Press release

Investir dans le diamant avec Diamepargne

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Dans un contexte où les taux d’intérêt sont toujours plus bas et où les produits d’épargne proposés par les banques sont de moins en moins performants et de plus en plus taxés, les épargnants cherchent une réelle diversification de leur portefeuille et s’orientent de plus en plus sur de l’épargne physique. Les français ont

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Dans un contexte où les taux d’intérêt sont toujours plus bas et où les
produits d’épargne proposés par les banques sont de moins en moins
performants et de plus en plus taxés, les épargnants cherchent une
réelle diversification de leur portefeuille et s’orientent de plus en
plus sur de l’épargne physique.

Les français ont montré leur appétit pour l’or mais l’or a montré ses
limites. Le métal jaune reste un produit trop spéculatif (il a perdu 40%
de sa valeur par rapport à 2011 car l’économie reprend des couleurs).

Le diamant quant à lui est très peu enclin aux spéculations car c’est un
marché fermé, pas de banques, pas de contrats futurs ni de cotation
électronique permettant des centaines d’aller-retour en une journée.

La demande étant largement plus forte que l’offre, son prix est
constamment en hausse. Les pays émergents en étant pour beaucoup. La
demande augmente de 6% par an tandis que l’offre n’augmente que de 2.8%
(source France2). Ce déséquilibre appuie la hausse constante des prix.

DiamEpargne
fait appel à des laboratoires de Gemmologie indépendant comme GIA, IGL
ou EDR pour certifier, estimer et garantir le respect du processus
de Kimberley
*.

Depuis 2009 le cours du diamant explose car le rendement maximal des
mines approche (horizon 2020).

DiamEpargne
se positionne comme un courtier de confiance afin de faciliter l’achat
et la revente de diamants dédiés à l’investissement.

La fiscalité du diamant est très avantageuse, en effet les plus values
ne sont pas taxées sur les reventes de pierres inférieures à 5000 euros.
Au-delà, il existe des dispositifs légaux afin de ne pas être taxé. Les
experts de DiamEpargne
se tiennent à disposition des clients et savent trouver des solutions au
cas par cas.
Pour en savoir plus : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4151-PGP
Pour
finir, chez DiamEpargne il ne s’agit à aucun moment de « diamant
papier » c’est-à-dire que tous les diamants vendus sont physiques et
n’appartiennent qu’à un seul client. Chaque diamant peut être livré à
tout moment chez son propriétaire moyennant le paiement de la TVA

Contacts

DiamEpargne
Contacts Presse :
Albert Anzel, 06 24
33 68 95
contact@diamepargne.com