Press release

Eutelsat Communications : RÉSULTATS ANNUELS 2014-2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Le Conseil d’administration d’Eutelsat Communications (ISIN : FR0010221234 – NYSE Euronext Paris : ETL) s’est réuni hier et a arrêté les comptes de l’exercice clos le 30 juin 2015. Informations financières clés   Exercice 2013-14   Exercice 2014-2015   Variation réelle   Variation comparable Chiffre d’affaires – M€   1 347,9  

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Le Conseil d’administration d’Eutelsat Communications (ISIN :
FR0010221234 – NYSE Euronext Paris : ETL) s’est réuni hier et a arrêté
les comptes de l’exercice clos le 30 juin 2015.

Informations financières clés   Exercice

2013-14

  Exercice

2014-2015

  Variation

réelle

  Variation

comparable

Chiffre d’affaires – M€   1 347,9   1 476,4   +9,5%  

+4,0%1

Rentabilité                

EBITDA2 – M€

  1 033,2   1 131,7   +9,5%  
Marge d’EBITDA – %   76.7   76,7   =  
Résultat net attribuable au Groupe – M€   303,2   355,2   +17,2%  
Structure financière                
Dette nette – M€   3 779   3 841   + 62 M€  

Dette nette / EBITDA3 -X

  3,5   3,4   -0,1 pt  
Carnet de commandes – Mds €   6,4   6,2   -3,5%  
       

Commentant les résultats de l’exercice, Michel de Rosen,
Président-directeur général, a déclaré :

“L’exercice écoulé a été marqué par plusieurs succès commerciaux
importants, notamment les renouvellements aux positions orbitales HOT
BIRD et 16° Est ainsi que plusieurs contrats remportés en Afrique et au
Moyen-Orient, et par la solide performance de Satmex qui opère désormais
sous le nom d’Eutelsat Americas. Toutes les applications ont contribué à
la croissance du Groupe.

Par ailleurs, notre plan de déploiement prépare le terrain pour le
futur. D’une part, avec la commande d’EUTELSAT 172B qui va accélérer
notre croissance dans la zone Asie-Pacifique à partir de 2017, d’autre
part, avec le lancement réussi d’Eutelsat 115 West B, le premier
satellite commercial à propulsion tout-électrique, qui va apporter des
ressources additionnelles aux Amériques. Le développement et la commande
du satellite « Eutelsat Quantum » paramétrable par logiciel, démontre
notre capacité à innover pour nos clients afin de générer de la
croissance.

Le Groupe vise une croissance comprise entre 2 et 3% pour l’exercice
2015-2016, qui reflète l’impact des renégociations des contrats russes,
les retards dans notre calendrier de lancements ainsi que
l’environnement actuel dans les Services aux gouvernements. En
2016-2017, la croissance devrait accélérer pour se situer entre 4 et 6%,
portée par l’arrivée de nouvelle capacité sur des marchés en forte
croissance malgré le retard d’EUTELSAT 65 West A. Notre chiffre
d’affaires continuera de bénéficier d’un carnet de commandes solide qui
représente plus de quatre années de revenus et de tendances favorables
sur nos marchés de croissance. Nous confirmons notre volonté de créer de
la valeur pour nos actionnaires, en proposant le versement d’un
dividende par action au titre de l’exercice 2014-2015 en croissance de
6% à 1,09 euros, ce qui représente un taux de distribution de 70%.

CHIFFRE D’AFFAIRES4

Le chiffre d’affaires total du Groupe pour l’exercice 2014-2015
ressort à 1 476,4 millions d’euros, soit une croissance pro-forma de
4,0% à taux de change constant et hors Revenus non-récurrents.
L’appréciation du dollar par rapport à l’euro ajoute 3,2 points de
croissance du chiffre d’affaires, en particulier dans les Services aux
gouvernements et dans une moindre mesure dans les Services de Données.
Au total, sur la base des données publiées, le chiffre d’affaires est en
hausse de 9,5% en incluant également les effets de périmètre
(acquisition de Satmex et cession de KabelKiosk).

Dans le contexte de l’environnement économique général en Russie,
Eutelsat avait entamé des négociations avec ses clients russes pour
faire évoluer les termes de certaines clauses contractuelles. L’impact
sur le chiffre d’affaires de l’exercice 2014-2015 est d’environ 2
millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe ressort à
385,9 millions d’euros, soit une croissance pro-forma de 2,1% à taux de
change constant et hors Revenus non-récurrents. L’appréciation du dollar
par rapport à l’euro ajoute 7,4 points de croissance du chiffre
d’affaires.

Chiffre d’affaires par application

En millions d’euros

  Publié

exercice

2013-14

 

Retraité

exercice

2013-14

 

Publié

exercice

2014-15

  Variation réelle  

Variation sur

une base

comparable

Applications Vidéo   877,2   872,3   913,0   +4,7%   +3,5%
Services de Données 189,8 209,2 226,6 +8,3% +1,3%
Services à Valeur Ajoutée 88,7 88,7 102,4 +15,4% +14,8%
Services aux gouvernements 157,8 174,7 196,5 +12,5% +2,6%
Autres revenus   33,9   32,4   37,9   +17,1%   +15,9%
Sous-total 1 347,4 1 377,3 1 476,4 +7,2% +4,0%
Revenus non-récurrents   0,5   0,5     Na   Na
Total   1 347,9   1 377,8   1 476,4        
Taux de change moyen euros/dollar   1,360     1,228   +7,2%   +4,0%
 

APPLICATIONS VIDEO (63% du chiffre d’affaires)

Sur l’exercice 2014-2015, le chiffre d’affaires des Applications Vidéo
ressort à 913 millions d’euros, en hausse de 3,5% sur une base
comparable. Cette croissance reflète principalement l’entrée en service
du satellite Express-AT1 en mai 2014, la bonne performance d’Eutelsat
Americas, les ressources supplémentaires ajoutées à la position orbitale
7°/8° Ouest (couvrant l’Afrique du nord et le Moyen-Orient) en septembre
2013 ainsi que des revenus plus élevés aux positions orbitales 16° Est
(Afrique subsaharienne et Europe centrale), 36° Est (Russie et Afrique
subsaharienne) et 7° Est (Moyen-Orient et Afrique). Ces éléments ont
permis de compenser l’impact de la renégociation de certains contrats
avec des clients russes au second semestre (pour environ 2 millions
d’euros), des revenus plus faibles à la position orbitale 28,5° Est
ainsi que le non-renouvellement de capacité par certains distributeurs à
la position orbitale HOT BIRD.

Les contrats signés au cours de l’exercice incluent le renouvellement
pluriannuel de sept répéteurs à la position orbitale

HOT BIRD par l’opérateur polonais de télévision payante nc+, le
renouvellement, sur le long terme, d’accords portant sur la location de
capacité sur EUTELSAT 16A avec Total TV, leader des services de haut
débit et audiovisuels en Europe du Sud-Est, ainsi que plusieurs contrats
remportés sur le marché africain.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’établit à 235,3 millions
d’euros. Sur une base comparable, le chiffre d’affaires progresse de
3,3% sur 12 mois ainsi que par rapport au troisième trimestre. Le
chiffre d’affaires du quatrième trimestre a bénéficié de la montée en
puissance de certains contrats en Afrique et de certains éléments
non-récurrents, le plus significatif étant la capacité fournie pour
l’exposition universelle 2015 « Expo Milano ».

Au 30 juin 2015, les satellites d’Eutelsat diffusaient 5 793 chaînes au
total (+47 chaînes sur un an). Le taux de pénétration de la Haute
Définition continue d’augmenter puisqu’il représente 11,9% des chaînes
contre 10,2% un an plus tôt. Au total, les satellites d’Eutelsat
diffusaient 687 chaînes en Haute Définition au 30 juin 2015 (contre 584
un an plus tôt).

SERVICES DE DONNEES (16% du chiffre d’affaires)

Sur l’exercice 2014-2015, le chiffre d’affaires des Services de
Données
ressort à 226,6 millions d’euros, en hausse de 1,3% sur une
base comparable.

La progression du chiffre d’affaires reflète la bonne dynamique en
l’Amérique latine : Eutelsat Americas continue de délivrer une
croissance élevée pour la capacité régulière et a bénéficié de l’entrée
en service de la charge utile HTS sur EUTELSAT 3B permettant de fournir
de l’accès Internet haut débit au Brésil. Des contrats ont été signés au
Moyen-Orient et en Afrique du Nord, notamment avec des opérateurs
Télécom. Toutefois, l’environnement reste difficile dans cette région
ainsi qu’en Europe et en Afrique subsaharienne.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’établit à 61,1 millions
d’euros. Sur une base comparable, le chiffre d’affaires est en légère
baisse de 0,3% sur 12 mois et de 1,4% par rapport au troisième trimestre.

SERVICES A VALEUR AJOUTEE (7% du chiffre d’affaires)

Sur l’exercice 2014-2015, le chiffre d’affaires des Services à Valeur
Ajoutée
ressort à 102,4 millions d’euros, en forte croissance de
14,8% sur une base comparable.

Les services haut débit sur KA-SAT ont continué leur progression avec
185 000 terminaux activés au 30 juin 2015 (contre 154 000 un an plus
tôt) et 180 000 à fin mars.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires ressort à 27,6 millions
d’euros, en hausse de 9,5% sur une base comparable sur 12 mois et de
17,7% par rapport au troisième trimestre. Sur une base séquentielle, la
tendance reflète essentiellement la progression du chiffre d’affaires de
KA-SAT et la croissance de l’activité de mobilité pour le secteur
maritime qui bénéficie d’une part, de sa traditionnelle saisonnalité et
d’autre part, de l’absence d’un élément non-récurrent qui avait eu un
impact négatif au troisième trimestre.

SERVICES AUX GOUVERNEMENTS (14% du chiffre d’affaires)

Sur l’exercice 2014-2015, le chiffre d’affaires des Services aux
gouvernements
ressort à 196,5 millions d’euros (+2,6% sur une base
comparable).

Les nouveaux contrats sur EUTELSAT 33B, EUTELSAT 36B et EUTELSAT 48D
ainsi que la solide performance d’Eutelsat Americas ont permis de
compenser l’effet report défavorable des renouvellements de contrats des
18 derniers mois par l’administration américaine.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’établit à 54,7 millions
d’euros. Sur une base comparable, le chiffre d’affaires progresse de
3,1% sur 12 mois et de 2,0% par rapport au troisième trimestre.

La visibilité reste faible pour cette application pour l’année à venir
avec une pression accrue sur les prix qui reflète les effets de volumes
d’opérations réduits, de contraintes budgétaires persistantes et de
règles plus strictes de passation des marchés.

AUTRES REVENUS ET REVENUS NON-RÉCURRENTS

Sur l’exercice 2014-2015, les Autres revenus5
se sont élevés à 37,9 millions d’euros (contre 32,4 millions l’an
dernier) et incluent notamment l’effet en année pleine des accords avec
SES à la position orbitale 28,5° Est.

Il n’y a pas de Revenus non-récurrents au titre de l’exercice
2014-2015 (0,5 million d’euros pour l’exercice 2013-2014).

REPETEURS OPERATIONNELS ET LOUES

Note : Les nombres de répéteurs opérationnels et loués étaient
jusqu’à présent publiés sur la base du nombre de répéteurs physiques
incluant les faisceaux HTS. Afin de mieux refléter les volumes réels de
capacité, le nombre de répéteurs opérationnels et loués ainsi que le
taux de remplissage sont désormais publiés sur la base du nombre de
répéteurs équivalents à 36 MHz, pour la capacité régulière uniquement,
et excluent la capacité HTS (High Throughput Satellites). Une table de
correspondance est publiée dans l’annexe de ce communiqué
.

Au 30 juin 2015, le nombre de répéteurs équivalents à 36 MHz
opérationnels s’établit à 1 168 unités, en hausse de 46 unités sur 12
mois, principalement du fait de l’entrée en service d’EUTELSAT 3B,
EUTELSAT 7B et Express-AT2 au cours de l’exercice qui vient plus que
compenser la réduction de la capacité à 53° Est.

Le taux de remplissage s’établit à 78,7%, contre 81,2% un an plus tôt,
cette évolution traduisant notamment l’entrée en service de la nouvelle
capacité mentionnée plus haut. Au quatrième trimestre, la légère
amélioration du taux de remplissage à 78,7% (qui ressortait à 77,6% à
fin mars 2015) reflète d’une part, la réduction de la capacité à 53° Est
et à 56° Est ainsi que de nouveaux contrats, notamment en Afrique et en
Amérique latine.

Le nombre de faisceaux HTS opérationnels est de à 87 au 30 juin 2015.

    30 juin

2014

  31 mars

2015

  30 juin

2015

Nombre de répéteurs équivalents à 36 MHz opérationnels6

  1 122   1 181   1 168

Nombre de répéteurs équivalents à 36 MHz loués7

911 916 919
Taux de remplissage   81,2%   77,6%   78,7%

Note : Données calculées sur la base du nombre de répéteurs
équivalents à 36 Mhz hors capacité HTS (82 faisceaux de KA-SAT et 5
faisceaux d’EUTELSAT 3B en bande Ka).

CARNET DE COMMANDES

Note : Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires futur
correspondant aux contrats d’attribution de capacité (y compris les
contrats pour les satellites en cours d’approvisionnement).

Le carnet de commandes s’établit à 6,2 milliards d’euros au 30 juin
2015, en diminution de 3,5% sur un an. Ceci après une croissance de 14%
l’année précédente à périmètre constant.

Les contrats signés au cours de l’exercice, en particulier les
renouvellements avec nc+ et Total TV ainsi que les nouveaux contrats
signés en Afrique et en Amérique latine sont compensés par la
consommation naturelle du carnet et par l’impact des renégociations des
contrats russes.

Le carnet de commandes équivaut à 4,2 fois le chiffre d’affaires de
l’exercice 2014-2015. La Vidéo représente 83% du carnet de commandes.

Au 30 juin   2013   2014   2015
Valeur des contrats (en milliards d’euros)   5,4   6,4   6,2
En années de chiffre d’affaires de l’exercice 4,2 4,6* 4,2
Poids des Applications Vidéo   92%   84%   83%

* Calcul incluant 69,0 millions de dollars U.S. de chiffres
d’affaires pour Satmex de juillet à décembre 2013.

RENTABILITE

L’EBITDA du Groupe ressort à 1 131,7 millions d’euros contre
1 033,2 millions d’euros au 30 juin 2014, soit une croissance de 9,5% en
ligne avec la progression du chiffre d’affaires.

La marge d’EBITDA s’établit à 76,7%, stable par rapport à
l’exercice précédent. Ceci traduit notamment d’une part, l’effet de
levier opérationnel lié à la croissance du chiffre d’affaires et d’autre
part, un rythme de croissance des Services à Valeur Ajoutée plus élevé
que celui du Groupe.

Le résultat net attribuable au Groupe ressort à 355,2 millions
d’euros comparé à 303,2 millions d’euros un an plus tôt, soit une hausse
de 17,2%. Il représente une marge nette de 24,1%.

Ceci reflète principalement:

  • L’augmentation de l’EBITDA ;
  • Une augmentation des dotations aux amortissements de 65,2
    millions d’euros, qui reflète essentiellement l’impact de la nouvelle
    capacité entrée en service (Express-AT1, Express-AT2 et EUTELSAT 3B)
    ainsi que l’effet en année pleine de la consolidation d’Eutelsat
    Americas (auparavant Satmex) ;
  • Un résultat financier de (116,0) millions d’euros (contre
    (132,3) millions d’euros un an plus tôt). Son évolution reflète d’une
    part un effet net de change positif pour 21,3 millions d’euros (contre
    une contribution négative de -7,4 millions d’euros l’an dernier) et
    d’autre part le plein effet de l’obligation émise en décembre 2013 ;
  • Un taux d’impôt de 35,6% contre 38,6% en 2013-2014. La baisse
    du taux d’impôt reflète principalement l’activation de déficits
    reportables en Amérique Latine. La charge d’impôt au titre de
    l’exercice 2013-2014 incluait le règlement d’un contrôle fiscal pour
    5,6 millions d’euros.

Les flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation du
Groupe ressortent à 1 034,6 millions d’euros (+33%), soit 70% du chiffre
d’affaires contre 777,6 millions d’euros pour l’exercice 2013-2014.
Cette amélioration reflète principalement la croissance de l’EBITDA
(+98,5 millions d’euros), des décaissements d’impôts moins élevés (à
hauteur de 85,6 millions d’euros) du fait de l’évolution du résultat
avant impôt sur les exercices précédents et du calendrier des
versements, ainsi qu’une variation du besoin en fonds de roulement plus
favorable que lors de l’exercice précédent (à hauteur de 17,7 millions
d’euros).

Les investissements d’exploitation se sont élevés à 493 millions
d’euros8 en 2014-2015 contre 451 millions d’euros un an plus
tôt. Cette évolution reflète la consolidation d’Eutelsat Americas
(Satmex) en année pleine, les contrats de location-financement liés à
Express-AT1 et Express AT2, ainsi que le phasage des différents
programmes de satellites.

STRUCTURE FINANCIERE

Eutelsat a continué d’optimiser ses sources de financement via le
refinancement anticipé et le remboursement partiel d’un emprunt bancaire in
fine
d’un montant de 800 millions d’euros. Ces opérations permettent
d’allonger la maturité moyenne de la dette du Groupe et vont générer des
économies de charges financières de l’ordre de 15 millions d’euros avant
impôt en année pleine (hors commission de mise en place et instruments
de couverture).

L’endettement net était quasiment inchangé au 30 juin 2015, à 3
841 millions d’euros contre 3 779 millions d’euros un an plus tôt. La
génération de cash-flow libre couvre le paiement du dividende (87
millions d’euros), les intérêts et autres frais financiers payés (149
millions d’euros), l’augmentation des contrats de locations financement
(214 millions d’euros) liée notamment à l’entrée en service
d’Express-AT2 et la variation de la valeur de la part change du cross-currency
swap
(118 millions d’euros). Le ratio d’endettement net rapporté à
l’EBITDA s’établit à 3,4x, en amélioration par rapport au 30 juin 2014
(3,5x).

La maturité moyenne de l’endettement du Groupe s’établit désormais à 4,1
années (4,4 années au 30 juin 2014). Le coût moyen de la dette tirée par
le Groupe (après effet des instruments de couverture) s’élève à 3,8%
pour l’exercice 2014-2015, en amélioration par rapport aux 4,0%
enregistrés pour l’exercice 2013-2014.

La liquidité du Groupe reste importante avec 420 millions d’euros de
trésorerie et des lignes de crédit disponibles non utilisées à hauteur
de 650 millions d’euros.

DIVIDENDE

Le 29 juillet 2015, le Conseil d’administration a décidé de soumettre à
l’approbation de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires du
5 novembre 2015 la distribution d’un dividende de 1,09 euro par action,
contre 1,03 euro au titre de l’exercice 2013-2014, soit une hausse de 6%.

Ce dividende représente un taux de distribution du Résultat net
attribuable au Groupe de 70% qui se situe dans la fourchette de 65% à
75% définie par le Groupe, témoignant de la volonté d’Eutelsat d’offrir
une rémunération attrayante à ses actionnaires.

Les actionnaires pourront opter pour le paiement du dividende en action,
avec des modalités similaires à celles de l’an dernier.

PERSPECTIVES

Note : Le cadre de communication des objectifs financiers a évolué.
La croissance du chiffre d’affaires à taux de change constant et hors
revenus non-récurrents et la marge d’EBITDA sont désormais indiquées
pour l’exercice en cours et pour l’exercice suivant, alors qu’était
auparavant indiquée la croissance pour l’exercice en cours et la moyenne
pour les deux exercices suivants. La communication de toutes les autres
composantes des objectifs est inchangée.

Le précédent objectif était une croissance du chiffre d’affaires de plus
de 5% en moyenne pour les exercices 2015-2016 et 2016-2017, sur la base
d’un plan de déploiement nominal initial.

Suite aux récents échecs au lancement de Proton et Falcon 9 et de la
pression générale sur les calendriers de lancement, ce plan de
déploiement a dû être révisé, avec des délais de lancement pour EUTELSAT
9B, EUTELSAT 36C et EUTELSAT 65 West A.

Sur la base du nouveau calendrier nominal de déploiement des satellites
en cours d’approvisionnement, le Groupe vise une croissance du chiffre
d’affaires comprise entre 2 et 3% pour l’exercice 2015-2016, qui reflète
également l’impact des renégociations avec les clients russes et la
conjoncture difficile pour les Services aux gouvernements. Pour
l’exercice 2016-2017, une accélération de la croissance est attendue,
avec un objectif qui se situe entre 4 et 6%, compte tenu de l’entrée en
service de nouvelles capacités malgré le retard d’EUTELSAT 65 West A.

L’objectif de marge d’EBITDA est maintenu au-dessus de 76,5% pour chaque
exercice jusqu’au 30 juin 2017.

Le Groupe entend poursuivre une politique d’investissement ciblée sur
les régions de plus forte croissance d’Amérique latine, de Russie, du
Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie-Pacifique. Il investira un montant
annuel moyen d’environ 500 millions d’euros9 pour chacun des
trois exercices d’ici le 30 juin 2018.

Le Groupe entend maintenir une solide structure financière pour étayer
sa note de crédit de qualité « Investissement ». Le Groupe vise un ratio
d’endettement net sur EBITDA inférieur à 3,3x.

Le Groupe confirme sa volonté d’associer ses actionnaires aux fruits de
la croissance avec un ratio de distribution annuel compris entre 65% et
75% de son Résultat net attribuable au Groupe.

PLAN DE DEPLOIEMENT DE LA FLOTTE

Les opérations suivantes ont eu lieu au cours de la période :

  • Le satellite Express-AT2, lancé le 16 mars 2014, est entré en service
    début juillet 2014 à 140° Est. Eutelsat commercialise de la capacité
    sur ce satellite dans le cadre du partenariat avec RSCC.
  • EUTELSAT 3B, lancé le 25 mai 2014, est entré en service début juillet
    2014 et a remplacé les satellites EUTELSAT 3A et EUTELSAT 3D à 3° Est.
  • Mi-juillet 2014, EUTELSAT 3D a été relocalisé à la position orbitale
    7° Est où il est désormais co-positionné avec le satellite EUTELSAT 7A
    et renommé EUTELSAT 7B.
  • EUTELSAT 3A a dans un premier temps été repositionné en orbite
    inclinée à 8° Ouest et a ensuite été désorbité en octobre 2014.
  • EUTELSAT 48C a été désorbité en novembre 2014.
  • EUTELSAT 16B a été désorbité en février 2015.
  • Le 1er mars 2015, EUTELSAT 115 West B a été lancé par une fusée Falcon
    9 opérée par SpaceX. Le satellite doit entrer en service au quatrième
    trimestre de l’année calendaire 2015.
  • En mai 2015, Eutelsat a conclu un accord de location de longue durée
    pour cinq répéteurs sur le satellite Express-AM6, propriété de RSCC en
    couverture de l’Europe, de l’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de
    l’Asie centrale, ceci afin de remplacer l’accord de location existant
    pour 12 répéteurs sur le satellite SESAT 2 opérant à 53° Est. Ces cinq
    répéteurs seront opérés sous le nom EUTELSAT 53A.
  • Suite à l’entrée en service en juin 2015 du satellite ASTRA 2G
    (propriété de SES), Eutelsat a transféré ses clients du satellite
    EUTELSAT 28A vers la capacité contractée sur ASTRA 2E, ASTRA 2F et
    ASTRA 2G. Cette capacité est désormais respectivement opérée sous les
    noms EUTELSAT 28E, EUTELSAT 28F et EUTELSAT 28G.
  • EUTELSAT 28A a été relocalisé à 33° Est où il est colocalisé avec
    EUTELSAT 33B et opère sous le nom EUTELSAT 33C.
  • Les contrats de location long-terme de capacité avec RSCC à 56° Est
    ont été revus, Eutelsat rendant trois répéteurs à cette position
    orbitale.

Le calendrier des lancements futurs est donné dans le tableau
ci-dessous. Par rapport à la mise à jour communiquée le 12 mai 2015 :

  • Le lancement d’EUTELSAT 9B est désormais prévu au quatrième trimestre
    de l’année calendaire 2015 (auparavant au troisième trimestre de
    l’année calendaire 2015).
  • Le lancement d’EUTELSAT 65 West A est désormais prévu au second
    semestre de l’année calendaire 2016 (auparavant au deuxième trimestre
    de l’année calendaire 2016).

Calendrier estimatif de lancement

Satellite1   Position orbitale   Date de lancement

(année civile)

  Marchés principaux   Couverture   Nombre de répéteurs physiques   Nombre de répéteurs équivalents à 36 Mhz / faisceaux   Dont capacité incrémentale

(répéteurs équivalents à 36 Mhz / faisceaux)

EUTELSAT 8 West B   7°/8° Ouest   20 août 2015   Vidéo, Données   Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Sud   40 Ku / 10 C   42 Ku

20 C

  6 Ku

20 C

EUTELSAT 36C2   36° Est   T4 2015   Vidéo, Données, haut débit   Russie, Afrique subsaharienne   Jusqu’à 52 Ku / 18 faisceaux Ka   48 Ku

18 faisceaux Ka3

  19 Ku

18 faisceaux Ka

EUTELSAT 9B   9° Est   T4 2015   Vidéo   Europe   50 Ku   47 Ku   12 Ku
EUTELSAT 117 West B   116,8° Ouest   T4 2015   Vidéo, Données, Services aux gouvernements   Amérique latine   40 Ku   48 Ku   48 Ku
EUTELSAT 65 West A   65° Ouest   H2 2016   Vidéo, Données, haut débit   Amérique latine   24 Ku, 10 C, jusqu’à 24 faisceaux HTS Ka   24 Ku; 15 C; 24 faisceaux Ka4   24 Ku; 15 C; 24 faisceaux Ka
EUTELSAT 172B   172° Est   S1 2017   Données, Services aux gouvernements, mobilité   Asie-Pacifique   36 Ku (capacité régulière), 14 C, 11 faisceaux HTS en bande Ku   42 Ku (capacité régulière), 24 C, 11 faisceaux Ku HTS5   19 Ku (capacité régulière); 11 faisceaux Ku HTS
1 Les satellites seront généralement opérationnels 1 à 2
mois après leur lancement pour les satellites à propulsion chimique.
Concernant les satellites à propulsion électrique, 7 à 9 mois seront
nécessaires entre la date de lancement et l’entrée en service pour
EUTELSAT 117 West B, et environ 4 mois seront nécessaires pour
EUTELSAT 172B.

2 Satellite en partenariat avec RSCC

3 Capacité totale de la charge utile HTS : 11.6 Gbps

4 Capacité totale de la charge utile HTS : 37.5 Gbps

5 Capacité totale de la charge utile HTS : 1,8 Gbps

 

Contacts

Relations Presse :
Vanessa O’Connor, + 33 1 53 98 37 91
voconnor@eutelsat.com
Marie-Sophie
Ecuer, + 33 1 53 98 37 91
mecuer@eutelsat.com
ou
Relations
Investisseurs :

Joanna Darlington, + 33 1 53 98 31 07
jdarlington@eutelsat.com
Cédric
Pugni, + 33 1 53 98 31 54
cpugni@eutelsat.com

Read full story here