Press release

Jean Boulle Group – L’acquisition par Abbott Laboratories de Tendyne Holdings Mitral Valve Company à plus de 250 millions de dollars confirme la tradition du groupe à faire des découvertes majeures des mines à la technologie médicale.

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

LUXEMBOURG–(BUSINESS WIRE)–Jean Boulle Medtech Ltd, une société de technologies médicales de Jean Boulle Group (www.jeanboullegroup.com) et un investisseur-fondateur de Tendyne Holdings, Inc. (« Tendyne »), est heureuse d’annoncer qu’Abbott Laboratories (NYSE : ABT) a finalisé son acquisition de Tendyne (www.tendyne.com). Abbott acquiert de ce fait les actions restantes de Tendyne qu’elle ne possédait pas encore

LUXEMBOURG–(BUSINESS WIRE)–Jean Boulle Medtech Ltd, une société de technologies
médicales de Jean Boulle Group (www.jeanboullegroup.com)
et un investisseur-fondateur de Tendyne Holdings, Inc. (« Tendyne »),
est heureuse d’annoncer qu’Abbott Laboratories (NYSE : ABT) a finalisé
son acquisition de Tendyne (www.tendyne.com).
Abbott acquiert de ce fait les actions restantes de Tendyne qu’elle ne
possédait pas encore pour de 250 millions de dollars, avec de futurs
paiements éventuels pour l’atteinte des étapes réglementaires. Cette
acquisition est l’aboutissement d’une relation qui a commencé lorsque
Jean Boulle Medtech a accueilli Abbott comme un premier investisseur
stratégique dans Tendyne. Jean Boulle Medtech a travaillé avec le plus
récent investisseur de Tendyne, Apple Tree Partners, pour finaliser la
transaction.

Tendyne a développé une valve cardiaque expressément conçue pour
répondre à l’anatomie mitrale complexe de la régurgitation mitrale
d’étiologie fonctionnelle, dégénérative ou mixte – un trouble dans
lequel la valve mitrale sur le côté gauche du cœur ne se ferme pas
correctement. Non traitée, la régurgitation mitrale peut entraîner une
insuffisance cardiaque et la mort. Des millions de personnes, aux
États-Unis seulement, pourront bénéficier du remplacement de la valve
mitrale.

La valve mitrale de Tendyne est littéralement placé à l’intérieur d’un
cœur qui bat via un transcathéter et ne nécessite pas de chirurgie à
cœur ouvert. Il n’est donc pas nécessaire d’arrêter les battements du
cœur, comme c’était le cas jusqu’à présent. Un cathéter pénètre dans le
bas du cœur à travers un petit tube inséré dans une petite incision dans
la poitrine du patient. Le médecin utilise le tube pour déployer la
valve et la positionne de sorte qu’elle repose sur la valvule mitrale
existante du cœur. Elle est alors ancrée fermement en place par une
attache réglable. La valve est complètement récupérable, totalement
repositionnable et est cousue sur un châssis de nitinol. Le nitinol est
un « alliage à mémoire de forme » superélastique de nickel et de titane
dont la flexibilité facilite l’implantation, mais qui retrouve sa forme
d’origine lorsqu’il atteint la température normale de l’organisme du
patient.

La composition en alliage nickel/titane de la valve Tendyne provient des
antécédents de la société à de faire des découvertes majeures que
Tendyne a en commun avec trois autres sociétés du groupe Jean Boulle. La
première a fondé Diamond Fields Resources, Inc, et a découvert l’un des
plus grands et plus riches dépôts de nickel du monde dans la baie de
Voisey, au Canada. La deuxième a fondé Titanium Resources Group Ltd et a
relancé et redécouvert l’une des plus grandes et plus riches mines de
titane du monde en Sierra Leone. La troisième, World Titanium Resources,
a découvert et exploite actuellement l’un des plus grands gisements de
titane les plus purs du monde, dans le sud-ouest de Madagascar.

La valve Tendyne est actuellement en cours d’essais cliniques aux
États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie dans le cadre d’une étude
de faisabilité multicentrique globale sur l’innocuité et les
performances de la valve Tendyne chez les patients avec des symptômes de
régurgitation mitrale d’étiologie fonctionnelle ou dégénérative, dont
les conditions médicales de certains rendraient une opération
impossible. Les premiers résultats des patients ont été positifs, avec
la majorité sinon tous les patients n’ayant pas de régurgitation mitrale
après leur sortie de l’hôpital quelques jours après la chirurgie.

La valve Tendyne a été implantée avec succès chez les patients dans des
établissements médicaux de renommée internationale tels que le Royal
Brompton Hospital à Londres, Angleterre (http://www.rbht.nhs.uk/media/press-releases/worlds-first-implantation-of-new-heart-valve-at-royal-brompton-hospital/)
; le St Vincent’s Hospital à Sydney, Australie, et le Minneapolis Heart
Center au Abbott Northwestern Hospital à Minneapolis, dans le Minnesota (http://www.mplsheart.org/minneapolis-heart-institute-foundation-performs-1st-us-implant-of-valve-replacement-device/).
D’autres institutions médicales prestigieuses dans l’univers en
expansion des essais cliniques Tendyne incluent le Centre
cardio-vasculaire de Baylor, à Dallas, au Texas ; la Cleveland Clinic
Foundation, dans l’Ohio ; St. Francis Hospital, Roslyn, New York ; et de
l’Hôpital universitaire d’Oslo, en Norvège.

Quelques membres de l’équipe médicale consultative de Tendyne : Mark
Gillinov, MD, Cleveland Clinic Heart Center ; Paul Grayburn, MD, Baylor
Jack and Jane Hamilton Heart and Vascular Hospital ; Lucian Lozonschi,
MD, professeur agrégé de chirurgie cardiaque à l’École de médecine et de
santé publique de l’Université de Wisconsin ; Georg Lutter, MD,
Université de Kiel, Eduardo de Marchena, MD, professeur de médecine et
de chirurgie et doyen associé de médecine internationale, University of
Miami Health System ; Mark Reisman, MD, professeur de médecine clinique,
Université de Washington ; Murat Tuzcu, MD, The Cleveland Clinic; et
Horst Sievert, MD.

Jean Boulle Medtech est une filiale de la division médicale de Jean
Boulle Group of Companies. Cette division investit dans la technologie
médicale et comprend des entreprises telles que Jean Boulle Medtech
(Ocudyne) Ltd., qui est l’investisseur-fondateur dans un projet
explorant la cause de, et un remède pour, la dégénérescence maculaire
liée à l’âge, une des principales causes de cécité dans le monde.

À propos de la division médicale de groupe Boulle Jean

La division médicale de Jean Boulle investit dans les technologies
médicales prometteuses à travers des financements et l’appui technique
corporatif. Elle est ouverte aux requêtes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Jean Boulle Group
Mlle Audrey Richardson
Tél. : +352 222 512
Fax
: +352 222 413
audrey@jeanboullegroup.com
http://www.jeanboullegroup.com
ou
Wayne
Malouf, à Dallas, Texas
+1 214 691 9000
wmalouf@jeanboullegroup.com.