Press release

Jefferies publie ses résultats financiers pour le premier trimestre de son exercice 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Jefferies Group LLC a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de son exercice 2016 ainsi qu’un résumé des développements survenus au cours de son deuxième trimestre fiscal jusqu’à aujourd’hui. Chiffres clés pour le trimestre clos au 29 février 2016 : Chiffre d’affaires net de 231 M$ pour le segment Banque

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Jefferies Group LLC a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour
le premier trimestre de son exercice 2016 ainsi qu’un résumé des
développements survenus au cours de son deuxième trimestre fiscal
jusqu’à aujourd’hui.

Chiffres clés pour le trimestre clos au 29 février 2016 :

  • Chiffre d’affaires net de 231 M$ pour le segment Banque
    d’investissement
  • Chiffre d’affaires net total de 59 M$ pour le segment Vente et négoce
  • Chiffre d’affaires net total de 299 M$
  • Perte nette de 167 M$ (taux d’imposition de 33,3 %), attribuable
    principalement à une différence après impôt d’environ 90 M$ dans les
    résultats cette année liée à deux positions dans des blocs d’actions
    cotées, dont KCG, et à notre part des résultats de notre coentreprise
    Jefferies Finance, en comparaison de nos résultats pour les mêmes
    rubriques lors du premier trimestre de l’exercice précédent

Premières indications pour le trimestre clos au 31 mai 2016 :

  • Les conditions commerciales se sont améliorées fin février et lors de
    la première quinzaine de mars
  • Le chiffre d’affaires net total du segment Vente et négoce est, pour
    les dix premiers jours de négociation, en moyenne supérieur à nos
    résultats moyens enregistrés au cours des périodes récentes
  • Le carnet de commandes du segment Banque d’investissement dépasse ses
    niveaux récents
  • Nous avons à ce jour enregistré 18 M$ de majorations ce trimestre dans
    les deux positions dans des blocs d’actions cotées, dont KCG, dont il
    est fait mention ci-dessus

Rich Handler, président-directeur général, et Brian Friedman, président
du comité de direction, ont déclaré : « Nos résultats généraux du
premier trimestre reflètent un environnement de marché
exceptionnellement volatile et agité durant notre premier trimestre
fiscal, bien que nos activités de base aient réalisé des performances
raisonnables compte tenu de l’environnement. Après un mois de décembre
tranquille, le mois de janvier et les premières semaines de février ont
été extrêmement difficiles. Pratiquement toutes les classes d’actifs,
dont les actions et les titres à revenu fixe, ont particulièrement
souffert sur fond d’inquiétudes concernant le rythme de la croissance
économique mondiale, la décollecte sur le marché des titres à rendement
élevé, les ventes forcées des hedge funds, les incertitudes sur la
Chine, un possible Brexit et un manque global de liquidités. Les
nouvelles émissions de titres et les marchés de capitaux financiers à
effet de levier ont été virtuellement fermés tout au long des mois de
janvier et février, ce qui a conduit à différer bon nombre de nos
transactions potentielles sur les marchés de capitaux pour la Banque
d’investissement jusqu’au retour d’une certaine stabilité sur les
marchés. Comme nous l’avions fait lors de nombreuses autres périodes
turbulentes de notre histoire, nous avons réduit notre bilan déjà
restreint afin de continuer à minimiser le risque durant cette période
difficile. Nous acceptons en toute humilité la perte trimestrielle de
Jefferies et nous nous efforcerons de fournir les meilleurs résultats
que méritent nos actionnaires, et Jefferies est plus que capable d’y
parvenir.

Bien que le deuxième trimestre ne soit encore que peu avancé et qu’il ne
soit pas possible de prédire l’avenir, il semblerait que les marchés non
seulement se soient stabilisés mais qu’ils aient également enregistré un
rebond vigoureux. Une banque détenant des actions de la société aux
États-Unis et à l’international a arrêté ses ventes, les entrées pour
des rendements élevés ont atteint des niveaux records, les hedge funds
semblent s’être stabilisés, les marchés boursiers ont rebondi et les
prix de l’énergie/des matières premières se sont nettement redressés.
Nous enregistrons des majorations dans nos positions dans des blocs
d’actions, et pensons qu’il pourrait exister un potentiel de hausse de
la valeur des prêts conservés en vue d’une vente dans Jefferies Finance
si l’orientation actuelle du marché se poursuivait. Nos activités de
base obtiennent de bons résultats, le chiffre d’affaires net total du
segment Vente et négoce pour les dix premiers jours de cotation de notre
deuxième trimestre étant en moyenne supérieur à nos résultats moyens des
périodes récentes, et notre carnet de commandes pour la banque
d’investissement est plus étoffé.

Du fait de notre robuste situation financière et solide franchise
d’exploitation, ainsi que des développements continus face à nos
concurrents qui préfèrent notre modèle, nous sommes optimistes quant à
l’avenir de Jefferies. Les défis récents, ainsi que d’autres problèmes
uniques les concernant, ont amené bon nombre de nos principaux
concurrents à adapter leur stratégie commerciale, à fortement réduire la
voilure et à se concentrer sur leurs autres activités d’exploitation de
base comme la banque de détail et la banque commerciale. Nous sommes
d’avis qu’il existe d’importantes opportunités sur le long terme pour
Jefferies d’être encore plus pertinente et d’acquérir de nouvelles parts
de marché en servant nos clients.

Notre activité de base dans les valeurs mobilières a enregistré des
performances raisonnables au cours du trimestre malgré l’environnement
difficile. Bien que le chiffre d’affaires de notre département Actions
ait baissé à 2 M$ durant le trimestre, contre 203 M$ au premier
trimestre 2015, cela est attribuable principalement à une différence de
145 M$ au niveau du chiffre d’affaires net liée à deux positions dans
des blocs d’actions cotées, dont KCG, et à notre part des résultats de
notre coentreprise Jefferies Finance. Les deux positions dans des blocs
d’actions ont généré durant le trimestre des pertes avant impôt, à la
valeur du marché, totalisant 82 M$, dont 67 M$ sont non matérialisées,
incluant KCG, ayant fait l’objet d’une dépréciation de 37 M$. Ce chiffre
est à comparer au chiffre d’affaires net combiné des mêmes positions
d’un montant positif de 30 M$ au cours du premier trimestre 2015, soit
un déclin sur 12 mois de 112 M$. Au cours des dix premiers jours de
négociation de mars, ces deux mêmes positions ont vu leur valeur
augmenter de 18 M$, soit 22 % des minorations du premier trimestre. Le
chiffre d’affaires net, du démarrage à ce jour, en rapport avec KCG se
monte à 259 M$ et une perte de 10 M$ est associée à l’autre position
dans le bloc. Cette position a vu sa taille réduite de 38 % au cours du
premier trimestre.

Notre part des résultats générée par notre coentreprise de prêts aux
entreprises à hauteur de 50 % avec Mass Mutual, Jefferies Finance, qui
est comptabilisée dans notre chiffre d’affaires net Actions, a été une
perte de 22 M$ pour le premier trimestre 2016, par rapport à un bénéfice
net positif de 11 M$ pour le premier trimestre 2015, soit une baisse de
33 M$ sur un an. Les activités de prêt à effet de levier et les
liquidités connexes ont été très mitigées ce trimestre, et deux prêts
clôturés par Jefferies Finance durant le trimestre et conservés en vue
d’une vente en fin de trimestre ont fait l’objet d’une minoration d’un
montant total de 38 M$. Cela est reflété dans notre part des résultats
de Jefferies Finance. Les deux prêts conservés en vue d’une vente dans
Jefferies Finance ont été marqués à fin février 2016 à des prix
considérés comme nécessaires pour finaliser leur vente, avec un
potentiel de gains si les marchés venaient à connaître une amélioration
avant la vente. Les capitaux propres de Jefferies Finance s’élèvent à
949 M$. Jefferies Finance est très liquide et bien positionnée pour
servir ses clients dans cette importante activité alors que le marché se
reprend. Nous avons récemment renforcé notre équipe d’origination
Financement à effet de levier et comptons renforcer notre présence dans
ce segment.

Le chiffre d’affaires net pour les titres à revenus fixes pour le
premier trimestre s’établit à 57 M$, en hausse par rapport aux 9 M$
enregistrés lors du quatrième trimestre de l’an dernier, malgré les
minorations dans les positions les moins liquides. Nous anticipons une
amélioration continue de nos résultats pour les titres à revenus fixes
au cours des prochains trimestres.

Le chiffre d’affaires net du premier trimestre pour le secteur Banque
d’investissement s’établit à 231 M$, contre 272 M$ au cours du premier
trimestre 2015, soit une baisse de 41 M$. Cela résulte essentiellement
du fait que le chiffre d’affaires net du segment Marchés de capitaux
actions pour le premier trimestre a été de 44 M$, contre 79 M$ pour le
trimestre équivalent en 2015, soit une baisse de 35 M$. Comme les prix
des actions ont baissé durant le trimestre, une part significative de
l’activité dans les marchés de capitaux actions a été reportée sur des
périodes futures. Notre carnet de commandes pour le deuxième trimestre
affiche un bon niveau.

Conformément à notre stratégie, notre bilan, nos liquidités et nos
mesures clés du risque se sont établis à des niveaux encore plus
conservateurs en fin de trimestre après que nous ayons entrepris des
actions offensives au quatrième trimestre 2015. Notre bilan au 29
février 2016 se monte à 35,2 milliards d’euros, en baisse de 3,4
milliards d’euros par rapport à fin 2015 et de 8,6 milliards d’euros par
rapport à la même période il y a un an. Nous estimons à 9,8 fois l’effet
de levier tangible en fin de période. Nous continuons à disposer de
confortables liquidités excédentaires. À la fin du premier trimestre,
notre réserve de liquidités était d’environ 4,3 milliards d’euros et
représentait 12,9 % des immobilisations corporelles brutes. Nous avons
remboursé aujourd’hui notre dette de 350 M$ à maturité mars en utilisant
des liquidités disponibles et avons éteint une dette nette de 784 M$ au
cours des six derniers mois. Nos actifs de niveau 3 ont baissé de 10 %
par rapport aux 542 M$ de fin d’année pour atteindre 489 M$, et
représentent 3,6 % des stocks. La VàR moyenne pour le trimestre, d’un
montant de 8,4 M$, était inférieure de 13 % aux 9,7 M$ du quatrième
trimestre. »

Les tableaux financiers annexes doivent être consultés parallèlement à
notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour l’exercice clos au 30
novembre 2015. Les montants dans ce tableau se rapportant au 29 février
2016 représentent une estimation préliminaire, à la date de cette
publication, des résultats et sont susceptibles d’être révisés dans
notre rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos au
29 février 2016.

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au
sens des dispositions de règle refuge de la section 27A de la loi
Securities Act de 1995 et de la section 21E de la loi Securities
Exchange Act de 1934. Les énoncés prospectifs incluent des déclarations
concernant nos résultats et performances futurs, dont notre future part
de marché et nos résultats financiers escomptés. Il est possible que les
résultats réels diffèrent sensiblement des résultats anticipés indiqués
dans ces énoncés prospectifs. Veuillez consulter notre dernier rapport
annuel sur formulaire 10-K pour de plus amples renseignements sur les
principaux facteurs susceptibles de faire varier sensiblement nos
résultats réels par rapport à ceux prévus dans ces énoncés prospectifs.

Jefferies, la seule banque d’affaires mondiale tous services
indépendante axée sur le service à la clientèle depuis plus de 50 ans,
est un chef de file qui met au service des investisseurs, des
entreprises et des gouvernements ses connaissances du marché, son
expertise et ses capacités d’exécution. Notre société propose une gamme
complète de services de banque d’investissement, de vente, de
négociation, de recherche et d’établissement de stratégies couvrant
l’intégralité des marchés d’actions, des titres à revenu fixe et des
devises, ainsi que des services de gestion de patrimoine en Amérique, en
Europe et en Asie. Jefferies Group LLC est une filiale en propriété
exclusive de Leucadia National Corporation (NYSE : LUK), une holding
diversifiée.

 
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(montants en milliers de dollars)
(non vérifiés)
     
Trimestre clos au

29 février
2016

   

30 novembre
2015

   

28 février
2015

     
Recettes :
Commissions et autres frais $ 155.824 $ 146.288 $ 166.922
Opérations principales (103.373 ) (38.534 ) 105.477
Banque d’investissement 230.930 372.930 271.995

Honoraires de gestion d’actifs et gain (perte)
sur placements
des fonds sous gestion

9.530 8.020 (9.837 )
Intérêts créditeurs 221.945 221.962 228.870
Autres recettes   (21.751 )   (8.736 )   19.905  
Total des recettes 493.105 701.930 783.332
Intérêts débiteurs   194.118     188.843     191.660  
Recettes nettes   298.987     513.087     591.672  
 
Charges hors intérêts :
Rémunération et avantages sociaux 349.743 284.647 365.215
 
Charges hors rémunération :
Frais de courtage et de compensation 40.479 40.680 55.080
Informatique et communications 64.989 78.918 72.387
Charges locatives et location de matériel 24.585 26.567 24.184
Prospection commerciale 24.854 27.098 21.937
Services professionnels 23.512 27.613 24.256
Autres activités   20.701     18.026     15.729  
Total des charges hors rémunération   199.120     218.902     213.573  
Total des charges hors intérêts   548.863     503.549     578.788  
Bénéfice (perte) avant impôt (249.876 ) 9.538 12.884
Charge (bénéfice) fiscal(e)   (83.107 )   (10.572 )   331  
Bénéfice (perte) net(te) (166.769 ) 20.110 12.553
Bénéfice net attribuable aux participations minoritaires   44     148     871  
Bénéfice (perte) net(te) attribuable à Jefferies Group LLC   $ (166.813 )   $ 19.962     $ 11.682  
 
Marge d’exploitation avant impôt (83,6 )% 1,9 % 2,2 %
Taux d’imposition effectif 33,3 % (110,8 )% 2,6 %
 
 
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
DONNÉES STATISTIQUES CHOISIES
(montants en milliers de dollars, sauf Autres données)
(non vérifiés)
             
Trimestre clos au

29 février
2016

30 novembre
2015

28 février
2015

Recettes selon la source

Actions $ 1.745 $ 122.693 $ 203.479
Titres à revenu fixe 56.782   9.444   126.035  
Total pour le commerce de valeurs mobilières 58.527   132.137   329.514  
 
Capitaux propres 43.999 93.547 79.071
Dette 57.273   68.705   60.876  
Marchés de capitaux 101.272 162.252 139.947
Conseil 129.658   210.678   132.048  
Total des services bancaires d’investissement 230.930   372.930   271.995  
 

Honoraires de gestion d’actifs et gain (perte) sur placements
des
fonds sous gestion :

Honoraires de gestion d’actifs 11.205 5.864 13.985
(Perte) gain sur placements des fonds sous gestion (1.675 ) 2.156   (23.822 )
Total 9.530   8.020   (9.837 )
Recettes nettes $ 298.987   $ 513.087   $ 591.672  
 

Autres données

Nombre de séances boursières 61 63 61
Nombre de séances s’étant conclues par une perte 17 22 11
Nombre de séances s’étant conclues par une perte hormis la vente de
titres de KCG
12 23 9
 
VàR moyenne à l’échelle de la société (en millions) (A) $ 8,37 $ 9,72 $ 13,27
VàR moyenne à l’échelle de la société hormis la vente de titres de
KCG (en millions) (A)
$ 6,69 $ 8,46 $ 9,29
 
(A)   La VàR (Valeur à risque) estime la perte de valeur potentielle de
nos positions de négociation causée par les fluctuations
défavorables du marché sur un horizon d’un jour et avec un indice de
confiance de 95 %. Pour de plus amples explications sur le calcul de
la VàR, voir la section « Valeur à risque » dans la partie II, point
7 « Analyse de la direction » dans notre rapport annuel sur
formulaire 10-K pour l’exercice clos au 30 novembre 2015.
 
 
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
FAITS SAILLANTS FINANCIERS
(montants en millions de dollars, sauf indication contraire)
(non vérifiés)
       
Trimestre clos au

29 février
2016

30 novembre
2015

28 février
2015

 

Situation financière :

Total de l’actif (1) $ 35.193 $ 38.564 $ 43.785
Actif total moyen pour la période (1) $ 44.669 $ 48.722 $ 49.862
Actif total moyen minoré de la survaleur et des actifs incorporels
pour la période (1)
$ 42.796 $ 46.835 $ 47.961
 
Trésorerie et équivalents de trésorerie (1) $ 2.600 $ 3.510 $ 3.340
Trésorerie et équivalents de trésorerie et autres sources de
liquidités (1) (2)
$ 4.290 $ 5.081 $ 4.647
Trésorerie et équivalents de trésorerie et autres sources de
liquidités – % du total de l’actif (1) (2)
12,2 % 13,2 % 10,6 %

Trésorerie et équivalents de trésorerie et autres sources de
liquidités – % du total de l’actif minoré de la survaleur
et
des actifs incorporels (1) (2)

12,9 % 13,9 % 11,1 %
 
Instruments financiers détenus (1) $ 13.630 $ 16.559 $ 19.099
Survaleur et actifs incorporels (1) $ 1.869 $ 1.882 $ 1.900
 
Total des capitaux propres (y compris les participations
minoritaires)
$ 5.262 $ 5.509 $ 5.466
Total des capitaux propres des membres $ 5.261 $ 5.482 $ 5.427
Actif corporel attribuable aux membres (3) $ 3.392 $ 3.600 $ 3.527
 
 

Instruments financiers de niveau 3 :

Instruments financiers de niveau 3 détenus (1) (4) (5) $ 489 $ 542 $ 540
Instruments financiers de niveau 3 détenus – % du total de l’actif
(1) (5)
1,4 % 1,4 % 1,2 %
Total des instruments financiers de niveau 3 détenus – % du total
des instruments financiers (1) (5)
3,6 % 3,3 % 2,8 %
Instruments financiers de niveau 3 détenus – % de l’actif corporel
attribuable aux membres (1) (5)
14,4 % 15,1 % 15,3 %
 

Autres données et ratios financiers :

Capital total (1) (6) $ 10.588 $ 10.797 $ 11.191
Ratio de levier financier (1) (7) 6,7 7,0 8,0
Ratio de levier financier ajusté (1) (8) 8,5 8,7 10,1
Ratio de levier financier brut corporel (1) (9) 9,8 10,2 11,9
Ratio de levier financier – hors impact de la transaction Leucadia
(1) (10)
8,6 8,8 10,1
 
Nombre de séances boursières 61 63 61
Nombre de séances s’étant conclues par une perte 17 22 11
Nombre de séances s’étant conclues par une perte hormis la vente de
titres de KCG
12 23 9
VàR moyenne à l’échelle de la société (11) $ 8,37 $ 9,72 $ 13,27
VàR moyenne à l’échelle de la société hormis la vente de titres de
KCG (11)
$ 6,69 $ 8,46 $ 9,29
 
Nombre d’employés en fin de période 3.439 3.557 3.936
 
 
 
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
NOTES AFFÉRENTES AUX FAITS SAILLANTS FINANCIERS
 
(1) Les montants se rapportant au 29 février 2016 représentent une
estimation préliminaire à la date du présent communiqué et sont
susceptibles d’être révisés dans notre rapport trimestriel sur
formulaire 10-Q pour le trimestre clos au 29 février 2016.
 
(2) Au 29 février 2016, les autres sources de liquidités incluent des
titres de haute qualité émis par des États souverains et des
conventions de revente bénéficiant d’une garantie par des titres du
gouvernement des États-Unis et d’autres titres de haute qualité émis
par des États souverains pour une valeur de 1 061 M$ au total, et de
629 M$, représentant le total du montant estimé des financements
garantis supplémentaires que l’on peut raisonnablement espérer
obtenir de nos instruments financiers n’ayant à ce jour pas été
assignés en gage avec des décotes financières raisonnables. Au 28
février 2015, les montants comprenaient également des fonds
supplémentaires disponibles en vertu de la facilité de crédit
renouvelable garantie de premier rang offerte à Jefferies Bache en
cas de besoin en fonds de roulement. Les montants correspondants
inclus dans les autres sources de liquidités au 30 novembre 2015
s’élevaient à 1 266 M$ et 305 M$, respectivement, et au 28 février
2015, à 911 M$ et 396 M$, respectivement.
 
(3)

L’actif corporel attribuable aux membres (une mesure financière
non PCGR) représente le total des capitaux propres des membres
minoré de la survaleur et des actifs incorporels identifiables.
Nous considérons que la mesure de l’actif corporel attribuable aux
membres est utile aux fins d’évaluation car les sociétés
financières sont souvent évaluées comme un multiple de l’actif
corporel attribuable aux membres, ce qui confère à ces ratios un
intérêt pour les investisseurs.

 
(4) Les instruments financiers de niveau 3 représentent les instruments
financiers classés comme tels en vertu de la norme ASC 820,
comptabilisés à leur juste valeur et intégrés aux instruments
financiers détenus.
 
(5) En mai 2015, le Financial Accounting Standards Board a publié la
mise à jour numéro 2015-07 de ses normes de comptabilité, intitulée
: « Fair Value Measurement (Topic 820) – Disclosures for Investments
in Certain Entities That Calculate Net Asset Value per Share (or Its
Equivalent) ». Ces normes éliminent la nécessité d’inclure les
investissements dans la hiérarchie de la juste valeur pour laquelle
la juste valeur est mesurée à la valeur nette de l’actif à l’aide de
la méthode pratique décrite dans les « Fair Value Measurements and
Disclosures (Topic 820) ». Ces normes éliminent également la
nécessité de fournir certains renseignements sur tous les
investissements qui sont admissibles à une évaluation à la juste
valeur à l’aide de la méthode pratique de la valeur de l’actif net.
Ces renseignements se limitent plutôt aux investissements pour
lesquels nous avons choisi de mesurer la juste valeur en utilisant
cette méthode pratique. Ces normes sont rétroactives et nous les
avons adoptées par anticipation durant le deuxième trimestre de
l’exercice 2015.
 
(6) Au 29 février 2016, au 30 novembre 2015 et au 28 février 2015, le
capital total inclut nos dettes à long terme de 5 326 M$, 5 288 M$
et 5 725 M$, respectivement, et le total des capitaux propres. La
dette à long terme incluse dans le capital total est réduite des
montants dûs en vertu de la facilité de crédit renouvelable, des
montants qui sont sans recours pour Jefferies Group LLC, et du
montant de la dette venant à échéance dans moins d’un an, le cas
échéant.
 
(7) Le ratio de levier financier correspond à l’actif total divisé par
le total des capitaux propres.
 
(8) Le ratio de levier financier ajusté (une mesure financière non PCGR)
est égal à la valeur ajustée des actifs divisée par le total des
capitaux propres ordinaires, correspondant au total des capitaux
propres minoré de la survaleur et des actifs incorporels
identifiables. Les actifs ajustés (une mesure financière non PCGR)
correspondent à l’actif total minoré des titres empruntés, des
titres achetés en vertu de conventions de revente, de l’encaisse et
des titres distincts, de la survaleur et des actifs incorporels
identifiables plus les instruments financiers vendus, non encore
achetés (net des passifs issus d’instruments dérivés). Au 29 février
2016, au 30 novembre 2015 et au 28 février 2015, les actifs ajustés
totalisaient respectivement 28 920 M$, 31 675 M$ et 35 976 M$. Nous
considérons que les actifs ajustés constituent une mesure utile car
elle exclut certains actifs considérés comme moins risqués, du fait
qu’ils sont généralement autofinancés par les engagements de clients
au moyen de nos activités de prêt de titres.
 
(9) Le ratio de levier financier brut corporel (une mesure financière
non PCGR) correspond à l’actif total minoré de la survaleur et des
actifs incorporels identifiables divisé par l’actif corporel
attribuable aux membres. Cette mesure est utilisée par les agences
de notation pour évaluer notre ratio de levier financier.
 
(10) Le ratio de levier financier excluant l’impact de la transaction
Leucadia (une mesure financière non PCGR) est calculé comme suit :
 
       
29 février 30 novembre 28 février
En millions de $ 2016 2015 2015
Total de l’actif $ 35.193 $ 38.564 $ 43.785

Ajustements de la survaleur et de la juste valeur comptable de
l’acquisition dans la comptabilisation
de la transaction
Leucadia

(1.957 ) (1.957 ) (1.957 )

Amortissement net comptabilisé au cours du trimestre sur les
ajustements liés à la comptabilité d’acquisition en relation avec
l’actif

128   124   112  
Total de l’actif (excluant l’impact de la transaction) $ 33.364   $ 36.731   $ 41.940  
 
Total des capitaux propres $ 5.262 $ 5.509 $ 5.466
Capitaux propres issus de la contrepartie de la transaction (1.426 ) (1.426 ) (1.426 )
Actions privilégiées prises en charge par Leucadia 125 125 125

Amortissement net comptabilisé au cours du trimestre sur les
ajustements liés à la comptabilité d’acquisition, net d’impôt

(63 ) (52 ) (20 )
Total des capitaux propres (excluant l’impact de la transaction) $ 3.898   $ 4.156   $ 4.145  
 
Ratio de levier financier (excluant l’impact de la transaction
Leucadia)
8,6   8,8   10,1  
 

Contacts

Jefferies Group LLC
Peregrine C. Broadbent, 212-284-2338
Directeur
financier

Read full story here