Press release

Groupe Birks annonce un virage positif pour l’exercice 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

● Retour à la rentabilité ● Croissance continue du chiffre d’affaires des magasins comparables ● Hausse substantielle du bénéfice d’exploitation et du bénéfice net MONTRÉAL–(BUSINESS WIRE)–Groupe Birks inc. (la « société » ou « Groupe Birks ») (NYSE MKT LLC : BGI), qui exploite 46 bijouteries de luxe au Canada, en Floride et en Géorgie, a présenté le 30 juin 2016 ses

Retour à la rentabilité

Croissance continue du chiffre d’affaires des magasins
comparables

Hausse substantielle du bénéfice d’exploitation et du
bénéfice net

MONTRÉAL–(BUSINESS WIRE)–Groupe Birks inc. (la « société » ou « Groupe Birks ») (NYSE MKT LLC :
BGI), qui exploite 46 bijouteries de luxe au Canada, en Floride et en
Géorgie, a présenté le 30 juin 2016 ses résultats financiers pour
l’exercice clos le 26 mars 2016 (« l’exercice 2016 »). Tous les montants
sont en dollars américains.

Monsieur Jean-Christophe Bédos, président et chef de la direction du
Groupe Birks, a déclaré : « Nous sommes ravis que la société ait
augmenté son bénéfice net de 14,0 millions de dollars, transformant la
perte nette de 8,6 millions de dollars subie l’an dernier en un bénéfice
net de 5,4 millions de dollars cette année. Nous sommes particulièrement
fiers de constater que les ventes des magasins comparables ont augmenté
de 3 % et ce, dans une conjoncture très difficile pour le commerce de
détail. Outre les mesures de restructuration prises au cours de l’année
précédente, les principaux facteurs qui ont contribué au succès de la
société au cours de l’exercice 2016 sont notamment nos efforts continus
pour améliorer l’expérience client grâce au nouvel aménagement de nos
magasins ainsi qu’au lancement réussi de nos nouvelles collections et de
nos campagnes de marketing créatives. Nous avons aussi concentré nos
efforts sur des mesures strictes de contrôle des coûts et sur une
gestion rigoureuse de la trésorerie, et nous avons investi dans la mise
en œuvre d’un nouveau système de planification des ressources de
l’entreprise (« système ERP ») qui, une fois mis en œuvre, aidera la
société à offrir un meilleur service grâce à l’accroissement de
l’efficacité et de la productivité. En outre, toute l’attention que nous
avons accordée au développement de la marque Birks en modernisant les
magasins, en lançant des campagnes de marketing créatives et en
proposant de nouvelles collections de bijoux s’est soldée par une bonne
performance tant au Canada qu’aux États-Unis. Nous croyons que la
société se positionne avantageusement pour faire face à la conjoncture
difficile que connaît le commerce de détail et pour continuer de dégager
de bons résultats dans l’exercice 2017. »

Aperçu financier de l’exercice 2016

  • Hausse de 3 % des ventes des magasins comparables (calculées en
    fonction d’un taux de change constant) par rapport à l’exercice
    précédent clos le 28 mars 2015 (« exercice 2015 »).
  • Hausse de 4,4 millions de dollars des ventes nettes par rapport à
    l’exercice précédent, calculées en fonction d’un taux de change
    constant et compte non tenu d’une diminution de 20,2 millions de
    dollars des ventes attribuable à la conversion en dollars américains
    des ventes de la société au Canada à un taux de change plus faible du
    dollar canadien. Les ventes nettes se sont chiffrées à 285,8 millions
    de dollars pour l’exercice 2016, comparativement à 301,6 millions de
    dollars pour l’exercice 2015.
  • Le bénéfice brut enregistré pour l’exercice 2016, calculé en fonction
    d’un taux de change constant, est comparable à celui de l’exercice
    précédent si l’on ne tient pas compte de la diminution de 8,3 millions
    de dollars du bénéfice brut attribuable à la conversion en dollars
    américains du bénéfice brut tiré des activités au Canada à un taux de
    change plus faible du dollar canadien. Le bénéfice brut s’est établi à
    109,4 millions de dollars, soit 38,3 % des ventes nettes de
    l’exercice 2016, comparativement à 117,8 millions de dollars, soit
    39,1 % des ventes nettes de l’exercice 2015. La diminution de
    80 points de base du pourcentage de marge brute est attribuable
    essentiellement à la combinaison de produits vendus et à l’incidence
    du taux de change.
  • Les frais de vente et frais généraux et administratifs ont diminué et
    sont passés à 91,1 millions de dollars, soit 31,9 % des ventes nettes,
    pour l’exercice 2016, alors qu’ils étaient de 103,7 millions de
    dollars, soit 34,4 % des ventes nettes, pour l’exercice 2015. La
    diminution s’explique essentiellement par les gains d’efficience qui
    découlent du plan de restructuration de l’exploitation lancé au cours
    de l’exercice 2015 et par la conversion en dollars américains, à un
    taux de change plus faible du dollar canadien, des frais de vente et
    frais généraux et administratifs engagés par la société au Canada.
  • Le bénéfice d’exploitation de la société s’est chiffré à 15,5 millions
    de dollars pour l’exercice 2016, soit une hausse de 10,2 millions de
    dollars par rapport au bénéfice d’exploitation de 5,3 millions de
    dollars réalisé pour l’exercice 2015. La hausse de 10,2 millions de
    dollars s’explique par un gain de 3,2 millions de dollars réalisé à la
    vente d’actifs, par une diminution des charges de restructuration et
    une diminution des frais de vente et frais généraux et administratifs.
  • La société a comptabilisé un bénéfice net d’environ 5,4 millions de
    dollars, soit 0,30 $ par action, pour l’exercice 2016, comparativement
    à une perte d’environ 8,6 millions de dollars, soit 0,48 $ par action,
    pour l’exercice 2015. Si l’on exclut l’incidence des charges de
    restructuration de 0,8 million de dollars et le gain de 3,2 millions
    de dollars réalisé à la vente d’actifs enregistrés dans
    l’exercice 2016, le bénéfice net de la société pour l’exercice 2016
    s’établit à 3,0 millions de dollars, soit 0,17 $ par action, par
    rapport à une perte de 3,1 millions de dollars, soit 0,17 $ par
    action, pour l’exercice 2015, compte non tenu des charges de
    restructuration de 2,6 millions de dollars et des frais d’extinction
    de la dette de 2,6 millions de dollars.

Résultats de l’exercice 2016

Les ventes nettes se sont chiffrées à 285,8 millions de dollars pour
l’exercice 2016, comparé à 301,6 millions de dollars pour l’exercice
2015, soit une baisse de 15,8 millions de dollars, ou de 5,2 %, par
rapport aux ventes nettes de l’exercice 2015. Les ventes nettes,
calculées en fonction d’un taux de change constant, sont supérieures de
4,4 millions de dollars à celles de l’exercice précédent si l’on exclut
la diminution de 20,2 millions de dollars des ventes attribuable à la
conversion en dollars américains des ventes de la société au Canada à un
taux de change plus faible du dollar canadien. La hausse des ventes
nettes dans l’exercice 2016, déduction faite de l’effet de la conversion
des devises, est attribuable à la hausse de 3 % des ventes des magasins
comparables ainsi qu’à l’augmentation de 6,4 millions de dollars des
ventes de deux nouveaux magasins et de deux magasins qui étaient
temporairement fermés aux fins de relocalisation pendant
l’exercice 2015. Cette hausse est atténuée en partie par une baisse de
7,3 millions de dollars des ventes liée à la fermeture, au cours des
deux dernières années, de six magasins non rentables, à la fermeture
temporaire d’un magasin qui a été relocalisé au cours de
l’exercice 2016, ainsi qu’à une baisse de 3,9 millions de dollars des
produits liés à des activités autres que la vente au détail,
principalement attribuable à la disposition de la Division des ventes
aux entreprises au cours de l’exercice 2016.

La hausse de 3 % des ventes des magasins comparables reflète une
augmentation de 6 % des ventes des magasins comparables au Canada et une
hausse de 1 % des ventes des magasins comparables aux États-Unis malgré
une baisse du tourisme en Floride attribuable à la vigueur du dollar
américain. La hausse des ventes des magasins comparables dans les deux
pays découle essentiellement de l’augmentation du montant moyen par
vente de la société. La hausse des ventes des magasins comparables aux
États-Unis s’explique essentiellement par la réussite de la stratégie de
vente de montres de la société, tandis qu’au Canada, l’augmentation des
ventes des magasins comparables est attribuable principalement au
secteur des bijoux de la société et à une augmentation des ventes de
montres. Les bijoux de marque Birks ont aussi connu du succès dans les
magasins Mayors au cours de l’exercice.

Le bénéfice brut pour l’exercice 2016 s’est établi à 109,4 millions de
dollars, soit 38,3 % des ventes nettes, comparativement à 117,8 millions
de dollars, soit 39,1 % des ventes nettes, pour l’exercice 2015. Le
bénéfice brut, calculé en fonction d’un taux de change constant, est
comparable à celui de l’an dernier si l’on exclut la diminution de
8,3 millions de dollars du bénéfice brut qui est attribuable à la
conversion en dollars américains du bénéfice brut des activités au
Canada à un taux de change plus faible du dollar canadien. La diminution
de 80 points de base du pourcentage de marge brute s’explique
principalement par une diminution de la marge brute des ventes au détail
qui est liée à la combinaison de produits vendus et à l’incidence du
taux de change.

Les frais de vente et frais généraux et administratifs se sont élevés à
91,1 millions de dollars, soit 31,9 % des ventes nettes, pour
l’exercice 2016, alors qu’ils étaient de 103,7 millions de dollars, soit
34,4 % des ventes nettes, pour l’exercice 2015. Le plan de
restructuration des activités lancé au cours de l’exercice 2015, qui
vise à réduire les coûts indirects, à accroître la rentabilité et à
favoriser l’efficacité au sein de l’entreprise, a contribué grandement à
la diminution des frais de vente et frais généraux et administratifs au
cours de l’exercice 2016. D’autres facteurs qui expliquent la diminution
de 12,6 millions de dollars des frais de vente et frais généraux et
administratifs au cours de l’exercice 2016, par rapport à
l’exercice 2015 incluent : une diminution de 2,5 millions de dollars des
frais attribuable à la fermeture de six magasins au cours des
exercices 2016 et 2015; une diminution de 1,2 million de dollars des
frais en raison de la disposition de la Division des ventes aux
entreprises au cours de l’exercice 2016; et une diminution de
7,5 millions de dollars des frais liée à la conversion en dollars
américains, à un taux de change plus faible du dollar canadien, des
frais de vente et frais généraux et administratifs engagés au Canada.
Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par une hausse de
1,3 million de dollars des frais liée à l’ouverture de deux nouveaux
magasins au cours des deux derniers exercices et à la fermeture
temporaire de deux magasins qui ont été relocalisés au cours de
l’exercice 2015.

Au cours de l’exercice 2016, la société a aussi engagé des charges de
restructuration de 0,8 million de dollars dans le cadre de son plan de
restructuration des activités lancé au cours de l’exercice 2015; ces
charges sont inférieures de 1,8 million de dollars à celles engagées au
cours de l’exercice 2015.

Au cours de l’exercice 2016, la société a réalisé un gain à la vente
d’actifs de 3,2 millions de dollars dans le cadre de la vente de sa
Division des ventes aux entreprises. Dans le cadre de cette transaction,
la société a également conclu une entente d’approvisionnement en
produits Birks et de marque Birks et un contrat de licence visant ces
produits. Aux termes de l’entente signée, les actifs de la Division des
ventes aux entreprises ont été vendus pour un produit brut de
4,3 millions de dollars.

Les frais d’intérêt et autres coûts de financement engagés au cours de
l’exercice 2016 sont comparables à ceux de l’exercice 2015 si l’on
exclut la diminution de 0,7 million de dollars de ces frais et coûts qui
découle de la conversion en dollars américains des coûts de financement
de la société engagés en dollars canadiens à un taux de change plus
faible du dollar canadien. Au cours de l’exercice 2015, la société a
comptabilisé des frais d’extinction de la dette de 2,6 millions de
dollars qui sont liés à des coûts de financement nouveaux et reportés
découlant de modifications apportées en juin et en novembre 2014 à
l’emprunt à terme de premier rang garanti et à la ligne de crédit
renouvelable de premier rang garantie.

Les stocks se sont élevés à 137,8 millions de dollars au 26 mars 2016,
comparé à 135,7 millions de dollars au 28 mars 2015, soit une hausse de
2,1 millions de dollars, ou de 1,5 %. Si l’on ne tient pas compte de la
diminution de 3,6 millions de dollars des stocks en raison de la
conversion en dollars américains de nos activités au Canada à un cours
plus faible du dollar canadien, la hausse des stocks par rapport à
l’exercice 2015 est de 5,7 millions de dollars. Elle s’explique
principalement par une augmentation des stocks pour soutenir la
croissance des ventes de bijoux et de montres ainsi que par l’achat, à
la fin de l’exercice 2016, du stock de bagues de fiançailles et
d’alliances qui était auparavant mis en consignation chez Mayors; elle a
été atténuée en partie par une diminution des stocks liée à la
disposition de la Division des ventes aux entreprises au cours de
l’exercice 2016.

La dette portant intérêt totalisait 116,4 millions de dollars à la fin
de l’exercice 2016, contre 121,1 millions de dollars à la fin de
l’exercice 2015, soit une diminution de 4,7 millions de dollars. Si l’on
exclut l’incidence de la diminution de 2,8 millions de dollars de la
dette qui découle de la conversion en dollars américains de la dette
liée aux activités au Canada à un taux de change plus faible du dollar
canadien, la dette de la société est inférieure de 1,9 million de
dollars à son niveau à la fin de l’exercice 2015. Au 26 mars 2016, la
société avait une capacité d’emprunt inutilisée de 16,2 millions de
dollars sur sa facilité de crédit renouvelable de premier rang garantie,
comparativement à une capacité d’emprunt inutilisée de 12,9 millions de
dollars à la fin de l’exercice 2015.

À propos de Groupe Birks Inc.

Groupe Birks est un chef de file du commerce de détail possédant des
bijouteries de prestige au Canada et dans le sud-est des États-Unis. Au
31 mai 2016, Groupe Birks exploitait 26 boutiques Birks situées dans la
majorité des grands centres urbains au Canada, 17 boutiques Mayors
établies en Floride et en Géorgie, un établissement de détail Rolex à
Orlando, Floride ainsi que 2 établissements de détail Brinkhaus à
Calgary et à Vancouver. Fondée en 1879, le bijoutier Birks est devenu,
au fil des années, le plus important détaillant et créateur canadien de
joaillerie de luxe, d’horlogerie et de cadeaux. Fondée en 1910, Mayors a
su conserver le caractère intime d’une entreprise familiale tout en se
bâtissant une réputation enviable pour ses bijoux et son horlogerie
raffinés et l’excellence de son service. Vous trouverez des
renseignements supplémentaires sur le site de Groupe Birks: www.birksgroup.com.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué contient certaines déclarations prospectives
concernant le rendement et les stratégies de la société, notamment : la
mise en œuvre d’un nouveau système ERP par la société l’aidera à offrir
un meilleur service grâce à une efficacité et à une productivité
accrues, une fois le système mis en œuvre; toute l’attention que la
société a accordée au développement de la marque Birks en modernisant
les magasins, en lançant des campagnes de marketing créatives et en
proposant de nouvelles collections de bijoux s’est soldée par une bonne
performance tant au Canada qu’aux États-Unis; et la société est
positionnée pour affronter une conjoncture difficile pour le commerce de
détail et pour continuer de produire des résultats positifs au cours de
l’exercice 2017. Ces déclarations sont assujetties à des risques et à
des incertitudes qui font en sorte que les résultats réels peuvent
différer considérablement des résultats prévus, et aucune assurance ne
peut être donnée que la société obtiendra les résultats prévus dans les
déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent, sans y
être limités : i) la conjoncture économique et politique et les
conditions du marché, notamment aux États-Unis et au Canada, qui
pourraient avoir un effet défavorable sur les activités de la société, à
ses résultats d’exploitation ou à sa situation financière, y compris à
ses produits d’exploitation et à sa rentabilité, à cause des incidences
de changements sur le marché immobilier (en particulier en Floride), de
fluctuations sur les marchés boursiers et d’une baisse de la confiance
des consommateurs ainsi que des changements afférents aux dépenses de
consommation et de leur incidence sur l’achalandage des magasins, le
tourisme et les ventes; ii) l’impact des fluctuations des taux de
change, l’augmentation des prix des produits de base et des coûts
d’emprunt ainsi que leurs incidences sur les coûts et les dépenses de la
société; et iii) la capacité de la société de maintenir et d’obtenir des
sources de liquidités suffisantes pour financer ses activités,
d’atteindre ses objectifs en matière de ventes, de marge brute et de
bénéfice net, de maintenir ses coûts à un bas niveau, de mettre en œuvre
sa stratégie d’affaires, d’entretenir ses relations avec ses principaux
fournisseurs, d’atténuer les effets des fluctuations sur la
disponibilité et les prix de sa marchandise, de concurrencer d’autres
joailliers, de réussir ses initiatives de marketing et d’assurer le
succès de son programme de service à la clientèle. Des renseignements
sur les facteurs qui pourraient faire différer considérablement les
résultats réels des prévisions sont donnés dans le rapport annuel de
Groupe Birks, sur le formulaire 20-F déposé auprès de la Securities and
Exchange Commission (« SEC ») le 30 juin 2016 et dans les documents
déposés par la suite auprès de la SEC. La société n’assume aucune
obligation de mises à jour ni de publication de révisions quelconques de
ces déclarations prospectives, que ce soit afin de refléter des
événements ou des circonstances survenus après la date du présent
communiqué ou afin de refléter des événements imprévus, sauf dans la
mesure prévue par la loi.

GROUPE BIRKS INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES RÉSULTATS
– NON AUDITÉS

(en milliers de dollars, sauf les montants par
action)

   

Exercice
clos le
26 mars
2016

   

Exercice
clos le
28 mars
2015

 
   
Ventes nettes 285 826 $ 301 637 $
Coût des produits vendus 176 439 183 832  
Bénéfice brut 109 387 117 805
 
Frais de vente, frais généraux et administratifs 91 125 103 735
Charges de restructuration 754 2 604
Amortissement 5 229 5 932
Gain à la vente d’actifs (3 229)
Dépréciation d’actifs à long terme 238  
Total des charges d’exploitation 93 879 112 509  
 
Bénéfice d’exploitation 15 508 5 296
Frais d’intérêt et autres coûts de financement 10 020 11 285
Frais d’extinction de la dette 2 643  
Bénéfice (perte) avant impôts 5 488 (8 632)
Charge d’impôts 50  
Bénéfice net (perte) 5 438 $ (8 632) $
 
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation :
De base 17 961 17 937
Dilué 17 961 17 937
 
Bénéfice net (perte) par action :
De base 0,30 $ (0,48) $
Dilué 0,30 $ (0,48) $


GROUPE BIRKS INC.
BILANS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS – NON AUDITÉS
(en
milliers de dollars)

   

26 mars
2016

 

28 mars
2015

 
Actif    
Actif à court terme :
Trésorerie et équivalents de trésorerie 2 344 $ 2 356 $
Débiteurs 10 293 7 696
Stocks 137 839 135 739
Charges payées d’avance et autres éléments d’actif à court terme 1 793 2 232  
Total de l’actif à court terme 152 269 148 023
 
Immobilisations 29 419 28 544
Actifs incorporels 792 917
Autres actifs 2 160 2 720  
Total de l’actif à long terme 32 371 32 181  
Total de l’actif 184 640 $ 180 204 $
 
Passif et capitaux propres
Passif à court terme :
Dette bancaire 63 209 $ 64 347 $
Créditeurs 46 730 44 740
Charges à payer 9 040 8 079
Tranche de la dette à long terme échéant à moins d’un an 5 670 4 745  
Total du passif à court terme 124 649 121 911
 
Dette à long terme 47 504 52 039
Autres éléments de passif à long terme 4 783 3 431  
Total du passif à long terme 52 287 55 470
 
Capitaux propres :
Actions ordinaires 69 601 69 601
Surplus d’apport 16 216 16 107
Déficit cumulé (78 849) (84 287)
Cumul des autres éléments du résultat global 736 1 402  
Total des capitaux propres 7 704 2 823  
Total du passif et des capitaux propres 184 640 $ 180 204 $

Contacts

Groupe Birks
Personnes-ressources :
Affaires
financières :

Pat Di Lillo, 1 514 397-2592
Vice-président,
Chef des affaires financières et administratives
pdilillo@birksgroup.com
ou
Médias :
Eva
Hartling, 1 514 397-2496
Vice-présidente, Marketing et
communications
ehartling@birksgroup.com