Press release

HECLA ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL) annonce aujourd’hui pour le deuxième trimestre une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de 26,8 millions de dollars, ou 0,07 $ par action, et une perte après rajustements attribuable aux actionnaires ordinaires de 17,6 millions de dollars, ou 0,05 $ par action.1 POINTS SAILLANTS ET ÉLÉMENTS IMPORTANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE Chiffre d’affaires

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL)
annonce aujourd’hui pour le deuxième trimestre une perte nette
attribuable aux actionnaires ordinaires de 26,8 millions de dollars, ou
0,07 $ par action, et une perte après rajustements attribuable aux
actionnaires ordinaires de 17,6 millions de dollars, ou 0,05 $ par
action.1

POINTS SAILLANTS ET ÉLÉMENTS IMPORTANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

  • Chiffre d’affaires de 104,2 millions de dollars.
  • BAIIA rajusté de 29,5 millions de dollars.2
  • Flux de trésorerie d’exploitation de 30,8 millions de dollars.
  • Production d’argent de 2,5 millions d’onces à un coût décaissé,
    déduction faite des crédits liés aux sous-produits, de 5,61 $ par once
    d’argent.³
  • Production d’or de 44 692 onces, dont 30 939 onces produites à la mine
    Casa Berardi à un coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux
    sous-produits, de 832 $ par once d’or.³
  • Conclusion de l’acquisition de Revett Mining Company, propriétaire du
    projet Rock Creek.
  • Trésorerie et équivalents de trésorerie de 192 millions de dollars au
    30 juin 2015.
  • Services de l’usine de traitement Velardeña, qui a appartient à un
    tiers, retenus pour le broyage de minerai à teneur élevée issu de San
    Sebastian.
  • Succès retentissants en matière d’exploration à San Sebastian et Casa
    Berardi.
  • Hausse de la production d’argent prévue pour 2015 qui passe à un
    intervalle de 10,5 à 11,0 millions d’onces.
  • Possible charge à payer de 8,7 millions de dollars pour un règlement
    lié à des réclamations environnementales portant sur deux anciens
    sites.

« Malgré une chute des cours de l’argent, nous allons de l’avant avec
nos projets de croissance comme celui de San Sebastian et du puits no 4
de Lucky Friday en raison de leur potentiel d’accroissement de la
production d’onces de minerai à teneur élevée à de faibles coûts
décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits », affirme
Phillips S. Baker, Jr., président et chef de la direction d’Hecla. « Nos
biens miniers, et plus particulièrement Greens Creek qui affichait
récemment un meilleur taux de récupération, nous ont permis de résister
à la période de faiblesse qui touchait les cours des métaux. Nous
demeurons capables de réduire les coûts et de rationaliser les
programmes si les cours demeurent faibles ou fléchissent davantage. Avec
une exploitation qui devrait commencer au début 2016 à San Sebastian et
un accroissement de la profondeur à Lucky Friday dans trois ans, nous
prévoyons une hausse significative de nos flux de trésorerie qui nous
renforcera encore davantage. »

 

(1)

La perte nette rajustée attribuable aux actionnaires ordinaires est
une mesure non conforme aux principes comptables généralement
reconnus (PCGR) aux États-Unis. Le rapprochement de cette mesure
avec le bénéfice (perte) net attribuable aux actionnaires
ordinaires, la mesure conforme aux PCGR dont la correspondance est
la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.
 

(2)

Le BAIIA rajusté est une mesure non conforme aux PCGR et le
rapprochement de celle-ci avec le bénéfice (perte) net, la mesure
conforme aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est
présenté à la fin du présent communiqué.
 

(3)

Le coût décaissé total par once d’or et d’argent, déduction faite
des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non conforme aux
PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts
de production directs et l’amortissement pour dépréciation et
épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance
est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.
 

APERÇU FINANCIER

La perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires pour le deuxième
trimestre était de 26,8 millions de dollars, soit 0,07 $ par action, à
comparer à une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de
14,5 millions de dollars, soit 0,04 $ par action, pour la période
correspondante de l’exercice précédent, et a subi l’incidence des
éléments suivants :

  • Les coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux
    sous-produits par rapport aux résultats du deuxième trimestre 2014 ont
    connu une baisse de 13 % par once d’or et une augmentation de 5 % par
    once d’argent.
  • La perte nette au cours du marché sur les contrats d’instruments
    dérivés sur métaux communs se chiffre à 0,9 million de dollars,
    comparativement à une perte nette de 11,6 millions de dollars au
    deuxième trimestre 2014.
  • Les dépenses de pré-exploitation ont connu une hausse à San Sebastian.
  • Nous avons accusé une perte de change de 1,8 million en ce qui a trait
    à nos actifs canadiens.
  • Les prix réalisés de l’argent, de l’or et du plomb ont chuté, alors
    que le prix réalisé du zinc a affiché une hausse.
  • Nous enregistrons une charge à payer potentielle de 8,7 millions de
    dollars pour un règlement environnemental.
  • Les coûts d’acquisition de Revett Mining Company se chiffrent à
    2,1 millions de dollars.
     
Deuxième trimestre terminé le Semestre terminé le
FAITS SAILLANTS   30 juin 2015   30 juin 2014     30 juin 2015   30 juin 2014
DONNÉES FINANCIÈRES                  
Ventes (milliers de dollars) $ 104 197   $ 117 502 $ 223 289   $ 243 289
Marge brute (milliers de dollars) $ 9 464 $ 18 728 $ 29 337 $ 40 971
Bénéfice (perte) attribuable aux actionnaires ordinaires (milliers
de dollars)
$ (26 805 ) $ (14 537 ) $ (14 391 ) $ (3 034 )
Perte de base et diluée par action ordinaire $ (0,07 ) $ (0,04 ) $ (0,04 ) $ (0,01 )
Bénéfice (perte) net (milliers de dollars) $ (26 667 ) $ (14 399 ) $ (14 115 ) $ (2 758 )
Liquidités issues (utilisée pour) des activités d’exploitation
(milliers de dollars)
$ 30 754 $ 26 646 $ 52 173 $ 57 029
 

Les flux de trésorerie d’exploitation ont été supérieurs à ceux du
deuxième trimestre de 2014 de 4 millions de dollars, ce qui s’explique
par l’échéancier d’expédition des concentrés à Greens Creek qui a permis
d’ajouter 7,3 millions de dollars et par le règlement anticipé de
contrats de vente à terme de métaux communs réglés financièrement qui a
permis d’ajouter 12 millions de dollars.

Les dépenses en immobilisations (hors intérêts capitalisés) pour nos
sites d’exploitation se chiffrent à 32 millions de dollars au total pour
le deuxième trimestre. Les dépenses en immobilisations se répartissent
comme suit : 11,4 millions de dollars à la mine Lucky Friday,
12,1 millions de dollars à la mine Greens Creek et 8,6 millions de
dollars à la mine Casa Berardi.

Prix des métaux

Le prix réalisé moyen pour l’argent au deuxième trimestre s’élève à
16,32 $ par once, soit 17 % de moins que le prix réalisé de 19,62 $
enregistré au deuxième trimestre 2014. Les prix réalisés pour l’or et du
plomb ont également affiché une baisse de 8 % et de 6% respectivement
par rapport au deuxième trimestre 2014. Le prix réalisé moyen du zinc a
connu une légère hausse pour atteindre 0,96 $, une augmentation de 2 %
par rapport à la même période de l’exercice précédent.

       
Deuxième trimestre terminé le Semestre terminé le
        30 juin 2015   30 juin 2014     30 juin 2015   30 juin 2014
PRIX MOYENS DES MÉTAUX                  
Argent – London PM Fix ($/oz) $ 16,41   $ 19,62 $ 16,56   $ 20,06
Prix réalisé par once $ 16,32 $ 19,62 $ 16,83 $ 19,83
Or – London PM Fix ($/oz) $ 1 193 $ 1 288 $ 1 206 $ 1 291
Prix réalisé par once $ 1 194 $ 1 291 $ 1 208 $ 1 295
Plomb – LME au comptant ($/livre) $ 0,88 $ 0,95 $ 0,85 $ 0,95
Prix réalisé par livre $ 0,94 $ 1,00 $ 0,89 $ 0,99
Zinc – LME au comptant ($/livre) $ 1,00 $ 0,94 $ 0,97 $ 0,93
Prix réalisé par livre $ 0,96 $ 0,94 $ 0,95 $ 0,92
 

Contrats de vente à terme de métaux communs

Le tableau suivant résume les quantités de métaux communs engagées dans
le cadre de contrats de vente à terme réglés financièrement au 30 juin
2015 :

     
Livres prévues aux contrats Prix moyen
(en milliers) par livre
    Zinc   Plomb     Zinc   Plomb
CONTRATS SUR PROMESSES DE VENTE                  
Règlements 2015   25 298     5 567       $ 0,97     $ 0,82
CONTRATS SUR VENTES PRÉVUES                  
Règlements 2015 13 228   $ 0,88   s.o.
Règlements 2016 20 779 $ 0,95 s.o.
 

Ces contrats couvrent 11 % de la production de zinc payable prévue à un
prix moyen de 0,93 $ la livre. En ce qui a trait au règlement anticipé
de contrats à terme sur des métaux communs réglés financièrement, les
quantités payables prévues de zinc et de plomb visées par des contrats
ont chuté de 101,9 millions de livres de zinc et 86,6 millions de livres
de plomb engagées au 30 juin 2014 à 34,0 millions de livres de zinc et à
une quantité nulle de plomb au 30 juin 2015.

APERÇU DES OPÉRATIONS

Aperçu

  • La production de 1,9 million d’onces d’argent à la mine Greens Creek
    est supérieure de 10 % à la production de 1,7 million d’onces
    enregistrée à la même période de 2014, et demeure circonscrite dans la
    fourchette de production prévue.
  • La production de 613 474 onces à la mine Lucky Friday constitue une
    baisse par rapport à 820 786 onces à la même période de 2014, ce qui
    s’explique par l’incidence sur la production de la défaillance d’un
    accélérateur de ventilation.
  • La production de 30 939 onces d’or à la mine Casa Berardi constitue
    une hausse par rapport aux 28 623 onces produites à la même période en
    2014, ce qui s’explique par un accroissement de la teneur et du
    tonnage.

Le tableau suivant présente un sommaire de la production et des coûts
décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, par once
d’argent ou d’or pour les deuxièmes trimestres ayant pris fin le 30 juin
2015 et 2014.

     
Deuxième trimestre et semestre terminés le Deuxième trimestre et semestre terminés le
    30 juin 2015     30 juin 2014
    Coûts décaissés   Coûts décaissés
par once d’argent par once d’argent
Augmentation/ ou d’or, déduction ou d’or, déduction
(diminution) par

faite des crédits liés

faite des crédits liés
    Production (onces)   rapport à 2014  

aux sous-produits1,2

    Production (onces)  

aux sous-produits1,2

    T2   Semestre T2   Semestre   T2   Semestre     T2   Semestre   T2   Semestre
Argent 2 477 150   5 355 747 (2) %   7% 5,61 $   5,24 $ 2 515 835   5 007 688 5,34 $   4,59 $
Or   44 692     85 342     3%   (5) %   832 $   896 $     43 554     89 822     952 $   917 $
Greens Creek :
Argent 1 856 125 3 892 091 10% 12% 3,30 $ 3,27 $ 1 689 183 3 476 320 3,52 $ 2,52 $
Or 13 753 28 992 (8) % (3) % s.o. s.o. 14 931 29 940 s.o. s.o.
Lucky Friday 613 474 1 450 193 (25) % (5) % 12,58 $ 10,55 $ 820 786 1 520 391 9,10 $ 9,33 $
Casa Berardi3 30 939 56 350 8% (6) % 832 $ 896 $ 28 623 59 882 952 $ 917 $
 

(1)

  Les coûts décaissés par once d’or ou d’argent, déduction faite des
crédits liés aux sous-produits, sont une mesure non conforme aux
PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts
de production directs et l’amortissement pour dépréciation et
épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance
est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

(2)

Le coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, par once d’or concerne uniquement la production de la
mine Casa Berardi. L’or produit à la mine Greens Creek est traité à
titre de crédit lié aux sous-produits associé au coût décaissé de
l’argent produit.

(3)

La mine Casa Berardi a de plus produit 7551 onces d’argent au
deuxième trimestre 2015 qui seront traitées à titre de crédit lié
aux sous-produits associés au coût décaissé de l’or produit.
 

Le tableau suivant résume la production sur une base consolidée pour les
deuxièmes trimestres et les semestres ayant pris fin le 30 juin 2015 et
2014 :

       
Deuxième trimestre terminé le Semestre terminé le
        30 juin 2015   30 juin 2014     30 juin 2015   30 juin 2014
RÉSUMÉ DE LA PRODUCTION                  
Argent – Onces produites 2 477 150   2 515 835 5 355 747   5 007 688
Onces payables vendues 1 986 407 2 216 264 4 912 942 4 405 967
Or – Onces produites 44 692 43 554 85 342 89 822
Onces payables vendues 40 237 40 513 80 032 84 478
Plomb – Tonnes produites 9 525 10 229 19 403 19 864
Tonnes payables vendues 7 128 8 654 15 753 16 234
Zinc – Tonnes produites 17 515 17 383 33 602 34 474
Tonnes payables vendues 12 191 9 767 23 334 23 270
 

Mine Greens Creek – Alaska

La production d’argent au deuxième trimestre à Greens Creek, qui se
chiffre à 1,9 million d’onces, est supérieure à la production du
deuxième trimestre 2014 de 10 %, alors que la production de 13 753 onces
d’or représente une baisse de 8 %. La production d’une plus grande
quantité d’argent est attribuable à un taux de récupération et à des
teneurs supérieurs, ce qui a été partiellement atténué par un tonnage
légèrement inférieur. Le taux de récupération d’argent a connu une
amélioration de 8 % ou 5,6 points de pourcentage par rapport à la même
période de l’exercice précédent, pour atteindre 75,4 %. Cette
amélioration s’explique par un changement mis en œuvre à la fin 2014
dans le circuit de flottation qui permet de précribler de façon plus
efficiente une quantité plus élevée de concentré de plomb dans le
concentré final, et par l’introduction de CO2 comme agent de
régulation du pH dans le circuit de flottation du plomb. Le déclin de la
production d’or s’explique par une baisse de la teneur et du tonnage, ce
qui a été partiellement atténué par l’augmentation du taux de
récupération attribuable aux améliorations apportées à l’usine. L’usine
a traité en moyenne 2 194 tonnes par jour au cours du deuxième
trimestre 2014.

La hausse des teneurs et des taux de récupération permettent à la
Société de prévoir une production de 7,7 à 8,0 millions d’onces d’argent
à Greens Creek, par rapport à l’estimation précédente qui faisait état
de 7,3 millions d’onces.

Les coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits
de 3,30 $ par once d’argent représentent une diminution par rapport à
3,52 $ au deuxième trimestre 2014.1 Les coûts par
once ont subi l’incidence positive de la réduction des coûts
d’exploitation et l’incidence négative de la réduction des crédits liés
aux sous-produits. De fortes précipitations ont frappé l’Alaska au cours
des deux derniers exercices et entraîné une diminution des coûts en
électricité attribuable à la disponibilité de l’hydroélectricité, et
nous prévoyons que ces conditions se poursuivront au prochain trimestre.
Les coûts de traitement ont reculé en raison de la baisse du prix
réalisé de l’argent. En effet, les coûts de traitement comprennent la
valeur de l’argent retenu dans les fours de fusion dont la société ne
tire aucun produit. Les coûts d’extraction par tonne ont connu une
hausse de 1 % attribuable à une réduction de la production, et les coûts
de broyage par tonne ont connu une baisse de 2 % qui s’explique par une
légère diminution des coûts de la main-d’œuvre et par d’autres éléments
qui ont été partiellement atténués par une diminution de la production.
La Société prévoit maintenant que la mine Greens Creek produira de
l’argent en 2015 à un coût décaissé, déduction faite des crédits liés
aux sous-produits, de 3,75 $ l’once, par rapport à la précédente
estimation de 4,50 $ l’once.

Mine Lucky Friday – Idaho

La production d’argent du deuxième trimestre à la mine Lucky Friday
s’est élevée à 613 474 onces, soit 25 % de moins qu’au deuxième
trimestre 2014, en raison d’une chute du tonnage et de la teneur
attribuable à la défaillance d’un accélérateur de ventilation souterrain
qui a réduit la capacité de ventilation de la mine et mené à la
fermeture temporaire d’une chambre de production à plus forte teneur. La
mine Lucky Friday est maintenant de retour à une production presque
normale après avoir fait passer l’horaire de travail de six jours à
sept, mais elle extraira du minerai à plus faible teneur tant que
l’accélérateur de ventilation n’aura pas été remplacé, ce qui devrait se
produire au quatrième trimestre selon les prévisions. Il y a de plus eu
15 jours d’arrêt technologique prévu pour la maintenance d’un palan
mécanique. Au deuxième trimestre, l’usine a traité en moyenne 792 tonnes
par jour.

Nous prévoyons maintenant que la production de la mine se chiffrera
entre 2,8 et 3,0 millions d’onces d’argent en 2015, une réduction par
rapport à la prévision précédente qui faisait état de 3,2 millions
d’onces.

Les coûts décaissés par once d’argent, déduction faite des crédits liés
aux sous-produits ont été de 12,58 $, une augmentation par rapport aux
coûts de 9,10 $ enregistrés au deuxième trimestre 2014.¹ Cette hausse
s’explique principalement par un recul de la production et de la teneur
réalisée en métaux qui découle des travaux de ventilation et de la
réduction des crédits liés aux sous-produits. La Société prévoit
maintenant que la mine Lucky Friday produira de l’argent en 2015 à un
coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, de
10,75 $ l’once, par rapport à la précédente estimation de 8,75 $ l’once.

 

(1)

Les coûts décaissés par once d’or ou d’argent, déduction faite des
crédits liés aux sous-produits, sont une mesure non conforme aux
PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts
de production directs et l’amortissement pour dépréciation et
épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance
est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.
 

Le puits n° 4, un projet de croissance clé, a été excavé de 884 m
environ et descend désormais à 2388 m. Ce projet est terminé à plus de
85 %, et nous prévoyons son achèvement au quatrième trimestre 2016. Le
total des coûts d’achèvement estimés pour le puits no 4 se
chiffre à 225 millions de dollars, et 184 millions de dollars avaient
déjà été dépensés à la conclusion du deuxième trimestre 2015. Au 30 juin
2015, l’équipe du puits n° 4 avait cumulé 1 321 jours de travail sans le
moindre incident susceptible d’entraîner une perte de temps.

Casa Berardi – Québec

La production d’or du deuxième trimestre à la mine Casa Berardi se
chiffre à 30 939 onces, une hausse de 8 % par rapport au deuxième
trimestre 2014 qui s’explique par une augmentation du tonnage et de la
teneur qui a été partiellement atténuée par une baisse du taux de
récupération. Les teneurs améliorées à cette mine s’expliquent par la
séquence d’extraction. Bien que les taux de récupération aient passé de
90 % en 2014 à 86 % en raison de la présence d’arsénopyrite dans une
partie du minerai de la zone 118, les ajustements apportés à l’usine en
2015 devraient selon les prévisions contribuer à une hausse du taux de
récupération à 87 % pour le deuxième semestre. Au deuxième trimestre,
l’usine a traité en moyenne 2 407 tonnes par jour.

Grâce à d’autres améliorations prévues des taux de récupération et à
l’ajout prévu de chambres à teneur plus élevée dans la zone 123 au
quatrième trimestre, nous prévoyons que la mine atteindra sa cible de
130 000 onces d’or pour l’exercice.

Les coûts décaissés par once d’or de 832 $, déduction faite des crédits
liés aux sous-produits, représentent une diminution par rapport aux
coûts de 952 $ enregistrés au deuxième trimestre 2014, ce qui s’explique
par une hausse de la production et par le déclin du dollar canadien.1

EXPLORATION ET PRÉ-EXPLOITATION

Dépenses

Au deuxième trimestre 2015, 4,6 millions de dollars et 1,6 million de
dollars ont été dépensés respectivement pour les activités d’exploration
et de pré-exploitation, ce qui représente des augmentations de
1,5 million de dollars et de 1,2 million de dollars respectivement par
rapport au deuxième trimestre 2014. Cette hausse est imputable à une
hausse des dépenses à notre propriété San Sebastian. Nous prévoyons que
les dépenses d’exploration et de pré-exploitation pour l’ensemble de
l’exercice s’établiront à environ 24 millions de dollars, une
augmentation par rapport à la prévision précédente chiffrée à
18 millions de dollars qui est principalement attribuable à des
activités plus soutenues à San Sebastian.

San Sebastian – Mexique

Hecla a obtenu le droit d’utiliser une usine de traitement de
Merrill-Crowe près de Velardeña dans l’état de Durango, au Mexique,
comme nous l’avons annoncé le 15 juillet 2015. En vertu de l’entente,
Hecla se réserve l’usage exclusif de l’usine durant 18 mois, avec le
potentiel de prolonger l’accord de 12 mois. Située à 160 km de San
Sebastian, l’usine était détenue auparavant par Hecla qui l’employait
pour traiter du minerai extrait de la propriété entre 2001 et 2005.

L’usine était inutilisée depuis plusieurs années et des travaux de
réhabilitation et de mise à niveau ont donc dû être réalisés afin de
satisfaire aux normes qu’emploie Hecla en matière de protection
environnementale et de pratiques de broyage exemplaires.

 

(1)

Le coût décaissé total par once d’or et d’argent, déduction faite
des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non conforme aux
PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts
de production directs et l’amortissement pour dépréciation et
épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance
est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.
 

Nous prévoyons qu’une étude d’évaluation économique préliminaire sera
prête d’ici la fin du troisième trimestre, mais celle-ci ne comprendra
pas les résultats du programme de forage intercalaire qui a eu lieu
récemment et que nous décrivons ci-après.

Nos activités de forage ont été couronnées d’un grand succès au cours
des deux dernières années en ce qui a trait aux filons près de la
surface intitulés East Francine, Middle et North dans notre projet San
Sebastian au centre du Mexique, un projet qui avance à grands pas vers
une production issue d’une mine à ciel ouvert. Nous avons maintenant
délimité les filons East Francine, Andrea, Middle et North sur une
longueur transversale minéralisée qui atteint presque 8,0 km, et ces
filons sont ouverts le long de la faille et en profondeur. Le filon East
Francine constitue le prolongement faillé du filon Francine, un filon à
teneur élevée dont la production, maintenant terminée, présentait une
des meilleures teneurs au Mexique de 2001 à 2005.

Nous avons maintenant délimité le filon East Francine sur 488 m le long
de la faille à une profondeur de 152 m. Les zones à haute teneur à
proximité de la surface ont l’argent et l’or comme métaux dominants dans
un minerai supergène enrichi et oxydé (soluble dans le cyanure). Un
programme de forage intercalaire visant la principale colonne
minéralisée a démontré la continuité de la structure de filons et accru
notre confiance en ce qui a trait aux ressources mesurées et indiquées
dans les zones proposées pour la mine à ciel ouvert. Par rapport au
forage initial, les résultats d’analyse du programme de forage
intercalaire sont généralement 1 m plus large que prévu. Ils ont offert
des teneurs extrêmement élevées qui correspondent aux résultats des
forages précédents. Le forage semble de plus nous avoir permis de
prolonger la zone à teneur élevée le long de la faille vers l’est et
l’ouest, ce qui pourrait ajouter aux ressources de la mine à ciel
ouvert. Les résultats d’analyse du programme de forage intercalaire
visant le filon peu profond East Francine comprennent 1,18 once d’or et
358,7 onces d’argent par tonne sur 5,7 m, 0,78 once d’or et 120,3 onces
d’argent par tonne sur 4,6 m, 0,87 once d’or et 160,8 onces d’argent par
tonne sur 3,5 m et 0,26 once d’or et 25,4 onces d’argent par tonne sur
5,7 m.

Nous avons délimité le filon Middle sur pratiquement 2 134 m le long de
la faille et à une profondeur supérieure à 305 m. Le forage intercalaire
peu profond dans le filon Middle nous a permis de confirmer la
continuité de la minéralisation du filon qui comprend des intercepts de
0,57 once d’or et 157,3 onces d’argent par tonne sur 2,2 m, de 0,24 once
d’or et 26,9 onces d’argent par tonne sur 1,7 m et de 0,19 once d’or et
25,5 onces d’argent par tonne sur plus de 1,5 m. Bien que nous n’ayons
pas tous les résultats d’analyse, la teneur semble légèrement supérieure
à celle des autres forages. Nos récents forages d’exploration nous ont
permis de continuer à délimiter une nouvelle zone de minéralisation près
de la surface au sud-est, de l’autre côté de la faille de San Ricardo.

Contacts

Hecla Mining Company
Mike Westerlund, 1 800 HECLA91 (1 800 432-5291)
Vice-président,
Relations avec les investisseurs
Courriel : hmc-info@hecla-mining.com
Site
Web : http://www.hecla-mining.com

Read full story here