Press release

Intuitus: des obstacles technologiques pressants risquent de faire dérailler les F&A, avertit un expert en capital-investissement

0 0
Sponsorisé par Business Wire

À l’heure où les stratégies de rachat se diversifient, les entreprises doivent répondre aux besoins technologiques urgents afin d’obtenir les meilleures cotations possibles, avertit le DG d’Intuitus Double opportunité de regain d’intérêt de la part d’investisseurs privés et publics étrangers, et de 900 milliards de livres de capital provenant de Londres Intuitus projette de consolider

  • À l’heure où les stratégies de rachat se diversifient, les
    entreprises doivent répondre aux besoins technologiques urgents afin
    d’obtenir les meilleures cotations possibles, avertit le DG d’Intuitus
  • Double opportunité de regain d’intérêt de la part
    d’investisseurs privés et publics étrangers, et de 900 milliards de
    livres de capital provenant de Londres
  • Intuitus projette de consolider sa présence en Allemagne, au
    Benelux, en France et dans les pays nordiques

ÉDIMBOURG, Écosse–(BUSINESS WIRE)–Le DG d’un des plus importants cabinets conseil en private equity
d’Europe met en garde contre les barrières technologiques et
informatiques qui pourraient mettre à mal les rachats et refinancements
d’entreprises, et les empêcher d’attirer des investisseurs
institutionnels et privés, internationaux ou basés à Londres.


Bien que divers rapports ont
indiqué un regain d’intérêt de la part d’investisseurs étrangers dans
les actifs de private equity au Royaume-Uni durant la seconde moité de
2016 (en partie stimulé par la dévaluation brutale de la livre),
tendance qui devrait se poursuivre en 2017, la planification
prévisionnelle un an avant un rachat peut avoir un impact considérable
sur la valeur de l’accord, et peut aussi déterminer si l’accord aura
lieu ou non.

Abaisser une barrière technologique ou informatique peut nécessiter
beaucoup de temps et des efforts considérables, avertit le directeur
général et fondateur d’Intuitus,
Calum Stewart.

« La technologie n’a jamais joué un rôle aussi important qu’aujourd’hui
dans les stratégies de rachat. Notre clientèle n’a de cesse de nous dire
qu’en cas de problèmes IT durant la préparation d’un rachat, il est bien
souvent trop tard pour rectifier la situation avant que les acheteurs
potentiels ne commencent à effectuer leurs recherches. Les dangers et
les facteurs rédhibitoires comprennent les litiges de propriété
intellectuelle, les différends contractuels, les problèmes de
planification des capacités et de développement des produits. »

« Dans la plupart des processus de vente, tout problème technologique ou
informatique représentant un risque présent ou futur a de fortes chances
de retarder la vente, et pourrait déprécier la valeur de l’actif. Dans
le pire des cas, c’est la vente même qui pourrait bien être annulée. »

  • Intuitus,
    dont les clients de private equity incluent Inflexion, The Carlyle
    Group, Dunedin, Triton et Scottish Equity Partners, est en passe
    d’avoir exercé des services de conseil pour plus de 100 contrats et
    accords en 2016, avec près de 30% portant sur des actifs hors
    Royaume-Uni.
  • Intuitus offre
    à ses clients de private equity et d’entreprises une technologie
    commerciale indépendante et une expertise informatique durant la
    totalité du cycle d’investissement (acquisition, période de propriété,
    rachat). Soutenue par un réseau international de consultants
    chevronnés (anciens PDG, directeurs techniques, systèmes d’information
    et IT) venant de tous horizons industriels, et en s’appuyant sur un
    modèle de prestation intégré unique, la société a pour objectif de
    consolider ses activités au Royaume-Uni, au Benelux, en France, en
    Allemagne et dans les pays nordiques en 2017.
  • Intuitus a
    remporté le prix Specialist Adviser of the Year lors de l’édition 2016
    de Private Equity Awards.

Suivez Intuitus sur LinkedIn
et Twitter

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Intuitus
Calum Stewart
+44 (0)131 618 0512
ou
Freer
Consultancy
Nick Freer
+44 (0)7841 571 871
nick@freerconsultancy.com