Press release

Genomic Vision: RESULTATS ANNUELS 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Atteinte de l’ensemble des milestones de développement prévus en 2015 Bonne maîtrise des charges opérationnelles Trésorerie solide à 15,6 M€ BAGNEUX, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Genomic Vision (FR0011799907 – GV / éligible PEA-PME), société de diagnostic moléculaire spécialisée dans le développement de tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la technologie du

  • Atteinte de l’ensemble des milestones de développement prévus en
    2015
  • Bonne maîtrise des charges opérationnelles
  • Trésorerie solide à 15,6 M€

BAGNEUX, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Genomic Vision (FR0011799907 – GV / éligible PEA-PME),
société de diagnostic moléculaire spécialisée dans le développement de
tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la
technologie du peignage moléculaire, annonce aujourd’hui ses résultats
annuels1 au 31 décembre 2015 en norme IFRS, arrêtés par le
Directoire et examinés par le Conseil de surveillance le 21 mars 2016.

Résultats annuels 2015

En milliers d’Euros – normes IFRS     2015     2014
Produits de R&D Quest Diagnostics     2 069     3 218
Ventes de produits     291     237
Total chiffre d’affaires     2 360     3 455
Autres revenus     1 957     1 438
Total revenus de l’activité     4 317     4 893
Charges opérationnelles nettes     -8 708     -7 107
Résultat opérationnel     -4 391     -2 214
Résultat net     -4 338     -2 156

Genomic Vision a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 2 360 K€.
Composé des produits issus de la collaboration de R&D avec Quest
Diagnostics pour 2 069 K€, il a connu une baisse attendue liée à la fin
progressive des paiements d’étapes prévues dans le contrat initial avec
Quest Diagnostics. Ces paiements étaient de 3 218 K€ en 2014.

Les ventes de produits progressent de +22,8% à 291 K€ et traduisent une
bonne dynamique des trois sources de revenus commerciaux de Genomic
Vision :

  • les ventes directes du test CombHelix FSHD à l’hôpital de la Timone à
    Marseille,
  • les royalties versées par Quest Diagnostics qui distribue ce test aux
    États-Unis, et
  • les ventes directes de consommables et d’instruments à des
    laboratoires utilisant la technologie du peignage moléculaire à des
    fins de recherche (« marché de la recherche ou Life Sciences
    Research Tools
    »).

Les revenus de l’activité de l’exercice 2015 ressortent à 4 317 K€
contre 4 893 K€ en 2014 après la prise en compte des autres revenus à
hauteur de 1 957 K€, qui correspondent aux crédits d’impôt (CIR, CII,
CICE pour 1 303 K€) et aux subventions de R&D (654 K€). Ces dernières
intègrent notamment les avances remboursables de Bpifrance (ex-OSEO)
dans le cadre de deux projets R&D comptabilisées en résultat suite au
constat de fin de programme.

Les charges opérationnelles s’élèvent à 8 708 K€ au 31 décembre 2015, en
progression de 22,5% par rapport à fin 2014, attestant de la bonne
maîtrise de dépenses par la société au cours de l’exercice :

  • les frais de R&D, premier poste de dépenses, restent stables par
    rapport
    à l’exercice précédent,
  • les frais généraux ont progressé de +36,4%, du fait des charges
    non-récurrentes liées à des prestations de consultations stratégiques
    et à l’extension des locaux du siège social,
  • les frais liés aux activités de marketing et ventes ont quasiment
    triplé pour atteindre
    1 222 K€. Cette hausse correspond à la mise
    en place d’une équipe technico-commerciale dont les effectifs ont
    doublé en 2015, conformément à la volonté de Genomic Vision de
    développer ses propres capacités de commercialisation.

Au 31 décembre 2015, l’effectif de Genomic Vision s’élève à 54 personnes
contre 46 au 31 décembre 2014.

Le résultat opérationnel au 31 décembre 2015 s’établit ainsi à -4 391 K€
contre -2 214 K€ au 31 décembre 2014.

Compte tenu du résultat financier (+54 K€), le résultat net de
l’exercice 2015 ressort à -4 338 K€ contre -2 156 K€ au 31 décembre 2014.

Trésorerie solide

Comme indiqué au moment de la communication du chiffre d’affaires annuel
en janvier dernier, la trésorerie et les équivalents de trésorerie
s’élèvent à 15,6 M€ au 31 décembre 2015, contre 22,8 M€ au 31 décembre
2014. Ce niveau traduit une bonne gestion des dépenses de la société
dans un contexte de fort investissement avec l’acquisition de scanners à
haut débit destinés à être installés chez des clients et des partenaires
de la société.

Au 31 décembre 2015, la structure financière de la société demeure
solide avec des capitaux propres de 18,4 M€ et quasiment plus
d’endettement financier (22 K€ de crédit-bail), les avances
remboursables de Bpifrance ayant été comptabilisées en résultat.

Faits marquants 2015 : réalisation de l’ensemble des objectifs prévus

Renouvellement favorable du partenariat stratégique avec Quest
Diagnostics

Genomic Vision a renouvelé son partenariat stratégique avec Quest
Diagnostics, groupe américain leader mondial des services de diagnostic
en laboratoire, jusqu’en novembre 2018. Quest Diagnostics continue à
être le partenaire exclusif de Genomic Vision pour les tests développés
en commun, mais la Société peut développer et commercialiser de nouveaux
tests avec d’autres partenaires aux Etats-Unis et dans le monde et le
taux de royalties payées à Genomic Vision a été revu à la hausse.

Optimisation de la plateforme automatisée de peignage moléculaire

Genomic Vision a fait évoluer la plateforme automatisée installée chez
Quest Diagnostics avec :

  • une version générique du logiciel d’analyse et d’interprétation des
    images du scanner haut débit, applicable à tous les tests de la
    Société ;
  • un automate d’extraction d’ADN optimisé pour la technologie du
    peignage moléculaire.

Quest Diagnostics dispose ainsi de tous les outils nécessaires pour la
mise au point de la version « LDT » (Laboratory Developed Test) des
tests de diagnostic par peignage moléculaire.

Avancées significatives dans le développement du test SMA
(amyotrophie spinale infantile)

Genomic Vision a lancé une étude clinique en partenariat avec le
CHU-Hôpitaux de Rouen sur 360 patients, dont le recrutement a débuté en
fin d’année.

Genomic Vision a également été sélectionnée pour le projet BeyondSeq
Horizon 2020, financé par la Commission européenne. Ce programme
contribuera au développement d’un test SMA capable d’identifier les
porteurs sains, non détectables par les techniques actuelles.

Vaste étude clinique avec le CHU de Reims pour le développement d’un
test de détection précoce du cancer du col de l’utérus

L’étude, qui comporte deux phases, vise à valider l’intégration du
papillomavirus humain à haut risque (HPV-HR) comme indicateur de la
sévérité des lésions du col de l’utérus et du risque de les voir
progresser vers un cancer. La première phase de 3 ans implique l’analyse
de 3 500 patientes dans 11 centres hospitaliers. La deuxième phase
suivra pendant trois ans supplémentaires les patientes positives à
l’infection par HPV. De fait, cette étude est la plus vaste jamais menée
avec la technique du peignage moléculaire.

Partenariat stratégique avec l’Institut Imagine

Le partenariat avec le plus grand pôle européen de recherches et de
soins génétiques s’est concrétisé par l’installation d’une plateforme
complète de peignage moléculaire à l’hôpital Necker-Enfants Malades.
L’objectif de ce partenariat est d’identifier des pathologies causées
par des variations structurales complexes de l’ADN, difficilement
identifiables avec les méthodes existantes, et de contribuer à la mise
au point de nouveaux tests génétiques à haute valeur ajoutée qui
viendront enrichir le portefeuille de produits de Genomic Vision

Renforcement du management et de la gouvernance

Genomic Vision a renforcé son équipe de direction avec le recrutement de
trois managers expérimentés : M. Camille Chypre au poste de
Vice-Président R&D, M. Stéphane Altaba au poste de Vice-Président
Corporate Development et Mme. Anne Jacquet au poste de Directeur Médical.

L’assemblée générale du 30 juin 2015 a par ailleurs approuvé la
nomination de deux nouveaux membres au Conseil de Surveillance, Madame
Elisabeth Ourliac, Vice-président et Directeur de la Stratégie Corporate
d’Airbus Group et Madame Tamar Saraga, Consultante internationale en
Fusions & Acquisitions et Stratégie.

Evènements récents et perspectives

Etude de positionnement du test de prédisposition au cancer du sein
et de l’ovaire avec Quest Diagnostics

Cette étude clinique qui prévoit d’analyser entre 500 à 1 000
échantillons d’ADN anonymisés traduit la volonté commune de Quest
Diagnostics et de Genomic Vision de maximiser le succès du lancement du
test BRCA par Quest sur le marché américain. L’étude devrait se terminer
au cours de l’été 2016.

Peignage moléculaire distingué dans une étude publiée dans Scientific
Reports
de la revue Nature

Publiée par des chercheurs de l’Institut Rockefeller, de l’Université de
Princeton, le Prix Nobel, Sir Paul M. Nurse de l’Institut Francis Crick
et Aaron Bensimon, cette étude montre le fort potentiel du peignage
moléculaire comme outil de recherche et de découverte, notamment grâce à
sa capacité d’analyser des fragments d’ADN de plus grande taille voire
de chromosomes entiers, allant jusqu’à 12 Mb pour des fragments de
cellules humaines.

Erwan Martin, Directeur financier de Genomic Vision, commente :
« Nos résultats financiers font ressortir deux enseignements majeurs
sur nos réalisations au cours de l’exercice écoulé : d’une part,
l’ensemble des objectifs fixés dans le cadre de notre collaboration avec
Quest Diagnostics a été atteint ce qui se traduit par des revenus
d’activité conformes à nos attentes ; d’autre part, les avancées
technologiques de la plateforme de peignage désormais automatisée et la
structuration de l’organisation, avec le renforcement du pôle Business
Development, ont été réalisées tout en maîtrisant la progression
de
nos dépenses opérationnelles. En 2016, nous comptons poursuivre le
développement de nos tests et nos études cliniques, ce qui nous
permettra d’étendre la technologie du peignage moléculaire sur le marché
du diagnostic et de la recherche. »

Prochaine publication financière

  • Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016, le mardi 10 mai
    2016* (avant bourse)

* date indicative, pouvant faire l’objet de modifications

A PROPOS DE GENOMIC VISION

Créée en 2004, Genomic Vision, est une société de diagnostic moléculaire
spécialisée dans la mise au point de tests d’aide au diagnostic de
maladies génétiques et de cancers, basés sur le « peignage moléculaire
». Grâce à cette technologie innovante de visualisation directe des
molécules individuelles d’ADN, Genomic Vision détecte les variations
quantitatives et qualitatives du génome à l’origine de nombreuses
pathologies graves. La Société développe un solide portefeuille de
tests, ciblant notamment les cancers du sein et du colon. Depuis 2013,
la Société commercialise le test CombHeliX FSHD pour la détection d’une
myopathie délicate à déceler, la dystrophie facio-scapulo-humérale
(FSHD), aux États-Unis, grâce à son alliance stratégique avec Quest
Diagnostics, le leader américain des tests diagnostiques en laboratoire,
et en France. Genomic Vision est cotée sur le compartiment C d’Euronext
Paris depuis le mois d’avril 2014.

A PROPOS DU PEIGNAGE MOLÉCULAIRE

La technologie du peignage moléculaire de l’ADN améliore
considérablement l’analyse structurelle et fonctionnelle des molécules
d’ADN. Des fibres d’ADN sont étirées sur des lamelles de verre, comme «
peignées », et alignées uniformément sur l’ensemble de la surface. Il
devient ensuite possible d’identifier des anomalies génétiques en
localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient
par un marquage avec des balises génétiques, une technique développée
par Genomic Vision et brevetée sous le nom de Code Morse Génomique.
Cette exploration du génome entier à haute résolution en une simple
analyse permet une visualisation directe d’anomalies génétiques non
détectables par d’autres technologies.

Pour en savoir plus : www.genomicvision.com

Member of CAC® Mid & Small, CAC®
All-Tradable
and EnterNext© PEA-PME 150 indexes

1 Les procédures d’audit sur les comptes ont été effectuées.
Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures
requises pour les besoins de l’enregistrement du document de référence.

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon, +33 1 49 08 07 50
Co-fondateur
et Président du Directoire
investisseurs@genomicvision.com
ou
Kalima
Relations
Presse
Estelle Reine-Adélaïde, + 33 6 17 72 74 73
Florence
Calba, + 33 1 44 90 82 54
era@kalima-rp.fr
ou
NewCap
Investor
Relations / Strategic Communications
Dušan Orešanský / Emmanuel
Huynh, +33 1 44 71 94 92
gv@newcap.eu