Press release

GSMA a manifesté sa déception à l’égard de l’échec du plan de fusion danois

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

Le cas de la fusion danoise marque un revers de la récente tendance vers une consolidation des marchés mobiles européens BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a commenté au sujet de la nouvelle que TeliaSonera et Telenor abandonneront la fusion proposée de leurs unités commerciales respectives au Danemark, une déception au sein d’une industrie en grand besoin d’une

Le cas de la fusion danoise marque un revers de la récente tendance
vers une consolidation des marchés mobiles européens

BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a commenté au sujet de la nouvelle que TeliaSonera et Telenor
abandonneront la fusion proposée de leurs unités commerciales
respectives au Danemark, une déception au sein d’une industrie en grand
besoin d’une consolidation. Les sociétés n’ont pas réussi à atteindre un
consensus avec la Commission européenne vis-à-vis les conditions
acceptables pour avancer leur plan de créer un fournisseur mobile
conjoint plus robuste.

« Les opérateurs mobiles désirent investir dans leurs réseaux et les
mettre à niveau afin de déployer des services 4G aux quatre coins du
continent. Cependant, ce n’est qu’à l’aide d’un processus de
rationalisation catalysé par le marché que les opérateurs de réseaux
mobiles européens pourront en tirer pleinement profit afin que le
secteur puisse offrir des avantages durables aux consommateurs et aux
entreprises sous la forme d’innovation, d’amélioration de la qualité du
service et de réduction des coûts pour le haut débit mobile », explique
John Giusti, Chef de la réglementation adjoint, GSMA.

L’analyse accomplie par la GSMA et Frontier Economics* indique qu’il n’y
a aucune preuve que les prix unitaires des consommateurs dans les
marchés comportant trois acteurs sont plus élevés que ceux des marchés à
quatre acteurs. Cependant, l’investissement par opérateur dans la
création de réseaux sera probablement supérieur dans de marchés à trois
acteurs et cet investissement accru peut aider à réduire les prix à long
terme pour les consommateurs et les entreprises à l’aide services
améliorés et accélérés.

« Bien que toute fusion proposée soit différente, il semblerait que les
niveaux de concentration post-achèvement au Danemark soient semblables à
ceux observés lors de fusions en Autriche, en Allemagne et en Irlande,
toutes des fusions récemment approuvées. La Commission de l’UE récemment
nommée s’est engagée à appuyer un secteur des télécommunications plus
robuste afin de rétablir le leadership de la région et de récentes
déclarations publiques semblent indiquer le soutien d’investissements à
long terme qui offriront les services que désirent les consommateurs et
les entreprises. L’échec de la fusion marque un revers décevant de la
récente tendance vers la consolidation afin de motiver l’investissement
et l’innovation des marchés mobiles européens », conclut M. Giusti.

Note aux rédacteurs : *Pour un examen approfondie de la
consolidation sur le marché de l’UE et des effets positifs des
investissements liés, voir : http://www.gsma.com/publicpolicy/wp-content/uploads/2015/02/Assessing-the-case-for-in-country-mobile-consolidation-report.pdf.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier ; elle rassemble près de 800 opérateurs et plus de 250
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipement, des sociétés Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise
également les plus grands événements du marché, tels le Mobile World
Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile
360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de
GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Jeroen Rigole (Bruxelles)
+32 (0) 471 824262
jrigole@gsma.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com