Press release

LA CROISSANCE DES COMMANDES ACCELERE LES VENTES DU PREMIER SEMESTRE D’ELECTRO POWER SYSTEMS

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Résultats préliminaires pour le premier semestre 2016: 2,5 millions d’euros1 des ventes et un carnet de commandes et backlog qui atteint 6 millions d’euros2; Projets en Europe, en Afrique de l’Est, en Asie-Pacifique, avec Enel, Toshiba, NECSOM, General Electric et d’autres principaux « utilities » et acteurs du secteur énergétique; Projets phares en-réseau et hors-réseau:

  • Résultats préliminaires pour le premier semestre 2016: 2,5 millions
    d’euros
    1 des ventes et un carnet de commandes
    et backlog qui atteint 6 millions d’euros
    2;
  • Projets en Europe, en Afrique de l’Est, en Asie-Pacifique, avec
    Enel, Toshiba, NECSOM, General Electric et d’autres principaux «
    utilities » et acteurs du secteur énergétique;
  • Projets phares en-réseau et hors-réseau: tests concluant avec Terna
    dans le cadre du projet « Storage Lab » et extension de la centrale
    hybride en Somalie;
  • Trésorerie nette au 30 Juin 2016 de 2,9 millions d’euros3;
  • Les tests du module à hydrogène intégré au système HyESS prévus aux
    fins de la certification CE ont été effectués avec succès.

PARIS & MILAN–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Electro Power Systems S.A. (Paris:EPS) (ci-après « EPS »,
ou le « Groupe », société cotée sur Euronext de Paris :
EPS.PA), un pionnier des solutions de stockage d’énergie propre, présidé
par Massimo Prelz Oltramonti, président du conseil d’administration,
annonce les résultats préliminaires du premier semestre 2016 (non
audités).

PRINCIPALES DONNÉES FINANCIÈRES

Au premier semestre 2016, les ventes du Groupe se sont élevées à 2,5
millions d’euros, comparé à 0,2 millions d’euros au premier semestre 2015
4.
Cette croissance du chiffre d’affaires est à attribuer principalement au
déploiement réussi de projets de centrales hybrides hors-réseau (off-grid)
dans des pays émergents, notamment en Europe, en Afrique de l’Est et en
Asie-Pacifique. Le chiffre d’affaires a également augmenté grâce aux
partenariats et aux projets avec Enel, Toshiba, NECSOM et General
Electric et d’autres principaux « utilities » et
acteurs du secteur énergétique.

Le carnet de commandes actuel et backlog du Groupe a atteint 6
millions d’euros.
Ce résultat confirme l’efficacité du nouveau
modèle d’affaires en deux étapes qui prévoit – en particulier dans les
pays émergents – tout d’abord l’installation de la technologie HyESS (Hybrid
Energy Storage System
) pour micro-réseaux, et, la mise à niveau des
modules de stockage de l’hydrogène, en limitant les générateurs diesel à
une simple fonction de réserve (backup). Ce nouveau modèle,
renforcé par l’équipe et la technologie d’Elvi Energy acquise par EPS en
janvier 2016, a permis au Groupe d’accélérer le processus de croissance,
portant ainsi à 26 le nombre de clients dans 12 pays.

Le carnet de commandes d’EPS est très diversifié en termes de base
clients et les nombreuses installations prévues pour début 2017 seront
pour leur majorité achevées en termes de « travaux en cours »
fin 2016. Par conséquent, la direction est confiante dans le fait de
dépasser les attentes du marché et des analystes de 6,5 millions d’euros
en ce qui concerne le chiffre d’affaires de l’exercice 2016.

À la clôture du premier semestre 2016, la trésorerie nette du Groupe,
comparée à celle du premier trimestre 2016, a diminué de 5,4 millions
d’euros à 2,9 millions d’euros, principalement en raison de la
croissance du carnet de commandes et de l’augmentation du fonds
de roulement que cela induit, et également en raison des derniers
investissements en recherche et développement visant à mettre en œuvre
le potentiel du système HyESS et du module à hydrogène. La certification
du module à hydrogène a été réalisée avec succès en juillet conformément
aux attentes du marché, après les tests menés par de grands laboratoires
internationaux.

PRINCIPALES DONNÉES OPÉRATIONNELLES

Au cours du premier semestre 2016, EPS a lancé les premières
installations dans des pays émergents de centrales électriques hybrides
alimentées exclusivement par des énergies renouvelables et du stockage
d’énergie, ce qui est en ligne avec la tendance globale qui voit dans
ces marchés une opportunité extraordinaire de développement pour le
segment de production hors-réseau. En particulier, le Groupe a récemment
conclu un accord en Afrique de l’Est avec NECSOM pour le lancement de la
seconde phase de développement d’une centrale électrique innovante à
Garowe, capitale de l’Etat de Puntland en Somalie, qui, grâce au
stockage d’énergie, transforme les sources renouvelables intermittentes
en une source d’énergie permanente.

En Italie, EPS a participé au projet « power intensive » de Terna.
Approuvé par le Ministère du développement économique (MiSE) dans le
cadre du Plan de Défense 2012, ce projet augmentera la sécurité des
systèmes électriques des plus grandes îles du pays grâce à
l’installation de 40 MW de stockage d’énergie.

Le projet est divisé en deux phases. La première, appelée « Storage
Lab 
», est en cours de réalisation et concerne l’installation
de deux centrales multi-technologies (utilisant plusieurs technologies
de stockage et huit produits commerciaux différents) qui fourniront un
total de 16 MW, répartis entre la Sicile et la Sardaigne. En fonction
des résultats de la première phase, 24 MW supplémentaires seront
installés avec l’utilisation des technologies les plus prometteuses.

En plus d’offrir le support prévu pour une gestion sûre du réseau
électrique concerné, le Storage Lab accueillera les activités de
développement d’applications pour le domaine des réseaux électriques
intelligents (Smart Grid). Ce défi sera réalisé avec la
participation d’universités et d’instituts de recherche italiens et
étrangers.

Le Groupe a joué un rôle important dans ce projet avec Terna,
intervenant en partenariat avec Toshiba et en tant que fournisseur de
systèmes pour General Electric, avec lequel il a achevé avec succès la
mise en service et la phase des tests en mars 2016. Compte tenu du
caractère innovant des systèmes installés, d’autres essais seront
effectués en août 2016 avec Terna et l’Autorité italienne de régulation
de l’électricité, du gaz et de l’eau (AEEGSI).

De plus, EPS a récemment amélioré sa réputation et visibilité de la
marque du Groupe en participant en tant que délégué Italien auprès du
Comité Electrotechnique International T120, qui définit les
normes internationales des systèmes de stockage d’énergie, et en tant
que Pionnier Technologique du Forum Economique Mondial (World
Economic Forum).
EPS sera également présent début septembre au
prestigieux forum de l’Ambrosetti European House à la Villa D’Este. Sa
présence à trois des rendez-vous mondiaux les plus importants indique
clairement une augmentation nette de la crédibilité internationale du
Groupe.

À propos d’Electro
Power Systems

Electro Power Systems (EPS) est active dans le secteur de l’énergie
durable et se spécialise dans les solutions de stockage hybrides
verticalement intégrées qui permettent aux sources renouvelables
intermittentes d’être transformes en une source stable l’électricité.

Le Groupe est le précurseur en solutions de stockage d’énergie hybrides
intégrées, couvert par 125 brevet et demandes de brevets et plus de 10
ans de recherche et développent, pour stabiliser les réseaux dans les
économies développées et produire de l’électricité hors réseau è un cout
plus faible dans les économies émergentes. EPS fournit des solutions
d’énergie propres, moins chères que la production d’énergies fossiles,
sans avoir recours à des subventions.

La mission du Groupe est de devenir clé de la transition énergétique en
contrôlant l’intermittence des sources d’énergie renouvelable. Grâce à
l’intégration des meilleures technologies de stockage au monde pour plus
de flexibilité et à la plate-forme de stockage à base d’hydrogène et
d’oxygène unique (qui permet une meilleure autonomie sans avoir à
utiliser des générateurs diesel ou à gaz), les technologies du Groupe
permettent d’alimenter les collectivités locales en énergie renouvelable
24h sur 24 et 7 jours sur 7, de manière plus propre et moins coûteuse.

EPS est cotée sur le marché réglementé français Euronext et fait partie
des indices CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable. Son siège se situe à
Paris et ses divisions R&D et fabrication sont en Italie.

Le Groupe a installé au total 10,5 MW de systèmes de stockage d’énergie
connectés au réseau, 8,6 MW de centrales hybrides alimentées par le
stockage d’électricité et d’énergies renouvelables, et 3 MW de systèmes
hybrides à l’hydrogène. Ceci permet une production cumulée de 46,2 MW et
22,1 MW dans 21 pays du monde, notamment en Europe, aux États-Unis, en
Amérique latine, en Asie et en Afrique.

Pour plus d’informations : www.electropowersystems.com

1 Le chiffre d’affaires du premier semestre 2016 représente
les ventes comptabilisées à leur valeur brute nominale (non auditées) et
donc le chiffre d’affaires préliminaire (non audité) (i) hors produits
de contrats en cours d’exécution au titre de la norme IAS11 et (ii)
incluant 500 000€ de ventes provenant d’accords de partenariats
technologiques pour des livraisons qui ont été sous-traitées par EPS.
Cependant, comme il a déjà été anticipé dans les comptes et le bilan de
l’année 2015, considérant qu’à partir du 1er janvier 2016 le Groupe a
une capacité de production complète et que l’intégration d’Elvi Energy a
été achevée avec succès, le Groupe entend enregistrer toute vente à sa
valeur brute nominale et non à la valeur de marge nette comme cela a été
le cas en 2015. Par ailleurs, tous les produits EPS, même lorsque
l’assemblage final ou la production est sous-traitée, sont
commercialisés sous la marque EPS comme tous les produits vendus avec
une certification et une garantie en terme d’ingénierie et entrainant la
responsabilité industrielle et financière du fabriquant vendeur. Quoi
qu’il en soit, EPS définira conjointement avec ses commissaires aux
comptes la politique de comptabilisation des ventes et ce – en
particulier au regard de l’application de la norme IAS11 sur les «
contrats de construction » qui représentent la majorité de son chiffre
d’affaires – peut donc entraîner des différences dans la reconnaissance
du chiffre d’affaires entre les normes comptables locales et les IFRS

2 Le backlog comprend (i) les factures déjà émises en 2016,
mais pas encore enregistrées comme « chiffre d’affaires », plus (ii) les
ordres d’achat reçus à la date des présentes, ainsi que (iii) les
revenus déjà contractés ou qui devraient être générés en 2016 et/ou 2017
basés sur les engagements actuels des clients

3 La trésorerie nette au 30.06.2016 est une donnée
préliminaire non auditée

4 Dans les comptes consolidés du premier semestre 2015, le
chiffre d’affaires et les autres revenus se sont élevées aÌ
respectivement 198 429 euros, e 266 021 euros, soit un total de 464 450
euros

Contacts

Electro Power Systems
Bureau de presse
Chiara
Cartasegna
Head of Global Media Relations
Tél. +39 02 45 43 55
16
Portable +39 34 89 26 59 93
e-mail : cc@eps-mail.com