Press release

La GSMA accueille favorablement le soutien de multiples pays en faveur du spectre en-dessous des 700 MHz pour le haut débit mobile lors de la conférence WRC-15

0 0
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–John Giusti, chef de la réglementation à la GSMA, a commenté la soumission de propositions multipays en soutien au spectre pour la téléphonie mobile auprès de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), avant la Conférence mondiale des radiocommunications (WRC-15) qui se tiendra à Genève le mois prochain : « La GSMA se réjouit des progrès

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–John Giusti, chef de la réglementation à la GSMA, a commenté la
soumission de propositions multipays en soutien au spectre pour la
téléphonie mobile auprès de l’Union Internationale des
Télécommunications (UIT), avant la Conférence mondiale des
radiocommunications (WRC-15) qui se tiendra à Genève le mois prochain :

« La GSMA se réjouit des progrès réalisés parmi les six groupes
régionaux de l’UIT en reconnaissant le besoin d’identification de
spectre supplémentaire pour le haut débit mobile lors de la prochaine
conférence WRC-15. Nous félicitons particulièrement les pays ayant
adhéré aux propositions, qui démontrent leur soutien national en faveur
de davantage de spectre pour les services mobiles en prévision du
processus « un pays, une voix » qui sera appliqué à Genève en novembre.

« La GSMA est particulièrement encouragée par l’importance qu’accordent
de nombreux gouvernements à assurer une flexibilité pour la bande de
fréquences UHF (en-dessous de 700 MHz), qui était utilisée
historiquement pour la diffusion télévisuelle et qui devient de plus en
plus essentielle pour satisfaire la demande en croissance rapide pour le
haut débit mobile de la part des citoyens et entreprises du monde
entier. Notre manière de visionner les contenus vidéo évolue et le haut
débit mobile joue un rôle sans cesse plus important pour fournir aux
consommateurs des contenus vidéo quand et où ils le souhaitent.
L’efficacité des nouvelles technologies de diffusion numérique signifie
qu’une partie de ce spectre pour la télévision peut être libérée au
profit d’un haut débit mobile essentiel et abordable, tout en
garantissant l’accès aux services de diffusion restants.

« Nous observons un intérêt positif pour la bande de fréquences UHF dans
de nombreux pays des régions 2 et 3 (Bahamas, Barbade, Belize, Canada,
Colombie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée et
États-Unis) qui a abouti à la soumission de propositions multipays à
l’UIT, soutenant une utilisation future possible pour le haut débit
mobile d’une partie ou de la totalité de la bande. En Europe, la
Finlande a soumis une proposition émanant d’un seul pays pour la bande
UHF, tandis que l’Égypte est le fer de lance d’une proposition multipays
au Moyen-Orient, soutenue par la Jordanie, le Liban et le Maroc.

« En planifiant à l’avance, les pays qui identifient des allocations
pour la téléphonie mobile lors de la conférence WRC-15 s’assureront
d’avoir la flexibilité nécessaire pour satisfaire la demande future de
leurs citoyens en matière de données mobiles. Plus il y a de pays qui
soutiennent une bande de fréquences, plus importante est la possibilité
d’une harmonisation globale, offrant de substantielles économies
d’échelle, réduisant les interférences le long des frontières
internationales et procurant aux consommateurs des avantages tarifaires.
»

-FIN-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs appartenant à
quelque 250 sociétés de l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipement, des fournisseurs de services Internet et des
organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA
organise également les plus grands événements du secteur, comme le
Mobile World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les
conférences Mobile 360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Web
institutionnel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Charlie Meredith-Hardy
+44 7917 298 428
cmeredith-hardy@webershandwick.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com