Press release

Industrial Internet Consortium annonce le premier Banc d’essai de l’évaluation des revendications de sécurité

0 0
Sponsorisé par Business Wire

UL (Underwriters Laboratories), Xilinx, Aicas, PrismTech et d’autres contributeurs unissent leurs forces pour fournir une plateforme d’évaluation de la sécurité et de la cybersécurité permettant de jauger les capacités de sécurité des points de terminaison, des portails d’accès et d’autres composants mis en réseau NEEDHAM, Mass.–(BUSINESS WIRE)–L’ Industrial Internet Consortium® (IIC) annonce la mise au

UL (Underwriters Laboratories), Xilinx, Aicas, PrismTech et d’autres
contributeurs unissent leurs forces pour fournir une plateforme
d’évaluation de la sécurité et de la cybersécurité permettant de jauger
les capacités de sécurité des points de terminaison, des portails
d’accès et d’autres composants mis en réseau

NEEDHAM, Mass.–(BUSINESS WIRE)–L’ Industrial
Internet Consortium
® (IIC) annonce la mise au point de
son premier banc d’essai axé sur l’évaluation de la sécurité : le Banc
d’essai de l’évaluation des revendications de sécurité. UL, Xilinx,
Aicas et PrismTech, organisations membres de l’IIC, collaborent sur ce
projet pour fournir une plateforme de cybersécurité ouverte et
facilement configurable, afin d’évaluer les capacités de sécurité des
points de terminaison, des portails d’accès et d’autres composants mis
en réseau. Les sources de données peuvent englober les points de
terminaison des secteurs de l’industrie, de l’automobile et de la
médecine, et d’autres points de terminaison associés requis pour
procéder à l’analyse d’une exploitation sécuritaire.

Les membres de l’IIC pourront connecter leur équipement au banc d’essai
de l’évaluation de la sécurité de leurs dispositifs dans le cadre de
deux scénarios différents : individuellement au niveau d’un dispositif,
ou avec un système d’autres points de terminaison, de portails d’accès,
etc. Les options incluent l’exploration de la méthodologie et la
collecte de preuves destinées à illustrer les processus de sécurité
opérationnels du système appuyant les principales caractéristiques du
système en relation avec l’évaluation des revendications du participant.
Par ailleurs, le banc d’essai permet d’évaluer les domaines critiques
d’un schéma d’architecture qui doit être sécurisé, comme indiqué dans l’(rapport
technique de l’architecture de référence de l’Internet du secteur
industriel)
.

Comprendre la sécurité des dispositifs à un stade précoce du
développement des produits peut minimiser les retards de lancement des
produits. Le banc d’essai est destiné à permettre aux fabricants
d’améliorer les conditions de sécurité de leurs produits et de vérifier
leur alignement sur le prochain Security Framework Technical Report
(rapport technique du cadre sécuritaire) de l’IIC, avant de lancer leurs
produits, pour contribuer à accélérer leur commercialisation.

Le banc d’essai sera déployé en trois étapes, la première étant le
déploiement initial dans un environnement de laboratoire, et la
deuxième, son déploiement dans un environnement de mini-usine. La
troisième phase sera fonction de l’évolution du banc d’essai. L’approche
échelonnée de la diffusion du banc d’essai de sécurité fournit une
opportunité d’apprentissage unique pour évaluer les vulnérabilités
sécuritaires, à la fois au niveau du dispositif et au niveau du système,
avant de procéder au déploiement sur une large échelle parmi de
nombreuses applications clés qui pilotent l’Internet des objets du
secteur industriel (Industrial Internet of Things, IIoT)/Industrie 4.0.

« Travailler pour contribuer à assurer la sécurité de l’Internet du
secteur industriel est un prolongement logique du travail d’UL qui vise
à appuyer des environnements plus sécuritaires, à l’échelle mondiale »,
a déclaré Jeff Smidt, vice-président et directeur général de la division
Technologies de production d’énergie et d’électricité, chez UL. « En
offrant aux membres de l’IIC et à la vaste communauté IIoT le premier
banc d’essai de l’évaluation de la sécurité approuvé par l’IIC, nous
répondons aux besoins des fabricants qui doivent examiner le profil
sécuritaire de leurs produits à un stade précoce du cycle de
développement de leurs produits, permettant ainsi d’obtenir des
processus de déploiement de produits plus efficaces. »

« Xilinx s’est engagé à fournir à l’IoT du secteur industriel ses toutes
dernières technologies All programmable SoC qui se concentrent sur
l’atteinte des niveaux les plus élevés en ce qui concerne les capacités
d’anti-infraction, d’assurance de l’information et de fiabilité », a
fait savoir Lawrence Getman, vice-président du Marketing stratégique
d’entreprise, chez Xilinx. « La technologie de Xilinx est au cœur du
Banc d’essai de l’évaluation des revendications de sécurité. Tirant
profit de la nature extrêmement flexible et configurable de nos
dispositifs Programmable SoC, nous faisons en sorte qu’ils soient
utilisés dans le cadre d’un vaste éventail de cas qui renforce davantage
les évaluations des revendications de sécurité des participants. »

« Aicas contribue à réaliser l’IoT du secteur industriel grâce à des
plateformes logicielles sécurisées, évolutives, dynamiques, composables
à base de composants, fondées sur des normes, selon un modèle
déterministe, capable de fonctionner en temps-réel strict, et
plurilangues », note David Beberman, directeur des Ventes et Marketing,
chez Aicas. « La chaîne d’outils, la technologie de la plateforme basée
sur le bytecode Java, et la technologie de messagerie sécurisée d’Aica
permettent l’installation au niveau des composants, et
l’authentification, l’autorisation et la protection IP de
l’exploitation, pour le Banc d’essai de l’évaluation des revendications
de sécurité, avec un prolongement vers l’authentification,
l’autorisation et la confidentialité dans le cloud. »

« PrismTech développe des solutions de connectivité des données
sécurisées, de haute performance, en temps réel et de bout en bout, pour
l’IoT du secteur industriel, sur la base du service de distribution des
données de l’OMG, pour la norme des systèmes en temps réel », souligne
Lawrence Ross, président-directeur général de PrismTech. « Notre
technologie fournira au Banc d’essai de l’évaluation des revendications
de sécurité un atout supplémentaire flexible et sécurisé au système des
données dans le cloud qui peut appuyer une vaste éventail d’évaluations
des revendications de sécurité des participants. »

Partenaires contribuant au Banc d’essai de l’évaluation des
revendications de sécurité :

Le banc d’essai exploitera plusieurs technologies provenant de sources
non IIC, y compris : les portails d’accès et les IP en réseau sécurisés
et intelligents fournissant un point de terminaison aux communications
dans le cloud à partir de SoC-e (System-on-Chip engineering S.L.), la
surveillance générale du banc d’essai avec une analyse en temps réel à
partir de Juxt.io, la surveillance des points de terminaison à partir de
la cybersécurité PFP, et des plateformes SOC et IP programmables à
partir d’iVeia.

Pour en savoir davantage sur ce banc d’essai, rendez-vous sur le site www.iiconsortium.org/security-claims.

À propos d’Industrial Internet Consortium

L’Industrial Internet Consortium est une organisation à participation
ouverte, comptant à ce jour plus de 230 membres. Il a été constitué afin
d’accélérer le développement, l’adoption et l’utilisation à grande
échelle de machines et périphériques interconnectés, de l’analytique
intelligente et des personnes au travail. Fondé par AT&T, Cisco, General
Electric, IBM et Intel en mars 2014, l’ICC catalyse et coordonne les
priorités et les technologies habilitantes de l’Internet du secteur
industriel. Pour obtenir d’autres informations, rendez-vous sur le site
www.iiconsortium.org.

À propos d’UL

UL est un organisme indépendant en sciences de la sécurité, de
premier rang à l’échelle mondiale, qui pilote les avancées effectuées
dans le domaine de la sécurité depuis plus de 120 ans. Près de 11 000
professionnels travaillent pour l’UL, en se laissant guider par sa
mission qui consiste à promouvoir des environnements de travail et de
vie sécuritaires, pour tout le monde, par le biais de deux entités
distinctes : Underwriters Laboratories Inc., organisme caritatif public
501(c)3, et UL, LLC. UL se fonde sur un travail de recherche et la
définition de normes pour progresser continuellement et répondre aux
besoins sécuritaires en constante évolution. Nous travaillons en
partenariat avec des sociétés, fabricants et associations
professionnelles, et les autorités de réglementation internationales,
pour apporter des solutions à une chaîne d’approvisionnement mondiale
devenue plus complexe. Pour obtenir d’autres informations, rendez-vous
sur le site
www.UL.com.

À propos de Xilinx

Xilinx est le principal fournisseur de tous les composants
programmables FPGA, SoC, MPSoC et 3D IC. Xilinx permet de manière unique
d’utiliser des applications qui sont à la fois définies par logiciel et
optimisées au niveau matériel – propulsant les progrès de l’industrie
dans les domaines suivants : informatique dans le nuage, SDN/NFV,
Vidéo/Vision, IoT du secteur industriel et 5G sans fil. Pour obtenir
d’autres informations, rendez-vous sur le site
www.xilinx.com.

À propos d’Aicas

aicas est un fournisseur d’outils de développement et d’analyse Java
pour les systèmes en temps-réel et intégrés. Fondé en 2001, son siège
social est basé à Karlsruhe, Allemagne.

JamaicaVM est le produit phare d’aicas, machine virtuelle Java en
temps-réel strict, avec collecte d’ordures entièrement preemptable,
déterministe. JamaicaVM est optimisé pour les systèmes critiques, tels
que le contrôle en temps réel, la communication en réseau, et les
interfaces homme-machine (human-machine interfaces, HMI). JamaicaVM est
largement utilisé dans les marchés de l’automatisation industrielle, de
l’armée et de l’aérospatial, de l’automobile, de la médecine et de la
finance. Pour obtenir d’autres informations, rendez-vous sur le site
www.aicas.com.

À propos de PrismTech

Les clients de PrismTech développent des systèmes pour l’Internet des
objets (Internet of Things, IoT), l’Internet du secteur industriel,
ainsi que des systèmes intelligents de communication sans fil. PrismTech
leur fournit les solutions, les outils et les services professionnels de
connectivité des données dont ils ont besoin pour développer des
systèmes dotés des caractéristiques requises suivantes : couverture de
plateforme, évolutivité, efficacité, flexibilité et robustesse.

Les clients de PrismTech servent de nombreux marchés, notamment dans
les secteurs suivants : automatisation industrielle, énergie, soins de
santé, transport, villes intelligentes, aérospatial et défense. Pour
obtenir d’autres informations sur PrismTech, rendez-vous sur le site
www.prismtech.com.

© Le logo © The Industrial Internet Consortium est une marque de
commerce déposée d’Object Management Group ®. Les autres
logos, produits et noms de société mentionnés dans ce document
appartiennent à leurs sociétés respectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Industrial Internet Consortium
Kathy Walsh, +1 781-444-0404
walsh@iiconsortium.org