://www.eutelsat.com

Présentation des résultats

Eutelsat Communications présentera ses résultats de l’exercice 2008-2009 aux analystes et investisseurs le vendredi 31 juillet 2009 à 10h00, au siège social d’Eutelsat, 70, rue Balard – 75015 Paris

Vous pouvez également écouter la présentation par téléphone (en français ou en anglais). Pour vous connecter, composez le numéro suivant : 01-70-99-42-66 (depuis la France) + 44-20-7806-1967 (depuis l’étranger)

Ndegrees de tél. de la rediffusion du 31 juillet 2009 à 14h00 au 7 août 2009 minuit (heure de Paris) : 01-71-23-02-48 (depuis la France)

    
    Code d'accès : 3207647#
    +44-207806-1970 (depuis l'étranger)
    Code d'accès : 4913783#

Conférence téléphonique en anglais

Eutelsat Communications commentera ses résultats de l’exercice 2008-2009 aux analystes et investisseurs lors d’une conférence téléphonique en anglais le vendredi 31 juillet 2009 à 16h00, heure de Paris (New York : 10h00, Londres : 15h00).

    
    Elle sera accessible en composant l'un des trois numéros suivants :

    - +44(0)1-70-99-42-72 (depuis la France)
    - +44(0)20-7138-0824 (depuis l'Europe)
    - +1-212-444-0481 (depuis les Etats-Unis)

La retransmission de cette conférence téléphonique sera accessible à partir de 19h00 le 31 juillet jusqu’au 7 août à minuit, en composant l’un des trois numéros suivants :

    
    - +44(0)1-71-23-02-48 (depuis la France)
    - +44(0)20-7806-1970 (depuis l'Europe)
    - +1-718-354-1112 (depuis les Etats-Unis)

Code d’accès : 4873437#

La présentation et les comptes seront disponibles sur le site du Groupe http://www.eutelsat.com à partir de 8h00, heure de Paris, le 31 juillet 2009 et l’enregistrement Web de la conférence sera disponible à partir du 1er août 2009.

Calendrier financier prévisionnel

Nota Bene : Le calendrier financier ci-dessous est donné à titre indicatif seulement. Il est susceptible de modification et sera régulièrement mis à jour.

    
    - 5 novembre 2009 : publication de la situation financière
      trimestrielle au 30 septembre 2009

    - 10 novembre 2009 : Assemblée Générale des actionnaires

    - 18 février 2010 : publication des résultats du premier
      semestre clos le 31 décembre 2009

    - 12 mai 2010 : publication de la situation financière
      trimestrielle au 31 mars 2010

    - 29 juillet 2010 : publication des résultats annuels pour
      l'exercice clos le 30 juin 2010

A propos d’Eutelsat Communications

Avec des ressources en orbite sur 27 satellites offrant une couverture sur toute l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Inde et de larges zones de l’Asie et du continent américain, Eutelsat est l’un des trois premiers opérateurs mondiaux en termes de revenus. Au 30 juin 2009, la flotte des satellites d’Eutelsat assurait la diffusion de près de 3 200 chaînes de télévision et 1 100 stations de radio. Plus de 1 000 programmes de télévision sont diffusés par les satellites HOT BIRD(TM) à la position orbitale 13degrees Est vers une audience de plus de 120 millions de foyers recevant le câble et le satellite en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. La flotte d’Eutelsat distribue également une large gamme de services fixes et mobiles de télécommunications et de diffusion de données pour les réseaux vidéo professionnels et les réseaux d’entreprise, ainsi qu’un portefeuille d’applications haut débit pour les fournisseurs d’accès Internet et pour les transports routiers, maritimes et aériens. Filiale d’Eutelsat dédiée à l’exploitation de services IP sur les téléports d’Eutelsat en France et en Italie, Skylogic commercialise ses services auprès des entreprises, des collectivités locales, des administrations et des organisations humanitaires, en Europe, en Afrique, en Asie et sur le continent américain. Eutelsat, qui a son siège à Paris, emploie, avec ses filiales, 610 collaborateurs commerciaux, techniques et opérationnels originaires de 28 pays.

http://www.eutelsat.com

Annexes

Variation de l’endettement net (en millions d’euros)

    
    Douze mois clos le 30 juin                     2008      2009   Variation
                                                                       (%)
    Trésorerie provenant des opérations           
    d'exploitation                                566,6      654,7    +15,6%
    Investissements                              (422,5)    (416,6)    -1,4%
    Flux de trésorerie opérationnelle             
    disponible                                    144,1   358,7[21]    +149%
    Paiement de charges financières, net          (87,3)    (102,8)   +17,8%
    Acquisition de minoritaires et autres         (47,7)      (7,5)   -84,4%
    Augmentation de capital, nette de frais         0,1          -        NS
    Distribution aux actionnaires (y compris     
    minoritaires)                                (138,9)    (141,7)      +2%
    Autres                                          3,2      (11.1)       NS
    Diminution (augmentation) de la dette nette  (126,5)      95,6        NS

Portefeuille d’activité (exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires)*

    
    Douze mois clos le 30 juin                 2008         2009

    Applications Vidéo                        75,5%        73,3%
    Services Données & Valeur Ajoutée         17,7%        18,6%
    ........dont Services de Données          13,7%        14,4%
    .......dont Services à Valeur Ajoutée      4,0%         4,2%
    Multi-usages                               6,8%         8,1%
    Total                                      100%         100%

*hors autres revenus et revenus non-récurrents (17,8 MEUR en 2007-2008 et 12,5 MEUR en 2008-2009)

Chiffre d’affaires trimestriel par application (exercice 2007-2008)

    
                                               Trois mois clos le
    En millions d'euros            30/09/2007  31/12/2007  31/03/08  30/06/08
    Applications Vidéo                158,1      161,2      164,9      165,2
    Services Données & Valeur          37,2       37,7       40,0       37,5
    Ajoutée
    Multi-usages                       14,5       15,0       14,2       14,3
    Autres                              2,0        3,6        4,8        7,4
    Sous total                        211,9      217,5      223,9      224,4
    Revenus non récurrents                -          -          -          -
    Total                             211,9      217,5      223,9      224,4

Chiffre d’affaires trimestriel par application (exercice 2008-2009)

    
                                               Trois mois clos le
    En millions d'euros            30/09/2008  31/12/2008  31/03/09  30/06/09
    Applications Vidéo                166,7      169,8      172,3      170,8
    Services Données & Valeur          41,1       43,2       42,3       46,4
    Ajoutée
    Multi-usages                       15,6       19,3       19,7       20,8
    Autres                              3,2        4,5        2,2        0,8
    Sous total                        226,7      236,8      236,5      238,8
    Revenus non récurrents              -          -          -          1,8
    Total                             226,7      236,8      236,5      240,5

Calendrier estimatif de lancement des satellites commandés

    
    Satellites           Position    Période estimée   Nombre de
                         orbitale      de lancement    répéteurs
                          prévue
    W7                 36degreesEst   4ème trimestre     70 Ku
                                           2009
    W3B                16degreesEst   2ème trimestre  53 Ku / 3 Ka
                                           2010
    KA-SAT             13degreesEst   4ème trimestre      > 80
                                           2010       faisceaux Ka
    W3C                 7degreesEst   3ème trimestre     56 Ku
                                           2011
    ATLANTIC BIRD(TM)7 7degreesOuest  4ème trimestre     50 Ku
                                          2011

Note : Les satellites sont généralement opérationnels un à deux mois après leur lancement.

———————————

[1] L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel avant dotations aux amortissements, hors dépréciations d’actifs, profits (pertes) de dilution et indemnisations d’assurance.

[2] Inclut un produit d’assurance de 120,5MEUR relatif au satellite W2M. Hors indemnité d’assurance, les flux de trésorerie opérationnelle disponible auraient progressé de 65,3%.

[3] Hors « Autres revenus » et revenus non récurrents, la progression du chiffre d’affaire s’élève à 7,9%. A taux de change constants et hors « Autres revenus et revenus non récurrents » la croissance du chiffre d’affaires s’élève à 6,7%.

[4] Les revenus non récurrents se composent des indemnités de retard de livraison et d’interruption de service de satellites.

[5] Anciennement dénommé HOT BIRD(TM) 10.

[6] Europe de l’Est, Russie, Moyen Orient, Afrique du Nord et subsaharienne.

[7] Le service D-STAR(TM) offre un accès Internet haut débit et des Réseaux Privés Virtuels aux sociétés et institutions dans les régions sans infrastructure ou avec des infrastructures terrestres de haut débit non fiables.

[8] Accès Internet haut débit grand public bidirectionnel par satellite pour les foyers des zones non ou mal desservies par les réseaux terrestres

[9] Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires futur correspondant aux contrats d’attribution de capacité (y compris les contrats pour les satellites en cours d’approvisionnement). Ces contrats d’attribution de capacité peuvent porter sur toute la durée d’exploitation des satellites.

[10] Deux autres satellites en fin de vie sont en cours de relocalisation.

[11] Anciennement dénommés respectivement HOT BIRD(TM) 7A et ATLANTIC BIRD(TM) 4.

[12] Cf communiqué de presse du 28 janvier 2009.

[13] Nombre de répéteurs sur les satellites en orbite stable, hors capacité de secours.

[14] Nombre de répéteurs loués sur les satellites en orbite stable.

[15] Pour plus de détails, consulter les comptes consolidés du Groupe disponibles sur http://www.eutelsat.com

[16] Les charges opérationnelles sont définies comme la somme des coûts des opérations et des frais commerciaux et administratifs.

[17] L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel avant dotations aux amortissements, hors dépréciations d’actifs, profits (pertes) de dilution et indemnisations d’assurance.

[18] Comprend 44,45 millions d’euros au titre de la dotation aux amortissements de l’actif incorporel “contrats clients et relations associées” reconnu lors de l’acquisition d’Eutelsat SA par Eutelsat Communications.

[19] L’endettement net comprend l’ensemble des dettes bancaires ainsi que les dettes liées aux contrats de location longue durée, diminuées des disponibilités et des valeurs mobilières de placement (nets des soldes créditeurs de banques).

[20] L’Europe Etendue est définie comme l’Europe Occidentale, Europe Centrale et Orientale, Russie et Asie Centrale, Moyen-Orient, et Afrique du Nord.

[21] Inclut un produit d’assurance de 121MEUR concernant le satellite W2M.

    
    Contacts

    Presse
    Vanessa O'Connor   Tél. : +-33-1-53-98 38 88  voconnor@eutelsat.fr       
    Frédérique Gautier Tél. : +33-1-53-98-38-88  fgautier@eutelsat.fr 
         
    Investisseurs
    Gilles Janvier     Tél. : +33-1-53-98-35-30   
                        investors@eutelsat-communications.com             

Source : Eutelsat Communications