Press release

Groupe de travail sur le glyphosate : les activistes de différentes ONG ignorent l’une des évaluations les plus vastes et les plus complètes réalisées à ce jour pour une substance active et tentent de politiser un processus scientifique.

0 0
Sponsorisé par Business Wire

BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–Le Groupe de travail sur le glyphosate juge inacceptable l’interférence récente d’activistes avec le processus réglementaire de l’UE et tient à exprimer sa réprobation face aux pressions exercées ce jour par des activistes anti-pesticides à l’encontre des représentants des États membres participant au Comité permanent sur les produits phytopharmaceutiques tenu aujourd’hui à Bruxelles. La

BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–Le Groupe de travail sur le glyphosate juge inacceptable l’interférence
récente d’activistes avec le processus réglementaire de l’UE et tient à
exprimer sa réprobation face aux pressions exercées ce jour par des
activistes anti-pesticides à l’encontre des représentants des États
membres participant au Comité permanent sur les produits
phytopharmaceutiques tenu aujourd’hui à Bruxelles.

La procédure européenne d’autorisation des pesticides est rigoureuse et
transparente. Dans le cas du glyphosate, l’évaluation menée est l’une
des plus complètes et des plus approfondies à ce jour pour une substance
active. Plus de 90 000 pages de ressources de référence et plus de
3 200 articles revus par des spécialistes ont été pris en compte dans le
cadre de l’évaluation par les États membres et l’AESA. Toutes les
données pertinentes disponibles ont été examinées.

La procédure a facilité l’implication des différents intervenants et a
été soumise aux commentaires du public. Dans le cas du glyphosate,
3 dossiers de notification d’ONG ont été acceptés en sus du dossier
déposé par le demandeur en 2012.

Le Groupe de travail sur le glyphosate soutient cette procédure, qui a
pris en compte les évaluations de grands experts mondiaux en matière de
sécurité du consommateur et de l’environnement, issus de chacun des
États membres.

L’allégation de dangers présumés et les tentatives d’intimidation des
représentants des États membres témoignent d’une ignorance totale quant
au processus de travail rigoureux qui a été suivi durant 4 ans, et a
impliqué plus de 30 grands experts mondiaux en matière de sécurité du
consommateur, issus de chacun des États membres.

* Les sociétés suivantes sont des membres confirmés du Groupe de travail
sur le glyphosate : ADAMA Agan Ltd, Agria S.A., Agro Trade GmbH, Albaugh
UK Limited, Arysta Lifesciences SAS, Barclay Chemicals (Manufacturing)
Ltd, Brokden SL, Bros Spolka Jawna B. P. Miranowscy, Cheminova A/S,
Coromandel International Ltd, Dow AgroSciences LLC, EXCEL CROP
CARE(Europe) NV, Helm AG, Industrias Afrasa S.A., Monsanto Europe
S.A./N.V., Nufarm GmbH & Co KG, Rotam Agrochemical Europe Limited, Sapec
Agro S.A., Sinon Corporation, Société Financière de Pontarlier, Syngenta
Limited, United Phosphorus Ltd et Wynca UK Limited (www.glyphosate.eu).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Service presse :
Claire MacCarrick, +32 22 34 6860
Claire.maccarrick@humebrophy.com
Hume
Brophy
41, rue de la science, 1040 Bruxelles