Press release

Groupe Eurotunnel : Résultats semestriels 2015 : 11ème semestre consécutif de croissance du chiffre d’affaires, confirmation des objectifs

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: GROUPE EUROTUNNEL (Paris:GET): Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel SE, a déclaré : « Les résultats du Groupe Eurotunnel au cours du premier semestre 2015 s’inscrivent dans le dynamisme des trimestres précédents. Nous sommes confiants dans la poursuite de cette tendance positive sur la deuxième partie de l’année. Nous continuons par ailleurs d’investir

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

GROUPE EUROTUNNEL (Paris:GET):

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel SE,
a déclaré :

« Les résultats du Groupe Eurotunnel au cours du premier semestre
2015 s’inscrivent dans le dynamisme des trimestres précédents. Nous
sommes confiants dans la poursuite de cette tendance positive sur la
deuxième partie de l’année. Nous continuons par ailleurs d’investir dans
la qualité d’accueil de nos autoroutes ferroviaires pour que nous soyons
en mesure de transporter 2 millions de camions en 2020. Cette
performance est le fruit du travail et de l’engagement des 4 000
salariés du Groupe, de part et d’autre de la Manche, qui, malgré un
contexte parfois complexe, s’engagent chaque jour pour proposer à nos
clients un excellent service, compétitif, rapide, fiable, et
confortable. »

1 L’ensemble des comparaisons avec le compte de résultat du
premier semestre 2014 se fait au taux de change constant du premier
semestre 2015 :1 £ = 1,391 €.

Rappel des faits marquants du semestre

  • Sur la Liaison Fixe, l’avancée des travaux de Terminal 2015 est
    conforme aux plans : la livraison est en partie faite sur le terminal
    de Coquelles et est prévue cet automne pour le terminal de Folkestone.
    Groupe Eurotunnel a également annoncé la commande de trois nouvelles
    Navettes Camions qui viendront s’ajouter aux 15 Navettes Camions
    existantes. Cette flotte renforcée, ainsi que les projets d’extension
    des terminaux, devraient permettre à Eurotunnel d’augmenter sa
    capacité de 20% et de passer à une fréquence, en période de pointe, de
    8 départs par heure dans chaque sens contre 6 actuellement, de façon à
    être en mesure d’accueillir deux millions de camions par an en 2020.
  • La forte concentration de migrants dans le Calaisis a conduit à des
    perturbations de trafic et à des dépenses de sureté complémentaires
    pour le segment de la Liaison Fixe, dont le Groupe a demandé
    remboursement aux Etats.
  • Eurostar a annoncé un trafic record, grâce en particulier aux
    nouvelles liaisons Eurostar directes, Londres-Lyon-Marseille, ouvertes
    depuis le 1
    er mai.
  • Un accord de 5 ans a été signé avec les réseaux ferroviaires et
    Eurostar sur les conditions d’application des péages définis dans le
    Railway Usage Contract.
  • Compte tenu des décisions successives de la Competition and Markets
    Authority (CMA), qui considère que seuls deux opérateurs maritimes
    sont viables sur le Détroit, Groupe Eurotunnel a confirmé le 9 juin
    2015 avoir loué les Berlioz et Rodin à partir du 2 juillet.
  • Europorte a lancé la traction des premières voitures-lit de la
    ligne « Caledonian Sleeper » et assure six rotations de nuit par
    semaine entre Londres et l’Ecosse.
  • Depuis le 19 juin 2015, le rôle de régulateur de la Liaison Fixe
    est assuré par l’Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires
    (ARAF) et l’Office of Rail and Road (ORR).

Liaison Fixe : croissance solide dans un
contexte de forte concurrence

Au cours du premier semestre 2015, le chiffre d’affaires du service
Navettes est en hausse de 9% par rapport au premier semestre 2014.
L’activité voitures est soutenue avec 1 159 863 véhicules (+4%) et une
très belle part de marché de 54,8% dans un marché croissant. Pour ce qui
est de l’activité Navettes Camions, la hausse de trafic est de 8% à
752 290 véhicules, pour une part de marché de 37,5%. Groupe Eurotunnel
continue de bénéficier des effets de la reprise de l’économie
britannique grâce à son offre de Navettes fréquentes.

Au premier semestre, les revenus du réseau ferroviaire ont augmenté de
1%. Pour Eurostar, après avoir connu un début d’année délicat en raison
des attentats à Paris début janvier, puis des difficultés de trafic fin
janvier, et la réduction des dessertes vers Disneyland Paris, la
croissance de la demande et le lancement des services directs depuis
Londres vers Lyon et Marseille le 1er mai a permis d’inverser la
tendance et d’afficher déjà une croissance de +2% par rapport au premier
semestre 2014.

La prochaine arrivée des nouvelles rames Velaro e320 d’Eurostar va
augmenter très sensiblement le confort et l’attractivité de ses
services, et l’ouverture des nouvelles lignes devraient permettre
d’aborder l’avenir avec confiance.

L’activité des trains de marchandises a progressé (+ 4%) au premier
semestre 2015 grâce à l’impact commercial du dispositif d’aide au
démarrage de nouveaux services ETICA (Eurotunnel Incentive for Capacity
Additions).

Le renforcement de la pression migratoire dans le Calaisis a conduit en
juin, et pourrait encore conduire à des perturbations de trafic et des
dépenses de sureté supplémentaires sur le second semestre. Au premier
semestre, 13 millions d’euros ont déjà été engagés à ce titre,
équivalent à la totalité dépensées sur l’année 2014, et dont une partie
pourra être prise en charge par les Etats concédants comme le prévoient
le Traité de Cantorbéry et la jurisprudence : le gouvernement
britannique s’est déjà engagé à prendre 4,7 millions d’euros en charge
sur l’année 2015, et une demande d’indemnisation de 9,7 millions d’euros
est également adressée à la Commission Intergouvernementale comme cela
avait déjà été le cas par le passé.

Europorte : de nouveaux contrats

Europorte qui regroupe les filiales de fret ferroviaire de Groupe
Eurotunnel SE en France et au Royaume-Uni, continue à connaître une
forte croissance de son chiffre d’affaires (+13%) grâce au démarrage de
nouveaux contrats. La forte croissance de son EBITDA (+46%) valide la
stratégie privilégiant les contrats à valeur ajoutée.

Au Royaume-Uni, les activités des trains intermodaux et du transport
« vrac » ont su bénéficier de la poursuite de la reprise économique. La
baisse de l’activité charbon, impactée par la hausse significative de la
taxe carbone, a été plus que compensée par la croissance de l’activité
infrastructure et le démarrage du contrat de traction de
l’emblématique « Caledonian Sleeper ».

Pour soutenir la croissance en 2015, Europorte a investi environ 30
millions d’euros au premier semestre 2015 dans l’acquisition de
nouvelles locomotives et la rénovation du matériel roulant, qui feront
l’objet d’un refinancement partiel.

MyFerryLink : un repreneur pour Le Berlioz et
Le Rodin

Compte tenu des décisions successives de la Competition and Markets
Authority (CMA) interdisant à MyFerryLink d’accoster à Douvres, Groupe
Eurotunnel a annoncé, le 9 janvier 2015, la recherche d’un repreneur
pour son activité maritime. L’activité commerciale a généré un chiffre
d’affaires de 52 millions d’euros sur le premier semestre et le trafic
maritime fret a progressé de 27%.

Les contrats avec la SCOP SeaFrance se sont arrêtés à leur terme le 1er
juillet et les navires Le Berlioz et Le Rodin, propriété de Groupe
Eurotunnel, sont loués à DFDS depuis le 2 juillet 2015 ; les navires
sont actuellement occupés par des salariés de la SCOP SeaFrance.

Le secrétaire d’Etat aux transports français s’efforce d’établir un
dialogue entre les parties pour dénouer cette situation.

Résultat opérationnel en progression continue

Les chiffres consolidés du premier semestre font apparaître une
augmentation de 21 millions de l’EBITDA à 252 millions d’euros en dépit
d’un environnement très concurrentiel.

Les charges d’exploitation du Groupe sont en hausse de 10% pour le
semestre. Pour la Liaison Fixe, les charges d’exploitation sont en
hausse de 9% à 200 millions d’euros, une augmentation due à la
croissance de l’activité et des éléments non-récurrents ainsi qu’aux
coûts supplémentaires générés d’une part par la sécurisation du site
pour faire face à l’augmentation très substantielle de la pression
migratoire dans le Calaisis. Par ailleurs, l’organisation du contrôle
des passeports des personnes au départ de Grande-Bretagne a été mise en
place en avril 2015 (« Exit Check »), en application de la nouvelle
réglementation britannique (Immigration Act 2014), et ne génère aucune
difficulté particulière.

Pour la Liaison Fixe, c’est la sixième année consécutive de hausse pour
l’EBITDA qui atteint un niveau record (243 millions d’euros).

Il est rappelé que le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel
courant restent caractérisés par une saisonnalité forte sur l’année. Une
appréciation de la livre sterling contre l’euro est également un facteur
favorable pour le Groupe.

Les frais financiers nets sont en diminution de 20 millions d’euros sur
les six premiers mois de l’année 2015, dont 9 millions d’euros reflétant
notamment l’impact de la baisse des taux d’inflation sur le coût de la
tranche indexée de la dette et l’impact des remboursements contractuels
de la dette, et 11 millions dus à l’évolution favorable des écarts de
change latents générés par la réévaluation des soldes intra-groupe.

Au premier semestre 2015, le Groupe enregistre un bénéfice net de 39
millions d’euros contre une perte nette de 5 millions d’euros au premier
semestre 2014 (recalculée).

Le free cash-flow passe de 12 millions d’euros au premier semestre 2014
à 77 millions d’euros au premier semestre 2015, principalement en raison
de l’amélioration de la marge d’exploitation et de l’évolution favorable
du taux de change. La trésorerie à fin juin s’élève à 389 millions
d’euros.

PERSPECTIVES

L’activité reste dynamique, portée par la reprise économique au
Royaume-Uni et, à moindre degré, dans la zone Euro. La forte
concentration de migrants dans le Calaisis a conduit et pourrait encore
conduire à des perturbations de trafic. Le Groupe prend les mesures
nécessaires pour assurer ses services et la disponibilité de ses
installations.

Dans ce contexte, le Groupe reste confiant dans sa capacité à générer
une croissance durable et continue de tabler sur une croissance de son
EBITDA (à taux de change de 1 £ = 1,3 € et hors MyFerryLink) selon les
objectifs suivants :

  • 2015 : 535 millions d’euros d’EBITDA
  • 2016 : 580 millions d’euros d’EBITDA

A moyen terme, plusieurs facteurs favorables jouent pour Groupe
Eurotunnel :

  • l’application des règles Marpol de protection de l’environnement,
  • la poursuite de la croissance du marché du Détroit des camions et des
    passagers,
  • le lancement de nouvelles dessertes ferroviaires à grande vitesse
    telles qu’Amsterdam/Londres,
  • les perspectives de croissance du fret ferroviaire du fait de ses
    qualités environnementales.

CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE

Premier semestre (janvier-juin)

En millions d’euros 1er semestre
2015
  1er semestre
2014

recalculé*

  Variation   1er semestre
2014

publié**

Navettes Eurotunnel 275,5   252,0   +9%   236,9
Réseau ferroviaire 159,9 158,6 +1% 149,1
Autres revenus 7,7   7,1   +9%   6,6
Sous-total Liaison Fixe 443,1   417,7   +6%   392,6
Europorte 153,6 136,3 +13% 126,9
MyFerryLink 52,1 39,1 +33% 39,1
Chiffre d’affaires 648,8   593,1   +9%   558,6

* Taux de change du premier semestre 2015 : 1 £ = 1,391 €

** Taux de change du premier semestre 2014 : 1 £ = 1,229 €

Deuxième trimestre (avril-juin)

En millions d’euros 2ème trimestre
2015
  2ème trimestre
2014

recalculé

  Variation   2ème trimestre
2014

publié

Navettes Eurotunnel 150,9   138,8   +9%   130,4
Réseau ferroviaire 85,4 83,7 +2% 78,9
Autres revenus 4,1   3,8   +7%   3,5
Sous-total Liaison Fixe 240,4   226,3   +6%   212,8
Europorte 76,6 69,1 +11% 64,5
MyFerryLink 26,9   20,8   +30%   20,8
Chiffre d’affaires 343,9   316,2   +9%   298,1

Rappel premier trimestre (janvier-mars)

En millions d’euros   1er trimestre
2015
  1er trimestre
2014

recalculé*

  Variation   1er trimestre
2014

publié**

Navettes Eurotunnel   124,6   113,2   +10%   106,5
Réseau ferroviaire 74,5 74,9 -1% 70,2
Autres revenus   3,6   3,3   +11%   3,1
Sous-total Liaison Fixe   202,7   191,4   +6%   179,8
Europorte 77,0 67,2 +15% 62,4
MyFerryLink   25,2   18,3   +37%   18,3
Chiffre d’affaires   304,9   276,9   +10%   260,5

* Taux de change du premier trimestre 2015 : 1 £ = 1,375 €

** Taux de change du premier trimestre 2014 : 1 £ = 1,207 €

TRAFIC de la Liaison Fixe

Premier semestre (janvier-juin)

    1er semestre
2015
  1er semestre
2014
  Variation
Navettes Camions   752 290   698 531   +8%
Navettes Passagers   Voitures*   1 159 863   1 120 487   +4%
  Autocars   31 769   33 188   -4%
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)**   Passagers   5 120 756   5 041 375   +2%
Trains de marchandises*** Tonnes   892 023   839 753   +6%
  Trains   1 536   1 483   +4%

Deuxième trimestre (avril-juin)

  2ème trimestre
2015
  2ème trimestre
2014
  Variation
Navettes Camions 378 655   351 510   +8%
Navettes Passagers Voitures* 695 558   672 006   +4%
Autocars 19 807   21 225   -7%
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)** Passagers 2 823 356   2 735 797   +3%
Trains de marchandises*** Tonnes 441 216   439 762   0%
Trains 749   777   -4%

Rappel premier trimestre (janvier-mars)

    1er trimestre
2015
  1er trimestre
2014
  Variation
Navettes Camions   373 635   347 021   +8%
Navettes Passagers Voitures*   464 305   448 481   +4%  
Autocars   11 962   11 963   0%  
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)** Passagers   2 297 400   2 305 578   0%  
Trains de marchandises*** Tonnes   450 807   399 991   +13%  
Trains   787   706   +11%  

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et
camping-cars.

** Seuls sont comptabilisés dans ces tableaux les passagers
d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les
liaisons Paris-Calais et Bruxelles-Lille.

*** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour le
compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant emprunté le
Tunnel.

TRAFIC de MyFerryLink

Premier semestre (janvier-juin)

  1er semestre
2015
  1er semestre
2014
  Variation
Fret 233 584   183 913   +27%
Voitures* 116 406   108 825   +7%
Autocars 1 073   932   +15%

Deuxième trimestre (avril-juin)

    2nd trimestre
2015
  2nd trimestre
2014
  Variation
Fret   115 571   92 463   +25%
Voitures*   73 508   73 351   0%
Autocars   594   512   +16%

Rappel premier trimestre (janvier-mars)

    1er trimestre
2015
  1er trimestre
2014
  Variation
Fret   118 013   91 450   +29%
Voitures*   42 898   35 474   +21%
Autocars   479   420   +14%

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et
camping-cars.

www.eurotunnelgroup.com

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL DE

GROUPE EUROTUNNEL SE

AU 30 JUIN 2015

Sommaire

RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITE AU 30 JUIN 2015 1

Synthèse 1

Analyse des flux de trésorerie 6

Autres indicateurs financiers 7

Perspectives 8

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SEMESTRIELS RESUMES AU 30 JUIN 2015 9

Compte de résultat consolidé 9

Etat du résultat global consolidé 9

Bilan consolidé 10

Tableau de variation des capitaux propres consolidés 11

Tableau de flux de trésorerie consolidé 12

Annexe 13

1 Evénements importants 13

2 Principes de préparation, principales règles et méthodes comptables 13

3 Information sectorielle 14

4 Coût de l’endettement financier brut 15

5 Autres produits et (charges) financiers 16

6 Impôts sur bénéfices 16

7 Résultat par action 17

8 Immobilisations 17

9 Autres actifs financiers 17

10 Capital social 18

11 Variation des capitaux propres 19

12 Dettes financières 20

13 Tableau de croisement des classes d’instruments financiers et
catégories comptables et juste valeurs 20

14 Parties liées 21

15 Evénements postérieurs à la clôture de la période 21

ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN
2015 22

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L’INFORMATION FINANCIERE
SEMESTRIELLE 2015 23

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL DE GROUPE EUROTUNNEL SE AU 30 JUIN 2015

Rapport semestriel d’activité

Page RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITE AU 30 JUIN 2015

Afin de permettre une meilleure comparaison entre les deux périodes, le
compte de résultat consolidé de Groupe Eurotunnel SE du premier semestre
2014 présenté dans ce rapport d’activité semestriel a été recalculé au
taux de change utilisé pour le résultat du premier semestre 2015, soit
1 £=1,391 €. Les chiffres comparatifs du premier semestre 2014 ont été
également retraités suite à la première application d’IFRIC 21 comme
indiqué à la note 2 des états financiers consolidés semestriels résumés.

SYNTHÈSE

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe du premier semestre 2015
s’élève à 649 millions d’euros, en augmentation de 56 millions d’euros,
soit +9 %, par rapport au premier semestre 2014. Les charges
d’exploitation s’élèvent à 397 millions, en augmentation de 35 millions
d’euros. L’EBITDA est en amélioration de 21 millions d’euros (+9 %) à
252 millions d’euros et le résultat opérationnel est en amélioration de
23 millions d’euros, à 170 millions d’euros. Les frais financiers nets
sont en diminution de 20 millions d’euros (dont 11 millions d’euros dus
à l’évolution favorable des écarts de change latents générés par la
réévaluation des soldes intra-groupe).

Après une charge d’impôts nette d’un montant de 1 millions d’euros, le
résultat net consolidé du Groupe est un profit de 39 millions d’euros
par rapport à une perte de 5 millions d’euros au premier semestre 2014
recalculée.

Le free cash flow généré passe de 12 millions d’euros au premier
semestre 2014 à 77 millions d’euros au premier semestre 2015
principalement en raison de l’amélioration de la marge d’exploitation et
l’évolution du taux de change.

Au 30 juin 2015, la trésorerie et équivalents de trésorerie du Groupe
s’élevaient à 389 millions d’euros contre 385 millions d’euros au 31
décembre 2014 (soit 408 millions d’euros à taux du 30 juin 2015), après
des dépenses nettes d’investissement d’un montant de 53 millions
d’euros, le paiement d’un dividende d’un montant de 97 millions d’euros
et le remboursement de la dette à hauteur de 19 millions d’euros.

30 juin 2015 30 juin 2014 Variation 30 juin 2014
En millions d’euros recalculé (*),(**) retraité(**)
Taux de change €/£ 1,391 1,391 M€ % 1,229
Liaison Fixe 443 418 +25 +6 % 393
Europorte 154 136 +18 +13 % 127
MyFerryLink 52 39 +13 +33 % 39
Chiffre d’affaires 649 593 +56 +9 % 559
Liaison Fixe (200) (183) +17 +9 % (175)
Europorte (143) (129) +14 +11 % (121)
MyFerryLink (54) (50) +4 +8 % (50)
Charges d’exploitation (397) (362) +35 +10 % (346)
Marge d’exploitation (EBITDA) 252 231 +21 +9 % 213
Amortissements (77) (82) -5 -6 % (82)
Résultat opérationnel courant 175 149 +26 +17 % 131
Autres charges opérationnelles nettes (5) (2) +3   (2)
Résultat opérationnel (EBIT) 170 147 +23 +16 % 129
Coût de l’endettement financier net (136) (145) -9 -6 % (136)
Autres produits / (charges) financiers nets 6 (5) -11   (5)
Résultat avant impôts : profit / (perte) 40 (3) +43   (12)
Impôts sur les bénéfices (1) (2) -1   (2)
Résultat net : profit / (perte) 39 (5) +44   (14)

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le résultat
du premier semestre 2015 (1£ = 1
,391€).

** Retraité suite à la première application d’IFRIC 21 comme
indiqué à la note 2 des états financiers consolidés semestriels résumés.

L’évolution du résultat avant impôts par segment d’activité par rapport
au premier semestre 2014 est détaillée ci-après :

En millions d’euros
Amélioration / (détérioration) du
résultat
Liaison Fixe Europorte MyFerryLink Total
Résultat avant impôts du 1er semestre 2014 recalculé(*) 10 1 (14) (3)
Amélioration / (détérioration) du résultat :
Chiffre d’affaires +25 +18 +13 +56
Charges d’exploitation -17 -14 -4 -35
EBITDA +8 +4 +9 +21
Amortissements +6 -1 +5
Résultat opérationnel courant +14 +3 +9 +26
Autres produits / charges opérationnels nets -3 -3
Résultat opérationnel (EBIT) +14 +3 +6 +23
Frais financiers nets et autre +21 -1 +20
Amélioration nette du résultat +35 +2 +6 +43
Résultat avant impôts du 1er semestre
2015
45 3 (8) 40

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le résultat
du premier semestre 2015 (1£ = 1,391€) et retraité suite à la première
application d’IFRIC 21 comme indiqué à la note 2 des états financiers
consolidés semestriels résumés.

1. Segment Concession de la Liaison Fixe

A travers le segment de la Concession de la Liaison Fixe qui représente
son cœur de métier, Groupe Eurotunnel exploite et commercialise
directement un service intégré de transport de véhicules (Navettes) et
gère également, moyennant péage, la circulation des trains des
Entreprises Ferroviaires à travers le Réseau Ferroviaire. Ce segment
incorpore également les activités des services corporate du Groupe.

En millions d’euros 30 juin 2015 30 juin 2014 Variation
Taux de change 1£=1,391€   recalculé(*) M€ %
Navettes 275 252 +23 +9 %
Réseau Ferroviaire 160 159 +1 +1 %
Autres revenus 8 7 +1 +9 %
Chiffre d’affaires 443 418 +25 +6 %
Achats et charges externes (113) (105) +8 +8 %
Charges de personnel (87) (78) +9 +11 %
Charges d’exploitation (200) (183) +17 +9 %
Marge d’exploitation (EBITDA) 243 235 +8 +3 %
EBITDA / chiffre d’affaires 54,8 % 56,2 %   -1,4 pts

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le résultat
du premier semestre 2015 (1£ = 1,391€) et retraité suite à la première
application d’IFRIC 21 comme indiqué à la note 2 des états financiers
consolidés semestriels résumés.

La fin du premier semestre 2015 a été marquée par l’afflux important des
migrants à Calais qui a conduit à des perturbations de trafic et à des
dépenses de sureté complémentaires pour le segment de la Liaison Fixe.

1.1. Chiffre d’affaires de la Concession de la Liaison Fixe

Le chiffre d’affaires du segment, qui représente 68 % du chiffre
d’affaires du Groupe, s’établit à 443 millions d’euros, en hausse de 6 %
par rapport au premier semestre 2014.

a) Service Navettes

Trafic 1er trimestre (janvier à mars) 2ème trimestre (avril à juin) 1er semestre (janvier à juin)
(en nombre de véhicules) 2015 2014 % var 2015 2014 % var 2015 2014 % var
Navettes Camions :
  Camions 373 635 347 021 +8 % 378 655 351 510 +8 % 752 290 698 531 +8 %
Navettes Passagers :
  Voitures* 464 305 448 481 +4 % 695 558 672 006 +4 % 1 159 863 1 120 487 +4 %
Autocars 11 962 11 963 +0 % 19 807 21 225 -7 % 31 769 33 188 -4 %

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et
camping-cars.

A 275 millions d’euros au premier semestre 2015, le chiffre d’affaires
du service Navettes est en hausse de 9 % par rapport au premier semestre
2014.

i) Navettes Camions

Le marché transmanche camions sur les lignes du Détroit a fortement
progressé au premier semestre 2015, avec une croissance estimée à 8 %
par rapport au premier semestre 2014. Au premier semestre 2015, le
nombre de camions transportés par les Navettes a augmenté de 8 % et la
part de marché des Navettes Camions reste relativement stable par
rapport au premier semestre 2014, à 37,5 %.

ii) Navettes Passagers

Le marché transmanche des voitures sur les lignes du Détroit a progressé
d’environ 3 % au premier semestre 2015. Le nombre de voitures transporté
par les Navettes Passagers a augmenté de 4 % et la part de marché de
l’activité voitures reste relativement stable à 54,8 % sur le semestre.

Le nombre d’autocars transporté par la Liaison Fixe sur le semestre a
diminué de 4 % et sa part de marché est en diminution d’un point à
39,6 %.

b) Réseau Ferroviaire

Trafic 1er trimestre (janvier à mars) 2ème trimestre (avril à juin) 1er semestre (janvier à juin)
  2015 2014 % var 2015 2014 % var 2015 2014 % var
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar) :
  Passagers* 2 297 400 2 305 578 -0 % 2 823 356 2 735 797 +3 % 5 120 756 5 041 375 +2 %
Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires**:
  Tonnes 450 807 399 991 +13 % 441 216 439 762 +0 % 892 023 839 753 +6 %
Trains 787 706 +11 % 749 777 -4 % 1 536 1 483 +4 %

* Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers
d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les
liaisons Paris-Calais et Bruxelles-Lille.

** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour
le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant emprunté
le Tunnel.

Au premier semestre 2015, l’utilisation du réseau ferroviaire du Tunnel
par les trains à grande vitesse d’Eurostar et par les trains de
marchandises a généré un revenu de 160 millions d’euros, en hausse de
1 % par rapport à 2014.

Pour le premier semestre 2015, le nombre de voyageurs Eurostar
empruntant le Tunnel est en hausse de 2 % par rapport au premier
semestre 2014, à 5,1 millions.

Contacts

Groupe Eurotunnel
Contacts presse
:

Anne-Laure Desclèves : 01.40.98.04.67
ou
Romain
Dufour : 01.40.98.04.64
ou
John Keefe : 03.21.00.44.91
ou
Contacts
analystes et investisseurs

Jean-Baptiste Roussille :
01.40.98.04.81
ou
Michael Schuller : 03.21.00.87.49

Read full story here