Press release

Gemalto : résultats du premier semestre 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Nasdaq

Le chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros est en hausse de +32% à taux de change courants et de +20% à taux de change constants  La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, dans les activités Paiement (+22%), Machine-to-Machine (+23%) et Programmes gouvernementaux (+17%), a largement compensé la baisse du revenu des cartes

  • Le chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros est en hausse de +32% à taux de change courants et de +20% à taux de change constants 
  • La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, dans les activités Paiement (+22%), Machine-to-Machine (+23%) et Programmes gouvernementaux (+17%), a largement compensé la baisse du revenu des cartes SIM et services associés
  • Le résultat des activités opérationnelles s'élève à 160 millions d'euros, en progression de +33%
Pour permettre de mieux apprécier les performances financières passées et futures, le compte de résultat est présenté sur une base ajustée et les variations du chiffre d'affaires ci-dessus et dans le présent document sont à taux de change constants sauf indication contraire (cf. page 2 « Base de préparation de l'information financière »). Les agrégats non GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants et doivent être analysés conjointement aux états financiers consolidés. L'Annexe 1 présente le tableau de passage vers l'information financière IFRS. L'état de la situation financière est préparé selon les normes IFRS et le tableau de variation de la position de trésorerie est dérivé du tableau de financement établi selon les normes IFRS. Tous les chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont non audités
.

Amsterdam, le 27 août 2015
– Gemalto (Euronext NL0000400653 – GTO), leader mondial de la sécurité numérique, publie aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre 2015.


Chiffres clés du compte de résultat ajusté




      Variations en glissement annuel
(en millions d'euros) Premier semestre 2015 Premier semestre 2014 à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 1 499 1 133 +32% +20%
Marge brute 574 418 +37%  
Charges d'exploitation (414) (298) +39%  
Résultat des activités opérationnelles 160 120 +33%  
Marge opérationnelle 10,6% 10,6% =  


Olivier Piou, Directeur général :
« La solide croissance du chiffre d'affaires illustre la transformation structurelle accomplie par la Société et le succès de sa diversification. Grâce à notre flexibilité, nous avons pu allouer davantage de ressources internes et d'investissements externes aux activités dont la croissance est plus rapide. Le Paiement, les Programmes gouvernementaux et le Machine-to-Machine sont désormais trois moteurs de croissance importants et performants, complétés par le business Entreprises renforcé par l'intégration de SafeNet. Nous actionnons   progressivement le levier opérationnel de ces activités en croissance rapide en route vers les objectifs revus à la hausse de notre plan de développement pluriannuel  2017».

Bases de préparation de l'information financière


Analyse sectorielle

Le segment Mobile désigne les activités liées aux technologies de télécommunication mobiles cellulaires, incluant les business Machine-to-Machine, éléments de sécurité mobiles (SIM, éléments sécurisés embarqués) et Plateformes Logicielle & Services mobiles. Le segment Paiement & Identité rend compte des activités liées aux interactions personnelles sécurisées, notamment pour les Paiements, les Programmes gouvernementaux et les Entreprises. L'acquisition de SafeNet fait partie de l'activité Entreprises.

Outre cette information sectorielle, la Société présente le chiffre d'affaires de ses segments Mobile et Paiement & Identité par type d'activité en distinguant l'activité Logiciels embarqués & Produits (E&P) et l'activité Plateformes logicielles & Services (P&S).


Taux de change courants et taux de change constants

La Société vend ses produits et services dans un très grand nombre de pays et les règlements sont en général effectués dans d'autres devises que l'euro. Les fluctuations monétaires de ces autres devises ont en particulier un impact sur la valeur en euros du chiffre d'affaires publié de la Société. Les comparaisons exprimées à taux de change constants visent à neutraliser les effets de ces fluctuations sur les résultats de la Société, en réévaluant le chiffre d'affaires de l'année précédente au taux de change moyen de l'année courante. Sauf indication contraire, les variations du chiffre d'affaires sont à taux de change constants et intègrent l'impact du programme de couverture des variations de change. Tous les autres chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont à taux de change courants, sauf indication contraire.


Chiffres pro forma

Suite à l'acquisition de SafeNet et afin de mieux comprendre l'évolution de ses activités, la Société présente les chiffres pro forma par segment et activité de Gemalto pour 2014 comme si SafeNet avait été consolidé sur l'ensemble de l'exercice 2014 et les variations en glissement annuel entre ces chiffres pro forma 2014 et les chiffres 2015 comme si SafeNet avait été consolidé à compter du 1
er
janvier 2015. La différence entre les chiffres réels et pro forma 2015 correspond à la contribution de SafeNet du 1
er
janvier 2015 au 7 janvier 2015, date effective de clôture de l'opération. Les chiffres pro forma de SafeNet, utilisés dans le présent document, ont été convertis en euros sur la base des taux de change mensuels. Les variations du chiffre d'affaires pro forma sont à taux de change constants et s'entendent hors impact du programme de couverture des variations de change pour 2014 et 2015.


Compte de résultat ajusté et résultat des activités opérationnelles non GAAP

Les états financiers consolidés ont été établis selon les normes comptables internationales (IFRS).

Afin de mieux évaluer ses performances passées et futures, la Société élabore également un compte de résultat ajusté dans lequel le résultat des activités opérationnelles constitue la valeur de référence permettant d'évaluer l'activité et de prendre les décisions relatives à l'exploitation de la période de 2010 à 2017.

Le résultat des activités opérationnelles est un indicateur non GAAP correspondant au résultat d'exploitation IFRS retraité  (i) de l'amortissement et de la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions, (ii) des coûts liés aux restructurations et aux acquisitions, (iii) de tous les éléments de rémunération fondés sur des actions et des coûts afférents ; et  (iv) des ajustements de juste valeur découlant de l'acquisition d'entreprises, qui se définissent, respectivement, comme suit :

  • Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions : charges d'amortissement et de dépréciation liées aux immobilisations incorporelles reconnues dans le cadre de l'allocation de l'excédent de la contrepartie transférée par rapport à la valeur de l'actif net acquis.
  • Coûts liés aux restructurations et acquisitions : (i) coûts supportés dans le cadre d'une opération de restructuration telle que définie par la norme IAS 37 (cession ou cessation d'activité, fermeture d'usine.) et coûts afférents ; (ii) charges de réorganisation correspondant aux coûts supportés au titre de la réduction des effectifs, de la consolidation de sites de production ou administratifs, de la rationalisation et de l'harmonisation du portefeuille de produits et services, ainsi que de l'intégration des systèmes informatiques, suite à un regroupement d'entreprises ; (iii) coûts de transaction (comme les honoraires versés dans le cadre des processus d'acquisition).
  • Éléments de rémunération fondés sur des actions : (i) décote accordée aux salariés se portant acquéreurs d'actions Gemalto dans le cadre des plans Gemalto de souscription d'actions ; et (ii) amortissement de la juste valeur des options d'achat d'actions et des unités d'actions restreintes accordées par le Conseil d'administration aux salariés, ainsi que les coûts afférents.
  • Ajustements de juste valeur des actifs nets acquis : reprise, en compte de résultat, des ajustements de juste valeur constatés suite à un regroupement d'entreprises, conformément à la norme IFRS 3 R. Ces ajustements concernent principalement : (i) les charges d'amortissement liées à la réévaluation des travaux en cours et des produits finis comptabilisés à leur valeur de réalisation lors de l'acquisition et (ii) l'amortissement de la marge commerciale  sur les soldes de produits constatés d'avance, annulée lors de l'acquisition.

Ces agrégats non GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants, ils doivent être analysés parallèlement aux  états financiers consolidés, établis conformément aux normes comptables internationales (IFRS).

Dans le compte de résultat ajusté, les charges d'exploitation correspondent à la somme des frais d'étude et recherche, des frais commerciaux et de marketing, des frais généraux et administratifs, et des autres produits (ou charges) nets.

L'EBITDA est égal au résultat des activités opérationnelles retraité des dotations aux amortissements. Il n'inclut pas les dotations aux amortissements ci-dessus relatifs aux actifs incorporels résultant des acquisitions.

Information financière ajustée

Les états financiers semestriels consolidés résumés ont été préparés conformément aux normes comptables internationales (IFRS) telles qu'adoptées par l'Union européenne. Pour permettre de mieux apprécier ses performances financières passées et futures, le Groupe établit également un compte de résultat ajusté.

  Premier semestre 2015 Premier semestre 2014  
Extrait du


compte de résultat ajusté
en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires Variation annuelle
à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 1 499,1   1 133,1   +32% +20%
Marge brute 574,0 38,3% 418,3 36,9% +1,4 pt  
Charges d'exploitation (414,4) (27,6%) (298,1) (26,3%) (1,3 pt)  
EBITDA 219,6 14,6% 165,7 14,6% =  
Résultat des activités opérationnelles 159,6 10,6% 120,3 10,6% =  
Résultat net 105,7 7,1% 95,8 8,5% (1,4 pt)  
Résultat par action avant dilution (€) 1,21   1,11   +9%  
Résultat par action après dilution (€) 1,19   1,08   +10%  

Le chiffre d'affaires total du premier semestre 2015 s'inscrit à 1 499 millions d'euros. La croissance rapide des activités existantes et la contribution de SafeNet ont généré une expansion du chiffre d'affaires de +32% à taux de change courants et de +20% à taux de change constants.

Premier semestre 2015


(en points de pourcentage)
Contribution de SafeNet Croissance


pro forma

[1]
Effet de


couverture des changes
Effet de change Croissance à taux de change courants
Contributions à la variation en glissement annuel du chiffre d'affaires total +11% +11% (2%) +11% +32%
 

La croissance du chiffre d'affaires total de la Société est de +11% en pro forma. L'acquisition de SafeNet a entraîné une augmentation supplémentaire de +11 points de pourcentage par rapport au chiffre d'affaires publié de 2014. L'appréciation rapide et substantielle du dollar américain vis-à-vis de l'euro, par rapport au premier semestre 2014, et la part désormais importante des recettes de la Société libellées en dollars expliquent la différence de 11 points de pourcentage entre la croissance du chiffre d'affaires à taux de change courants et celle à taux de change constants. Cet effet a été atténué par le programme de couverture des changes qui a réduit le chiffre d'affaires publié de (2) points de pourcentage.

Dans les Logiciels embarqués & Produits (E&P), le chiffre d'affaires a progressé de +7%. La croissance dans cette activité a été essentiellement portée par les cartes de paiement. Les livraisons importantes de produits  pour les Programmes gouvernementaux et la forte demande de connectivité et de modules de sécurité pour l'« Internet des objets » ont aussi fortement contribué à l'augmentation du chiffre d'affaires de l'activité. Celle-ci a en revanche connu un ralentissement dans le segment Mobile en raison de la baisse des ventes en glissement annuel des cartes SIM pour le paiement mobile, suite à la fermeture de la coentreprise de paiement mobile des grands opérateurs de téléphonie mobile américains au cours de la période.

Dans l'activité Plateformes logicielles & Services (P&S), le chiffre d'affaires a progressé de +74%, tiré par l'expansion continue enregistrée dans les services d'émission pour le Paiement et dans les services d'e-gouvernement, ainsi que par la contribution nouvelle de SafeNet au business Entreprises. Ces progressions ont plus que compensé le ralentissement du chiffre d'affaires observé dans les Services financiers mobiles – Mobile Financial Services (MFS) – aux États-Unis.

Dans l'ensemble, la croissance du chiffre d'affaires au premier semestre est le résultat de la transformation structurelle de la Société et du succès de sa diversification. La Société affiche une croissance pro forma de +11% quand les cartes SIM et services associés enregistrent un repli en glissement annuel de (7%) sur la période.

La marge brute s'inscrit en hausse de +156 millions d'euros à 574 millions d'euros, soit un taux de marge brute de 38,3%, en progression de 1,4 point de pourcentage en glissement annuel. L'augmentation du taux de marge brute dans le segment Paiement & Identité tient principalement à l'activité Entreprises et a largement compensé la baisse de la contribution du segment Mobile suite au ralentissement des ventes de produits et services liés au paiement mobile aux Etats-Unis.

Le taux de charges d'exploitation a augmenté de +1,3 point relativement au chiffre d'affaires, à 27,6%, représentant en valeur absolue (414) millions d'euros. Cette augmentation s'explique principalement par le taux de charges d'exploitation plus élevé de SafeNet par rapport à celui des activités historiques de Gemalto, et par les effets de change.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles du premier semestre 2015 s'établit à 160 millions d'euros, en hausse de +39 millions d'euros par rapport au premier semestre 2014, soit une marge opérationnelle de 10,6%, inchangée d'une année sur l'autre. Le levier opérationnel sur le semestre a été compensé par les variations de change rapides et significatives, et par l'effet des contrats de couverture. En glissement annuel, la variation des contrats de couverture a eu un effet défavorable de (31) millions d'euros, compensant l'augmentation du résultat liée aux variations de change favorables sur la période.

Le résultat financier de Gemalto se solde par une charge de (14) millions d'euros, contre une charge de (4) millions d'euros au premier semestre 2014. (6) millions d'euros proviennent des frais financiers et coûts amortis au titre de l'émission obligataire, des placements privés et des facilités de lignes de crédit, et (8) millions d'euros proviennent des transactions de change et autres éléments financiers.

Le résultat ajusté avant impôts ressort à 147 millions d'euros contre 117 millions d'euros l'année précédente, soit une progression de +26%.

La charge d'impôts ajustée s'élève à (42) millions d'euros, avec un taux d'imposition annuel IFRS estimé à 22% pour 2015.

En conséquence, le résultat net ajusté de la Société est de 106 millions d'euros, en progression de +10 millions d'euros et de +10% par rapport au résultat net ajusté du premier semestre 2014 (96 millions d'euros).

Le résultat par action ajusté avant dilution s'établit à 1,21 euro, en progression de +9%. Le résultat par action ajusté après dilution s'élève à 1,19 euro en progression de +10%. Ils étaient respectivement de 1,11 euro et de 1,08 euro au premier semestre 2014.

Résultats IFRS

Une charge de juste valeur de (67) million d'euro sans impact sur la trésorerie, principalement liée à la réévaluation IFRS des stocks pré-acquisition de SafeNet à leur valeur de réalisation, a été enregistrée sur le premier semestre 2015. Aucun ajustement similaire n'était présent en 2014. L'amortissement et la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions, autres éléments sans incidence sur la trésorerie, ont augmenté de 12 millions d'euros en glissement annuel, à (23) millions d'euros, principalement en raison de l'acquisition de SafeNet. Les coûts liés aux restructurations et acquisitions, comprenant les frais liés à la transaction SafeNet, ont diminué de 2 millions d'euros à (19) millions d'euros, contre (21) millions d'euros au premier semestre 2014. La charge associée aux éléments de rémunération fondés sur des actions a reculé en glissement annuel à (17) millions d'euros (contre (27) millions d'euros en 2014) en raison de l'introduction au premier semestre 2014 du nouveau programme d'intéressement lié au plan de développement pluriannuel 2014-2017, alors qu'en 2015 le programme d'intéressement à long terme est prévu pour le second semestre.

Le résultat d'exploitation IFRS de la Société ressort à 33 millions d'euros au titre du premier semestre 2015, contre 61 millions d'euros au premier semestre 2014, suite aux ajustements de juste valeur, sans incidence sur la trésorerie, relatifs au traitement IFRS de l'acquisition de SafeNet. Le résultat net IFRS s'établit à 14 millions d'euros au premier semestre 2015, contre 46 millions d'euros au premier semestre 2014.

En conséquence, le résultat par action avant dilution et le résultat par action après dilution, selon les normes IFRS, s'élèvent respectivement à 0,16 euro et à 0,15 euro contre 0,53 euro et 0,52 euro au premier semestre 2014.

État de la situation financière et tableau de variation de la position de trésorerie

Au premier semestre 2015, les opérations d'exploitation ont généré un flux de trésorerie positif de 199 millions d'euros avant variation du besoin en fonds de roulement, contre 128 millions d'euros en 2014, une hausse principalement due à l'accroissement du résultat des activités opérationnelles et à l'augmentation des charges sans incidence sur la trésorerie dans les charges d'exploitation. La variation du besoin en fonds de roulement a réduit la trésorerie de (57) millions d'euros, soit moins qu'au premier semestre 2014 ((75) millions d'euros). Malgré la croissance du chiffre d'affaires en glissement annuel au deuxième trimestre 2015 nettement supérieure à celle de la même période de 2014, l'impact du plus long cycle de recouvrement des factures en Asie a diminué. L'accroissement des stocks a été supérieur à l'expansion du chiffre d'affaires total publié en raison de la croissance anticipée et du ralentissement de certaines activités au deuxième trimestre. Les comptes clients et les comptes fournisseurs ont augmenté en ligne avec l'accroissement du chiffre d'affaires publié de la Société.

Les acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles se sont élevées à 104 millions d'euros, soit 6,9% du chiffre d'affaires. Les acquisitions d'immobilisations corporelles ont représenté 51 millions d'euros, en hausse de +22 millions d'euros en glissement annuel, pour soutenir en particulier la forte croissance de l'activité Paiement aux États-Unis. La trésorerie utilisée au titre de l'acquisition et de la capitalisation d'actifs incorporels a représenté 52 millions d'euros contre 21 millions d'euros au premier semestre 2014. Cette hausse provient pour l'essentiel de l'acquisition d'un nouveau portefeuille de brevets, de l'acquisition de droits d'utilisation et de distribution d'une technologie sous licence ainsi que par une légère hausse des coûts de développement capitalisés à 1,7% du chiffre d'affaires contre 1,5% en 2014.

Le programme de couverture de changes, destiné à neutraliser partiellement l'impact de fluctuations brutales de change sur le résultat des activités opérationnelles de la Société, a généré une sortie anticipée de trésorerie de 84 millions d'euros correspondant au risque de change sur la durée du plan de développement 2014-2017 de la Société, suite à l'appréciation notable et rapide du dollar américain face à l'euro au cours du premier semestre 2015.

Les acquisitions ont absorbé 888 millions d'euros de trésorerie, essentiellement pour les rachats de SafeNet et de Trüb, qui ont été finalisés respectivement au cours du premier et du deuxième trimestre 2015.

Les programmes de rachat d'actions de Gemalto n'ont pas eu d'impact sur la trésorerie au premier semestre 2015. Le programme destiné à assurer la liquidité des titres, géré de manière indépendante, a généré 3 millions d'euros de trésorerie. Au 30 juin 2015, la Société détenait 977 881 actions en autocontrôle, soit 1,1% de son capital. Le nombre total d'actions Gemalto émises a augmenté de 991 865 au cours de ce semestre, à 89 007 709 actions. Après déduction des 977 881 actions détenues en autocontrôle, le nombre d'actions en circulation s'élevait à 88 029 828 au 30 juin 2015.

Le 24 mai 2015, Gemalto a versé un dividende en numéraire de 0,42 euro par action au titre de l'exercice 2014, soit une hausse de 11% par rapport au dividende payé en mai 2014 (0,38 euro par action). Cette distribution a consommé 37 millions d'euros de trésorerie. Les autres activités de financement ont dégagé 177 millions d'euros de trésorerie : 149 millions d'euros provenant de l'émission d'un emprunt dans le cadre d'un placement privé, 30 millions d'euros d'utilisation de lignes de crédit et 4 millions d'euros reçus par la Société suite à l'exercice d'options de souscription d'actions par les salariés.

Les disponibilités, déduction faite des découverts bancaires, s'élevaient à 257 millions d'euros au 30 juin 2015.

Compte tenu des emprunts, d'un montant total de 746 millions d'euros, la dette nette de Gemalto s'élevait à 490 millions d'euros au 30 juin 2015, contre une trésorerie nette de 363 millions d'euros au 30 juin 2014. La variation de (853) millions d'euros est principalement due aux (888) millions d'euros absorbés par les acquisitions au cours du semestre.

Analyse sectorielle

Les variations du chiffre d'affaires sont à taux de change constants, sauf indication contraire.


Contribution par segment


Premier semestre 2015



(en millions d'euros)
Paiement &


Identité
Mobile Total des deux principaux segments Brevets & Autres
Chiffre d'affaires 840 641 1481 18
En pourcentage du chiffre d'affaires 56% 43% 99% 1%
En pourcentage du résultat des activités opérationnelles 49% 44% 93% 7%


Contribution par activité



Premier semestre 2015
Logiciels embarqués & Produits
Plateformes logicielles &


Services
Total des deux principaux segments Brevets &


Autres
(en millions d'euros, variations à taux de change constants)
Chiffre d'affaires 1070 411 1481 18
Croissance du chiffre d'affaires en glissement annuel +7% +74% +19% +72%
En pourcentage du chiffre d'affaires 71% 27% 99% 1%
En pourcentage de la croissance du chiffre d'affaires 27% 70% 97% 3%



Variations en glissement annuel


et effets de change



(en millions d'euros)

Paiement &


Identité
Mobile Total des deux principaux segments Brevets &


Autres
Total
Deuxième trimestre          
Chiffre d'affaires 473 323 796 17 813
À taux de change constants +50% (9%) +18% +790% +21%
À taux de change courants +67% +3% +33% +790% +35%
Premier semestre          
Chiffre d'affaires 840 641 1 481 18 1 499
À taux de change constants +43% (2%) +19% +72% +20%
À taux de change courants +57% +9% +32% +72% +32%

Premier semestre



Résultat des activités opérationnelles
77 71 148 11 160
À taux de change courants +46% +11% +27% +245% +33%
En % du résultat total des activités opérationnelles  49%  44% 93%  7% 100%



Le segment Paiement & Identité enregistre à nouveau une forte croissance au cours du premier semestre. Il est devenu le principal contributeur au chiffre d'affaires et au résultat des activités opérationnelles de la Société représentant 56% du chiffre d'affaires de Gemalto et 49% du résultat des activités opérationnelles, contre respectivement 47% et 44% au cours de la même période de l'exercice précédent.

Les activités des Logiciels embarqués & Produits et des Plateformes logicielles & Services ont toutes deux contribuées à la croissance de la Société au premier semestre 2015, avec une progression respective de +7% et +74% (+6% et +12% respectivement en base pro forma). La croissance des Logiciels embarqués & Produits est principalement imputable aux business Paiement, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux. Les Plateformes logicielles & Services ont généré 70% de la croissance du chiffre d'affaires total au premier semestre. La progression à deux chiffres de leur chiffre d'affaires est due aux succès des services d'émission de cartes de Paiement, des services pour les Programmes gouvernementaux, auxquels s'ajoute la contribution de SafeNet au business Entreprises.

Les variations de change ont été importantes sur l'ensemble de la période, en particulier au deuxième trimestre, avec la forte appréciation du dollar américain en glissement annuel vis-à-vis de l'euro. Fortement implanté aux États-Unis, le segment Paiement & Identité a été le plus exposé à ces effets de change liés au dollar US, avec une différence de 14 points de pourcentage entre la croissance à taux de change courants et à taux de change constants.

Paiement & Identité

  Premier semestre 2015 Premier semestre 2014 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 840,2   536,7   +57% +43%
Marge brute 310,5 37,0% 171,9 32,0% +4,9 pt  
Charges d'exploitation (233,1) (27,7%) (118,9) (22,1%) (5,6 pt)  
Résultat des activités opérationnelles 77,5 9,2% 53,1 9,9% (0,7 pt)  


Au premier semestre, le chiffre d'affaires du segment Paiement & Identité s'élève à 840 millions d'euros, en progression de +43% par rapport à la même période de 2014. Les ventes dans les Logiciels embarqués & Produits sont en hausse de +16% à 553 millions d'euros et elles ont plus que doublé dans les Plateformes logicielles & Services, à 287 millions d'euros.

Le Paiement a enregistré une croissance de +28% au deuxième trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014. Cette excellente performance explique la progression de +22% du chiffre d'affaires en glissement annuel au premier semestre, à 469 millions d'euros. Les Amériques ont enregistré la plus forte croissance, avec un chiffre d'affaires qui a quasiment doublé par rapport à l'année précédente, grâce au dynamisme des ventes de cartes de paiement EMV et à l'expansion rapide des services d'émission aux États-Unis. Toujours dans le Paiement, les ventes de Logiciels embarqués & Produits ont augmenté de +19% et celles des Plateformes logicielles & Services ont progressé de +38% par rapport au premier semestre 2014.

Le chiffre d'affaires du business Entreprises ressort à 195 millions d'euros au premier semestre 2015, une performance liée à la consolidation de SafeNet, et à l'accroissement de la demande de solutions de cyber-sécurité. L'intégration de SafeNet se poursuit, avec l'alignement des portefeuilles d'authentification entre l'Identité & Gestion des accès de Gemalto et SafeNet. Le mix du chiffre d'affaires du business Entreprises (authentification et protection des données) évolue, avec une diminution de la part « hardware » et une augmentation plus rapide de la marge brute que du chiffre d'affaires. Pro-forma SafeNet, cette évolution a entraîné une hausse du taux de marge brute de +3 points de pourcentage par rapport au premier semestre 2014.

Le chiffre d'affaires des Programmes gouvernementaux ressort à 175 millions d'euros, en hausse de +17% par rapport au premier semestre 2014, dont 14 millions d'euros générés par Trüb AG, fournisseur suisse de solutions d'identification pour les gouvernements et les banques, qui a été racheté sur la période. Outre la contribution de Trüb intervenue au deuxième trimestre, la croissance des ventes provient du démarrage des livraisons faisant suite aux contrats précédemment remportés. Dans le même temps, le carnet de commandes a continué à s'étoffer. Au global, le chiffre d'affaires des Logiciels embarqués & Produits a augmenté de +14% et celui des Plateformes logicielles & Services, de +28% par rapport au premier semestre 2014.

Pour l'ensemble du segment, le taux de marge brute s'est amélioré de +4,9 points de pourcentage par rapport au premier semestre 2014, à 37%, les Plateformes logicielles & Services ayant poursuivi leur expansion, en particulier dans le business Entreprises.

Les charges d'exploitation ont augmenté à (233) millions d'euros au premier semestre 2015, en grande partie en raison des acquisitions et aussi de l'affectation de ressources internes plus importantes au segment pour accompagner la croissance rapide de ses différentes divisions.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles du segment Paiement & Identité ressort à 77 millions d'euros au premier semestre 2015, en hausse de +46% par rapport au premier semestre 2014 (53 millions d'euros).

Mobile

  Premier semestre 2015 Premier semestre 2014 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change courants À taux de change constants
Chiffre d'affaires 641,3   586,1   +9% (2%)
Marge brute 246,2 38,4% 237,3 40,5% (2,1 pt)  
Charges d'exploitation (175,2) (27,3%) (173,3) (29,6%) +2,3 pt  
Résultat des activités opérationnelles 71,0 11,1% 64,0 10,9% +0,2 pt  


Le chiffre d'affaires du segment Mobile ressort à 641 millions d'euros, en hausse de +9% à taux de change courants et moindre de (2%) à taux de change constants par rapport à la même période de 2014. À taux de change constants, la plus forte progression de chiffre d'affaires a été celle du business Machine-to-Machine, avec une hausse de +23% des ventes. Le segment a connu une évolution contrastée du chiffre d'affaires sur le semestre, avec une augmentation de +7% au premier trimestre et une baisse de (9%) au deuxième trimestre. Cette variation est essentiellement liée à une moindre contribution au chiffre d'affaires des ventes de cartes SIM haut de gamme et des Plateformes logicielles & Services aux États-Unis suite à la fermeture du service de paiement mobile Softcard. Cet effet de base défavorable en glissement annuel persistera au cours des trois prochains trimestres.

Dans le Machine-to-Machine, les Logiciels embarqués & Produits ont connu une très solide expansion (+22%), à la faveur de l'accroissement de la demande mondiale d'appareils connectés et d'éléments sécurisés embarqués (eSE) pour l'« Internet des objets », tous secteurs confondus, en particulier dans les régions EMOA et Amériques. La solide dynamique des ventes d'éléments sécurisés pour l'« Internet des objets » s'est poursuivie, avec une hausse de +46% du chiffre d'affaires en glissement annuel à taux de change constants.

Les ventes de cartes SIM ont diminué de (8%) en glissement annuel en raison de la fermeture du service de paiement mobile des opérateurs américains qui, dans certains cas, a entraîné une baisse des ventes de cartes SIM haut de gamme tandis que d'autres services bénéficiant de ces mêmes produits haut de gamme sont en cours de développement.

La fin de ce projet de paiement mobile mené par les opérateurs américains a également impacté le chiffre d'affaires des Plateformes logicielles & Services du segment et entraîné une variation de (1%) de ce dernier en glissement annuel et à taux de change constants. Dans une perspective plus large, les Services financiers mobiles – Mobile Financial Services (MFS) – de Gemalto ont franchi des étapes importantes au cours du semestre, avec l'extension de l'offre Trusted Services Hub (TSH) de Gemalto aux éléments sécurisés embarqués (eSE) dans les équipements mobiles, au Trusted Execution Environment (TEE), et aux applications de paiement utilisant la fonction d'émulation de la carte hôte (HCE). Le Trusted Services Hub a également intégré au cours du semestre le support pour les fonctions de « tokenisation » EMV récemment standardisées, devenant ainsi la référence en termes de couverture des appareils mobiles, de capacité d'intégration et de neutralité, autant de bénéfices clés pour les services de paiement domestiques et internationaux. Les services aux abonnés mobiles – Mobile Subscriber Services (MSS) – de Gemalto ont également franchi, au cours du semestre, une étape importante concernant les cartes SIM embarquées, avec l'adoption par la GSMA de la première architecture commune de haut niveau pour l'activation et la gestion de la connectivité à distance pour le marché grand public. Gemalto prend une part active à cet effort mondial d'interopérabilité, mettant son expertise technique et sa neutralité au service des fabricants d'équipements et des opérateurs de réseau mobile pour la mise en place de solutions répondant au mieux à leurs objectifs et contraintes respectives.

La marge brute a augmenté de 9 millions d'euros, principalement en raison d'effets de change, tandis que le taux de marge brute a baissé de (2) points de pourcentage en grande partie suite à l'évolution du mix produits et services.

Les charges d'exploitation ont légèrement augmenté à (175) millions d'euros, sous les effets opposés de la croissance en euros des charges d'exploitation libellées en dollars américains et du transfert de certaines ressources du segment pour accompagner la forte croissance des activités Paiement et Identité. Dans l'ensemble, les charges d'exploitation ont reculé en glissement annuel de (2) points de pourcentage, rapportées au chiffre d'affaires total du segment au titre du premier semestre 2015.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles au titre du premier semestre 2015 s'établit à 71 millions d'euros, en hausse de +11% par rapport à la même période de 2014 (64 millions d'euros).

La marge opérationnelle a progressé à 11,1%, contre 10,9% au premier semestre 2014.

Brevets & Autres

  Premier semestre 2015 Premier semestre 2014 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 17,7   10,3   +72% +72%
Marge brute 17,3 97,7% 9,1 88,8% +8,9 pt  
Charges d'exploitation (6,1) (34,6%) (5,9) (57,4%) +22,8 pt  
Résultat des activités opérationnelles 11,1 63,0% 3,2 31,4% +31,6 pt  

Le segment Brevets & Autres a généré un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros au premier semestre 2015 suite à la conclusion de nouveaux accords de licence croisée, ainsi qu'à des renouvellements d'accords. Par rapport au premier semestre 2014, les charges d'exploitation restent stables. En conséquence, le résultat des activités opérationnelles s'établit à 11 millions d'euros au premier semestre.

Informations supplémentaires

Programmes gouvernementaux

  • Gemalto lance un inlay et une couverture de passeport électronique ultrafine


    Les inlays et couvertures électroniques Sealys Premium, produits exclusifs de Gemalto, permettront aux imprimeurs nationaux d'optimiser l'efficacité de leurs procédés de fabrication tout en créant des passeports électroniques plus fins, plus plats et plus esthétiques. Les nouveaux inlays et couvertures électroniques résistent à des tests de durabilité qui vont bien au-delà des exigences de l'OACI.


  • Gemalto encourage l'adoption de services d'e-gouvernement en conjuguant en toute sécurité les avantages des cartes d'identité électroniques et téléphones portables NFC (
    Near Field Communication
    )



    CoesysmGov, nouvelle solution innovante et robuste d'authentification numérique mobile, permet à tous les citoyens d'accéder à des services gouvernementaux en ligne en conjuguant les avantages de la carte d'identité électronique et du mobile NFC. Elle permet aux autorités de mettre en place des systèmes fiables d'identification mobile à l'échelle nationale.
  • La Californie choisit Gemalto pour la vérification automatique des pièces d'identité


    Gemalto a fourni aux quelque 200 bureaux d'enquête locaux du Department of Motor Vehicle (DMV de Californie) sa solution logicielle avancée, Coesys Document Verification. Grâce à cette technologie de Gemalto, le DMV de Californie peut rationaliser le processus d'examen, simplifier les tâches liées à l'authentification des documents délivrés par des pays étrangers et identifier toute anomalie et tout défaut contenus dans ces documents.

Objets connectés et gestion de la connectivité à la demande

  • La solution proposée par Gemalto dans le secteur de l'Internet des objets contribue à optimiser la sécurité et l'efficacité dans les ports maritimes les plus actifs d'Amérique latine


    SISMO®, la solution de télémétrie innovante développée par HidroMares, cabinet leader en conseil en océanographie, surveille les conditions océaniques dynamiques pour optimiser la sécurité et l'efficacité des ports brésiliens.

  • NTT Docomo sélectionne Gemalto pour les applications de l'Internet des objets au Japon


    NTT Docomo a retenu Gemalto pour assurer la connectivité des applications liées à l'Internet des objets. Le module MIM Cinterion de Gemalto (Cinterion® Machine Identification Module) répond en effet aux normes les plus rigoureuses du secteur et a été la première solution à satisfaire aux exigences de qualité très élevées du marché japonais.

  • China Telecom et Gemalto présentent une innovation commune permettant de connecter les véhicules et l'Internet des objets


    China Telecom et Gemalto ont développé un prototype pour automobiles connectées utilisant la solution de gestion d`abonnements
    LinqUs On-Demand Connectivity
    (ODC) de Gemalto. Les deux entreprises ont montré, dans le cadre du Mobile World Congress de Shanghai, qu'on peut assurer une connectivité sécurisée des appareils mobiles par une activation à distance. Elles intégreront par la suite cette solution dans les véhicules des fabricants, clients de China Telecom.

  • Gemalto accroît sa participation dans Trustonic


    Au cours du premier semestre, Gemalto a renforcé sa participation dans le capital de Trustonic, qui développe un environnement d'exécution fiable (
    Trusted Execution Environment
    ou TEE), portant la sécurité au coeur des objets connectés et permettant aux prestataires de services d'avoir libre accès à des fonctionnalités de sécurité avancées, intégrées directement dans le « hardware ». Le 30 juin 2015, le Groupe détenait 50% dans la joint-venture.

  • Activation à distance d'appareils grand public basés sur l'architecture GSMA


    Lors du Mobile World Congress de Shanghai, les 15 et 16 juillet derniers, Gemalto a fait la démonstration de l'activation à distance d'appareils grand public, basée sur la nouvelle architecture GSMA. Gemalto est à l'origine de cette initiative, et participe activement à la définition et à l'adoption de technologies standardisées afin d'offrir une solution aux opérateurs, fabricants d'appareils et fournisseurs de services permettant de proposer une connectivité sécurisée et instantanée aux utilisateurs finaux. Gemalto a également présenté sa solution de gestion à distance des abonnements LinqUs On-Demand Connectivity sur les smartphones ZTE. La plateforme en est au stade de prototype. Elle vise à démontrer comment un appareil grand public équipé d'une carte SIM peut se connecter à un réseau mobile à tout moment et en tout lieu.

Perspectives

Pour 2015, Gemalto anticipe une nouvelle année de croissance à deux chiffres du résultat de ses activités opérationnelles. Au second semestre, la fermeture du service de paiement mobile américain Softcard limitera la progression du segment Mobile par rapport à la même période de 2014. L'accélération de la croissance des business Paiement, Machine-to-Machine, Entreprises et Programmes gouvernementaux alimentera l'augmentation du profit de la Société vers son objectif revu à la hausse de plus 660 M€ en 2017.

Diffusion audio en direct sur Internet et conférence téléphonique

La présentation des résultats de Gemalto pour le premier semestre 2015 sera diffusée en direct sur internet en anglais aujourd'hui à 15h00, heure d'Amsterdam et de Paris (14h00, heure de Londres et 9h00, heure de New York).

La diffusion audio en direct de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur le site Communication financière de Gemalto :

www.gemalto.com/investors

Les questions seront posées par téléphone. Les investisseurs et analystes financiers souhaitant participer à la séance des questions-réponses devront composer le :

(UK) +44 203 367 9459 ou (US) +1 866 907 5924 ou (FR) +33 1 7077 0947

La présentation peut également être téléchargée depuis le site Communication financière de Gemalto.

La diffusion audio de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur internet en différé environ trois heures après la fin de la présentation sur le site Communication financière de Gemalto. Ces enregistrements pourront être écoutés pendant un an.

Le rapport semestriel, qui comprend les états financiers semestriels consolidés résumés au 30 juin 2015, est disponible sur le site Communication financière de Gemalto (
www.gemalto.com/investors
).

Calendrier financier

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2015 sera publié le jeudi 29 octobre 2015, avant l'ouverture d'Euronext Amsterdam.

Cotation en Bourse

Gemalto N.V. fait l'objet d'une double cotation sur NYSE Euronext Amsterdam et Paris, dans le compartiment A (Grandes capitalisations).

Symbole GTO
Marchés de cotation Double cotation sur NYSE Euronext Amsterdam et Paris
Marché de référence NYSE Euronext Amsterdam
Code ISIN NL0000400653
Reuters GTO.AS
Bloomberg GTO:NA

Gemalto a mis en place aux États-Unis depuis novembre 2009 un programme d'American Depository Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Chaque action ordinaire de Gemalto est représentée par deux ADR. Les ADR de Gemalto se négocient en dollars des États-Unis et donnent accès aux droits de vote et aux dividendes attachés aux actions Gemalto sous-jacentes. Les dividendes sont versés aux investisseurs en dollars des États-Unis, après avoir été convertis par la banque dépositaire dans cette devise au taux de change en vigueur.

Structure ADR sponsorisé de niveau I
Marché de cotation De gré à gré (
over-the-counter
, OTC)
Ratio (ORD:DR) 1 action ordinaire pour 2 ADR
DR ISIN US36863N2080
DR CUSIP 36863N 208


Communication financière Communication Corporate Agence Relations Media
 




Winston Yeo


winston.yeo@gemalto.com




 




Sébastien Liagre


M : +33 6 1751 4467


sebastien.liagre@gemalto.com
 




Isabelle Marand


M : +33 6 1489 1817


isabelle.marand@gemalto.com
 




Catherine Durand-Meddahi


M. : +33(0) 6 08 14 49 70


c.meddahi@agence-influences.fr




 

 
À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la
sécurité numérique
avec un chiffre d'affaires 2014 de 2,5 milliards d'euros. Présent dans 46 pays, Gemalto emploie plus de 14 000 salariés travaillant depuis 99 bureaux et 34 centres de Recherche et de Développement logiciel.

Nous nous développons au coeur du monde numérique en évolution rapide et constante. Des milliards de personnes à travers le monde revendiquent de plus en plus la liberté de communiquer, acheter, voyager, faire des transactions bancaires, se divertir et travailler – à tout moment et en tous lieux – de façon agréable et sûre. Gemalto donne aux entreprises et aux administrations les moyens d'offrir des services numériques commodes et sûrs à ces personnes. La Société sécurise en particulier les services mobiles, les transactions financières, Internet et les « clouds » privés, les systèmes d'e-santé, l'accès aux services d'e-gouvernement, l'« Internet des objets », et les systèmes de billettique et de transports. Les entreprises de premier plan font confiance à notre portefeuille unique de logiciels cryptographiques embarqués dans une variété d'objets du quotidien, à nos plateformes haute disponibilité, à grande échelle d'authentification, de cryptage et de gestion des droits, et à nos équipes qui assurent un service de niveau mondial dans plus de 180 pays de par le monde.

Dans un monde numérique plus que jamais interconnecté, Gemalto aide à établir des relations de confiance.

Pour plus d'informations, visitez nos sites


www.gemalto.com/france
,
www.justaskgemalto.com
,
blog.gemalto.com
, ou suivez
@GemaltoFrance
sur Twitter.


Le présent communiqué ne constitue pas une offre d'achat ou d'échange


ni la sollicitation d'une offre à vendre ou à échanger des actions de Gemalto.

Le présent document contient des informations qui ne sont ni la publication de résultats financiers audités, ni d'autres données historiques ou d'autres indications concernant Gemalto. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sous-jacentes, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes à l'égard de futures opérations, événements, produits et services et les performances futures. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les termes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « envisager », « estimer », et d'autres expressions similaires. Ces informations, ainsi que d'autres déclarations contenues dans ce document constituent des déclarations prospectives au regard des obligations législatives et réglementaires. Bien que les dirigeants de la Société estiment que les objectifs contenus dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, il est rappelé aux investisseurs et aux actionnaires que les informations et déclarations prospectives sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison de risques et d'incertitudes.


La plupart de ces risques et incertitudes sont difficiles à prévoir et généralement hors du contrôle de la Société ; leur survenance pourrait avoir pour conséquence que les développements futurs ou avérés soient significativement différents de ceux exprimés, suggérés ou estimés dans les informations et déclarations prospectives, et la Société ne peut garantir les résultats futurs, les niveaux d'activité, les performances de la Société ou la réussite des projets. Les facteurs qui peuvent entraîner un changement significatif des informations ou des résultats avérés par rapport aux informations et déclarations prospectives contenues dans ce document incluent notamment : les tendances sur les marchés de la téléphonie mobile, du paiement et du commerce mobile ; la capacité de la Société à développer de nouvelles technologies, les effets de technologies concurrentes et la concurrence intense généralement rencontrée sur les principaux marchés de la Société ; les contestations ou pertes de droits de propriété intellectuelle ; l'aptitude à établir et maintenir les relations stratégiques dans ses principales activités ; la capacité à développer et à tirer profit de l'utilisation de nouveaux logiciels et services ; la rentabilité des stratégies de développement ; les conséquences des acquisitions et des investissements ; la capacité de la Société à intégrer les entreprises et les activités acquises conformément à ses attentes ; la capacité de la Société à développer les synergies attendues des acquisitions ; et les changements dans le contexte mondial, politique, économique, concurrentiel, de marché et réglementaire. En outre, la Société ni aucune autre personne n'assume la responsabilité de l'exactitude ou de l'exhaustivité de ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce document n'ont de valeur qu'à la date de publication de ce document et la Société, ou toute autre personne, n'a pas l'obligation, ni ne prend l'engagement, de publier des mises à jour de ces déclarations prospectives après cette date afin de rendre ces déclarations conformes aux résultats de la Société ou de rendre compte de la survenance de résultats attendus ou d'autres prévisions, sauf lorsqu'une loi ou une réglementation applicable l'exige.



Annexe 1

Tableau de passage de l'information financière IFRS vers l'information financière ajustée

   
Semestre clos le 30 juin 2015


(en millions d'euros)
  BPA avant dilution BPA après dilution
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)   87 605 88 689
         
Information financière IFRS      
  Résultat d'exploitation 33 141    
  Résultat financier (13 686)    
  Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence 806    
  Impôt (4 400)    
  Intérêts minoritaires 535    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) (2 662)    
  Résultat net Part du Groupe 13 734 0,16 0,15
         
Tableau de passage vers l'information financière ajustée
IFRS Résultat net Part du Groupe 13 734 0,16 0,15
  Ajustement de juste valeur en rapport avec une acquisition 67 271    
  Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions 23 307    
  Coûts liés aux restructurations et acquisitions 18 790    
  Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents




 
17 114    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) 2 662    
  Impôt (37 190)    
Données ajustées Résultat du semestre 105 688 1,21 1,19


Le résultat par action ajusté avant dilution du premier semestre 2015 est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation au cours du semestre clos le 30 juin 2015, soit 87 605 010 actions, qui tient compte de l'effet du programme de rachat de titres. Le résultat par action ajusté après dilution du premier semestre 2015 est calculé sur la base de 88 688 925 actions correspondant à la méthode IFRS de calcul de l'effet de dilution, c'est-à-dire sur la base du même nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation et en faisant l'hypothèse que tous les instruments sur actions distribués auraient été exercés (1 319 110 instruments) et que les fonds reçus lors de l'exercice de ces instruments (17 619 829 euros) auraient servi à acquérir des actions de la Société au cours boursier moyen du premier semestre 2015 (235 195 actions) à 75 euros.

   
 Semestre clos le 30 juin 2014


(en millions d'euros)
  BPA avant dilution BPA après dilution
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)   86 404 88 777
         
Information financière IFRS    
  Résultat d'exploitation 60 847    
  Résultat financier (3 922)    
  Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence 615    
  Impôt (11 893)    
  Intérêts minoritaires 490    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt)    
  Résultat net Part du Groupe 46 137 0,53 0,52
         
Tableau de passage vers l'information financière ajustée      
IFRS Résultat net Part du Groupe




 
46 137 0,53 0,52
  Ajustement de juste valeur en rapport avec une acquisition




 
   
  Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions




 
11 357    
  Coûts liés aux restructurations et acquisitions




 
21 469    
  Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents 26 584    
  Intérêts minoritaires (64)    
  Impôt (9 665)    
Données ajustées Résultat du semestre 95 818 1,11 1,08



Annexe 2

État consolidé de la situation financière

(en milliers d'euros) 30 juin 31 décembre
    2015 2014
ACTIF      
Actifs non courants    
  Immobilisations corporelles, nettes 332 615 279 741
  Écarts d'acquisition, nets 1 599 653 900 826
  Immobilisations incorporelles, nettes 454 302 218 137
  Participations dans les sociétés mises en équivalence 62 463 51 686
  Actifs d'impôt différé 197 313 144 710
  Actifs financiers disponibles à la vente, nets  –  –
  Autres actifs non courants 58 292 45 024
  Instruments dérivés 14 497 2 566
  Total de l'actif non courant 2 719 135 1 642 690
Actifs courants      
  Stocks, nets 313 534 223 579
  Créances d'exploitation, nettes 994 697 852 683
  Instruments dérivés 21 907 3 831
  Trésorerie et équivalents de trésorerie 288 933 1 059 572
  Total de l'actif courant 1 619 071 2 139 665
  Total ACTIF 4 338 206 3 782 355
       
Capitaux propres      
  Capital social 89 008 88 016
  Primes 1 240 235 1 206 877
  Actions propres (39 256) (55 482)
  Juste valeur et autres réserves (44 500) 84 603
  Écarts de conversion 61 995 (3 957)
  Report à nouveau 1 048 994 1 070 653
  Capitaux propres, Part du Groupe 2 356 476 2 390 710
  Intérêts minoritaires 6 584 5 454
  Total des capitaux propres 2 363 060 2 396 164
Dettes      
Dettes non courantes    
  Dettes financières non courantes 547 529 398 027
  Passifs d'impôt différé 96 337 46 165
  Provisions pour retraites et assimilés 105 323 107 361
  Provisions et autres dettes non courantes 123 607 46 871
  Instruments dérivés 11 858 2 714
  Total des dettes non courantes 884 654 601 138
       
Dettes courantes    
  Dettes financières courantes 231 157 168 155
  Dettes d'exploitation 666 688 539 911
  Impôts courants 31 731 30 838
  Provisions et autres dettes courantes 12 532 12 968
  Instruments dérivés 148 384 33 181
  Total des dettes courantes 1 090 492 785 053
  Total des dettes 1 975 146 1 386 191
  Total PASSIF 4 338 206 3 782 355



Annexe 3

Tableau de variation de la position de trésorerie

  Semestre clos le 30 juin
en millions d'euros 2015   2014
       
Trésorerie et découverts bancaires, en début de période 1 057   456
       
Flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation, avant variation du besoin en fonds de roulement 199   128
Variation nette du fonds de roulement (57)   (75)
Flux de trésorerie absorbés par les mesures de restructuration et les frais liés aux acquisitions (19)   (4)
       
Flux de trésorerie nette provenant des opérations d'exploitation avant instruments dérivés payés d'avance 123   49
       
Instruments dérivés payés d'avance (84)   0
       
Flux de trésorerie nette provenant des opérations d'exploitation 40   49
       
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (104)   (50)
       
Flux de trésorerie disponible (64)   (2)
       
Intérêts perçus, nets 0   1
Flux de trésorerie utilisés par les acquisitions (888)   (43)
Autres flux de trésorerie des opérations d'investissement 0   1
Écarts de conversion 7   (0)
       
Flux de trésorerie générés (utilisés) par des opérations d'exploitation et d'investissement (944)   (43)
       
Trésorerie générée (utilisée) par le programme destiné à assurer la liquidité des titres et le programme de rachat d'actions 3   (14)
Dividendes versés aux actionnaires de Gemalto (37)   (33)
Produit net (remboursement) du placement privé et des lignes de crédit 179   0
Autres flux de trésorerie des opérations de financement (2)   6
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie due au changement de méthode de consolidation 0   0
       
Trésorerie et découverts bancaires, en fin de période 257   372
Emprunts à court et long termes, excluant les découverts bancaires, en fin de période (746)   (9)
Trésorerie nette, en fin de période (490)   363



Annexe 4

      Principaux segments   Principales activités    
Variations en glissement annuel


(en millions d'euros)
Total   Paiement & Identité  Mobile   Logiciels embarqués & Produits Plateformes logicielles & Services   Brevets & Autres
Deuxième trimestre 2015                  
Chiffre d'affaires 813   473 323   570 226   17
À taux de change courants 35%   +67% +3%   +19% +87%   +790%
À taux de change constants 21%   +50% (9%)   +5% +72%   +790%
SafeNet pro forma hors effets de change 11%   +23% (7%)   +7% +12%   +790%
SafeNet pro forma à taux de change constants, dont programme de couverture 8%   +20% (9%)   +4% +11%   +790%
Premier semestre 2015                  
Chiffre d'affaires  1 499   840 641   1 070 411   18
À taux de change courants 32%   +57% +9%   +18% +87%   +72%
À taux de change constants 20%   +43% (2%)   +7% +74%   +72%
SafeNet pro forma hors effets de change 11%   +18% +1%   +9% +13%   +72%
SafeNet pro forma à taux de change constants, dont programme de couverture 8%   +16% (2%)   +6% +12%   +72%



Annexe 5

Chiffre d'affaires, par région

      Variation annuelle
Premier semestre


en millions d'euros
Premier semestre 2015 Premier semestre 2014 à taux de change constants à taux de change courants
Europe, Moyen-Orient et Afrique 652 539 17% 21%
Amériques 562 363 32% 55%
Asie 285 231 7% 24%
Total 1 499 1 133 20% 32%
 




 
    Variation annuelle
Deuxième trimestre


en millions d'euros
Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2014 à taux de change constants à taux de change courants
Europe, Moyen-Orient et Afrique 370 281 26% 32%
Amériques 292 206 19% 42%
Asie 152 114 12% 33%
Total 813 601 21% 35%



[1]

Les chiffres pro forma comprennent la contribution de SafeNet en 2014. Voir la base de préparation page 2



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Gemalto via GlobeNewswire

HUG#1947793