Press release

Groupe Eurotunnel SE: Résultats semestriels 2016 : 13ème semestre consécutif de croissance du chiffre d’affaires

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Record absolu du trafic camions dans le Tunnel sous la Manche Chiffre d’affaires : nouvelle hausse à 582 millions d’euros (+ 2%1) EBITDA en progression de 4% à 249 millions d’euros Résultat net2 en hausse à 38 millions d’euros Concession de la Liaison Fixe sous la Manche : Chiffre d’affaires en hausse à 443 millions d’euros

Record absolu du trafic camions dans le Tunnel sous la Manche

  • Chiffre d’affaires : nouvelle hausse à 582 millions d’euros (+ 2%1)
  • EBITDA en progression de 4% à 249 millions d’euros
  • Résultat net2 en hausse à 38 millions
    d’euros
  • Concession de la Liaison Fixe sous la Manche :
  • Chiffre d’affaires en hausse à 443 millions d’euros (+4%)

    Trafic Navettes en progression : croissance de 10% pour
    les camions et stable pour les voitures
    Trafic ferroviaire:
    légère baisse du nombre de passagers des trains à grande vitesse (-3%)
  • Progression de l’EBITDA de 4% à 239 millions d’euros
  • Europorte :
  • EBITDA stable à 10 millions d’euros

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Groupe Eurotunnel SE (Paris:GET):

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel SE,
a déclaré : « Eurotunnel enregistre mois après mois des records
de trafic, notamment pour les Navettes Camions. Le Tunnel n’a jamais été
autant emprunté que maintenant. Au-delà de la volatilité générée sur les
marchés financiers par le vote du Royaume-Uni en faveur d’une sortie de
l’Union européenne, l’entreprise reste confiante dans la performance de
son modèle économique et de ses perspectives. »

1 L’ensemble des comparaisons avec le compte de résultat
du premier semestre 2015 se fait au taux de change moyen du premier
semestre 2016 : 1 £ = 1,273 € et après retraitement de 2015 pour
l’application de la norme IFRS 5 dans le cadre de la cessation des
activités du segment maritime au deuxième semestre 2015.

2 Hors segment maritime MyFerryLink.

Rappel des faits marquants du semestre

  • Concession de la Liaison Fixe sous la Manche
  • Meilleur semestre historique pour le service Navettes Camions avec
    près de 830 000 camions transportés sur le premier semestre, un record
    historique. Une part de marché en progression (+2 points) à 39,7%.
  • Meilleur premier semestre depuis 2001 pour le trafic voiture des
    Navettes Passagers avec une progression de la part de marché voiture
    des Navettes Passagers estimée à 2 points malgré une contraction du
    marché transmanche des voitures de 4%.
  • La croissance du chiffre d’affaires des Navettes bénéficie également
    d’une augmentation du yield.
  • Malgré les attentats de Bruxelles en mars puis les grèves en Belgique
    et en France aux mois de mars à juin, le trafic Eurostar n’a connu
    qu’une baisse de 3%.
  • Europorte et ses filiales
  • Un EBITDA stable à 10 millions d’euros, la baisse des charges
    d’exploitation ayant compensé la baisse du chiffre d’affaires.
  • Léger ralentissement du chiffre d’affaires, lié à la baisse de
    l’activité du transport de céréales et des grèves SNCF en France qui
    ont paralysé le réseau ferré national au mois de juin, en bloquant les
    postes d’aiguillage, entraînant par conséquent des perturbations sur
    les activités de traction et les flux de pétrochimie.
  • L’augmentation de la taxe carbone au Royaume-Uni a entraîné une baisse
    de l’activité de transport de charbon pour GBRf.
  • Démarrage de nouveaux contrats tels que le contrat de 5 ans avec Drax
    pour le transport de biomasse ainsi que la mise en place de nouveaux
    services dans les secteurs de l’infrastructure ou de l’intermodal.
  • Livraison à GBRf de sept locomotives classe 66 neuves au cours du
    premier trimestre.
  • ElecLink
  • Groupe Eurotunnel et Star Capital ont signé au mois de mai un accord
    sous condition pour l’achat par Groupe Eurotunnel des 51% détenus par
    Star Capital dans la co-entreprise ElecLink. La procédure suit son
    cours.
  • Contexte géo-politique

Le référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne
intervient dans un contexte international déjà marqué par des risques
géopolitiques. De fait, les marchés financiers ont été impactés dans les
jours suivant le vote. Les effets de la sortie du Royaume-Uni dépendront
étroitement des conditions de cette sortie et du statut que le pays
obtiendra finalement vis-à-vis de l’Union européenne. Cette incertitude
sera levée au terme de négociations pendant lesquelles le Royaume-Uni
conserve son statut de membre à part entière de l’Union.

Résultat opérationnel en progression continue

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe du premier semestre 2016
s’élève à 582 millions d’euros, en augmentation de 12 millions d’euros,
soit +2 %, par rapport au premier semestre 2015.

Les chiffres consolidés du premier semestre font apparaître une
augmentation de 9 millions de l’EBITDA à 249 millions d’euros en dépit
d’un contexte géopolitique incertain.

Les charges d’exploitation du Groupe sont quasi stables (+1%) pour le
semestre. Pour la Liaison Fixe, les charges d’exploitation sont en
hausse de 5% à 204 millions d’euros, une augmentation due à la
croissance de l’activité ainsi qu’aux coûts supplémentaires générés par
le renforcement des mesures de sûreté.

Pour la Liaison Fixe, c’est le septième premier semestre consécutif de
hausse pour l’EBITDA.

Il est rappelé que le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel
courant restent caractérisés par une saisonnalité forte sur l’année.

Les frais financiers nets sont en légère augmentation (+2 millions
d’euros) sur les six premiers mois de l’année 2016, la baisse des
charges financières suite à l’opération de simplification de la
structure de la dette et les remboursements étant compensée par l’impact
de l’augmentation des taux d’inflation britannique sur le coût de la
tranche indexée de la dette.

Au premier semestre 2016, le Groupe enregistre un bénéfice net consolidé
de 60 millions d’euros, en hausse de 29 millions d’euros par rapport au
premier semestre 2015 (recalculé), après prise en compte du bénéfice net
de l’activité non poursuivie du segment maritime de 22 millions d’euros,
essentiellement lié à la comptabilisation de la mise en
location-financement avec option de vente des navires.

Le free cash-flow des activités poursuivies reste quasi stable à 71
millions d’euros au premier semestre 2016, comparé aux 73 millions
d’euros (recalculé) au premier semestre 2015.

PERSPECTIVES

Les mécanismes et les mesures de sortie du Royaume-Uni de l’Union
européenne devant encore être définis, il est difficile de prévoir
l’impact sur l’environnement macro-économique et politique et donc sur
le transport transmanche et les activités du Groupe. Néanmoins, le
Groupe n’attend pas d’impact significatif sur ses activités à court
terme et l’activité reste actuellement dynamique.

Dans ce contexte, le Groupe reste confiant dans sa capacité à générer
une croissance durable et continue de tabler sur une croissance de son
EBITDA :

  • L’objectif 2016 de 560 millions d’euros d’EBITDA à taux de change 2015
    de 1 £ = 1,375 € et hors MyFerryLink devient 535 millions d’euros à
    1£= 1,273€ (taux de change moyen du premier semestre 2016)
  • De même l’objectif 2017 de 605 millions d’euros d’EBITDA à taux de
    change de 1 £ = 1,375 € et hors MyFerryLink devient 579 millions
    d’euros à 1£= 1,273€

CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE

Premier semestre (janvier-juin)

En millions d’euros   1er semestre
2016*
  1er semestre
2015

recalculé**

  Variation   1er semestre
2015

retraité***

Navettes Eurotunnel   288,7   264,1   +9%   275,6
Réseau ferroviaire 147,0 152,8 -4% 159,9
Autres revenus   6,7   7,4   -10%   7,7
Sous-total Liaison Fixe   442,4   424,3   +4%   443,2
Europorte   139,4   145,9   -4%   153,6
Chiffre d’affaires   581,8   570,2   +2%   596,8

* Taux de change du premier semestre 2016 : 1 £ = 1,273 €.

** Recalculé au taux de change du premier semestre 2016 et
retraité en application d’IFRS 5 suite à la cessation de l’activité de
MyFerryLink au second semestre 2015.

*** Au taux de change du premier semestre 2015 (1 £ =
1,391 €) et retraité en application d’IFRS 5.

Deuxième trimestre (avril-juin)

En millions d’euros   2ème trimestre
2016
  2ème trimestre
2015

recalculé

  Variation   2ème trimestre
2015

retraité

Navettes Eurotunnel   153,2   144,1   +6%   150,8
Réseau ferroviaire 78,2 81,4 -4% 85,4
Autres revenus   3,7   3,9   -7%   4,1
Sous-total Liaison Fixe   235,1   229,4   +2%   240,3
Europorte   66,8   72,7   -8%   76,6
Chiffre d’affaires   301,9   302,1   0%   316,9

Rappel premier trimestre (janvier-mars)

En millions d’euros   1er trimestre
2016*
  1er trimestre
2015

recalculé**

  Variation   1er trimestre
2015

retraité***

Navettes Eurotunnel   135,5   120,0   +13%   124,8
Réseau ferroviaire 68,8 71,4 -4% 74,5
Autres revenus   3,0   3,5   -13%   3,6
Sous-total Liaison Fixe   207,3   194,9   +6%   202,9
Europorte   72,6   73,2   -1%   77,0
Chiffre d’affaires   279,9   268,1   +4%   279,9

* Taux de change du premier trimestre 2016 : 1 £ = 1,263 €.

** Recalculé au taux de change du premier trimestre 2016 et
retraité en application d’IFRS 5 suite à la cession de l’activité de
MyFerryLink au second semestre 2015.

** Taux de change du premier trimestre 2015 (1 £ =
1,375 €) et retraité en application d’IFRS 5.

TRAFIC de la Liaison Fixe

Premier semestre (janvier-juin)

    1er semestre
2016
  1er semestre
2015
  Variation
Navettes Camions   829 606   752 290   +10%
Navettes Passagers   Voitures*   1 162 740   1 159 863   0%
  Autocars   28 036   31 769   -12%
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)**   Passagers   4 971 080   5 120 756   -3%
Trains de marchandises*** Tonnes   512 895   892 023   -43%
  Trains   869   1 536   -43%

Deuxième trimestre (avril-juin)

    2ème trimestre
2016
  2ème trimestre
2015
  Variation
Navettes Camions   418 877   378 655   +11%
Navettes Passagers   Voitures*   660 869   695 558   -5%
  Autocars   17 060   19 807   -14%
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)**   Passagers   2 741 862   2 823 356   -3%
Trains de marchandises*** Tonnes   247 854   441 216   -44%
  Trains   427   749   -43%

Rappel premier trimestre (janvier-mars)

    1er trimestre
2016
  1er trimestre
2015
  Variation
Navettes Camions   410 729   373 635   +10%
Navettes Passagers   Voitures*   501 871   464 305   +8%
  Autocars   10 976   11 962   -8%
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar)**   Passagers   2 229 218   2 297 400   -3%
Trains de marchandises*** Tonnes   265 041   450 807   -41%
  Trains   442   787   -44%

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et
camping-cars.

** Seuls sont comptabilisés dans ces tableaux les passagers
d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les
liaisons Paris-Calais et Bruxelles-Lille.

*** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour le
compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant emprunté le
Tunnel.

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL DE

GROUPE EUROTUNNEL SE

AU 30 JUIN 2016

Sommaire

RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITE AU 30 JUIN 2016 1

Synthèse 1

Analyse du compte de résultat 1

Analyse du bilan 6

Analyse des flux de trésorerie 7

Autres indicateurs financiers 8

Perspectives 9

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SEMESTRIELS RESUMES AU 30 JUIN 2016 10

Compte de résultat consolidé 10

Etat du résultat global consolidé 11

Bilan consolidé 12

Tableau de variation des capitaux propres consolidés 13

Tableau de flux de trésorerie consolidé 14

Annexe 15

A. Evénements importants 15

B. Principes de préparation, principales règles et méthodes comptables 16

C. Actifs destinés à la vente et activités non poursuivies 17

D. Information sectorielle 19

E. Coût de l’endettement financier brut 20

F. Autres produits et (charges) financiers 20

G. Impôts sur bénéfices 20

H. Résultat par action 21

I. Immobilisations 22

J. Autres actifs financiers 22

K. Capital social 22

L. Variation des capitaux propres 23

M. Engagements de retraite 24

N. Dettes financières 24

O. Tableau de croisement des classes d’instruments financiers et
catégories comptables et juste valeurs 25

P. Parties liées 25

Q. Evénements postérieurs à la clôture de la période 25

ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN
2016
26

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L’INFORMATION FINANCIERE
SEMESTRIELLE 2016
27

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL DE GROUPE EUROTUNNEL SE AU 30 JUIN 2016

Rapport semestriel d’activité

Page RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITE AU 30 JUIN 2016

Afin de permettre une meilleure comparaison entre les deux périodes, le
compte de résultat consolidé de Groupe Eurotunnel SE du premier semestre
2015 présenté dans ce rapport d’activité semestriel a été recalculé au
taux de change utilisé pour le résultat du premier semestre 2016, soit
1 £=1,273 €.

Depuis la cessation de l’exploitation de l’activité de MyFerryLink en
début du deuxième semestre 2015, Groupe Eurotunnel applique la norme
IFRS 5 « Actifs non courants destinés à la vente et activités non
poursuivies » à son segment maritime (voir note A.1 des états financiers
consolidés semestriels résumés). En conséquence, le résultat net du
segment maritime de la période, ainsi que celui de la période
comparative, sont présentés sur une seule ligne du compte de résultat
intitulée « Résultat net des activités non poursuivies ».

SYNTHÈSE

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe du premier semestre 2016
s’élève à 582 millions d’euros, en augmentation de 12 millions d’euros,
soit +2 %, par rapport au premier semestre 2015. Les charges
d’exploitation s’élèvent à 333 millions, en augmentation de 1 % par
rapport à 2015. L’EBITDA est en amélioration de 9 millions d’euros
(+4 %) à 249 millions d’euros et le résultat opérationnel de 168
millions d’euros est en amélioration de 5 millions d’euros. Les frais
financiers nets sont quasiment stables à 131 millions d’euros et les
autres produits financiers nets sont en augmentation de 3 millions
d’euros du fait de l’évolution des gains et pertes de change.

Après une charge d’impôts nette d’un montant de 7 millions d’euros, le
résultat net des activités poursuivies du Groupe est un profit de 38
millions d’euros par rapport à un profit net de 36 millions d’euros au
premier semestre 2015 recalculée. L’activité non poursuivie du segment
maritime a généré un bénéfice net de 22 millions d’euros au premier
semestre 2016, en raison principalement de la comptabilisation de la
location-financement avec option de vente des navires. Ainsi, le
bénéfice net consolidé du Groupe s’élève à 60 millions d’euros au
premier semestre 2016, contre 31 millions d’euros sur la même période en
2015 (recalculé).

Le free cash flow généré par les activités poursuivies passe de 73
millions d’euros au premier semestre 2015 à 71 millions d’euros
(recalculé) au premier semestre 2016. Au 30 juin 2016, la trésorerie et
équivalents de trésorerie du Groupe s’élevaient à 298 millions d’euros
contre 406 millions d’euros au 31 décembre 2015 (soit 374 millions
d’euros à taux du 30 juin 2016), après le paiement d’un dividende d’un
montant de 118 millions d’euros, le rachat des actions propres à hauteur
de 39 millions d’euros, des dépenses nettes d’investissement d’un
montant de 47 millions d’euros, et des versements liés au service de la
dette (intérêts, remboursements et frais) à hauteur de 150 millions
d’euros.

ANALYSE DU COMPTE DE RÉSULTAT

  30 juin 2016   30 juin 2015   Variation   30 juin 2015
En millions d’euros recalculé (*),(**) retraité (**)
Taux de change €/£   1,273   1,273   M€   %   1,391
Liaison Fixe 443 424 19   4% 443
Europorte   139   146   (7)   -4%   154
Chiffre d’affaires 582 570 12 2% 597
Liaison Fixe (204) (194) 10 5% (200)
Europorte   (129)   (136)   (7)   -5%   (143)
Charges d’exploitation   (333)   (330)   3   1%   (343)
Marge d’exploitation (EBITDA) 249 240 9 4% 254
Amortissements   (77)   (75)   2   3%   (75)
Résultat opérationnel courant 172 165 7 4% 179
Autres charges opérationnelles nettes   (4)   (2)   2       (2)
Résultat opérationnel (EBIT)   168   163   5   3%   177
Quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalences (1) 1
Coût de l’endettement financier net (131) (129) 2 1% (136)
Autres produits financiers nets   9   6   3       6
Résultat avant impôts des activités poursuivies : profit   45   40   5       47
Impôts des activités poursuivies   (7)   (4)   3       (3)
Résultat net des activités poursuivies : profit   38   36   2       44
Résultat net des activités non poursuivies :
profit / (perte)
  22   (5)   27       (5)
Résultat net consolidé : profit   60   31   29       39

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le résultat
du premier semestre 2016 (1£ = 1,273€).

** Retraité suite à l’application d’IFRS 5 dans le cadre de la
cessation des activités du segment maritime.

L’évolution du résultat avant impôts par segment d’activité par rapport
au premier semestre 2015 est détaillée ci-après :

En millions d’euros
Amélioration / (détérioration) du
résultat
  Liaison Fixe   Europorte   Total
Résultat avant impôts du 1er semestre 2015 recalculé   37   3   40
Amélioration / (détérioration) du résultat :
Chiffre d’affaires +19 -7 +12
Charges d’exploitation   -10   +7   -3
EBITDA +9 +9
Amortissements   -1   -1   -2
Résultat opérationnel courant +8 -1 +7
Autres produits / charges opérationnels nets   -1   -1   -2
Résultat opérationnel (EBIT)   +7   -2   +5
Charges financières nettes et autres   +1   -1  
Amélioration nette du résultat   +8   -3   +5
Résultat avant impôts des activités poursuivies du 1er
semestre 2016
  45     45

1. Segment Concession de la Liaison Fixe

A travers le segment de la Concession de la Liaison Fixe, qui représente
son cœur de métier, Groupe Eurotunnel exploite et commercialise
directement un service intégré de transport de véhicules (Navettes) et
gère également, moyennant péage, la circulation des trains des
Entreprises Ferroviaires à travers le Réseau Ferroviaire. Ce segment
incorpore également les activités des services corporate du Groupe.

En millions d’euros   30 juin 2016   30 juin 2015   Variation
Taux de change 1£=1,273€       recalculé(*)   M€   %
Navettes 289 264 25   9%
Réseau Ferroviaire 147 153 (6) -4%
Autres revenus   7   7    
Chiffre d’affaires 443 424 19 4%
Achats et charges externes (116) (110) 6 4%
Charges de personnel   (88)   (84)   4   6%
Charges d’exploitation   (204)   (194)   10   5%
Marge d’exploitation (EBITDA)   239   230   9   4%
EBITDA / chiffre d’affaires   54%   54%        

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le
résultat du premier semestre 2016 (1£ = 1,273€).

1.1. Chiffre d’affaires de la Concession de la Liaison Fixe

Le chiffre d’affaires du segment, qui représente 76 % du chiffre
d’affaires du Groupe, s’établit à 443 millions d’euros, en hausse de 4 %
par rapport au premier semestre 2015.

Les marchés transmanche des voitures et des autocars et le trafic
d’Eurostar sont toujours marqués par l’impact des attentats à Paris et
Bruxelles en fin 2015 et début 2016.

a) Service Navettes

Trafic   1er trimestre (janvier à mars)   2ème trimestre (avril à juin)   1er semestre (janvier à juin)
(en nombre de véhicules)   2016   2015   % var   2016   2015   % var   2016   2015   % var
Navettes Camions :                
  Camions   410 729   373 635   +10 %   418 877   378 655   +11 %   829 606   752 290   +10 %
Navettes Passagers :
  Voitures* 501 871 464 305 +8 % 660 869 695 558 -5 % 1 162 740 1 159 863 +0 %
Autocars   10 976   11 962   -8 %   17 060   19 807   -14 %   28 036   31 769   -12 %

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et
camping-cars.

A 289 millions d’euros au premier semestre 2016, le chiffre d’affaires
du service Navettes est en hausse de 9 % par rapport au premier semestre
2015.

i) Navettes Camions

Le marché transmanche camions sur les lignes du Détroit a progressé au
premier semestre 2016, avec une croissance estimée à 4 % par rapport au
premier semestre 2015. Au premier semestre 2016, le nombre de camions
transportés par les Navettes a augmenté de 10 % et la part de marché des
Navettes Camions a progressé de 2 points à 39,7 %. Les 829 606 camions
transportés au premier semestre 2016 représentent un semestre record
pour le Tunnel.

ii) Navettes Passagers

Malgré la contraction du marché transmanche des voitures sur les lignes
du Détroit estimé à 4 % au premier semestre 2016, le nombre de voitures
transportées par les Navettes Passagers est au même niveau qu’en 2015.
La part de marché de l’activité voitures a progressé de 2 points à
environ 57,2 % sur le semestre.

Le marché transmanche des autocars s’est contracté d’environ 9 % au
premier semestre 2016 et le nombre d’autocars transportés par la Liaison
Fixe sur cette période a diminué de 12 %. Sa part de marché est en
baisse d’environ 1 point à 38,3 %.

b) Réseau Ferroviaire

Trafic   1er trimestre (janvier à mars)   2ème trimestre (avril à juin)   1er semestre (janvier à juin)
    2016   2015   % var   2016   2015   % var   2016   2015   % var
Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar) :                
  Passagers*   2 229 218   2 297 400   -3 %   2 741 862   2 823 356   -3 %   4 971 080   5 120 756   -3 %
Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires**:
  Tonnes 265 041 450 807 -41 % 247 854 441 216 -44 % 512 895 892 023 -43 %
Trains   442   787   -44 %   427   749   -43 %   869   1 536   -43 %

* Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers d’Eurostar
qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce qui exclut les liaisons
Paris-Calais et Bruxelles-Lille.

** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour
le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant emprunté
le Tunnel.

Au premier semestre 2016, l’utilisation du réseau ferroviaire du Tunnel
par les trains à grande vitesse d’Eurostar et par les trains de
marchandises a généré un revenu de 147 millions d’euros, en diminution
de 4 % par rapport à 2015.

Pour le premier semestre 2016, le nombre de voyageurs Eurostar
empruntant le Tunnel est en baisse de 3 % par rapport au premier
semestre 2015, à 4,97 millions. L’impact des attentats à Paris en
novembre 2015 et puis à Bruxelles au mois de mars 2016 ainsi que les
grèves en Belgique et en France au premier semestre n’a été que
partiellement compensé les effets positifs des gains de capacité suite à
l’introduction des nouveaux trains e320 et le trafic supplémentaire
généré par l’Euro 2016.

Le fret ferroviaire transmanche, qui a été le trafic le plus affecté par
la crise migratoire compte tenu des difficultés à sécuriser le site SNCF
de Calais-Fréthun, a perdu la moitié de ses clients et de ses services
au cours de l’automne 2015, reportés vers d’autres routes commerciales.
Au premier semestre 2016, il enregistre par conséquent une baisse de
trafic de 43 % par rapport à l’année précédente. Le Groupe travaille
avec les différentes parties à relancer le trafic maintenant que les
voies de Calais-Fréthun sont de nouveau sécurisées.

1.2. Charges d’exploitation de la Concession de la Liaison Fixe

Les charges d’exploitation du segment Liaison Fixe au premier semestre
2016 sont en augmentation de 5 % par rapport à la même période en 2015,
à 204 millions d’euros. Cette augmentation de 10 millions d’euros est
générée principalement :

  • par l’impact de l’augmentation de l’activité sur les coûts de
    personnel et de maintenance et d’autres coûts opérationnels à hauteur
    de 6 millions d’euros, et
  • par des coûts supplémentaires de 3 millions d’euros résultant du
    renforcement des mesures de sûreté suite à l’afflux important des
    migrants à Calais à partir de mi-2015 et des contrôles des passeports
    au départ du Royaume-Uni suite à la nouvelle réglementation
    britannique introduite début avril 2015.

2. Segment Europorte

Le segment Europorte intervient sur l’ensemble de la chaîne logistique
du transport ferroviaire de marchandises sur le territoire français et
au Royaume-Uni. Il regroupe notamment GB Railfreight au Royaume-Uni
ainsi qu’Europorte France et Socorail en France.

En millions d’euros   30 juin 2016   30 juin 2015   Variation
Taux de change 1£=1,273€       recalculé(*)   M€   %
Chiffre d’affaires 139 146 (7)   -4%
Achats et charges externes (76) (84) (8) -9%
Charges de personnel   (53)   (52)   1   2%
Charges d’exploitation   (129)   (136)   (7)   -5%
Marge d’exploitation (EBITDA)   10   10     1%

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le
résultat du premier semestre 2016 (1£ = 1,273€).

2.1. Chiffre d’affaires d’Europorte

Au premier semestre 2016, le chiffre d’affaires d’Europorte a diminué de
7 millions d’euros (4 %) par rapport à 2015.

En France, Europorte a connu un ralentissement dans son développement du
fait d’une baisse de l’activité du transport de céréales, des grèves en
France qui ont fortement impacté les activités de traction et le
transport de produits pétrochimiques, et du non-redémarrage, à ce jour,
de son service transmanche.

Contacts

Eurotunnel:
Contacts
presse:

Anne-Laure Desclèves, 01.40.98.04.67
John
Keefe, 03.21.00.44.91
Romain Dufour, 01.40.98.04.64
ou
Contacts
analystes et investisseurs:

Jean-Baptiste Roussille,
01.40.98.04.81
Michael Schuller, 03.21.00.87.49

Read full story here