Press release

GSMA : De nouvelles recherches rappellent que le développement de sociétés numériques est la clé de la croissance générale en Asie-Pacifique

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

BANGKOK–(BUSINESS WIRE)–De nouveaux rapports de recherche produits par GSMA, International Telecommunication Union (ITU), l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) et l’Internet Society (iSOC) ont démontré que le développement de sociétés numériques pourrait aider à résoudre les défis clés auxquels sont confrontés les pays asiatiques. Ces défis vont de l’accès aux services essentiels à

BANGKOK–(BUSINESS WIRE)–De nouveaux rapports de recherche produits par GSMA, International
Telecommunication Union (ITU), l’Internet Corporation for Assigned Names
and Numbers (ICANN) et l’Internet Society (iSOC) ont démontré que le
développement de sociétés numériques pourrait aider à résoudre les défis
clés auxquels sont confrontés les pays asiatiques. Ces défis vont de
l’accès aux services essentiels à la gestion améliorée de sinistres,
l’amélioration de la prestation des services et l’utilisation efficace
de ressources limitées.

Les rapports, indépendamment conçus par chacune des organisations,
partagent les mêmes conclusions et recommandations concernant le
potentiel qu’a la technologie numérique et mobile pour avancer les
économies et marchés nationaux, ainsi que pour relever les défis qui
découlent de la croissance démographique rapide et de l’augmentation de
la migration de milieux ruraux à urbains caractéristiques des pays
d’Asie. Ces constatations ont été partagées lors du « GSMA-ITU Digital
Societies Policy Forum 2015 », qui a eu lieu aujourd’hui au Sheraton
Grande Sukhumvit à Bangkok.

« Avec le développement des technologies mobiles large bande à haute
vitesse et l’augmentation de la disponibilité et de l’abordabilité des
smartphones, la technologie mobile est bien adaptée pour offrir la
connectivité et le contenu nécessaires dans une société numérique »,
explique Chris Zull, le directeur du Spectre de GSMA pour l’Asie. « Les
réseaux sans fil d’aujourd’hui sont en mesure de couvrir une zone
étendue de manière plus efficace à un coût inférieur que celui de
plusieurs autres technologies, surtout dans les pays émergents avec une
infrastructure de réseau fixe sous-développée et un faible taux
d’urbanisation. »

Coopération et collaboration interorganisationnelles

Le « GSMA-ITU Digital Societies Policy Forum 2015 » est l’un des
premiers événements organisés conjointement par GSMA et ITU et appuyés
par ICANN et iSOC. Il rassemble plus de 100 décideurs, organismes de
réglementation, membres de l’industrie et autres parties prenantes du
secteur des ITC afin de discuter de problèmes associés aux sociétés
numériques dans la région Asie-Pacifique et d’examiner les plans
nationaux émergents en vue de construire des sociétés numériques,
encadrées par ces nouveaux rapports de recherche et ces politiques. Le
Forum ciblait également le rôle des politiques et licences du spectre
pour les services large bande mobiles, où des experts de plusieurs pays
ont partagé leurs opinions en matière de tendances mondiales en
technologie et en demandes du spectre, ainsi que les défis et les
occasions qui se présentent lors de la création de sociétés numériques à
l’échelle de cette région diverse.

Le Digital Societies Policy Forum rassemble les importantes parties
concernées, dont les gouvernements et les fournisseurs de service, afin
de travailler en vue d’assurer que la technologie et l’infrastructure,
particulièrement l’infrastructure mobile, d’un pays correspondent aux
besoins d’une société numérique. La réussite nécessite l’accès au
spectre nécessaire et des régimes fiscaux qui encouragent
l’investissement, ainsi que la création de campagnes de sensibilisation
aux services numériques, qui devaient être faciles à utiliser et
accessibles à partir de plusieurs canaux et dans plusieurs langues. Les
six pays de la région : le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie,
le Pakistan et la Thaïlande, participent aux initiatives de sociétés
numériques et la Thaïlande sera la première à accueillir le Forum.

– FIN-

Note aux rédacteurs :

Afin de télécharger le nouveau rapport GSMA « Building Digital Societies
in Asia », veuillez consulter le : https://gsmaintelligence.com/research/2015/06/building-digital-societies-in-asia/510/.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier ; elle rassemble près de 800 opérateurs et plus de 250
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipement, des sociétés Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise
également les plus grands événements du marché, tels le Mobile World
Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile
360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de
GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Rungnapa Charnwiset
+662 343 6061
rungnapa@webershandwick.com
ou
Wanlapa
Komkai
+662 343 6062
wkomkai@webershandwick.com
ou
Charlie
Meredith-Hardy
+44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com